Actualité

Actualité (1605)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après le couac vécu contre l’USMBA, l’USMA devait se remettre les idées en place en tentant d’aller ramener les trois points du succès du chaudron harrachi. Au final, les Rouge et Noir ont de nouveau pioché en ne faisant que match nul face à l’USMH.
Aussi, même si en ces temps de disette un match nul est toujours bon à prendre, notamment lorsqu’il est ramené d’un terrain aussi compliqué que celui du stade du 1er novembre d’El Harrach, les usmistes n’ont pas véritablement retrouvé leurs couleurs.
Faisant preuve d’un manque de mordant manifeste devant les buts, les usmistes n’ont pas su profiter de la défaite du leader constantinois pour venir se mêler à la course au titre.
Il est vrai que c’était un match un peu particulier dans la mesure où les harrachis, dos au mur, avec le contexte du spectre de la relégation et devant leur public, devaient à tout prix gagner.
Mais, après la défaite subie devant Bel Abbès la semaine dernière, on s’attendait à ce que l’USMA pousse un peu plus devant des banlieusards qui ont certes été entreprenants mais ne se sont pas montrés assez affûtés pour inquiéter l’arrière garde usmiste. Les Rouge et Noir ont, au contraire, joué prudemment, ne s’aventurant que rarement dans le camp harrachi.
Nulle occasion franche n’intervient en première période et c’est le plus logiquement du monde que les deux équipes rejoignent dos à dos les vestiaires.
En seconde période, le scénario ne change pas. Les harrachis se ruent d’une façon désordonnée en attaque et n’inquiètent pas outre mesure une défense usmiste bien en place. De son côté, l’USMA ne change pas de stratégie. Faire échouer les velléités adverses et essayer de profiter de la moindre faille qui se créerait dans la défense harrachie. Une manière de faire qui a permis aux hommes de Hamdi de garder leur cage inviolée mais qui n’a pas porté ses fruits offensivement, malgré une supériorité numérique dans la dernière demi-heure de la partie.
La rencontre s’est terminée comme elle avait commencé, c’est-à-dire sur un score vierge. Un score qui ne fait l’affaire ni de l’USMA, qui fait du sur place, ni de l’USMH, qui reste scotchée à une peu enviable place d’avant dernier au classement.

Feuille de match

20ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : USMH - USMA : 0 - 0
Stade : 1er novembre 1954 (Mohammadia) – El Harrach
Affluence : tribunes combles
Temps : ensoleillé
Pelouse : bonne
Arbitre : Abderrezak Arab – 1er assistant : Samir Baiod – 2ème assistant : Khaled Bennacer – 4ème arbitre : Hamza Boucetta
Avertissements : Koudri (42’) – Bellahcène (83’) pour l’USMA ; Daoud (42’+63’) – Debbari (77’) – Khelili (89’) pour l’USMH
Expulsion : Daoud (63’) pour l’USMH

USMA : Zemmamouche – Benguit – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Chita (Beldjilali 77’) – Bellahcène - Koudri – Darfalou – Hajhouj (Bouderbal 59’) – Yaïche (Sayoud 70’)
Remplaçants : Berrefane – Cherifi – Semmane - Hamzaoui
Entraîneur : Miloud Hamdi

USMH : Maâzouzi – Debbari – Nemdil – Khelili – Mazari – Belarbi – Daoud – Mellal (Baïteche 73’) – Younès (Benaldjia 86’) – Bouguèche – Benrokia (Bougueroua 67’)
Remplaçants : Belhani - Djeghbala – Layati - Aït Abdelmalek –
Entraineur : Abdelaziz Abbès

jeudi, 15 février 2018 15:56

Quelles ambitions pour l'USMA ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ouvrons une parenthèse pour faire un petit retour sur la défaite concédée devant Bel Abbès avant de parler du match de vendredi prochain.
L'USMA avait l'occasion de reprendre seule la deuxième place et de se rapprocher un peu plus du leader constantinois. Les premières minutes de jeu avaient bien laissé penser que l'USMA s'affirmerait encore un peu plus comme le concurrent le plus sérieux pour la deuxième place, voire pour le titre de champion d’Algérie. Mais, à un quart de la fin du match, tout bascula.
Les choses se présentant plutôt bien, les usmistes n’ont peut-être pas eu ce sentiment de surpassement qu’il faut avoir en permanence. C’est ce qui explique sans doute l’exaspération des supporters usmistes qui ont eu cette impression de gâchis à la fin du match.
En cause donc, le relâchement symptomatique d'une équipe trop en confiance qui n'a pas su trouver les solutions après l’égalisation abbassie, lors d'un dernier quart d’heure fébrile et trop pauvre à tous les niveaux.
Ce sont des attitudes anormales pour une équipe qui veut jouer le titre, pas dignes du tout d’une équipe du niveau de l’USMA.
Incapables de créer du mouvement autour du porteur du ballon, les coéquipiers de Mokhtar Benmoussa ont semblé piétiner sans jamais chercher à étirer le bloc bien discipliné de Bel Abbès. Les usmistes n’ont pas su mettre suffisamment d’intensité dans leurs courses pour déséquilibrer leurs adversaires.
En plus d’une mauvaise gestion du match, aucune évolution tactique n'est venue rompre avec la monotonie des mouvements usmistes. Sans aucune solution pour étirer les lignes adverses, l'USMA a souffert d'un manque de profondeur qui n'a quasiment jamais permis aux attaquants de pouvoir exploiter leurs qualités de vitesse.
Cette parenthèse fermée, parlons de la suite de cette deuxième partie de championnat à commencer par la rencontre de vendredi que les usmistes iront jouer au stade du 1er novembre 54 d’El Harrach.

