USM-Alger :.. Le Carrefour de tou(te)s les Usmistes - Actualité
Actualité

Actualité (1609)

mardi, 06 mars 2018 21:37

Prendre option à Kindu

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’USMA renoue avec la compétition africaine. Cette fois-ci, elle tentera d’aller le plus loin possible dans une compétition qui avait été snobée en 2013, lorsque Rolland Courbis, alors entraineur de l’équipe, avait délibérément décidé de sacrifier la Coupe de la CAF pour la Coupe d’Algérie et la Coupe arabe.
On se souvient qu’après un 1/16e de finale passé aux dépens de la formation camerounaise de Panthère du Ndé (1-0 et 2-3), l’USMA s’était faite éliminée en 1/8e de finale (la nouvelle version de la compétition n’existait pas encore) par le club gabonais de l’US Bitam (0-0 et 3-0).
Aujourd’hui, après avoir échoué en Coupe d’Algérie et pas encore assurée d’obtenir une place sur le podium en championnat, l’USMA n’a plus que la Coupe de la CAF pour ne pas sortir bredouille d’une saison assez décevante.
La compétition a changé de formule depuis l’édition 2017. A l’issue des tours préliminaires, 32 équipes seront qualifiées pour les 16e de finale. En Coupe de la Confédération, les 16 équipes qualifiées après les 16es de finale devront passer par un tour de cadrage où elles affronteront les perdants des 16es de finale de la Ligue des champions pour dégager les 16 équipes admises en phase de groupes. Dès lors, le format sera le même qu’en Ligue des champions jusqu’à la finale.
Dispensée du tour préliminaire, l’USMA a hérité de l’équipe congolaise de l’AS Maniema Union qualifiée aux 1/16e de finale grâce à sa victoire acquise en terre gabonaise devant la formation de Mangasport (0-1 et 1-1).
La formation congolaise est à sa deuxième participation à la Coupe de la CAF. En 2007-2008, lors de sa toute première participation, l’AS Maniema Union avait été éliminée au deuxième tour par le club camerounais des Astres de Douala.
Aujourd’hui, elle revient avec l’intention de mieux faire. L’équipe entrainée par l’ancien défenseur international et ex joueur du club de l’AS Vita Club, Paty Lokose Epangala, vise une qualification aux 16e de finale bis avant de lorgner en direction de la phase de groupes. Un entraineur qui affirme avoir des informations sur le football algérien en général et sur la façon avec laquelle évolue l’USMA, plus particulièrement. Il déclare qu’il saura comment déjouer le pressing haut des Rouge et Noir, que cela sera difficile face à une formation algérienne plus aguerrie et que ses poulains, bien que manquant d’expérience, feront tout pour assurer la qualification chez eux.
Dans le camp usmiste, c’est avec beaucoup de sérénité que Hamdi et ses hommes vont aborder le match. La victoire ramenée de Biskra en championnat a fait beaucoup de bien à l’équipe. Meftah, Yaya, Meziane, Bouderbal et Benyahia, tous blessés, n’ont pas fait partie du voyage mais, comme à Biskra, Hamdi comptera sur les Cherifi, Benchikhoune et autre Ardji pour pallier à ces défections. Tout comme il attend beaucoup des habitués de la compétition africaine pour encadrer ceux qui découvrent l’aventure africaine.
Depuis le temps que l’USMA voyage aux quatre coins de l’Afrique, il va sans dire que des paramètres comme l’état de la pelouse, l’arbitrage, les conditions climatiques, la fatigue,…ont été pris en considération. A partir de là, rien d’impossible pour les coéquipiers de Benkhemassa qui sont capables re revenir avec un résultat probant de Kindu.

FEUILLE DE MATCH

1/16e de finale de la Coupe de la CAF – 2017-2018 : AS Maniema Union v/s USM Alger
Date : mercredi 07 mars 2018
Lieu : stade Joseph Kabila Kabange – Kindu – Maniema (RDC)
Horaire : 14h00 (13h00, heure algérienne)
Arbitre : Sabri Mohamed Fadul – 1er assistant : Mohamed Abdellah – 2ème assistant : Ahmed Nagei Subahi (tous trois du Soudan)

Météo :Image

Temps : plutôt nuageux avec risque d’orages épars
Température : 33°
Vent : faible à modéré
Humidité : 85%

Equipe probable USMA : Zemmamouche (1) – Benguit (27) - Benmoussa (25) – Chafaï (6) – Abdellaoui (3) – Benkhemassa (24) – Bellahcène (26) – Koudri (23) – Darfalou (13) - Hajhouj (10) – Hamzaoui (9)
Remplaçants : Mansouri (16) - Berrefane (30) - Cherifi (19) – Benchikhoune (21) - Chita (2) – Sayoud (18) – Beldjilali (8) – Hamia (17) – Ardji (15) - Yaïche (41)
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable AS Maniema Union de Kindu (RDC) : Guelord Landu (1) – Mapumba Katomba (3) – Bonaventure Mbuka (6) – Lema Mampuya (15) – Abadi Masudi (17) – Daddy Tshimanga (14) – Basiala Amongo (25) – Wangu Mbambu (26) – Lobi Manzoki (9) – Tuisila Kisinda (19) – Mumbere Mbusa (20)
Remplaçants : Phuati Nlandu (27) - Tibolia Kilebela (16) - Nkanu Niemba (2) – Likwela Yelemaya (8) – Mpiana Mozinzi (13) – Pame Kilangalanga (7) – Shabani Tchitemayi (10)
Entraineur : Paty Lokose Epangala

Les confrontations entre les deux équipes : les deux équipes ne se sont jamais rencontrées

Leurs deux derniers résultats en coupe de la CAF :
Edition 2012-2013 (1/8e de finale) : USMA 0 US Bitam 0 / US Bitam 3 USMA 0
Edition 2017-2018 (tour préliminaire) : AS Mangasport 0 AS Maniema Union 1 / AS Maniema Union 1 AS Mangasport 1

Forme de l’équipe
Infirmerie : Meftah - Yaya – Meziane – Bouderbal - Benyahia
Incertains :
Suspendus : /
Forme (en championnat) : VDNNV
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : /
- cartons rouges : /
Meilleur buteur (en championnat) : Darfalou (12)
Meilleur passeur (en championnat) : Benmoussa (4)

