USM-Alger :.. Le Carrefour de tou(te)s les Usmistes - Actualité
Actualité

Actualité (1609)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Prévue pour le samedi 10 avril, c’est finalement demain que USMA et ESS se donneront la réplique au stade Omar Hamadi, pour le compte de la mise à jour du championnat de D1. Les deux équipes joueront pour des objectifs diamétralement opposés,

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Grâce à sa victoire sur l’USM Annaba, l’USMA respire mieux et peut entrevoir la suite du championnat avec plus de sérénité. Il faut dire que, n’ayant pas encore assuré son maintien en division 1, l’USMA avait un besoin pressant de points pour pouvoir se mettre à l’abri définitivement. Hier, donc, les rouges et noirs ont entamé la partie sur les chapeaux de roue puisque, dès la 1ère minute, Hamidi ouvrait la marque pour son équipe en reprenant un tir que venait d’adresser son coéquipier Tatem. Comme entrée en matière, l’USMA ne pouvait espérer mieux.
Comme il fallait s’y attendre, Noureddine Sâadi prit la précaution d’aligner une équipe dont la composante avait une certaine expérience. Ceux qui espéraient voir évoluer une équipe de jeunots en furent pour leurs frais. Toutefois, comme il le fait depuis un certain temps, Sâadi incorpora dans son onze rentrant quelques jeunes dont le rendement se bonifie de match en match. Hier, c’était au tour de Tatem de se distinguer dans un ensemble usmiste qui se déride petit à petit.
L’USMA mena, donc, dès les premiers instants de la partie et allait faire le break quelques minutes plus tard ; En effet, Hamidi, pour la seconde fois dans cette partie, corsa l’addition en transformant un penalty accordé par l’arbitre Haïmoudi. L’USM Annaba était groggy debout et avait du mal à s’en remettre. Pensant s’être mis à l’abri, les rouges et noirs desserrèrent l’étreinte permettant, ainsi, aux annabis de refaire surface. C’est, d’ailleurs, tout logiquement que ces derniers réduisirent l’écart à la 36’ par l’intermédiaire de Bensaïd. Le baroudeur annabi logea, d’une tête, sa balle dans les filets de Abdouni à la suite d’un corner tiré par son coéquipier Guechi. La première mi-temps fut sifflée sur ce score en faveur de l’USMA.

En seconde période, l’USMA tenta de se mettre à l’abri et Annaba fit le forcing pour essayer de revenir à la marque. Les rouges et noirs exercèrent une légère pression mais n’inquiétèrent pas l’arrière garde annabie. Annaba tenta bien quelques incursions dans le camp des algérois, notamment en fin de partie, mais le score en resta là, au grand soulagement des coéquipiers de Rial. L’USMA, sans réaliser une partie exceptionnelle, renoue avec la victoire et grimpe au classement du championnat. Son match en retard contre l’ESS pourrait lui permettre, en cas de victoire, de grignoter quelques places et d’être à l’affût du moindre faux pas des équipes qui la précèdent au classement.
Il est à signaler, qu’après un éloignement de plus de deux mois de son stade fétiche, l’USMA a connu des retrouvailles plutôt tumultueuses avec une partie de son public. Certains joueurs ont été, particulièrement, pris à partie durant toute la partie procurant un goût amer à Sâadi et à sa troupe, en dépit de la victoire enregistrée.

lundi, 05 avril 2010 16:01

Place aux jeunes ! USMA-USMAn.

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Si la décision de lancer dans le bain de jeunes joueurs avait été prise dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle stratégie et dès l’entame de l’actuelle saison, beaucoup de supporters auraient applaudi des deux mains. Il se trouve que la confiance accordée aux jeunes se manifeste en fin de saison et, surtout, après que l’USMA ait perdu toute chance de décrocher un titre ou une place honorable qui lui permettrait de disputer une compétition régionale ou continentale.
mercredi, 24 mars 2010 09:13

JUNIORS A : USMA 1 - 1 MCA

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Buts : Benchâabane (2') pour l'USMA et Lazrag (64') pour le MCA