À onze journées de la fin du championnat de Ligue 1, l’USMA n’est plus placée parmi les trois équipes de tête. Absente du podium au moment d’aborder le sprint final, que peut réellement espérer l’USMA lors de cette fin de saison ?
Une deuxième saison blanche serait très mal vécue par les supporters usmistes. Mais force est de constater qu’il sera extrêmement compliqué pour l’USMA, cette saison, de conquérir un huitième titre de Champion d’Algérie.
Le leader constantinois semble indéboulonnable et possède, en plus de sa régularité (même s’il a été tenu en échec chez lui par l’USMH), la chance qui accompagne un futur champion dans les moments difficiles.
Derrière, le MCO est revenu match après match à une place de dauphin qu’il ne voudra plus quitter et la JSS, malgré son dernier faux pas à domicile, s’accroche à une méritoire troisième place et veut rester concernée par la course au titre.
Alors, reléguée à neuf points du leader, l’USMA peut-elle encore être sacrée Champion ? Les plus optimistes répondront "Oui", faisant référence aux 33 points encore en jeu. Ces mêmes optimistes annoncent encore que l’équipe repartira de plus belle pour rattraper son retard
Mais en toute honnêteté, une qualification à la phase de groupes de la coupe de la CAF semble plus d’actualité qu’un hypothétique sacre en fin de saison. Les chiffres sont d’ailleurs là pour rappeler aux Rouge et Noir que leurs défaillances à domicile risquent de leur coûter cher au moment de payer l’addition.
Au cours des 10 matchs joués à domicile (en comptant le match "retour" contre le PAC, joué à Omar Hamadi, et celui à domicile face au NAHD, joué au 5 juillet d’Alger), l’USMA a laissé filer 18 gros points.
Un bilan faible pour espérer terminer en tête à la fin de l’exercice. Les deux prochains matchs de l’USMA à El Harrach et face au MCA devraient d’ailleurs dessiner un peu plus l’avenir des usmistes.
Il faudra, quoiqu’il arrive, faire un quasi sans faute pour les hommes de Miloud Hamdi, qui doivent également compter désormais sur des faux pas de leurs concurrents directs.
Au cours de la saison 2013 - 2014, Rolland Courbis, alors entraineur de l’USMA, avait osé titulariser et/ou incorporer en cours de match quelques jeunes qui firent sensation. Bekakchi, Chatal, Baïteche et Frioui étaient alignés face à la pourtant peu commode équipe d’El Harrach et au stade du 1er novembre de Mohammadia, s’il vous plait !
Les usmistes, défaits par le CABBA (1-3) à domicile une semaine plus tôt, arrachaient les points de la victoire grâce à Andria et à…Frioui.
Miloud Hamdi osera-t-il imiter le marseillais ? Les absences et/ou la méforme de quelques joueurs de l’équipe A et la présence avec les seniors aux entrainements de Mehdi Benchikhoune, Billel Benhamouda, Ilyes Yaïche, Reda Boumechra, Abdeljalil Semmane et Aymen El Orfi, pourraient le laisser penser. D’autant que le coach usmiste déclare ne pas hésiter un instant à les aligner si la nécessité se faisait sentir.

FEUILLE DE MATCH

20ème journée du championnat de ligue 1 – 2017-2018 : USMH v/s USMA
Date : vendredi 16 février 2018
Lieu : stade du 1er novembre 1954 (Mohammadia) – El Harrach
Horaire : 16h00
Arbitre : Abderrezak Arab – 1er assistant : Samir Baiod – 2ème assistant : Khaled Bennacer – 4ème arbitre : Hamza Boucetta

Météo : Image
Temps : ensoleillé
Température : 15°
Vent : faible
Humidité : 90%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Cherifi - Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Chita – Hajhouj – Benguit - Darfalou – Beldjilali– Hamzaoui
Remplaçants : Berrefane – Semmane – Bellahcène - Koudri – Sayoud - Yaïche - Bouderbal
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable USMH
: Maâzouzi – Khelili – Mazari – Benrokia - Debbari – Belarbi – Bitam - Daoud – Nemdil – Bouguèche - Younes
Remplaçants : Belhani - Djeghbala – Layati - Aït Abdelmalek – Benaldjia - Baïteche - Mellal
Entraineur : Abdelaziz Abbès

Les dernières confrontations entre les deux équipes :

Saison 2013-2014 :
Aller: USMH 1 (Hanister) USMA 2 (Frioui - Andria)
Retour: USMA 2 (Baïteche – Feham sur penalty) USMH 1(Sylla)

Saison 2014-2015 :
En championnat :
Aller: USMA 0 USMH 1 (Aït Ouamar)
Retour: USMH 0 USMA 0
En Coupe d’Algérie (1/16e de finale): :
USMA 2 (Chafaï - Andria) USMH 0

Saison 2015-2016 :
Aller: USMA 2 (Seguer 2 buts) USMH 1 (Younès)
Retour: USMH 3 (Bouguèche – Younès - Mellal) USMA 0

Saison 2016-2017 :
Aller: USMA 0 USMH 2 (Mellal - Younès)
Retour : USMH 1 (Younès) USMA 1 (Meftah)

Saison 2017-2018 :
Aller: USMA 2 (Darfalou – Hammar) USMH 0
Retour :

Leurs deux derniers résultats en championnat :
DRBT 0 USMA 3 / USMA 1 USMBA 2
USMH 2 OM 3 /CSC 0 USMH 0

Forme de l’équipe
Infirmerie : Meziane – Yaya - Benyahia
Incertains :
Suspendus : Benkhemassa
Retenus en sélection nationale : /
Forme : VNDVD
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Benguit (3) - Abdellaoui (2) – Meftah (2) - Chafaï (2) - Yaya (1) – Zemmamouche (1)
- cartons rouges : /
Meilleur buteur : Darfalou (11)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : la rencontre ne sera pas retransmise à la télévision