Télévision : /

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le match ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices et les plus optimistes des supporters usmistes tablaient au mieux sur un partage des points. Mais l’USMA n’a pas flanché. Mieux, elle a réussi à ramener les trois points du succès de son périlleux déplacement à Biskra.
En effet, malgré le grand nombre d’absents, essentiellement pour blessure, l’état exécrable du terrain et le fort support dont a jouit la formation de l’USB durant toute la rencontre, les usmistes ont su contenir la fougue des biskri durant la première mi-temps avant de porter l’estocade par Benkhemassa, quelques minutes après l’heure de jeu (64’) et gérer le reste du temps avec beaucoup de sang froid.
Même si le match n’a pas été d’une très bonne tenue, il y a eu un bel engagement physique de part et d’autre. Il est vrai que le semblant de pelouse sur laquelle ont évolué les joueurs ne se prêtait pas à la confection d’un football de qualité. Si on ajoute à cela l’importance de l’enjeu de la rencontre, on comprendra pourquoi les 22 acteurs ne se sont pas embarrassés de fioritures dans cette rencontre, leur souci premier étant de prendre l’avantage sans se soucier de la manière.
Après donc un premier half équilibré et quelques bonnes opportunités de scorer, notamment du côté usmiste, les Rouge et Noir reviennent sur le terrain avec l’intention de surprendre un adversaire volontaire, certes, mais tendu.
Les Rouge et Noir réussiront à faire la différence juste après l’heure de jeu (64’) lorsque sur une belle combinaison des attaquants usmistes, Benkhemassa mis sur orbite par Bellahcène, déjoue le piège du hors-jeu et bat sans rémission le gardien Belkerouche.
Menés au score, les biskris vont essayer de revenir au niveau des usmistes, mais ces derniers vont tenir le coup jusqu’à la fin et auraient même pu aggraver la marque.
Grâce à leur belle victoire ramenée loin de ses bases, les Rouge et Noir prennent provisoirement la 3ème place du classement et se relancent totalement.
Ce succès leur permettra de se préparer dans de bonnes conditions psychologiques avant leur entrée en lice, mercredi prochain, en Coupe de la CAF.

Feuille de match

22ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 (match avancé) : USB - USMA : 0 - 1
Stade : 15 février 1956 (El Alia) - Biskra
Affluence : nombreuse
Temps : dégagé
Pelouse : en mauvais état
Arbitre : Mohamed Saïdi – 1er assistant : Bouabdellah Omari – 2ème assistant : Ali Hadj Saïd – 4ème arbitre : Dekhane
But : Benkhemassa (64’) pour l’USMA
Avertissement : Manseur (73’) pour l’USB
Expulsion : /

USMA : Zemmamouche – Benchikhoune – Cherifi – Chafaï – Abdellaoui – Chita (Koudri 65’) – Bellahcène – Benkhemassa (Beldjilali 80’) – Hamia (Hamzaoui 76’) – Ardji - Benmoussa
Remplaçants : Mansouri – Semmane - Beldjilali – Boumechra
Entraîneur : Miloud Hamdi

USB : Belkerouche – Kherifi (Farhi 82’) – Benamara (Siyoud 60’) - Allam – – Benaniba – Hamoudi - Manseur – Djabou - El Ogbi – Kango - Berbache (Bengrina 60’)
Remplaçants : Cédric – Bennaï – Amiri – Djoghma
Entraineur : Nadir Leknaoui

vendredi, 02 mars 2018 01:55

L’USMA joue-t-elle vraiment le podium ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pour suivre le rythme du trio de tête, il va falloir gagner des points, beaucoup de points.
Peut-on dire que l’USMA joue le podium ? Les plus pessimistes (ou les plus réalistes, c’est selon) se contenteront de répondre sèchement « non », et il serait difficile de leur donner tort.
Mais pour atteindre la vérité, il faut explorer toutes les pistes et répondre à toutes les questions avec rigueur.
Les faits, c’est qu’à 9 journées de la fin du championnat, l’USMA n’est qu’à 2 points du 3ème, 6 du dauphin oranais et 10 du leader constantinois. Un beau trou, mais rien d’irrattrapable dans l’absolu. Dans certains championnats, être à 2, 6 et même 10 longueurs, ne vous exclut pas de la course au podium.
Cette opération n’est pas impossible diront les plus optimistes. C’est une opération miracle rétorqueront les plus pessimistes car si l’USMA réussissait à terminer en tête du classement, voire sur le podium, ce serait un exploit.
Ce qui est vrai c’est qu’en l’état actuel, le club est en retard sur les temps de passage mais, à défaut de remporter le titre, l’USMA pourrait se rabattre sur la 2ème ou la 3ème place, même si ça n’a rien à voir en matière de valeur historique.
Voyons comment se présente cette empoignade entre deux équipes aux objectifs diamétralement opposés.
L’USMA n’y arrive plus. En passe de renouer avec la victoire dans le derby algérois, les Rouge et Noir ont finalement concédé le nul à leurs voisins et rivaux mouloudéens. Un derby sans vainqueur, marqué par l’incapacité des usmistes à maintenir un résultat.
Au pied du podium, à deux longueurs du 3ème, les usmistes peuvent réduire l’écart qui les sépare du trio de tête et, en cas de victoire, monter sur le podium. Plus facile à dire qu’à faire car sur le terrain sablonneux d’El Alia et devant un adversaire qui fera tout pour s’imposer devant son public, la situation des hommes de Hamdi s’annonce compliquée.
Encore plus compliquée lorsqu’on sait que l’USMA se déplacera avec un effectif très amoindri. Aux absences de Yaya et Meziane, blessés, sont venues s’ajouter celles de Bouderbal et, peut-être, Darfalou, blessés eux aussi. Par ailleurs, Hamdi devra se passer également des services de Meftah, suspendu.
Pire, le coach des Rouge et Noir ne pourra même pas puiser dans la réserve usmiste puisque cette dernière doit disputer un quart de finale de Coupe d’Algérie face à l’USMH, samedi prochain.
L’autre problème c’est qu’on s’est aperçu que lorsque Hamdi effectue certains changements, le niveau baisse. Quoiqu’on puisse dire, l’effectif usmiste manque de profondeur puisqu’il n’y a pas suffisamment de joueurs performants. Les mercatos estival et hivernal ont été un véritable fiasco. Cherifi et Chita jouent occasionnellement, Sidibé a été prêté, Yaya est trop souvent blessé, Hamzaoui a la tête ailleurs, Hamia est l’éternel « coiffeur », Ardji reste très peu convaincant, Kenniche ne pourra jouer que la saison prochaine (encore faut-il que d’ici là, il guérisse d’une méchante blessure). Seuls Hajhouj et à un degré moindre Bouderbal font des apparitions plus fréquentes. Insuffisant si l’USMA joue sur deux tableaux en même temps.
L’USB, quant à elle, occupe, en compagnie de la JSK, la place de premier non relégable à 1 point seulement de Tadjenanet qui est classé 14ème. C’est dire si les biskris ont un besoin pressant de points pour s’éloigner de la zone rouge. Il faudra donc s’attendre à un match compliqué où l’engagement physique sera omniprésent, sur une pelouse où il est difficile de mettre le ballon à terre. Longs dégagements vers l’avant et absence de stratégie de jeu…et l’USMA devra également se préparer à jouer à ce hourra football.

Au cours de sa rencontre avec la presse, cet après-midi, Hakim Serrar a tracé une esquisse des missions qui attendent le directoire nouvellement installé.
Pour une équipe comme l’USMA, le but n° 1 devrait être de gagner le championnat plus souvent que de le perdre et le but n°2, c’est de gagner la Ligue des Champions. Ce projet ne pourra être validé que si l’USMA dispute la Ligue des Champions la saison prochaine. Si elle termine à la 3ème place, la saison prochaine elle disputera encore la Coupe de la CAF, donc il n’y a pas d’avancement.
C’est pour ça qu’il faut impérativement que l’USMA termine au moins 2ème cette année pour accélérer la progression du club et attirer des bons joueurs déjà confirmés. Mais pour atteindre cet objectif, il va falloir faire le nécessaire pour ramener des points de l’extérieur et surtout en finir avec cette fâcheuse habitude de laisser échapper des points à domicile.

