mercredi, 11 décembre 2019 18:02

Truc, machin, potins…

Écrit par Hamid Bougroune, Rue de la Fonderie, Zoudj Ayoune, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(1 Vote)


USMA – Compte bancaire débloqué…
Finalement, le gel du compte bancaire du club vient d’être levé à la grande satisfaction de la direction. C’est Maître Mohamed Dahim, avocat au barreau d’Alger, qui en a fait l’annonce lundi sur sa page facebook après avoir longtemps navigué, non pas pour une carte Chifa, mais pour obtenir l’aval du magistrat instructeur près la Cour d’Alger. A présent, c’est chose faite. Les supporters des Rouge & Noir ont poussé un grand ouf de soulagement en attendant la reprise du club par une entreprise étatique ou un mécène beaucoup tiki. Les choses seront plus claires et plus rien ne sera comme avant. L’entreprise Serport semble décidée à devenir l’actionnaire majoritaire et par là, prendre les rênes du club. Un assainissement de la maison USMA est plus que jamais indispensable afin de barrer la route aux opportunistes de tous bords. Faudrait donc se débarrasser de ces mercenaires sans scrupules au kärcher et à l’eau chaude svp. Au nouveau repreneur de faire le grand ménage. Les supporters, les vrais, seront toujours présents pour apporter aide et assistance aux nouveaux actionnaires des Rouge & Noir…

Ligue 1 – Report de la journée de chompiouna…
La journée 14 qui devait se dérouler ce samedi 14 décembre a été annulée suite à un communiqué de la FAF, conformément à un arrêté du ministère de tutelle, reportant toutes les compétitions et manifestations footballistiques du lundi 09-12-2019 à 00h00 au dimanche 15-12-2019 à 06h00. Ow, wachan hada, kouvrou fou ? On le sait, le report est dû en raison du déroulement des élections présidentielles, mais au grand jamais les communiqués n’ont fait l’objet de précisions horaires aussi pointilleuses. Hadi sûr fiha kech âafsa. Al hassone, Rass el marto ma 3adjbouch el hal. Hsabtlou issouguerna. Qiiiwww…

FAF / LFP – Chamboulement dans le calendrier…
La reprise du chompiouna a été programmée pour les 16 et 21 décembre 2016. Donc, l’USMA recevra le CRPilcor puis ira à Bel-Abbès pour le compte de la 15e journée. Le 27, les Rouge joueront le Mamelodi Sundows à Blida. Donc, il restera toujours les matchs retards et ceux de la coupe d’Algérie à caser. Rass el khechba et le céramiqueux moulin à vent devront faire un peu de gym tonic pour nous programmer tout ça. Aya, au boulot…

USMA – Coupe d’Algérie : jouable pour les Rouge & Noir…
Le tirage au sort des 32e et 16e de finale de la coupe d’Algérie a donné lieu hier à d’intéressantes rencontres. La cérémonie s’est déroulée à l’EHSR de Ain Bénian. Deux représentants de chaque club ont été invités par carte nominative pour représenter leur formation. Chose bizarre, il y avait bien des couvert posés sur les tables rondes mais pas une seule boisson visible à l’œil nul, ni même une bouteille d’eau minérale. Les convives sont restées plantées là pendant deux heures le palais à sec. Enfin, pour revenir au tirage, l’USMA a hérité de l’USM Khenchela (tiens, tiens !) aux 32e et jouera le vainqueur de l’ASMO-HAC aux 16e, si toutefois, les Usmistes passent le premier cap. On ne va pas dire que c’est un tirage favorable mais disons jouable…

]Anecdotes du terroir…

USMA - USMK : un match houleux à Khenchela…
Les Usmistes avaient déjà rencontré les Khenchelis en 70/71 lors des demi-finales de la coupe d’Algérie qui se jouaient, anadak, en aller-retour. A St-Eugène, le score fut de 2-0 à l’avantage des Rouge et Noir. Au match retour, ce fut une qualification Usmiste 2-2 dans la douleur. Seule une poignée de supporters avaient accompagné l’équipe en terre Nememcha. Le bus de la délégation avait pris le départ depuis l’ex-cercle sportif de l’USMA sis à BEO, Rue Eugène Robe, près de la DGSN. Ce cercle fut, quelques années plus tard, cédé à feu Djamel Keddou transformé en logement. Al hassone, parmi les accompagnateurs, il y avait Nordine Zâaf, Kamel Moustic, Rabah Rass Kabous (Allah yerrahmou), Mouloud Guitoun (Allah yerrahmou), Bachir Tayeb-Bey, Liès Tidadini, Boualem Touil (Nsoumer), Ali Bey, Bachir Koliaï (Allah yerrahmou) et j’en oublie d’autres. Que ceux que j’ai omis involontairement m’en excusent. Partis la veille, certains de nos amis passèrent la nuit dans un hôtel à Batna, appartenant à Messaoud Melaksou, dit Hamma, ancien arrière central du MSPB et de l’EN surnommé la muraille des Aurès. Hamma déconseilla à ses hôtes de se déplacer au stade de Khenchela, car el hala machi mliha. Les Khenchelis n’avaient pas oublié l’accueil à Bologhine où les joueurs ont été chambrés, sans plus, même si des feuilles de journaux, en fin de match, ont été allumées en guise de flambeau puisqu’à cette époque, les fumigènes n’avaient pas encore fait leur apparition à Santodji. Notre délégation et les accompagnateurs avaient vécu l’enfer et n’ont dû leur salut qu’aux forces de police pour les évacuer. Pris de panique et d’une chiasse, Abdouche n’avait pas effectué le déplacement. C’est le pôvre Rachid Lâala, confondu avec son coéquipier absent avec sa tignasse, qui avait été pris à partie. L’USMA était qualifiée pour la finale jouée le 13 juin 1971, mais fut battue par le MC Alger au stade El Annaser. C’était la 3e finale consécutive perdue grâce aux coulisses et décisions du Msatchi…

Hamid Bougroune, Rue de la Fonderie, Zoudj Ayoune, Alger Casbah…

Hé ho Kazouni, Sakhrou Rass el bouga persiste et signe. Il en fait même une fixation… Khhh…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.

Alger, Mercredi 11 Décembre 2019

Lu 1290 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.