samedi, 10 février 2018 23:29

USMA 1 – 2 USMBA : En perte de vitesse !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les ambitions de l’USMA en vue du titre de champion d’Algérie ont pris un sérieux coup ce vendredi. L’USMA a craqué et s’est inclinée devant l’USMBA laissant pratiquement le chemin libre au leader constantinois, malgré son semi échec concédé devant l’USMH. Au classement, Miloud Hamdi et ses hommes sont désormais à neuf points des clubistes constantinois.
Les Darfalou et compagnie ont tout gâché au stade du 5 juillet d’Alger alors qu’ils avaient une occasion inouïe de mettre la pression sur le CSC. Ils auraient pu réduire l’écart qui les séparait du leader et prendre dans le même temps quelques points d’avance sur la JSS et le MCA, la première accrochée sur son terrain par l’ESS et le second défait à Médéa.
De plus, à la mi-temps du match, les usmistes qui menaient au score depuis la 14ème minute de jeu savaient que le CSC venait d’être tenu en échec par l’USMH.
Comme on le constate, pour les Rouge et Noir, les conditions étaient idéales pour se positionner seuls en seconde position et souffler dans la nuque du leader clubiste. Mais, il semble que Hamdi et ses joueurs aient juré de soumettre leurs supporters au régime de la douche écossaise.
Ouvrons cependant une parenthèse pour parler du choix du stade du 5 juillet qui, aussi contestable qu’il puisse être, ne saurait expliquer à lui seul la défaite concédée par l’USMA. Même chose pour l’arbitrage à sens unique de Boubekeur Zouaoui. Mais leur influence sur le résultat du match ne pourrait être passée sous silence. Pour l’équipe de Chérif El Ouazzani, jouer dans l’enceinte olympique a indéniablement constitué une aubaine. Libérée de toute pression, dans un stade où il y avait presque autant de supporters abbassis qu’usmistes et sur une pelouse qui n’a pas constitué un handicap pour elle, loin s'en faut, l’USMBA a su exploiter ses temps forts et renverser une situation qui semblait compromise, un quart d’heure avant la fin de la partie.
Par ailleurs, la mansuétude de l’arbitre du match à l’égard de l’agressivité des abbassis priva l’USMA d’une supériorité numérique qui aurait probablement changé le cours du match. Ce fut, notamment, le cas, en fin de première mi-temps, sur une agression du joueur Salah (déjà averti) sur Chita, que Boubekeur Zouaoui ne jugea pas utile de sanctionner alors que l’action s’était déroulée sous ses yeux et sous ceux de son juge assistant. Pis, Zemmamouche écopa d’un carton jaune pour contestation de décision à la suite d’une protestation, véhémente certes, mais totalement justifiée auprès d l’arbitre.
Cette parenthèse fermée, il faut toutefois reconnaître aux abbassis une grande envie de jouer et de revenir avec un bon résultat d’Alger.
Pourtant, même si elle a mollement dominé et sans grande inspiration, l’USMA avait fait le plus dur en première mi-temps en trouvant rapidement le chemin des filets par Hajhouj (14’).
Les usmistes ne se sont pas procuré beaucoup d’occasions franches et se sont fait même très peur puisque les belabbéssiens se procuraient quelques belles opportunités qu’ils n’arrivaient, toutefois, pas à concrétiser. Malgré donc cette précoce ouverture du score, la réaction des abbassis présageait de difficultés qu’allaient rencontrer les Rouge et Noir durant tout le match.

Le second acte repartait sans entrain, les usmistes étant quasiment incapables de hausser leur rythme de jeu et de se mettre à l’abri d’un retour de leurs adversaires. Les Rouge et Noir avaient tellement mal négocié leur seconde période que Bouguelmouna et ses coéquipiers renversèrent la vapeur et, de victimes transformées en bourreaux, sont repartis du stade du 5 juillet d’Alger avec les trois points du succès.
En effet, à un quart d’heure de la fin du match, sur une action qui a pris naissance dans leur camp et qui s’est terminée en but, les abbassis jetaient une ombre noire sur les rêves de titre des usmistes.
Sur un centre en profondeur adressé par Tabti et mal apprécié par les défenseurs de l’USMA, Seguer, à la limite du hors-jeu, récupérait et propulsait en coin le ballon dans les buts de Zemmamouche (75’) devant des usmistes complètement sonnés. Ils étaient d'ailleurs tellement assommés, que la révolte n'est jamais vraiment venue.
C’est au contraire Tabti qui allait enfoncer le clou en inscrivant le second but pour son équipe (85’). Un but survenu après une somme d’erreurs des joueurs usmistes, complètement désorientés depuis l’égalisation de leurs adversaires.

Alors qu’à la moitié du match on pensait que l’USMA avait fait la meilleure opération de cette 19ème journée, à la fin du match c’est plutôt la plus mauvaise qu'elle réalisée par les équipes de tête. Une défaite qui l’éloigne définitivement de la course au titre de champion et qui l’installe dans une zone de turbulences dont on ne sait quand elle va sortir.

Feuille de match

19ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : USMA - USMBA : 1 - 2
Stade : 5juillet 1962 (OCO) - Alger
Affluence : faible
Organisation : bonne
Temps : variable
Pelouse : bonne mais glissante par endroits
Arbitre : Boubekeur Zouaoui – 1er assistant : Mohamed Lamine Benhamouda – 2ème assistant : Haytem Bouima – 4ème arbitre : Redouane Allou
Buts : Hajhouj (14’) pour l’USMA ; Seguer (75’) – Tabti (80’) pour l’USMBA
Avertissements : Zemmamouche (45’+2) – Chafaï (72’) - Benkhemassa (89’) pour l’USMA : Salah (28’ ) – Lamara (71’) pour l’USMBA
Expulsions : /

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Hajhouj – Chita (Koudri 46’) – Darfalou – Sayoud (Hamia 78’) – Yaya (Meziane 44’)
Remplaçants : Mansouri – Cherifi – Benyahia - Benguit
Entraîneur : Miloud Hamdi

USMBA
: Ghoul – Khali – Bounoua – Salah (Seguer 46’) – Benabderrahmane – Lagraâ – Belhocini (Tabti 74’) - Zouari – Bouguelmouna – Zerrouki - Lamara
Remplaçants : Toual – Abdelli – Bengoreïne - Ferhat - Mebarki -
Entraineur : Si Tahar Cherif El Ouazzani

mercredi, 07 février 2018 19:02

Le début d'une série de matchs décisifs !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Eliminés de la Coupe d’Algérie, les hommes de Miloud Hamdi doivent désormais concentrer tous leurs efforts sur le championnat.
Sans réelle envie, les Rouge et Noir sont passés à la trappe face à des bécharois beaucoup plus entreprenants. Cette élimination a déçu les supporters usmistes qui montrent des signes d’agacement devant le manque de régularité dont fait preuve leur équipe.
La mécanique de l’horloge du onze usmiste s’est déréglée avec pour conséquence une dommageable élimination en Coupe d’Algérie.
Supporters, joueurs, staff, dirigeants..., tout le monde souhaite inverser cette tendance. Et ce, dès vendredi au stade du 5 juillet d’Alger à l'occasion de la réception de l’USMBA, qui constituera le début d'une série de matchs décisifs!
Le revers essuyé devant la JSS a certainement laissé des traces. L’USMA est dans la peau d’une équipe qui a perdu un peu confiance, qui doute.
Aussi, c’est unis que les Rouge et Noir devront chercher la victoire contre Bel Abbès.
Le groupe doit donner le maximum et travailler. Il devra être prêt et conscient de la tâche qui l’attend. Il faut que tout le monde soit impliqué, que tous tirent vers le haut et aident le club à obtenir, à défaut du sacre, une deuxième place qualificative en Ligue des Champions.
Il faudra faire les choses avec passion et être impliqué à 200%. Le groupe doit respirer, être vivant, dégager des émotions,…et, lorsque les intentions, le travail et le sérieux sont là, il y aura la récompense au bout.
L’USMA a choisi l’enceinte olympique d’Alger pour accueillir Bel Abbès. Un choix diversement apprécié par les supporters usmistes dont le rôle de 12ème homme est déterminant.
Malgré la baisse consentie par l’Office du Complexe Olympique sur le prix du billet d’accès, le stade du 5 juillet risque de sonner creux à l’heure du match.
Le déménagement de l’USMA au stade du 5 juillet ne manquera pas de mécontenter de nombreux supporters usmistes qui considèrent que leur Club n’est jamais mieux que dans l’enceinte historique de Omar Hamadi.
Ce que pensent les "pros" et les "antis" immigration vers le stade du 5 juillet mériterait certainement d’être débattu.
Pourtant, dans l’obligation de relever la tête, l’heure est à l’unité et à la mobilisation pour apporter toute l’énergie positive dont a besoin l’équipe dans sa lutte pour tenter de décrocher le titre de champion, ou tout au moins la seconde place synonyme de qualification à la Ligue des Champions!
L’équipe a besoin de ce supplément de confiance qui lui fait défaut et que seuls ses supporters peuvent lui donner pour la pousser vers la victoire.