FEUILLE DE MATCH

22ème journée du championnat de ligue 1 – 2017-2018 (match avancé) : USB v/s USMA
Date : vendredi 2 mars 2018
Lieu : stade du 18 février 1956 (OPOW) – El Alia - Biskra
Horaire : 16h00
Arbitre : Mohamed Saïdi – 1er assistant : Bouabdellah Omari – 2ème assistant : Ali Hadj Saïd – 4ème arbitre : Dekhane

Météo : Image
Temps : ensoleillé
Température : 24°
Vent : modéré
Humidité : 45%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Benguit - Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Bellahcène – Koudri – Hamia - Hajhouj – Hamzaoui
Remplaçants : Mansouri – Cherifi – Benyahia - Chita – Sayoud – Beldjilali - Ardji
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable USB : Belkerouche – Kherifi – Djabou – Allam – Benamara – Farhi – Benaniba – Manseur – El Ogbi – Kango – Bettaïbi
Remplaçants : Cédric – Bennaï – Amiri – Abdoulaye Sy - Djoghma – Bengrina - Mellouli - Yaghni -
Entraineur : Nadir Leknaoui

Les confrontations entre les deux équipes

Saison 2005-2006 : Division 1
Aller : USMA 3 (Haddou 2 buts dont 1 sur penalty– Eneramo) USB 1 (Bendebka) match joué à huis-clos
Retour: USB 0 USMA 2 (Dziri - Ghazi)

Saison 2017-2018 : L1
USMA 2 (Darfalou - Boumechra) USB 0

Leurs deux derniers résultats en championnat :
USMH 0 USMA 0 / USMA 2 MCA 2
USB 2 0M 0 / CSC 1 USB 0

Forme de l’équipe
Infirmerie : Yaya – Meziane - Bouderbal
Incertains : Darfalou
Suspendus : Meftah
Retenus en sélection nationale : /
Forme : DVDNN
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Benguit (3) - Abdellaoui (3) – Chafaï (3) - Meftah (2) - Zemmamouche (2) - Bellahcène (2) - Yaya (1) – Koudri (1) – Darfalou (1)
- cartons rouges : /
Meilleur buteur : Darfalou (12)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : la rencontre ne sera pas télévisée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Auteur d’une magnifique entame de match, avec deux buts à la clé, l’USMA a ensuite livré sa pire prestation dans le derby algérois. Pas de quoi faire lever les doutes à quelques jours de son déplacement à Kindu pour jouer l’AS Maniema Union en Coupe de la CAF.
Les usmistes, auteurs de vingt très bonnes premières minutes conclues par deux buts signés Darfalou et Bouderbal, ont ensuite laissé l’initiative à leurs adversaires, pourtant sonnés par les deux buts encaissés.
Pour ce 104e derby, Miloud Hamdi avait choisi de laisser Benguit, Beldjilali et Sayoud sur le banc des remplaçants. Du coup, Bellahcène en sentinelle, Koudri en milieu récupérateur et Bouderbal sur l’aile gauche, débutaient en tant que titulaires. Une formule qui allait s’avérer gagnante pour le coach usmiste puisque très vite les Rouge et Noir ont ouvert les hostilités. Une action ultra rapide menée par Bouderbal et relayée par Benkhemassa va permettre à Darfalou d’ouvrir le score (20 secondes de jeu).
L’USMA ne pouvait rêver d’une meilleure entame de match contrairement à des mouloudéens qui, surpris par cette ouverture du score précoce, se demandaient ce qui leur arrivait.
Flairant la faille au sein de l’axe central mouloudéen, les usmistes ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. A la 20ème minute de jeu, Bouderbal reçoit un autre ballon de Benkhemassa et s’en va slalomer au sein de la défense adverse, totalement désarçonnée, pour tromper le portier mouloudéen.
L’entame de match usmiste est parfaite mais l’avance prise par Darfalou et ses coéquipiers va fondre comme neige au soleil suite à la sortie sur blessure de Bouderbal et au repli inexpliqué des hommes de Hamdi. A partir de là, il n’y aura plus rien du côté de l’USMA qui laissera son adversaire maître du jeu.
Entre repli massif, excès de prudence, fautes techniques et un retour du MCA, les usmistes ont souffert jusqu’à la fin de la partie. Les mouloudéens libérés de toute pression, jouent plus haut et inquiètent les usmistes à chaque incursion. Mais, malgré la domination mouloudéenne, l’USMA parvient à rejoindre les vestiaires à la mi-temps en préservant son avantage de deux buts.
En seconde mi-temps, Casoni opte pour l’occupation du milieu du terrain avec un 4-4-2 variable comme stratégie offensive. Une défense anticipée, un pressing haut, la possibilité d’une récupération relativement aisée, l'avantage d'un rapport supérieur de conservation du ballon, tout en minimisant les possibilités de l'adversaire. Si bien que les usmistes ont été incapables d’assurer trois passes successives, perdaient rapidement le ballon et voyaient le danger revenir sans cesse dans leur camp. Hamdi, en panne de solutions offensives, optait carrément pour une forte concentration de ses joueurs dans leur camp. Si bien que, souffrant de l’inefficacité et de l’absence d’enchainements et d’automatismes huilés, les usmistes vont céder devant un adversaire qui a su occuper le terrain en fermant tous les couloirs et qui a multiplié les actions offensives jusqu’à faire plier par deux fois le pourtant excellent Zemmamouche.
La première fois, ce sera sur une hésitation de Meftah qui permet à Bendebka de placer une tête victorieuse (55’). La seconde fois, après que l’arbitre Bekouassa ait sifflé un penalty sur une faute pas très évidente de Chafaï sur Nekkache dans les six mètres usmistes. Le coup de pied de réparation exécuté par Derradja voit Zemmamouche s’interposer et dévier le ballon sur sa droite. Hachoud, plus prompt que les défenseurs usmistes qui baillaient aux corneilles, remet les deux équipes à égalité (70’).