Composition d'équipe pour l'USMA : Meddour (GK) - Laïmeche (2) - Rabhi (3) - Benmohamed (5) - Ammoura (4) - Bediaf (7) - Zitouni (6) - Rebika (8) - Meklouch (11) - Bayteche (1)0 - Benchâabane (9) - Entraineur : Bousbiha

Le film du match :

1ère mi-temps :

2': Coup franc pour l'usma, obtenu sur le coté droit. Bayteche centre et Benchâabane, d'une jolie tête, ouvre la marque pour l'usma 1-0
4': Coup franc botté par Meklouche, sur le coté gauche. Le ballon atterit dans les pieds de Benchâabane qui ne profite pas de cette aubaine et rate sa reprise. Pourtant, il lui aurait juste suffit de pousser le ballon dans la cage du gardien mouloudéen. L'USMA rate une occasion en or pour faire le break.
6': Contre attaque pour le Mouloudia menée sur le côté droit. L'action se termine par un tir que le gardien de but Meddour capte facilement.
10': Rabhi, parti sur la gauche, effectue un centre en direction des buts mouloudéens. La défense des verts et rouges met la balle en corner.
14': Un attaquant mouloudéen (n°22) décoche un tir à partir des 30 mètres. Son ballon passe loin de la cage usmiste.
17': Carton jaune pour Rebika.
18': Nouvelle alerte sur le côté gauche de la défense usmiste. Un joueur du MCA effectue un centre mais le gardien Meddour sauve sa cage.
28': Coup franc pour le Mouloudia sur le côté droit. Bien exécuté, le centre est repris de la tête par un joueur mouloudéen mais la défense usmiste éloigne le danger et met le ballon en corner.
29': Joli tir d'un joueur mouloudéen. Le ballon passe juste à côté
30': Carton jaune pour l'avent centre du Mouloudia, Lazrag, qui avait simulé une faute à l'intérieur de la surface de réparation usmiste.
32': Un tir d'un joueur mouloudéen (n°11) passe au-dessus de la transversale.
38': Zitouni adresse un tir des 35 mètres qui n'inquiète pas le gardien mouloudéen.
40': Meklouche, en contre, part du centre du terrain. Il dribble 4 adversaires et pénètre dans la surface de réparation mouloudéenne. Le gardien du MCA, sorti à sa rencontre, parvient à sauver sa cage mais relâche le ballon dans les pieds du même Meklouche. Ce dernier tire en direction de la cage désertée mais les défenseurs mouloudéens réussissent à dégager le ballon, en catastrophe.
44': Baytech est à l'origine d'une contre attaque usmiste. Il se débarasse d'un joueur mouloudéen et centre vers Meklouche excentré à droite. Ce dernier évite un adversaire et remet la balle à Benchâabane qui tire vers les buts. Le gardien mouloudéen intercepte le ballon.
45': Un contre, à une touche de balle, est rondement mené par Baytech et Bediaf. Le ballon atterit dans les pieds de Rebika, sur le côté gauche, qui pénètre dans la surface de vérité mais rate complètement son tir. La balle sort en 6 yards.

2ème mi-temps:

48': Coup franc directement joué par le Mouloudia. Le gardien Meddour capte le ballon facilement.
52': Contre bien mené par Bediaf qui joue en une-deux avec Benchâabane. Bediaf se retrouve seul face au gardien mouloudéen qui ferme bien l'angle de tir. Bediaf effectue un retrait vers le point de penalty, mais la défense de Mouloudia dégage et écarte le danger.
58': Centre, effectué à partir de la gauche par un joueur mouloudéen (n°22) vers Lazrag qui, d'un excellent header, met le ballon sur la barre transversale.
63': Changement dans le camp usmiste. Bediaf sort et cède sa place à Aït Ouameur (n°17).
64': Un énième coup franc est joué sur le côté gauche par les mouloudéens. Sur le centre, le gardien Meddour sort et dégage la balle. En retombant, le gardien usmiste se fait mal et ne se relève pas. Le jeu se poursuit et Lazreg, qui a récupéré le ballonà hauteur des 18 mètres, adresse un tir qui touché, au passage par un défenseur usmiste, va mourir dans la cage vide du gardien Meddour. Ce but, sera longuement contesté par les rouges et noirs qui estimaient que le ballon avait franchi la ligne de touche avant que le coup franc ne fut accordé aux mouloudéens. USMA 1 MCA 1
66': Carton jaune pour Ammoura côté usmiste et Belkhir côté mouloudia, après une légère friction entre les deux joueurs.
67': 2ème carton jaune pour Belkhir, signifiant son expulsion, après qu'il ait touché le ballon de la main. Le Mouloudia, en infériorité numérique, termine la partie à 10.
68': Chaude alerte dans les 18 mètres mouloudéens, mais le gardien sauve son équipe.
74': Sortie de Rebika et entrée de Daoud (n°12).
75': Tir de Meklouche qui passe loin de la cage du gardien de but mouloudéen.
80': Un autre tir, de Zitouni cette fois-ci, mais le ballon passe au-dessus de la transversale.
81': Benchâabane pénètre dans la surface de réparation mouloudéenne. Son tir passe au-dessus de la barre transversale.
84': Tir des 20 mètres de Daoud, facilement capté par le gardien mouloudéen.
85': Un attaquant mouloudéen adresse un tir à partir des 25 mètres,facilement capté par le gardien Meddour.
90': Ammoura écarte une balle dangereuse, en corner.

- Le match, très disputé, a permis de voir de très beaux duels physiques entre les joueurs des deux camps.
- Les dirigeants usmistes ont longuement contesté le mauvais arbitrage, notamment sur l'action ayant emmené le but mouloudéen. Ils reprochent, également, à l'arbitre d'avoir fermé l'oeil sur un grand nombre de fautes commises par les mouloudéens et de ne pas avoir sifflé un pénalty en leur faveur.
- L'arbitre est d'ailleurs resté enfermé un long moment dans ses vestiaires après la fin de la partie.
- Betrouni n'a pas pris part au derby en raison d'une blessure à la main survenue au cours du dernier match disputé à Batna. Cette blessure a nécessité la pose pose d'un plâtre qui le contraindra à rester éloigné de la compétition pour une durée d'au moins 1 mois. Il était, toutefois, au stade pour encourager ses coéquipiers
- Malgré ce nul, l'USMA reste leader de son championnat, avec 2 longueurs d'avance et un match en retard contre l'ESS.

Déclaration de Benchâabane après le match : " Nous avons fait un bon match et nous étions bien concentrés et surtout très motivés pour sortir vainqueurs de ce derby et nous maintenir à la tête du championnat. Nous avons fait une très bonne première mi-temps où nous avons marqué un but et aurions pu ajouter d'autres. Nous déplorons le mauvais arbitrage qui a faussé l'issue finale de ce match. Tous les présents sont d'ailleurs unanimes à reconnaître que le ballon était bien sorti en touche avant le coup franc accordé au MCA qui a amené le but. Tous les présents sauf l'arbitre ! Le championnat n'est pas encore fini mais nous restons toujours premiers et je souhaite que nous llons gagner ce titre..."

mercredi, 24 mars 2010 02:00

USMA1-2 MCA: Les Rouge et Noir méritaient mieux !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les matchs se suivent et se ressemblent entre les frères ennemis de la capitale et le dernier mot est une nouvelle fois revenu au Mouloudia d’Alger qui a pris le dessus par deux buts à un sur l’USMA. Toutefois, les camarades de Abdouni n’ont pas du tout démérité et ont largement dominé les débats en première période avec un Dziri des grands jours qui a retrouvé toute sa jeunesse et son lustre d’antan (est-ce un appel du pied à Saadane «?).

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

26ème journée du championnat national de division 1
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il aura fallu attendre la 25ème journée de championnat pour voir l’USMA, enfin, obtenir une victoire hors de ses bases. Une victoire qui aura le mérite de dissiper les doutes au sein d’une équipe qui aura été très affectée pas son élimination en coupe d’Algérie. Il est vrai que l’adversaire du jour ne constitue pas un foudre de guerre et que sa situation est des plus préoccupantes depuis quelques semaines. Le mouloudia de Batna comptait néanmoins sur la venue de l’USMA pour quitter la place de lanterne rouge qu’il occupait et grignoter quelques places pour se rapprocher des équipes qui le précèdent au classement.