FEUILLE DE MATCH

19ème journée du championnat de ligue 1 – 2017-2018 : USMA v/s USMBA
Date : vendredi 09 février 2018
Lieu : stade du 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Horaire : 17h00
Arbitre : Boubekeur Zouaoui – 1er assistant : Mohamed Lamine Benhamouda – 2ème assistant : Haytem Bouima – 4ème arbitre : Redouane Allou

Météo : Image
Temps : pluie faible
Température : 11°
Vent : faible à modéré
Humidité : 80%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï - Abdellaoui – Benkhemassa – Meziane – Benguit - Darfalou – Sayoud – Hajhouj
Remplaçants : Mansouri – Cherifi - Benyahia – Chita – Koudri - Hamia – Yaya
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable USMBA : Toual – Zerrouki – Lamara - Benabderrahmane – Khali – Lagraâ – Belhocini - Tabti – Bouguelmouna - Zouari - Bellahouel
Remplaçants : Ghoul – Abdelli – Bengoreïne – Bounoua – Ferhat - Mebarki - Seguer
Entraineur : Si Tahar Cherif El Ouazzani


Les 2 dernières confrontations entre les deux équipes à Alger (Omar Hamadi) : 2 victoires usmistes
Saison 2014-2015 :
USMA 2 (Boudebouda 2 buts) USMBA 0
Saison 2016-2017 :
USMA 6 (Darfalou – Meftah – Meziane – Bourenane – Koudri – Beldjilali) USMBA 2 (Zouari – Bounoua sur penalty)

Leurs deux derniers résultats en championnat
USMA 1 NAHD 2 / DRBT 0 USMA 3
OM 0 USMBA 1 / USMBA 1 CSC 2

Forme de l’équipe
Infirmerie :
Incertains :
Suspendus :
Retenus en sélection nationale : /
Forme : VVNDV
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Benguit (3) - Abdellaoui (2) – Meftah (2) - Chafaï (1) - Yaya (1)
- cartons rouges : /
Meilleur buteur : Darfalou (11)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : rencontre retransmise en direct (17h00) sur la Terrestre et sur TV4.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Coupe d’Algérie s'offre à celui ou celle qui la désire et l’USMA cuvée 2018 est loin d'être suffisamment mûre pour la mériter. L'USMA, éliminée hier en huitième de finale à Bechar (1-0), continue de balbutier son jeu, pour ne pas dire le bégayer.
Au stade du 20 août 55, l'équipe alignée par Miloud Hamdi n'a jamais su proposer un semblant de cohérence dans ses choix, ses idées. Si en championnat, jouer mal peut quand même mener à la victoire, en Coupe, le pari peut s'avérer hautement risqué.
Le plus inquiétant a été le jeu pratiquement indigent proposé par les Rouge et Noir durant tout le temps qu’a duré le match. Et le plus inquiétant aussi, c’est qu’il le fut par une équipe type, celle que l'on reverra sans doute souvent en championnat et même en Coupe de la CAF : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Benkhemassa – Chita – Benguit – Darfalou – Hajhouj : ils étaient tous là.
L’USMA semblait pourtant sur la voie de la guérison, notamment après sa victoire ramenée de Tadjenanet, la semaine passée.
Face à la JSS, les octuples vainqueur de la Coupe d’Algérie, n'ont jamais su accélérer le jeu, proposer des solutions en permutant les lignes, ni même en pratiquant un jeu plus direct face à une équipe accrocheuse, certes, mais loin de constituer un foudre de guerre.
Symbole de cette sclérose et de ce manque d'imagination, Benguit a semblé lancé vers un mur. Incapable de s’imposer comme le dépositaire de jeu usmiste, Benguit a montré qu’il ne pouvait pas jouer sur ce registre.
A côté de lui, Benkhemassa et Chita, très valeureux mais encore coupables de bien de déchets, ont été loin d’être les garants du jeu et de l’animation alors qu’ils devaient être les premiers joueurs à orienter et à donner le tempo. Si bien que les milieux de terrain usmistes ont sombré dans l’oubli, comme perdus dans un espace qu’ils ne maitrisaient pas. Leur activité entre les lignes fut très brouillonne et horriblement inefficace.
Plus dynamiques et plus directs dans leurs transmissions de balle, notamment, les bécharois ont apporté le danger sur le but usmiste mais n'ont jamais trouvé l'ouverture. La faute à la sérénité de Zemmamouche sur sa ligne.
Fuyant vers la prolongation, la rencontre allait se jouer au mental et ce sont justement les bécharois, hargneux et déterminés, qui en firent preuve pour arracher leur place en quart de finale, à la 81e minute, sur un but de Yahia Chérif.
Après cette ouverture du score bécharoise, malgré un semblant de volonté de révolte, les Rouge et Noir n’ont pas pu renverser le court d’un scénario presque écrit d’avance tant les coéquipiers de Zemmamouche semblaient émoussés.
Grâce à cette victoire, la JSS passe pour la première fois de sa jeune histoire en quart de finale de la Coupe d’Algérie. Quant à l’USMA, vu la pauvreté de son match, c'est une sanction méritée.
Eliminée en Coupe d’Algérie, les trois prochaines rencontres de L1, toutes à Alger (face à l’USMBA, l’USMH et le MCA, lors des derbys) montreront si l’USMA est assez armée pour contester au CSC un sacre en championnat ou si, là-aussi, elle devra ranger ses ambitions au placard.