Après vingt minutes pleines, les usmistes ont progressivement déclinés jusqu’à disparaitre, notamment en seconde période où leur production fut calamiteuse. Hier, plus que le nul enregistré dans le derby, c’est l’état général de l’équipe qui interpellait. De l’attaque à la défense, en passant par le milieu de terrain, toutes les lignes ont parues dépassées.
Si les usmistes ont réussi quand même à prendre 1 point après une domination quasi-totale des mouloudéens, les doutes quant à eux subsistent.
L’USMA ne devrait pas chômer cet été pour colmater les fissures apparues dans sa cuirasse. Elle devra s'attaquer à ce chantier à ciel ouvert en faisant un diagnostic des besoins de l'équipe tout en libérant certains "figurants".
Il est clair que le diagnostic et les solutions à apporter ne concernent pas uniquement l’aspect technique. Il en va de même pour le côté organisationnel et la gestion managériale du club qui ont montré leurs limites

Feuille de match

21ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : USMA – MCA : 2 - 2
Stade : 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Affluence : nombreuse
Temps : dégagé
Pelouse : bonne
Arbitre : Lotfi Bekouassa – 1er assistant : Nassim Doulache – 2ème assistant : Khaled Rimouche – 4ème arbitre : Hamza Kasmi
Buts : Darfalou (1’) – Bouderbal (20’) pour l’USMA ; Bendebka (55’) – Hachoud (70’) pour le MCA
Avertissements : Abdellaoui (17’) – Benmoussa (22’) – Darfalou (44’) – Chafaï (68’) - Bellahcène (79’) – Meftah (81’) – Zemmamouche (90’+1) pour l’USMA ; Nekkache (11’) pour le MCA
Expulsion : /

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Bellahcène - Koudri – Darfalou – Hajhouj (Benyahia 59’) - Bouderbal (Sayoud 29’)
Remplaçants : Berrefane – Benguit - Beldjilali – Hamzaoui
Entraîneur : Miloud Hamdi

MCA : Chaouchi – Karaoui – Hachoud – Mebarakou – Azzi - Djeng (El Moudene 56’)- Nekkache - Bendebka – Souibaah - Amada – Derrardja Remplaçants : Chaâl – Boulekhoua – Cherif El Ouazzani – Balegh - Tebbi
Entraineur : Bernard Casoni

jeudi, 22 février 2018 17:06

Le match des supporters !

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Samedi, en fin de journée, sur la pelouse du stade du 5 juillet 62 d’Alger, l’USMA, 5e au classement, reçoit le MCA, positionné à la 4e place, pour le compte de la 21e journée de Ligue 1. C’est le rendez-vous que l’Algérie du football attend toujours avec appétit. Il y a toute une histoire autour de ce match. C’est un match spécial, dans un grand stade, il y aura une bonne ambiance. Tout le monde va le regarder.
L’USMA et le MCA se retrouvent donc en cette fin février pour un derby de plus. D'un côté une équipe de l’USMA qui reste sur une élimination en Coupe d’Algérie devant la JSS (0-1), une contre-performance à domicile face à l’USMBA (1-2) et un nul ramené d’El Harrach contre l’USMH (0-0) alors que l’adversaire mouloudéen a été défait à Médéa (1-0), puis au match "aller" du tour préliminaire de la LDC contre la formation congolaise de l'AS Otoho (2-0), avant de se reprendre face au leader constantinois (3-0), largement dominé au stade du 5 juillet d’Alger et devant l’AS Otoho Oyo, laminé au match retour de la LDC (9-0).
Au mois de novembre dernier, à la veille de la manche "aller", le derby se présentait dans presque les mêmes conditions pour les deux équipes. Le MCA restait sur une défaite face au NAHD et un succès devant le NDBT. De son côté l’USMA était dans le dur et venait d’être défaite au stade Omar Hamadi par, successivement, le CSC et la JSS.
Pour l’énième empoignade qui mettra aux prises usmistes et mouloudéens samedi prochain, le décor est identique à celui du mois de novembre dernier. En championnat, l’USMA a perdu à domicile contre l’USMBA et reste sur un match nul ramené d’El Harrach, alors que le MCA est allé perdre à Médéa puis s’est repris face au CSC.
La forme du moment des deux équipes plaiderait pour un pronostique en faveur du MCA. Mais, quitte à le répéter, dans un derby ce genre de paramètre influe rarement sur l’issue du match. C’est à l’équipe qui gardera la tête froide, qui saura gérer ses émotions et qui se montrera la plus efficace dans ses temps forts, que reviendra le gain du match. Tout le reste n’est que littérature.
L’issue de ce derby restera placée sous le signe du suspens. C’est un match de foot dans lequel il n’y a pas de plus fort ou de moins fort. C’est un gros match et il faudra sortir les crocs. Il faudra l’aborder avec un maximum de concentration et de discipline.
Aux usmistes de montrer qu’ils ne seront pas là pour dormir, ni pour rigoler. Ce match, ils doivent le gagner. Et si le rapport de force semble légèrement pencher pour leurs adversaires au regard de leur forme actuelle, les Rouge et Noir savent que ce genre de match reste particulier.
C’est un match important pour tout le monde, les supporters, les joueurs. C’est peut-être encore plus spécial pour les supporters parce que l’USMA, c’est leur vie. Ils attendent ce match pour toute l’histoire qu’il véhicule, une histoire à part.
C’est pourquoi, les joueurs doivent très bien comprendre cette histoire et toute l’émotion qu’il y a autour de cette rencontre. Ils devront bien se concentrer pour donner de la joie aux supporters sur ce match là. C’est surtout le match pour les supporters. Le derby est très important pour eux parce que c’est le match qu’ils attendent dans la saison. C’est un match particulier, pas comme les autres. Il faudra faire le maximum pour gagner, tout faire pour, même si ce sera un match difficile.
Les Rouge et Noir vont essayer de mettre tous les atouts de leur côté. Ils devront attaquer le match comme ils l’ont fait à l’ "aller".
Au cours du match, leurs adversaires auront leurs moments forts mais les usmistes aussi. Personne ne peut prévoir comment cela va se passer mais il est certain qu’il y a de l’appréhension des deux côtés … Dans un derby, les joueurs oublient tout ce qu'il y a autour et vont au charbon pendant 90 minutes.
Individuellement, les Rouge et Noir ne devront penser à rien d’autre, seulement à être les plus performants possible et à prendre les 3 points du succès.

FEUILLE DE MATCH

21ème journée du championnat de ligue 1 – 2017-2018 : USMA v/s MCA
Date : samedi 24 février 2018
Lieu : stade du 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Horaire : 17h00
Arbitre : Lotfi Bekouassa – 1er assistant : Nassim Doulache – 2ème assistant : Khaled Rimouche – 4ème arbitre : Hamza Kasmi

Météo : Image
Temps : plutôt dégagé
Température : 14°
Vent : faible à modéré
Humidité : 90%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah - Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Hajhouj – Benguit - Darfalou – Sayoud – Hamzaoui
Remplaçants : Mansouri – Cherifi – Benyahia - Chita – Koudri – Beldjilali - Bouderbal - Yaïche
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable MCA : Chaouchi – Hachoud – Karaoui – Mebarakou – Azzi – Amada – Moudene - Bendebka – Souibaah – Derrardja - Nekkache
Remplaçants : Chaâl –Boulekhoua - Djeng – Demou - Cherif El Ouazzani – Balagh - Tebbi
Entraineur : Bernard Casoni

Les 11 dernières confrontations, toutes compétitions confondues, entre les deux équipes : 5 victoires pour l’USMA, 2 défaites et 4 nuls

Les 5 dernières confrontations entre les deux équipes au stade du 5 juillet : 2 victoires usmistes et 3 nuls

Saison 2013-2014
Aller : USMA 1 (Gasmi sur penalty) MCA 0
Retour : MCA 0 USMA 3 (Chafaï – Ziaya – Gasmi)

Saison 2014-2015
En super coupe : USMA 0 MCA 1 (Aouedj)
En championnat :
Aller : MCA 0 USMA 1 (Baïteche)
Retour : USMA 0 MCA 0

Saison 2015-2016 :
Aller : USMA 0 MCA 0
Retour : MCA 2 (Hachoud 2 buts) USMA 2 (Nadji – Darfalou)

