dimanche, 12 janvier 2014 18:54

Une rentrée 2014 en fanfare !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(3 Votes)

Nous l’avions dit avant le déroulement de cette rencontre. La Super Coupe d’Algérie ne vaut que par son côté prestigieux et par le pactole qu’elle offre aux deux équipes qui la jouent.

Mais de là à en faire un évènement insignifiant, sans enjeu, amical…voilà un pas que les partiaux commentateurs des chaines de télévision nationale (l’est-elle réellement ?) ont allégrement franchi en minimisant le succès usmiste. Ils ont pourtant soutenu leurs favoris (hier, ils étaient vêtus de Noir et de Blanc) allant jusqu’à trahir leur penchant pour l’équipe de Aïn Fouara, sans vergogne, toute honte bue, s’excusant hypocritement auprès des supporters usmistes de s’être laisser aller…

Qu’importe ! Nous mettrons ce comportement inqualifiable sur le compte de la capsaïcine contenue dans les deux Bhut Jolokia offerts par Ziaya et Andria que les commentateurs de pacotille et quelques autres consultants (certains ont eu l'honnêteté de se montrer d'une neutralité absolue) à la noix ont eu du mal à digérer.

L’USMA a fourni hier une de ses meilleures prestations depuis le début de la présente saison. Face à des sétifiens, venus se racheter aux yeux de leurs supporters, les Rouge et Noir ont accompli un match plein. Parfaitement organisés sur le terrain, les usmistes ont affiché une condition physique irréprochable et une maîtrise technique de loin supérieure à celle de leurs adversaires du jour. Les Rouge et Noir joué en véritables compétiteurs pour qui aucun challenge n’est négligeable.

Devant eux, les sétifiens ont paru impuissants en dépit d’une opposition physique qui frisa quelque fois l’anti jeu.

L’USMA démarre le match tambour battant. Elle accule dès les premiers instants les sétifiens dans leurs derniers retranchements. Ferhat, sur le côté droit de l’attaque usmiste, et Andria, à gauche, multiplient les débordements que Benchadi et Aroussi ont du mal à contenir.

A la 8e minute, un échange de balle entre El Orfi et Meftah se termine chez Feham. Ce dernier lance dans le trou Ziaya qui, du pied droit, reprend instantanément et loge le cuir dans les buts du gardien Khedaïria. USMA 1 ESS 0

Les Rouge et Noir, continuant sur leur lancée, vont bénéficier d’un penalty, très justement accordé par l’arbitre Bichari, à la suite d’une faute de Demou sur Ziaya (20’).

Chargé de l’exécution du coup de pied de réparation, Meftah le tire en force mais Khedaïria s’interpose avec brio.

Cet arrêt du gardien de but sétifien va faire sortir, progressivement, les coéquipiers de Ze Ondo de leur léthargie. Les sétifiens s’aventurent plus souvent dans le camp de l’USMA mais toutes leurs tentatives s’avèrent vaines.

Les usmistes gèrent leur acquis au tableau d’affichage en procédant par des contres dangereux. A la 40e minute de jeu, une balle aérienne est disputée entre Demou et Ziaya, dans le camp sétifien. Le ballon atterrit dans les pieds du défenseur Benabderrahmane qui, en voulant écarter le danger, s’emmêle les pinceaux et permet à Andria de filer vers les buts. Le malgache, poursuivi par deux défenseurs, pénètre dans la surface de réparation et bat imparablement l’infortuné Khedaïria. USMA 2 ESS 0

C’était le coup d’assommoir pour les sétifiens qui ne vont plus s’en remettre. La mi-temps est sifflée sur cet avantage confortable pour l’USMA.

En seconde période, la physionomie de la rencontre ne change pas. L’USMA a la possession du ballon et les tentatives sétifiennes sont de moins en moins tranchantes même si, en deux occasions, les coéquipiers du rugueux Karaoui auraient pu réduire la marque.

Les Rouge et Noir ont également eu leur lot d’occasions ratées, Benmoussa et Meftah échouant de peu d’inscrire un troisième but pour leur équipe.

L’USMA s’adjuge en toute logique le trophée des champions et prend un ascendant psychologique certain sur un concurrent direct pour la course au titre.

Place maintenant au championnat dont le sacre final est l'objectif premier des Uusmistes

Super Coupe d’Algérie : USMA 2 - 0 ESS

Lieu : Mustapha Tchaker (OPOW) - Blida

Temps : nuageux

Pelouse : excellente

Affluence : nombreuse

Arbitres : Bichari – Gourari - Bourouba – 4e officiel : Bouster

Avertissements : Karaoui (45’) - Ferrahi (75’) pour l’ESS

Buts : Ziaya (8’) – Andria (40’) pour l’USMA

USMA: Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Khoualed (cap.) – Chafaï – Bouchema – Ferhat – El Orfi - Ziaya (Gasmi 69’) - Feham – Andria (Baïteche 83’) - Entraîneur : H. Velud

Lu 2855 fois Dernière modification le vendredi, 17 janvier 2014 14:00

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.