La feuille de match
1/8e de finale de la Coupe d’Algérie - 2017-2018 : JSS - USMA: 1 – 0
Stade : 20 août 1955 - Bechar
Affluence : nombreuse
Organisation : mauvaise
Temps : dégagé
Pelouse : bonne
Arbitre : Farouk Mial – 1er assistant : Samir Cheballah – 2ème assistant : Mohamed Idir – 4e arbitre : Mourad Gritli
But : Yahia Cherif (81’) pour la JSS
Avertissements : Meftah (60’) – Benguit (68’) – Yaya (79’) pour l’USMA ; Yahia Chérif (83’) –Bourahla (88’) pour la JSS
Expulsion : /

USMA: Zemmamouche – Meftah – Benmoussa (Hamia 89’) – Chafaï - Abdellaoui – Chita – Hajhouj (Meziane 81’) – Benkhemassa – Darfalou – Benguit (Sayoud 68’) – Yaya
Remplaçants: Mansouri - Cherifi – Benyahia – Bellahcène
Entraîneur: Miloud Hamdi

JSS : Boukacem – Toubal - Bekakchi – Madani – Konate – Merbah (Bourahla 72’) – Bousmaha – Bourdim – El Ghanodi (Hamia 53’) – Djallit – Yahia Chérif (Bellalem 85’)
Entraineur : Karim Khouda

mercredi, 31 janvier 2018 18:47

Objectif qualification !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’USMA va sans doute jouer sa saison lors du mois de février. Elle se voit proposer quatre rendez-vous, dont deux derbys, qui seront déterminants dans la réalisation ou pas de ses objectifs (championnat et coupe). Le premier de ces rendez-vous aura lieu dès vendredi prochain contre la JSS, en huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie.

Après leur nul devant le PAC, puis la défaite concédée face au NAHD, les Rouge et Noir ont retrouvé le succès samedi dernier, à Tadjenanet, face au DRBT.
Une victoire acquise grâce à un doublé de Yaya et une réalisation de Darfalou mais surtout grâce à une très bonne prestation d’ensemble de l’équipe.
Grâce à ce succès, l’USMA est remontée sur le podium et confirme qu’elle est bien de retour dans la course au podium qui reste un objectif prioritaire.
En Coupe d’Algérie, au moment du tirage au sort, l’USMA a dû tirer la grimace en sachant qu'elle allait se déplacer à Bechar. En effet, cette saison, rares ont été les équipes qui ont réussi à ramener des points du stade du 20 août 55 de Bechar.
Sur 10 matchs disputés à domicile (toutes compétitions confondues) la JSS n’a enregistré aucune défaite. Elle s’est imposée à 9 reprises et n’a été accrochée qu’une fois.
Toutefois, l’USMA a déjà rencontré ce même adversaire en 2013 (décembre) en Coupe d’Algérie (1/32e de finale) au stade du 20 août 1955 de Bechar et l’avait emporté un but à zéro. C’était au cours de l’édition du 8ème couronnement des Rouge et Noir, par une belle journée de mai 2014.
Pour se déplacer à Bechar, Miloud Hamdi devrait compter sur le même groupe qui s’est imposé à Tadjenanet, mais aussi sur Benkhemassa qui a purgé sa suspension. Yaya est donné incertaine en raison de sa blessure mais il est fort probable qu’il soit parmi le groupe qui ira à Bechar.
La victoire obtenue à Tadjenanet a, en termes de contenu, été satisfaisante. Elle renforce les usmistes dans leurs convictions et dans leur confiance, même si en football tout reste fragile.
Les Rouge et Noir reviennent vraiment dans le vif du sujet avec ce déplacement périlleux. Vendredi, les hommes de Miloud Hamdi devront rééditer leurs performances du week end dernier, si ce n’est plus, s’ils veulent revenir avec la qualification.
L’USMA doit confirmer ses meilleures dispositions du moment. Il est attendu d’elle qu’elle démontre ses qualités qui amèneront plus de crainte de la part de son adversaire. Ses supporters espèrent un gros match de la part des joueurs qui ont su répondre présent dans les grands rendez-vous, cette saison, et espèrent que le spectacle qu’ils leur offriront sera aussi cohérent que celui de samedi dernier à Tadjenanet.
La JSS de cette saison constitue un excellent cru avec, de plus, une invincibilité au stade du 20 août 55 de Bechar qui demeure depuis le début de l’exercice 2017-2018. Et ce n’est pas la défaite enregistrée face à Blida qui calmera les ardeurs des coéquipiers de Yahia Cherif.
En tout début de saison, la Coupe d’Algérie n’est souvent pas prise en compte dans les objectifs des clubs. Mais, arrivées aux huitièmes de finale, les équipes ont forcément des ambitions plus grandes et la coupe devient une priorité. C’est aussi valable pour l’USMA et la JSS !

FEUILLE DE MATCH

1/8e de finale de la Coupe d’Algérie – 2017-2018 : JSS v/s USMA
Date : vendredi 02 février 2018
Lieu : stade du 20 août 1955 - Bechar
Horaire : 17h00
Arbitre : Farouk Mial – 1er assistant : Samir Cheballah – 2ème assistant : Mohamed Idir – 4e arbitre : Mourad Gritli

Météo : Image
Temps : ensoleillé
Température : 15°
Vent : faible à modéré
Humidité : 75%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Chita – Hajhouj - Koudri – Darfalou - Benguit – Meziane
Remplaçants : Berrefane – Cherifi – Benyahia - Benkhemassa – Beldjilali – Hamia – Bouderbal
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable JSS : Boukacem – Bekakchi – Toubal – Madani – Konate – Merbah – Bousmaha – Bourdim – El Ghanodi – Djallit - Hamia
Remplaçants : Djemili - Tiboutine – Barka - Belalem – Saâd – Yahia Cherif - Zaïdi
Entraineur : Karim Khouda

La dernière confrontation entre les deux équipes en Coupe d’Algérie (1/32e de finale 2012 - 2013) : 1 match, 1 victoire usmiste
A Bechar (15 décembre 2012) : JSS 0 USMA 1 (Chafaï)

Les 5 dernières confrontations entre les deux équipes en championnat, à Bechar : 2 victoires bécharoises, 1 victoire usmiste et 2 nuls
Saison 2012-2013 :
JSS 0 USMA 1 (Boudebouda)
Saison 2013-2014 :
JSS 0 USMA 0
Saison 2014-2015 :
JSS 3 (Tiouli – El Amali – Sebie sur penalty) USMA 2 (Bouchema – Bapidi csc)
Saison 2015-2016 :
JSS 1 (Sayah) USMA 1 (Baïteche)
Saison 2016-2017 :
JSS 1 (Djallit) USMA 0