Saison 2016-2017
En super coupe : USMA 2 (Chafaï – Meftah sur penalty) MCA 0
En championnat :
Aller : MCA 2 (Zerdab 2 buts dont 1 sur penalty) USMA 1 (Guessan)
Retour: USMA 2 (Meftah – Benyahia) MCA 2 (Seguer – Bouguèche)

Saison 2017-2018
Aller : MCA 0 USMA 2 (Benmoussa - Darfalou)

Leurs deux derniers résultats en championnat :
USMA 1 USMBA 2 / USMH 0 USMA 0/
OM 1 MCA 0 / MCA 3 CSC 0

Forme de l’équipe
Infirmerie : Yaya - Meziane
Incertains :
Suspendus :
Retenus en sélection nationale : /
Forme : NDVDN
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Benguit (3) - Abdellaoui (2) – Meftah (2) - Chafaï (2) - Yaya (1) – Zemmamouche (1) – Koudri (1) – Bellahcène (1)
- cartons rouges : /
Meilleur buteur : Darfalou (11)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : rencontre retransmise en direct (17h00) sur la chaine Canal Algérie

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après le couac vécu contre l’USMBA, l’USMA devait se remettre les idées en place en tentant d’aller ramener les trois points du succès du chaudron harrachi. Au final, les Rouge et Noir ont de nouveau pioché en ne faisant que match nul face à l’USMH.
Aussi, même si en ces temps de disette un match nul est toujours bon à prendre, notamment lorsqu’il est ramené d’un terrain aussi compliqué que celui du stade du 1er novembre d’El Harrach, les usmistes n’ont pas véritablement retrouvé leurs couleurs.
Faisant preuve d’un manque de mordant manifeste devant les buts, les usmistes n’ont pas su profiter de la défaite du leader constantinois pour venir se mêler à la course au titre.
Il est vrai que c’était un match un peu particulier dans la mesure où les harrachis, dos au mur, avec le contexte du spectre de la relégation et devant leur public, devaient à tout prix gagner.
Mais, après la défaite subie devant Bel Abbès la semaine dernière, on s’attendait à ce que l’USMA pousse un peu plus devant des banlieusards qui ont certes été entreprenants mais ne se sont pas montrés assez affûtés pour inquiéter l’arrière garde usmiste. Les Rouge et Noir ont, au contraire, joué prudemment, ne s’aventurant que rarement dans le camp harrachi.
Nulle occasion franche n’intervient en première période et c’est le plus logiquement du monde que les deux équipes rejoignent dos à dos les vestiaires.
En seconde période, le scénario ne change pas. Les harrachis se ruent d’une façon désordonnée en attaque et n’inquiètent pas outre mesure une défense usmiste bien en place. De son côté, l’USMA ne change pas de stratégie. Faire échouer les velléités adverses et essayer de profiter de la moindre faille qui se créerait dans la défense harrachie. Une manière de faire qui a permis aux hommes de Hamdi de garder leur cage inviolée mais qui n’a pas porté ses fruits offensivement, malgré une supériorité numérique dans la dernière demi-heure de la partie.
La rencontre s’est terminée comme elle avait commencé, c’est-à-dire sur un score vierge. Un score qui ne fait l’affaire ni de l’USMA, qui fait du sur place, ni de l’USMH, qui reste scotchée à une peu enviable place d’avant dernier au classement.

Feuille de match

20ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : USMH - USMA : 0 - 0
Stade : 1er novembre 1954 (Mohammadia) – El Harrach
Affluence : tribunes combles
Temps : ensoleillé
Pelouse : bonne
Arbitre : Abderrezak Arab – 1er assistant : Samir Baiod – 2ème assistant : Khaled Bennacer – 4ème arbitre : Hamza Boucetta
Avertissements : Koudri (42’) – Bellahcène (83’) pour l’USMA ; Daoud (42’+63’) – Debbari (77’) – Khelili (89’) pour l’USMH
Expulsion : Daoud (63’) pour l’USMH

USMA : Zemmamouche – Benguit – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Chita (Beldjilali 77’) – Bellahcène - Koudri – Darfalou – Hajhouj (Bouderbal 59’) – Yaïche (Sayoud 70’)
Remplaçants : Berrefane – Cherifi – Semmane - Hamzaoui
Entraîneur : Miloud Hamdi

USMH : Maâzouzi – Debbari – Nemdil – Khelili – Mazari – Belarbi – Daoud – Mellal (Baïteche 73’) – Younès (Benaldjia 86’) – Bouguèche – Benrokia (Bougueroua 67’)
Remplaçants : Belhani - Djeghbala – Layati - Aït Abdelmalek –
Entraineur : Abdelaziz Abbès

jeudi, 15 février 2018 14:56

Quelles ambitions pour l'USMA ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ouvrons une parenthèse pour faire un petit retour sur la défaite concédée devant Bel Abbès avant de parler du match de vendredi prochain.
L'USMA avait l'occasion de reprendre seule la deuxième place et de se rapprocher un peu plus du leader constantinois. Les premières minutes de jeu avaient bien laissé penser que l'USMA s'affirmerait encore un peu plus comme le concurrent le plus sérieux pour la deuxième place, voire pour le titre de champion d’Algérie. Mais, à un quart de la fin du match, tout bascula.
Les choses se présentant plutôt bien, les usmistes n’ont peut-être pas eu ce sentiment de surpassement qu’il faut avoir en permanence. C’est ce qui explique sans doute l’exaspération des supporters usmistes qui ont eu cette impression de gâchis à la fin du match.
En cause donc, le relâchement symptomatique d'une équipe trop en confiance qui n'a pas su trouver les solutions après l’égalisation abbassie, lors d'un dernier quart d’heure fébrile et trop pauvre à tous les niveaux.
Ce sont des attitudes anormales pour une équipe qui veut jouer le titre, pas dignes du tout d’une équipe du niveau de l’USMA.
Incapables de créer du mouvement autour du porteur du ballon, les coéquipiers de Mokhtar Benmoussa ont semblé piétiner sans jamais chercher à étirer le bloc bien discipliné de Bel Abbès. Les usmistes n’ont pas su mettre suffisamment d’intensité dans leurs courses pour déséquilibrer leurs adversaires.
En plus d’une mauvaise gestion du match, aucune évolution tactique n'est venue rompre avec la monotonie des mouvements usmistes. Sans aucune solution pour étirer les lignes adverses, l'USMA a souffert d'un manque de profondeur qui n'a quasiment jamais permis aux attaquants de pouvoir exploiter leurs qualités de vitesse.
Cette parenthèse fermée, parlons de la suite de cette deuxième partie de championnat à commencer par la rencontre de vendredi que les usmistes iront jouer au stade du 1er novembre 54 d’El Harrach.