En se déplaçant à Batna, l’USMA comptait se racheter aux yeux de ses supporters et prouver que son élimination face au MCA n’était qu’un accident de parcours. Une difficile mission lorsqu’on sait que les batnéens sont toujours difficiles à manier sur leur pelouse et lorsqu’on sait que la déception, née de la cuisante défaite subie face au rival de toujours, est toujours vivace.
Les protégés de l’entraîneur Sâadi aborderont la partie avec une composante quelque peu remaniée. Dans le onze rentrant, nous aurons remarqué les absences de Dziri et Rial (suspendus) ainsi que celles de Zidane et Ouznadji. Khoualed et Cheklam furent alignés dans l’axe, Ghazi, qui a purgé sa suspension retrouva son poste au milieu du terrain, alors que Hamidi fut placé au centre de l’attaque en compagnie de Daham.
Les hostilités furent ouvertes par les batnéens qui faillirent ouvrir la marque dès la 5’ mais Abdouni repoussa le danger. Dans la minute qui suivit, Cheklam monté en attaque adresse un tir très puissant qui faillit faire mouche. Des occasions de scorer se présentèrent aux deux équipes mais aucune d’elle ne réussit à concrétiser. A la 30’, Ghazi sert Hamidi embusqué dans la défense batnéenne. Ce dernier pénètre dans le périmètre adverse et, d’un petit piqué, ouvre le score pour son équipe. Au regard de la physionomie de cette entame de rencontre, l’avantage au tableau d’affichage au profit des rouges et noirs paraissait logique. La mi-temps fut d’ailleurs sifflée sur ce maigre mais oh combien précieux but pour les algérois. En seconde période, les batnéens revinrent sur le terrain, déterminés à refaire leur retard. L’USMA, sentant la victoire à sa portée, sut contrer des velléités batnéennes qui n’inquiétèrent que rarement le gardien Abdouni. Les usmistes surent gérer le jeu, s’accaparèrent l’entre jeu et auraient pu aggraver la marque par Hamidi sur un centre de Daham. Voulant amener un peu plus de fraîcheur à son équipe, le coach Sâadi incorpora Nibié, Annani et Tatem à la place de Daham, Hamidi et Sayeh. Batna essaya bien de revenir dans la partie mais finit par baisser les bras, laissant l’USMA empocher les trois points de la victoire.


Par cette défaite, Batna hypothèque ses chances de rester en D1 et a peut être même mis les deux pieds en D2. L’USMA s’éloigne de la zone dangereuse et se refait du coup un moral, en attendant d’en découdre avec le voisin mouloudéen dans quelques jours. Cette première victoire à l’extérieur appelle une confirmation dès mardi prochain. N’ayant plus rien à gagner, ni a perdre aussi, l’USMA pourrait tirer quelques barouds d’honneur en cette fin de saison, à moins que le succès acquis en terre batnéenne ne soit qu’un feu de paille

dimanche, 21 mars 2010 09:43

JUNIORS B : USM Alger 2 - 1 MC Alger

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

 Composition d'équipe :
Abassi (GK) - Hadid (2) - Issâd (3) - Khemal (4) - Amrouche (5 - Capitaine) - Sahraoui (6) - Hadid Abdessamed (7) - Zaïd Islam (8) - Belkadi (9) - Saïdani (10) - Riad (11) - Entrées en seconde mi-temps de Yaïche (12) et Kibili (15) - Entraîneur : Lâaouada