Leurs derniers résultats en coupe d’Algérie (1/32e et 1/16e de finale)
USMA 1 ES Firem 0 / USMA 1 CSC 0
SAM 1 JSS 2 / JSS 1 ESS 0

Forme de l’équipe
Infirmerie: /
Incertains: Yaya
Suspendus: /
Retenus en sélection nationale : /
Forme : VVNDV
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Abdellaoui (2) - Benguit (2) – Chafaï (1) - Meftah (1)
- cartons rouges : /
Meilleur buteur : Darfalou (11)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : rencontre retransmise en direct (17h00) sur la chaine terrestre et sur TV4.

dimanche, 28 janvier 2018 23:42

DRBT 0 – 3 USMA : L’USMA se rebiffe !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Au terme d'un match plaisant et rythmé, l'USMA s'est imposée sans grands soucis. Elle a pratiqué du beau football pendant toute la première mi-temps avant de lever le pied du champignon en seconde période, se contentant de gérer son avance.

Entamée sans round d’observation, la partie débute sur une nette domination des camarades de Darfalou. Les usmistes prennent la direction des opérations et ne vont plus la lâcher.
Après une première tentative que Yaya ne réussit pas à exploiter favorablement par suite d’une intervention rugueuse d’un défenseur tadjenanti, les Rouge et Noir concrétisent par le même joueur qui bénéficie d’une lumineuse passe, dans l’intervalle, de Darfalou (24’).
Ça chauffait sur les buts tadjenantis et le gardien Boufenache et ses défenseurs se démenaient comme ils pouvaient pour repousser le danger. L’USMA finissait logiquement par ajouter un second but après que Benguit, d’un bel extérieur du pied, eut mis le goléador usmiste, Darfalou, sur orbite. Ce dernier contrôle le ballon et d’une frappe sèche à ras de terre bat l’infortuné Boufenache (27’).
L’USMA plaisait alors que le DRBT, visiblement surpris, n’arrivait pas à trouver ses marques.
La domination usmiste est totale même si les occasions se faisaient ensuite un peu plus rares. Les tadjenantis, vexés et poussés par leur public, ont l’occasion de réduire la marque 10 minutes avant la mi-temps. Meftah commet une faute à l’intérieur de sa surface de réparation et permet au DRBT de bénéficier d’un penalty (35’). Un penalty tiré dans le coin gauche par Attouche et que l’excellent Zemmamouche repousse au prix d’une belle parade.
Les tadjenantis accusent le coup et vont recevoir un véritable coup d’assommoir sur un contre rapidement joué par les Rouge et Noir. Hajhouj, le nouvel arrivé chez les usmistes, magnifiquement servi dans le dos des défenseurs adverses, se retrouve nez à nez avec le gardien de but Boufenache. Excentré et ayant l’angle de tir réduit, Hajhouj sert Yaya, dans les six mètres, qui loge le cuir dans la cage vide (39’).
La seconde période repartait sur les mêmes bases avec des usmistes pratiquant un jeu collectif plaisant. L'USMA avait pris un gros avantage durant le premier half mais ne voulait pas se faire peur. Tadjenanet perd le fil du match et finit par baisser complètement les bras.

Après le faux pas enregistré au cours de la journée précédente, l’équilibre a vite été remis dans le bon sens. Les usmistes ont signé leur succès le plus large en déplacement depuis le début de la saison. Ils renouent avec la victoire après avoir montré de belles choses au cours du match.
Les supporters qui avaient effectué le déplacement, séduits par le jeu collectif proposé par leurs protégés, n’ont pas cessé de donner de la voix. Ils ont eu droit à un tout autre spectacle avec une prestation très acceptable. Il serait prématuré d'affirmer que la grande USMA est de retour. Mais, il est clair que ce large score réalisé à l’extérieur ne peut que faire du bien aux Rouge et Noir.

La feuille de match

18ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : DRBT - USMA : 0 - 3
Stade : Smaïn Lahoua - Tadjenanet
Affluence : nombreuse
Organisation : bonne
Temps : froid et pluvieux
Pelouse : bonne
Arbitre : Mohamed Saïdi – 1er assistant : Ali Hadj Saïd – 2ème assistant : Zakaria Miraoui – 4ème arbitre : Mohamed Boussadia
Buts : Yaya (24’ et 27’) – Darfalou (39’) pour l’USMA
Avertissements : Meftah (35’) pour l’USMA
Expulsions : /

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Chita – Benguit (Bellahcène 56’) – Koudri – Darfalou (Hamia 80’) – Hajhouj – Yaya (Bouderbal 73’)
Remplaçants : Berrefane – Cherifi – Benyahia - Beldjilali
Entraîneur : Miloud Hamdi

DRBT : Boufenache - Terbah – Aïb – Zeddam – Meddahi – Guerabis – Darfalou (Fourloul 51’) - Doussé (Belmokhtar 46’) – Attouche – Tayeb (Demane 61’) - Abel
Remplaçants : Litim – Hamra – Fougas - Djahel -
Entraineur : Omar Belatoui