À onze journées de la fin du championnat de Ligue 1, l’USMA n’est plus placée parmi les trois équipes de tête. Absente du podium au moment d’aborder le sprint final, que peut réellement espérer l’USMA lors de cette fin de saison ?
Une deuxième saison blanche serait très mal vécue par les supporters usmistes. Mais force est de constater qu’il sera extrêmement compliqué pour l’USMA, cette saison, de conquérir un huitième titre de Champion d’Algérie.
Le leader constantinois semble indéboulonnable et possède, en plus de sa régularité (même s’il a été tenu en échec chez lui par l’USMH), la chance qui accompagne un futur champion dans les moments difficiles.
Derrière, le MCO est revenu match après match à une place de dauphin qu’il ne voudra plus quitter et la JSS, malgré son dernier faux pas à domicile, s’accroche à une méritoire troisième place et veut rester concernée par la course au titre.
Alors, reléguée à neuf points du leader, l’USMA peut-elle encore être sacrée Champion ? Les plus optimistes répondront "Oui", faisant référence aux 33 points encore en jeu. Ces mêmes optimistes annoncent encore que l’équipe repartira de plus belle pour rattraper son retard
Mais en toute honnêteté, une qualification à la phase de groupes de la coupe de la CAF semble plus d’actualité qu’un hypothétique sacre en fin de saison. Les chiffres sont d’ailleurs là pour rappeler aux Rouge et Noir que leurs défaillances à domicile risquent de leur coûter cher au moment de payer l’addition.
Au cours des 10 matchs joués à domicile (en comptant le match "retour" contre le PAC, joué à Omar Hamadi, et celui à domicile face au NAHD, joué au 5 juillet d’Alger), l’USMA a laissé filer 18 gros points.
Un bilan faible pour espérer terminer en tête à la fin de l’exercice. Les deux prochains matchs de l’USMA à El Harrach et face au MCA devraient d’ailleurs dessiner un peu plus l’avenir des usmistes.
Il faudra, quoiqu’il arrive, faire un quasi sans faute pour les hommes de Miloud Hamdi, qui doivent également compter désormais sur des faux pas de leurs concurrents directs.
Au cours de la saison 2013 - 2014, Rolland Courbis, alors entraineur de l’USMA, avait osé titulariser et/ou incorporer en cours de match quelques jeunes qui firent sensation. Bekakchi, Chatal, Baïteche et Frioui étaient alignés face à la pourtant peu commode équipe d’El Harrach et au stade du 1er novembre de Mohammadia, s’il vous plait !
Les usmistes, défaits par le CABBA (1-3) à domicile une semaine plus tôt, arrachaient les points de la victoire grâce à Andria et à…Frioui.
Miloud Hamdi osera-t-il imiter le marseillais ? Les absences et/ou la méforme de quelques joueurs de l’équipe A et la présence avec les seniors aux entrainements de Mehdi Benchikhoune, Billel Benhamouda, Ilyes Yaïche, Reda Boumechra, Abdeljalil Semmane et Aymen El Orfi, pourraient le laisser penser. D’autant que le coach usmiste déclare ne pas hésiter un instant à les aligner si la nécessité se faisait sentir.

FEUILLE DE MATCH

20ème journée du championnat de ligue 1 – 2017-2018 : USMH v/s USMA
Date : vendredi 16 février 2018
Lieu : stade du 1er novembre 1954 (Mohammadia) – El Harrach
Horaire : 16h00
Arbitre : Abderrezak Arab – 1er assistant : Samir Baiod – 2ème assistant : Khaled Bennacer – 4ème arbitre : Hamza Boucetta

Météo : Image
Temps : ensoleillé
Température : 15°
Vent : faible
Humidité : 90%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Cherifi - Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Chita – Hajhouj – Benguit - Darfalou – Beldjilali– Hamzaoui
Remplaçants : Berrefane – Semmane – Bellahcène - Koudri – Sayoud - Yaïche - Bouderbal
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable USMH
: Maâzouzi – Khelili – Mazari – Benrokia - Debbari – Belarbi – Bitam - Daoud – Nemdil – Bouguèche - Younes
Remplaçants : Belhani - Djeghbala – Layati - Aït Abdelmalek – Benaldjia - Baïteche - Mellal
Entraineur : Abdelaziz Abbès

Les dernières confrontations entre les deux équipes :

Saison 2013-2014 :
Aller: USMH 1 (Hanister) USMA 2 (Frioui - Andria)
Retour: USMA 2 (Baïteche – Feham sur penalty) USMH 1(Sylla)

Saison 2014-2015 :
En championnat :
Aller: USMA 0 USMH 1 (Aït Ouamar)
Retour: USMH 0 USMA 0
En Coupe d’Algérie (1/16e de finale): :
USMA 2 (Chafaï - Andria) USMH 0

Saison 2015-2016 :
Aller: USMA 2 (Seguer 2 buts) USMH 1 (Younès)
Retour: USMH 3 (Bouguèche – Younès - Mellal) USMA 0

Saison 2016-2017 :
Aller: USMA 0 USMH 2 (Mellal - Younès)
Retour : USMH 1 (Younès) USMA 1 (Meftah)

Saison 2017-2018 :
Aller: USMA 2 (Darfalou – Hammar) USMH 0
Retour :

Leurs deux derniers résultats en championnat :
DRBT 0 USMA 3 / USMA 1 USMBA 2
USMH 2 OM 3 /CSC 0 USMH 0

Forme de l’équipe
Infirmerie : Meziane – Yaya - Benyahia
Incertains :
Suspendus : Benkhemassa
Retenus en sélection nationale : /
Forme : VNDVD
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Benguit (3) - Abdellaoui (2) – Meftah (2) - Chafaï (2) - Yaya (1) – Zemmamouche (1)
- cartons rouges : /
Meilleur buteur : Darfalou (11)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : la rencontre ne sera pas retransmise à la télévision