A l'instar des derbys qui opposent leurs aînés, les rencontres entre les jeunes usmistes et leurs homologues mouloudéens ont toujours été marquées par un engagement et une débauche d'énergie qui trahissent une volonté manifeste de remporter le derby que l'on soit dans un camp ou dans l'autre.
Dans la rencontre qui les a opposée ce week end, les jeunes usmistes ont copieusement dominé la première mi-temps. En effet, bien menés par leur excellent meneur de jeu Saïdani, les attaquants rouges et nois ont mené la vie dure à une défense mouloudéenne constamment sollicitée. L'USMA a raté un grand nombre d'occasions d'ouvrir la marque en cette première période et les verts et rouges peuvent s'estimer heureux d'être revenus aux vestiaires avec un retard de 1 but seulement. Les ratages de l'attaque usmiste s'expliquent par la maladresse de son avant centre qui, à lui seul, rata un nombre incalculable d'occasions de scorer. L'USMA réussit ,quand même, à trouver le chemin des filets à la 30' lorsque sur un contre mené à partir de la gauche, un centre venu de la gauche est renvoyé par le gardien mouloudéen sur Saïdani. Ce dernier contrôle le ballon de la poitrine, ajuste le gardien adverse et n'a aucun mal à envoyer le ballon mourir dans les filets.
Piqués dans leur amour propre, les mouloudéens allèrent inquiéter le gardien Abbasi qui se distingua par des arrêts de grande classe. A deux reprises, il sauva son équipe de buts certains, notamment lorsque le numéro 7 des verts et rouges lui adressa un tir fulgurant des 25 mètres qu'il mit admirablement en corner


En deuxième période, la physionomie de la rencontre ne changea pas et l'USMA accentua sa domination. Saïdani, véritable petit lutin, multiplia les incursions dans le camp mouloudéen et en fit voir de toutes les couleurs aux défenseurs qui avaient du mal à le contenir. Justa après la pause, il efface un défenseur mouloudéen sur le côté droit et effectue un centre parfait que le gardien du MCA met difficilement en corner. Il récidivera à plusieur reprises et donnera du fil à retordre à la défenses mouloudéenne. Petit à petit, le jeu s'équilibra et les jeunes mouloudéens allèrent, à leur tour, titiller la défense usmiste. Ils faillirent niveler la marque lorsqu'un tir décoché par le numéro 10, à partir des 25 mètres, a faillit faire mouche.
A la 55', Sahraoui parti sur le côté gauche dribble son adversaire direct et centre en direction de la cage adverse. Le gardien mouloudéen repousse le ballon qui atterrit dans les pieds de Yaïche. Ce dernier, d'un tir splendide, envoie la balle se loger dans la lucarne. Imparable, ce deuxième but usmiste !
Après cette deuxième réalisation, les usmistes reculeront d'un cran et se regrouperont derrière. Il est vrai que la chaleur et la fatigue commençaient à faire leurs effets. Ce recul permit aux mouloudéens de dominer le restant de la partie. Ils ratèrent plusiuers occasions franches de scorer par excès de précipitation et en raison de la farouche résistance opposée par la défense usmiste. Ils réussirent, toutefois, à réduire la marque sur un centre effectué près du poteau de corner, qui alla s'engoufrer directement dans les buts de Abbassi. Juste avant cette réalisation, l'USMA aurait pu ajouter un troisième but si Zaïd Islam avait pu mettre au fond une balle qui ne demandait qu'à aller dans la cage du gardien mouloudéen. Le MCA continuera d'exercer sa domination jusqu'au coup de sifflet final mais ne réussira pas à égaliser. Le gardien usmiste Abbassi aura été pour beaucoup dans la préservation de ce score et l'USMA conservera cet avantage jusqu'à la fin de la partie, même si Kibili aurait pu corser l'addition en fin de partie, en envoyant sa balle sur le montant de la cage mouloudéenne.
Le match prit fin dans un fair play total et les joueurs des deux camps sont à féliciter pour la débauche d'énergie dont ils ont fait preuve au cours du match, en dépit de la grosse chaleur qui régnait.