samedi, 27 janvier 2018 00:20

Les Rouge et Noir sommés de réagir !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Battus par le NAHD, les Rouge et Noir ont eu une semaine pour corriger le tir et régler des problèmes désormais récurrents. Samedi prochain, ils iront à Tadjenanet se frotter à une équipe du DRBT qui lutte pour ne pas être aspirée vers le bas du classement, avec pour mission d’éviter un deuxième revers de rang.
Une semaine, donc, après une défaite (2-1) d'une logique implacable face au NAHD, Miloud Hamdi et ses joueurs doivent impérativement réagir pour rebondir et garder le cap.
L’entraineur usmiste ne veut pas dramatiser, mais la défaite concédée devant les husseindéens l’a contraint à parler à ses joueurs les yeux dans les yeux.
Les critiques dans le football sont normales, et celles que les joueurs ont essuyées peuvent être utilisées pour se relancer. Aussi, les joueurs doivent faire leur autocritique. Que certains éléments partants ou sur le départ cessent de rêvasser sur le terrain et que tous fassent tout pour persuader leurs supporters qu’ils sont concernés par ce qui se passe sur le rectangle vert lorsqu’ils y rentrent pour disputer une partie.
Après le match perdu face au NAHD, Miloud Hamdi ne s’est pas caché derrière de faux-semblants pour analyser la prestation de ses joueurs. Ils ont été nuls, notamment en première période, et l’USMA avec son capital humain et les moyens dont elle dispose ne doit pas rendre des copies d’une aussi mauvaise qualité.
Les usmistes ont le don de se mettre des handicaps qui les empêchent de livrer bataille à armes égales. Outre les choix de Hamdi qui peuvent être discutables, entre les cartons jaunes reçus pour contestation de décision, la nonchalance de certains éléments pas suffisamment concentrés et concernés, les failles sur coups de pied arrêtés, l’inefficacité chronique de certains attaquants,… les principaux maux sont clairement identifiés. Ce sont des responsabilités individuelles. Si on part du principe que les joueurs ont le droit d’être fatigués, on conclut qu’il y a la possibilité de les mettre au repos de temps en temps.
Les usmistes doivent certainement être conscients que les points que l’on ne prend pas ne peuvent plus être pris. C’est pourquoi, il va falloir que Zemmamouche et ses coéquipiers s’activent pour se remettre rapidement en selle et rester concernés par la course au titre. Ils doivent retrouver le rythme et la confiance. Ça sera dur mais les joueurs y arriveront si tous tirent vers le même sens.
Comme les discours ne suffisent pas, au stade Smaïn Lahoua il faudra des actes. A commencer par une concentration plus forte et une naïveté moins importante dans le placement défensif sous peine de voir le navire tanguer un peu plus fort.

 

FEUILLE DE MATCH


18ème journée du championnat de ligue 1 – 2017-2018 : DRBT v/s USMA
Date : samedi 27 janvier 2018
Lieu : stade Smaïn Lahoua – Tadjenanet
Horaire : 15h00
Arbitre : Mohamed Saïdi – 1er assistant : Ali Hadj Saïd – 2ème assistant : Zakaria Miraoui – 4ème arbitre : Mohamed Boussadia

Météo : Image
Temps : couvert avec probabilité de pluie en fin d’après-midi
Température : 5°
Vent : modéré
Humidité : 90%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï - Abdellaoui – Chita – Yaya - Koudri – Darfalou – Beldjilali – Hajhouj
Remplaçants : Berrefane – Cherifi - Benyahia – Bellahcène - Benguit – Hamia – Bouderbal
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable DRBT : Litim - Fourfoul – Terbah – Aïb – Fougas – Guerabis – Maroci – Kodjo – Belmokhtar – Demane - Douadji
Remplaçants : Boufenache – Hamra – Meddahi – Darfalou - Attouche – Djahel - Abel
Entraineur : Omar Belatoui

Les deux dernières confrontations entre les deux équipes au stade Smaïn Lahoua (Tadjenanet) : 1 victoire usmiste et 1 nul

Saison 2015-2016 :
DRBT 1 (Sayoud) USMA 2 (Chafaï – Meftah sur penalty)
Saison 2016-2017 :
DRBT 0 USMA 0

Leurs deux derniers résultats en championnat
PAC 0 USMA 0 / USMA 1 NAHD 2
DRBT 0 OM 0 / CSC 2 DRBT 1

Forme de l’équipe
Infirmerie :
Incertains :
Suspendus : Mansouri - Benkhemassa
Retenus en sélection nationale : /
Forme : NVVND
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Abdellaoui (2) - Benguit (2) – Chafaï (1) - Benkhemassa (1, écopé pour contestation de décision)
- cartons rouges : Mansouri
Meilleur buteur : Darfalou (10)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : rencontre retransmise en direct (15h00) sur A3

dimanche, 21 janvier 2018 20:36

USMA 1 – 2 NAHD : L’USMA n’y était pas !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Contrarié mais lucide, Miloud Hamdi dira après le match que ce sont ses joueurs qui ont offert la victoire au NAHD. Il n’omettra pas de déclarer qu’il assumait l’entière responsabilité du choix des joueurs alignés.
L’explication de la défaite concédée hier après-midi était résumée dans ces deux constats. Les usmistes n’étaient pas dans le coup et Hamdi a peut-être fait des choix contestables, mais il dit les assumer.
Après cela, les husseindéens ne décrochent pas une victoire imméritée. Ils ont fait déjouer une équipe de l’USMA nerveuse et sans imagination et ont su exploiter les largesses que leur ont offert les défenseurs usmistes.
Le mauvais œil a sans doute dardé ses regards dans la direction usmiste et le bel équilibre affiché contre le CSC s’est effrité au point où on avait du mal à reconnaitre l’équipe. Car l’USMA n’y était pas, mais alors pas du tout au cours de cette rencontre. Aussi, l’ouverture du score par Addadi qui a foudroyé l’infortuné Zemmamouche après que Benyahia se soit fait subtiliser le ballon comme un novice par Yousfi (10’), relevait d’une forme de logique. Un deuxième but n’aurait rien eu de scandaleux mais Zemmamouche, au prix d’une belle détente, a détourné en corner une splendide frappe de Allati sur coup franc (17’).
A la mi-temps, il y a eu un petit coup de gueule indispensable de Hamdi. L’USMA avait été très mauvaise en première période et devait tenter de reproduire son jeu habituel pour au moins revenir au score.
La métamorphose ne se produisit hélas pas même s’il y a eu un léger mieux dans le jeu. La réaction des joueurs n’a pas eu lieu au grand dam des supporters usmistes. Les nahdistes ont su faire le job avec efficacité même s’il y a eu de grandes séquences de domination usmiste. Les husseindéens feront même sauter le bouchon une seconde fois à la 89ème minute de jeu sur un corner que reprendra, comme à la parade, Ouadji.
Le calice venait d’être bu jusqu’à la lie par un ensemble usmiste pas dans le coup. Benyahia réussit bien à sauver l’honneur sur penalty dans le temps additionnel (90’+3) mais cela restait anecdotique.
L’USMA connait à nouveau l’amertume de la défaite après presque trois mois d’invincibilité. Elle s’incline également pour la première fois dans un derby, cette saison.