samedi, 10 février 2018 22:29

USMA 1 – 2 USMBA : En perte de vitesse !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les ambitions de l’USMA en vue du titre de champion d’Algérie ont pris un sérieux coup ce vendredi. L’USMA a craqué et s’est inclinée devant l’USMBA laissant pratiquement le chemin libre au leader constantinois, malgré son semi échec concédé devant l’USMH. Au classement, Miloud Hamdi et ses hommes sont désormais à neuf points des clubistes constantinois.
Les Darfalou et compagnie ont tout gâché au stade du 5 juillet d’Alger alors qu’ils avaient une occasion inouïe de mettre la pression sur le CSC. Ils auraient pu réduire l’écart qui les séparait du leader et prendre dans le même temps quelques points d’avance sur la JSS et le MCA, la première accrochée sur son terrain par l’ESS et le second défait à Médéa.
De plus, à la mi-temps du match, les usmistes qui menaient au score depuis la 14ème minute de jeu savaient que le CSC venait d’être tenu en échec par l’USMH.
Comme on le constate, pour les Rouge et Noir, les conditions étaient idéales pour se positionner seuls en seconde position et souffler dans la nuque du leader clubiste. Mais, il semble que Hamdi et ses joueurs aient juré de soumettre leurs supporters au régime de la douche écossaise.
Ouvrons cependant une parenthèse pour parler du choix du stade du 5 juillet qui, aussi contestable qu’il puisse être, ne saurait expliquer à lui seul la défaite concédée par l’USMA. Même chose pour l’arbitrage à sens unique de Boubekeur Zouaoui. Mais leur influence sur le résultat du match ne pourrait être passée sous silence. Pour l’équipe de Chérif El Ouazzani, jouer dans l’enceinte olympique a indéniablement constitué une aubaine. Libérée de toute pression, dans un stade où il y avait presque autant de supporters abbassis qu’usmistes et sur une pelouse qui n’a pas constitué un handicap pour elle, loin s'en faut, l’USMBA a su exploiter ses temps forts et renverser une situation qui semblait compromise, un quart d’heure avant la fin de la partie.
Par ailleurs, la mansuétude de l’arbitre du match à l’égard de l’agressivité des abbassis priva l’USMA d’une supériorité numérique qui aurait probablement changé le cours du match. Ce fut, notamment, le cas, en fin de première mi-temps, sur une agression du joueur Salah (déjà averti) sur Chita, que Boubekeur Zouaoui ne jugea pas utile de sanctionner alors que l’action s’était déroulée sous ses yeux et sous ceux de son juge assistant. Pis, Zemmamouche écopa d’un carton jaune pour contestation de décision à la suite d’une protestation, véhémente certes, mais totalement justifiée auprès d l’arbitre.
Cette parenthèse fermée, il faut toutefois reconnaître aux abbassis une grande envie de jouer et de revenir avec un bon résultat d’Alger.
Pourtant, même si elle a mollement dominé et sans grande inspiration, l’USMA avait fait le plus dur en première mi-temps en trouvant rapidement le chemin des filets par Hajhouj (14’).
Les usmistes ne se sont pas procuré beaucoup d’occasions franches et se sont fait même très peur puisque les belabbéssiens se procuraient quelques belles opportunités qu’ils n’arrivaient, toutefois, pas à concrétiser. Malgré donc cette précoce ouverture du score, la réaction des abbassis présageait de difficultés qu’allaient rencontrer les Rouge et Noir durant tout le match.

Le second acte repartait sans entrain, les usmistes étant quasiment incapables de hausser leur rythme de jeu et de se mettre à l’abri d’un retour de leurs adversaires. Les Rouge et Noir avaient tellement mal négocié leur seconde période que Bouguelmouna et ses coéquipiers renversèrent la vapeur et, de victimes transformées en bourreaux, sont repartis du stade du 5 juillet d’Alger avec les trois points du succès.
En effet, à un quart d’heure de la fin du match, sur une action qui a pris naissance dans leur camp et qui s’est terminée en but, les abbassis jetaient une ombre noire sur les rêves de titre des usmistes.
Sur un centre en profondeur adressé par Tabti et mal apprécié par les défenseurs de l’USMA, Seguer, à la limite du hors-jeu, récupérait et propulsait en coin le ballon dans les buts de Zemmamouche (75’) devant des usmistes complètement sonnés. Ils étaient d'ailleurs tellement assommés, que la révolte n'est jamais vraiment venue.
C’est au contraire Tabti qui allait enfoncer le clou en inscrivant le second but pour son équipe (85’). Un but survenu après une somme d’erreurs des joueurs usmistes, complètement désorientés depuis l’égalisation de leurs adversaires.

Alors qu’à la moitié du match on pensait que l’USMA avait fait la meilleure opération de cette 19ème journée, à la fin du match c’est plutôt la plus mauvaise qu'elle réalisée par les équipes de tête. Une défaite qui l’éloigne définitivement de la course au titre de champion et qui l’installe dans une zone de turbulences dont on ne sait quand elle va sortir.

Feuille de match

19ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : USMA - USMBA : 1 - 2
Stade : 5juillet 1962 (OCO) - Alger
Affluence : faible
Organisation : bonne
Temps : variable
Pelouse : bonne mais glissante par endroits
Arbitre : Boubekeur Zouaoui – 1er assistant : Mohamed Lamine Benhamouda – 2ème assistant : Haytem Bouima – 4ème arbitre : Redouane Allou
Buts : Hajhouj (14’) pour l’USMA ; Seguer (75’) – Tabti (80’) pour l’USMBA
Avertissements : Zemmamouche (45’+2) – Chafaï (72’) - Benkhemassa (89’) pour l’USMA : Salah (28’ ) – Lamara (71’) pour l’USMBA
Expulsions : /

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Hajhouj – Chita (Koudri 46’) – Darfalou – Sayoud (Hamia 78’) – Yaya (Meziane 44’)
Remplaçants : Mansouri – Cherifi – Benyahia - Benguit
Entraîneur : Miloud Hamdi

USMBA
: Ghoul – Khali – Bounoua – Salah (Seguer 46’) – Benabderrahmane – Lagraâ – Belhocini (Tabti 74’) - Zouari – Bouguelmouna – Zerrouki - Lamara
Remplaçants : Toual – Abdelli – Bengoreïne - Ferhat - Mebarki -
Entraineur : Si Tahar Cherif El Ouazzani

mercredi, 07 février 2018 18:02

Le début d'une série de matchs décisifs !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Eliminés de la Coupe d’Algérie, les hommes de Miloud Hamdi doivent désormais concentrer tous leurs efforts sur le championnat.
Sans réelle envie, les Rouge et Noir sont passés à la trappe face à des bécharois beaucoup plus entreprenants. Cette élimination a déçu les supporters usmistes qui montrent des signes d’agacement devant le manque de régularité dont fait preuve leur équipe.
La mécanique de l’horloge du onze usmiste s’est déréglée avec pour conséquence une dommageable élimination en Coupe d’Algérie.
Supporters, joueurs, staff, dirigeants..., tout le monde souhaite inverser cette tendance. Et ce, dès vendredi au stade du 5 juillet d’Alger à l'occasion de la réception de l’USMBA, qui constituera le début d'une série de matchs décisifs!
Le revers essuyé devant la JSS a certainement laissé des traces. L’USMA est dans la peau d’une équipe qui a perdu un peu confiance, qui doute.
Aussi, c’est unis que les Rouge et Noir devront chercher la victoire contre Bel Abbès.
Le groupe doit donner le maximum et travailler. Il devra être prêt et conscient de la tâche qui l’attend. Il faut que tout le monde soit impliqué, que tous tirent vers le haut et aident le club à obtenir, à défaut du sacre, une deuxième place qualificative en Ligue des Champions.
Il faudra faire les choses avec passion et être impliqué à 200%. Le groupe doit respirer, être vivant, dégager des émotions,…et, lorsque les intentions, le travail et le sérieux sont là, il y aura la récompense au bout.
L’USMA a choisi l’enceinte olympique d’Alger pour accueillir Bel Abbès. Un choix diversement apprécié par les supporters usmistes dont le rôle de 12ème homme est déterminant.
Malgré la baisse consentie par l’Office du Complexe Olympique sur le prix du billet d’accès, le stade du 5 juillet risque de sonner creux à l’heure du match.
Le déménagement de l’USMA au stade du 5 juillet ne manquera pas de mécontenter de nombreux supporters usmistes qui considèrent que leur Club n’est jamais mieux que dans l’enceinte historique de Omar Hamadi.
Ce que pensent les "pros" et les "antis" immigration vers le stade du 5 juillet mériterait certainement d’être débattu.
Pourtant, dans l’obligation de relever la tête, l’heure est à l’unité et à la mobilisation pour apporter toute l’énergie positive dont a besoin l’équipe dans sa lutte pour tenter de décrocher le titre de champion, ou tout au moins la seconde place synonyme de qualification à la Ligue des Champions!
L’équipe a besoin de ce supplément de confiance qui lui fait défaut et que seuls ses supporters peuvent lui donner pour la pousser vers la victoire.