- Saïdani a été le joueur le plus en vue au cours de cette rencontre. Il a évolué en véritable métronome et est pour beaucoup dans la victoire finale de son équipe.
- Autre élément à s'être distingué au cours de cette partie, le gardien Abbassi qui a sauvé son équipe de 3 ou 4 buts certains. Abassi était au summum de sa forme.
- La partie en elle même fut d'un niveau tout juste moyen. Elle aura toutefois permis de découvrir quelques individualités assez prometteuses dans les deux camps.

vendredi, 19 mars 2010 20:36

Les supporters, la tête ailleurs !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La sévère défaite subie mardi dernier contre le Mouloudia aura laissé des traces au sein des supporters usmistes. Ce n'est pas le résultat en lui même qui chagrine les amoureux des rouges et noirs, c'est plutôt cette incapacité à faire honneur aux couleurs du club, cette faiblesse technique affichée par presque tous les joueurs, cette désinvolture et ce manque d'envie qui les font rager.   

mercredi, 17 mars 2010 10:37

USMA 0 – 3 MCA : Pilule amère !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)


Le MCA est en ¼ de finale et sa victoire d’aujourd’hui ne souffre d’aucune contestation. Les mouloudéens ont été supérieurs à des usmistes amorphes et incapables de rivaliser avec leurs adversaires du jour. D’ailleurs la composition du onze rentrant du coach Noureddine Sâadi renseignait sur la crainte avec laquelle les joueurs ont abordé ce match. Une équipe à vocation défensive qui n’avait aucune possibilité d’inquiéter des mouloudéens qui n’en demandaient pas tant. Et, ces derniers ne se firent pas prier pour venir inquiéter une défense algéroise aux abois. Ils eurent la meilleure occasion de scorer en première mi-temps lorsque Abdouni, grâce à un réflexe inoui, sauva son équipe d'un but certain suite à un tir terrible de Derrag qui récupéra dans les 6 mètres un retrait de son coéquipier Bouguèche. L'USMA ne fit illusion qu'en de rares occasions mais ses attaquants firent preuve d'une telle maladresse que la défense mouloudéenne arrivait à écarter le danger sans grand mal. La pause fut sifflée sur ce score de 0 à 0.


En deuxième période, le MCA pénétra sur le terrain avec la ferme intention d'en finir rapidement. Les attaquants harcelèrent sans cesse une défense usmiste très approximative dans ses interventions et, ce qui devait arriver arriva. Sur une énième occasion des mouloudéens, Bedbouda transforme d'un header un coup franc bien exécuté par Besseghir (64'). Continuant sur leur lancée et profitant de la désorganisation totale de son adversaire, le MCA allait planter une deuxième banderille par Derrag (71'). L'action qui amena le deuxième but mouloudéen illustrait parfaitement le manque de lucidité des joueurs usmistes. En effet, Derrag récupère une balle à partir du rond central et s'en va comme à la parade, après une folle chevauchée, crucifier le gardien Abdouni. Les jeux étaient à présent faits et l'USMA donnait l'impression d'avoir définitivement baissé les bras. C'est en roue libre que le MCA termina la partie puisque dans les arrêts de jeu, Derrag se fit "descendre" dans la surface de réparation par Rial. Chargé d'exécuter la sentence, le gardien Zemmamouche marqua le troisième but pour son équipe, achevant du même coup une fantomatique équipe usmiste. Le calice venait d'être bu jusqu'à la lie, d'autant que Dziri se fit expulser quelques minutes auparavant. Dziri est, peut être, en train de jouer quelques matchs de trop dans sa carrière. A son âge, lorsque les jambes flanchent, les nerfs craquent. Le MCA se qualifie facilement au 1/4 de finale et peut entrevoir l'avenir sous de bons auspices. A l'USMA, le mal semble être très profond et cette situation ne saurait trouver son explication que dans la seule valeur de l'effectif actuel. La déliquescence que connait le club depuis ces dernières saisons touche à présent des pans entiers de l'association au point de mettre en péril son devenir proche. Maintes fois l'attention des dirigeants, qui président aux destinées du club, a été attirée sans pour autant provoquer le sursaut salvateur espéré. Le bilan doit être établi dès à présent, l'USMA ne participant à aucun des challenges qui restent à décrocher. Il lui faudra tout de même assurer son maintien, qui demeure un objectif que l'on peut qualifier de honteux pour un club de l'envergure de l'USMA. L'USMA des Dziri, Ghazi et autre Daham aura vécu. Il faudra repartir sur des bases solides et penser à insufler du sang neuf, pas seulement à l'effectif mais également au staff dirigeant qui aura fait son temps lui aussi. Rien n'est éternel !

 

Vos réactions sur le forum.