La feuille de match
17ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : USMA – NAHD : 1 - 2
Stade : 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Affluence : faible
Organisation : bonne
Temps : dégagé
Pelouse : bonne
Arbitre : Abderrezak Arab – 1er assistant : Samir Baiod – 2ème assistant : Khaled Bennacer – 4ème arbitre : Hamza Bouslimani
Buts : Benyahia (sur penalty 90’+3) pour l’USMA ; Addadi (10’) – Ouadji (89’) pour le NAHD
Avertissements : Benkhemassa (35’) - Abdellaoui (47’) – Chafaï (77’) pour l’USMA ; Brahimi (65’) – El Orfi (78’) – Laribi (81’) – Khiat (85’) pour le NAHD
Expulsions : /

USMA : Zemmamouche (cap.) – Benguit (Benmoussa 38’) – Abdellaoui – Chafaï – Benyahia – Benkhemassa – Yaya – Koudri – Darfalou – Sayoud (Beldjilali 46’) – Meziane (Bouderbal 85’)
Remplaçants : Berrefane – Cherifi - Chita – Ardji
Entraîneur : Miloud Hamdi

NAHD : Merbah – Allati - Brahimi – Khiat – Laribi – El Orfi (Ouadji 78’) - Ouartani– Addadi –Chouiter (Khacef 73’) Yousfi (Zeghnoun 88’) - Gasmi
Remplaçants : Boussouf – Cherfaoui – El Amali – Lakdja – Khacef
Entraineur : Billel Dziri

vendredi, 19 janvier 2018 16:43

Un derby primordial !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La reprise est intense pour l’USMA en L1. Quatre jours après son 1/16e de finale de coupe d’Algérie contre le CSC, l’USMA enchaine avec la 17e journée marquée par ce duel algérois qui vaudra le détour.
L’USMA tentera de préserver sa troisième place au classement et le NAHD de prolonger sa belle série de matchs en L1 sans défaite (09). Presque trois mois sans défaite avec toutefois plus de nuls (06) que de victoires (03 dont 02 dans des derbys).
Le derby s’annonce très intéressant entre les Rouge et Noir en lutte acharnée pour la course au titre et des Sang et Or qui restent sur une dynamique positive.
Si l’USMA mise beaucoup sur ce match au stade du 5 juillet d’Alger pour revenir à hauteur de la JSS ou tout au moins rester collée au duo de tête, les joueurs de Billel Dziri ont aussi du talent à revendre, et ont montré qu’ils savaient aussi répondre présents dans les duels qui les ont opposés aux usmistes.
D’autant que les nahdistes se sont renforcés offensivement au cours du mercato hivernal en s’adjugeant les services de Abderrahmane Yousfi en provenance du club français de l’US Créteil-Lusitanos, de Amine El Amali venu du MCO et du jeune espoir harrachi Aymane Lakdja.
Du côté de l’USMA, en championnat, les hommes de Miloud Hamdi restent sur un match nul (0-0) devant le PAC. Ils doivent donc remporter ce match face aux husseindéens car, en cas de mauvais résultat, ils pourraient se voir dépasser par les équipes qui les suivent au classement.
Un match qui devrait voir le retour de Mohamed Lamine Zemmamouche et Mohamed Rabie Meftah qui ont purgé leur suspension devant le CSC.
Reste à connaître la composante de l’équipe qui foulera la pelouse du 5 juillet pour affronter le NAHD. L'accumulation des matchs influant inévitablement sur l’équipe, mais aussi et surtout sur la qualité du jeu produit, Miloud Hamdi pourrait procéder à un léger turn over et, peut-être, si les deux dernières recrues seront qualifiées, aligner le marocain Hajhouj et l’ex belouizdadi Hamia.
L’USMA a le vent dans le dos, mais souffre souvent face au NAHD. Depuis l’arrivée de Hamdi, les usmistes ont nettement relevé la tête et nourrissent à présent de plus grandes ambitions. Sur le chemin de la grande forme, Chafaï et ses coéquipiers éprouvent toutefois des difficultés lorsqu’ils rencontrent les nahdistes.
Sur les sept derniers matchs les ayant mis aux prises, l’USMA ne s’est imposée qu’une seule fois, a perdu une fois alors que le reste des rencontres (5) se sont soldées par des nuls.
Une difficile rencontre attend donc les Rouge et Noir, ce samedi après-midi. Mais, Hamdi, sachant qu’une victoire permettrait peut-être à son équipe de revenir à hauteur du dauphin saouri, concoctera sans doute un plan pour venir à bout de banlieusards accrocheurs, certes, mais nullement imbattables.


FEUILLE DE MATCH

17ème journée du championnat de ligue 1 – 2017-2018 : USMA v/s NAHD
Date : samedi 20 janvier 2018
Lieu : stade du 5 juillet 1962 (OCO) – Alger
Horaire : 16h00
Arbitre : Abderrezak Arab – 1er assistant : Samir Baiod – 2ème assistant : Khaled Bennacer – 4ème arbitre : Hamza Bouslimani

Météo : Image
Temps : pluie faible
Température : 12°
Vent : faible à modéré
Humidité : 70%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï - Abdellaoui – Benkhemassa – Yaya - Benguit – Darfalou – Sayoud – Meziane
Remplaçants : Berrefane – Cherifi - Benyahia – Chita - Koudri - Beldjilali – Hajhouj (?) – Hamia (?) – Ardji
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable NAHD : Merbah - Allati – Khiat – Laribi – Brahimi – El Orfi – Addadi – Ouertani – Gasmi – Yousfi - El Amali
Remplaçants : Boussouf – Khacef - Cherfaoui – Ouadji – Zeghnoun - Lakdja – Chouiter – Chekhrit -
Entraineur : Billel Dziri

Les 8 dernières confrontations entre les deux équipes

Saison 2013-2014 : le NAHD en Ligue 2
En coupe d’Algérie (1/32e de finale) : NAHD 0 USMA 0 (TAB 4-5)

Saison 2014-2015 :
Aller: USMA 0 NAHD 0
Retour: NAHD 0 USMA 0

Saison 2015-2016 :
Aller: NAHD 2 (Gasmi – Bendebka) USMA 1 (Seguer)
Retour: USMA 1 (Nadji) NAHD 1(Gasmi)

Saison 2016-2017 :
Aller: USMA 2 (Guessan 2 buts) NAHD 1 (Ardji)
Retour: NAHD 1 (Coumbassa) USMA 1 (Meziane)

Saison 2017-2018 :
Aller: NAHD 1 (Gasmi sur penalty) USMA 1 (Meziane)
Retour: /

Leurs deux derniers résultats en championnat
USMB 2 USMA 3 / PAC 0 USMA 0
NAHD 2 OM 0 / NAHD 1 CSC 1

Forme de l’équipe
Infirmerie:
Incertains: Hajhouj - Hamia
Suspendus: Mansouri
Retenus en sélection nationale : /
Forme : VNVVN
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Abdellaoui - Benguit
- cartons rouges : Mansouri
Meilleur buteur : Darfalou (10)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : rencontre retransmise en direct (16h00) sur Canal Algérie