FEUILLE DE MATCH

19ème journée du championnat de ligue 1 – 2017-2018 : USMA v/s USMBA
Date : vendredi 09 février 2018
Lieu : stade du 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Horaire : 17h00
Arbitre : Boubekeur Zouaoui – 1er assistant : Mohamed Lamine Benhamouda – 2ème assistant : Haytem Bouima – 4ème arbitre : Redouane Allou

Météo : Image
Temps : pluie faible
Température : 11°
Vent : faible à modéré
Humidité : 80%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï - Abdellaoui – Benkhemassa – Meziane – Benguit - Darfalou – Sayoud – Hajhouj
Remplaçants : Mansouri – Cherifi - Benyahia – Chita – Koudri - Hamia – Yaya
Entraîneur : Miloud Hamdi

Equipe probable USMBA : Toual – Zerrouki – Lamara - Benabderrahmane – Khali – Lagraâ – Belhocini - Tabti – Bouguelmouna - Zouari - Bellahouel
Remplaçants : Ghoul – Abdelli – Bengoreïne – Bounoua – Ferhat - Mebarki - Seguer
Entraineur : Si Tahar Cherif El Ouazzani


Les 2 dernières confrontations entre les deux équipes à Alger (Omar Hamadi) : 2 victoires usmistes
Saison 2014-2015 :
USMA 2 (Boudebouda 2 buts) USMBA 0
Saison 2016-2017 :
USMA 6 (Darfalou – Meftah – Meziane – Bourenane – Koudri – Beldjilali) USMBA 2 (Zouari – Bounoua sur penalty)

Leurs deux derniers résultats en championnat
USMA 1 NAHD 2 / DRBT 0 USMA 3
OM 0 USMBA 1 / USMBA 1 CSC 2

Forme de l’équipe
Infirmerie :
Incertains :
Suspendus :
Retenus en sélection nationale : /
Forme : VVNDV
Casier disciplinaire :
- cartons jaunes : Benguit (3) - Abdellaoui (2) – Meftah (2) - Chafaï (1) - Yaya (1)
- cartons rouges : /
Meilleur buteur : Darfalou (11)
Meilleur passeur : Benmoussa (4)

Télévision : rencontre retransmise en direct (17h00) sur la Terrestre et sur TV4.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Coupe d’Algérie s'offre à celui ou celle qui la désire et l’USMA cuvée 2018 est loin d'être suffisamment mûre pour la mériter. L'USMA, éliminée hier en huitième de finale à Bechar (1-0), continue de balbutier son jeu, pour ne pas dire le bégayer.
Au stade du 20 août 55, l'équipe alignée par Miloud Hamdi n'a jamais su proposer un semblant de cohérence dans ses choix, ses idées. Si en championnat, jouer mal peut quand même mener à la victoire, en Coupe, le pari peut s'avérer hautement risqué.
Le plus inquiétant a été le jeu pratiquement indigent proposé par les Rouge et Noir durant tout le temps qu’a duré le match. Et le plus inquiétant aussi, c’est qu’il le fut par une équipe type, celle que l'on reverra sans doute souvent en championnat et même en Coupe de la CAF : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Benkhemassa – Chita – Benguit – Darfalou – Hajhouj : ils étaient tous là.
L’USMA semblait pourtant sur la voie de la guérison, notamment après sa victoire ramenée de Tadjenanet, la semaine passée.
Face à la JSS, les octuples vainqueur de la Coupe d’Algérie, n'ont jamais su accélérer le jeu, proposer des solutions en permutant les lignes, ni même en pratiquant un jeu plus direct face à une équipe accrocheuse, certes, mais loin de constituer un foudre de guerre.
Symbole de cette sclérose et de ce manque d'imagination, Benguit a semblé lancé vers un mur. Incapable de s’imposer comme le dépositaire de jeu usmiste, Benguit a montré qu’il ne pouvait pas jouer sur ce registre.
A côté de lui, Benkhemassa et Chita, très valeureux mais encore coupables de bien de déchets, ont été loin d’être les garants du jeu et de l’animation alors qu’ils devaient être les premiers joueurs à orienter et à donner le tempo. Si bien que les milieux de terrain usmistes ont sombré dans l’oubli, comme perdus dans un espace qu’ils ne maitrisaient pas. Leur activité entre les lignes fut très brouillonne et horriblement inefficace.
Plus dynamiques et plus directs dans leurs transmissions de balle, notamment, les bécharois ont apporté le danger sur le but usmiste mais n'ont jamais trouvé l'ouverture. La faute à la sérénité de Zemmamouche sur sa ligne.
Fuyant vers la prolongation, la rencontre allait se jouer au mental et ce sont justement les bécharois, hargneux et déterminés, qui en firent preuve pour arracher leur place en quart de finale, à la 81e minute, sur un but de Yahia Chérif.
Après cette ouverture du score bécharoise, malgré un semblant de volonté de révolte, les Rouge et Noir n’ont pas pu renverser le court d’un scénario presque écrit d’avance tant les coéquipiers de Zemmamouche semblaient émoussés.
Grâce à cette victoire, la JSS passe pour la première fois de sa jeune histoire en quart de finale de la Coupe d’Algérie. Quant à l’USMA, vu la pauvreté de son match, c'est une sanction méritée.
Eliminée en Coupe d’Algérie, les trois prochaines rencontres de L1, toutes à Alger (face à l’USMBA, l’USMH et le MCA, lors des derbys) montreront si l’USMA est assez armée pour contester au CSC un sacre en championnat ou si, là-aussi, elle devra ranger ses ambitions au placard.

La feuille de match
1/8e de finale de la Coupe d’Algérie - 2017-2018 : JSS - USMA: 1 – 0
Stade : 20 août 1955 - Bechar
Affluence : nombreuse
Organisation : mauvaise
Temps : dégagé
Pelouse : bonne
Arbitre : Farouk Mial – 1er assistant : Samir Cheballah – 2ème assistant : Mohamed Idir – 4e arbitre : Mourad Gritli
But : Yahia Cherif (81’) pour la JSS
Avertissements : Meftah (60’) – Benguit (68’) – Yaya (79’) pour l’USMA ; Yahia Chérif (83’) –Bourahla (88’) pour la JSS
Expulsion : /

USMA: Zemmamouche – Meftah – Benmoussa (Hamia 89’) – Chafaï - Abdellaoui – Chita – Hajhouj (Meziane 81’) – Benkhemassa – Darfalou – Benguit (Sayoud 68’) – Yaya
Remplaçants: Mansouri - Cherifi – Benyahia – Bellahcène
Entraîneur: Miloud Hamdi

JSS : Boukacem – Toubal - Bekakchi – Madani – Konate – Merbah (Bourahla 72’) – Bousmaha – Bourdim – El Ghanodi (Hamia 53’) – Djallit – Yahia Chérif (Bellalem 85’)
Entraineur : Karim Khouda