USM-Alger :.. Le Carrefour de tou(te)s les Usmistes - Actualité
Actualité

Actualité (1609)

vendredi, 09 juin 2017 22:29

Les usmistes en trouble-fête !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans une rencontre placée sous le signe des festivités d’un huitième sacre sétifien, les Rouge et Noir fouleront la pelouse du stade du 08 mai 45 avec l’envie de réaliser un coup.
Ils n’iront pas à Sétif pour gâcher la fête, ils se déplaceront pour tenter de ramener le meilleur résultat possible avant le déroulement de la 30ème et dernière journée qui risque d’être décisive pour la seconde place qualificative à la prochaine édition de la Ligue des Champions.
Beaucoup plus que de faire échouer l’ESS à fêter son huitième titre de champion d’Algérie, il s’agira pour l’USMA d’aborder ce match avec tout l’enjeu que constitue la 2e place au classement, synonyme de qualification à la prochaine Ligue des champions.
L’ESS, pourrait être piégée par la décompression que connait une équipe qui a déjà fait l’essentiel en étant déclarée championne deux journées avant le terme du présent exercice. Les sétifiens auront peut-être la tête tournée vers la fête, ce dont pourrait profiter les Rouge et Noir pour arracher un bon résultat.
Toujours en course pour la deuxième place, les usmistes n’auront donc que faire de la fête que feront les sétifiens à l’occasion de leur toute récente consécration. Ils joueront pour gagner. Ils se rendront à Sétif avec l’intention de faire tomber sur sa pelouse un adversaire, déjà titré, ou à défaut de grappiller au moins 1 point.
Pour y arriver, les usmistes devront faire preuve de volonté, d’engagement et d’abnégation. Ils doivent mettre de la vitesse et de la fluidité dans leur jeu comme lors du match face à l’USMBA.
L’USMA devra être bonne, performante, durant tout le match. Solides derrière et efficaces devant.
Rassuré par l’esprit de son équipe où il y a moins de crispation, comme ce fut le cas devant le club égyptien du Zamalek, Paul Put espère que ses joueurs auront la même attitude au stade du 08 mai 1945 où l’ambiance sera certainement beaucoup plus festive qu’hostile pour eux.
Au niveau de la dynamique, les usmistes restent sur 6 matchs sans défaite en Ligue 1. Si les hommes de Paul Put peuvent perdre gros s’ils venaient à s’incliner devant les sétifiens, une victoire, ou même un nul, leur permettrait de garder intactes leurs chances de décrocher la 2ème place.


Fiche technique:

29ème journée du championnat de ligue 1 – 2016-2017 : ESS (1er, 51 pts) v/s USMA (2ème, 47 pts)
Date : samedi 10 juin 2017
Lieu : Stade du 08 mai 1945 (OPOW) - Sétif
Horaire : 22h30
Arbitres : /

Météo :
Temps : plutôt dégagé
Température : 20°
Vent : faible à modéré
Humidité : 30%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benyahia - Bourenane – Koudri - Darfalou – Beldjilali - Meziane
Remplaçants : Berrefane - Khoualed – Bellahcène – Hammar - Sayoud – Guessan - Benkablia
Entraineur : Paul Put

Equipe probable ESS : Khedaïria – Ziti – Bedrane – Kenniche - Rebiaï – Aït Ouamar – Haddouche – Djahnit – Amokrane – Djabou - Lamri
Entraineur : Kheireddine Madoui

Les dernières confrontations entre les deux équipes :
Saison 2013-2014 :
Aller: ESS 1 (Madouni) USMA 1 (Feham)
Retour: USMA 2 (Ferhat - Seguer) ESS 2 (Djahnit – Nadji)

Saison 2014-2015 :
Aller: USMA 1 (Meftah) ESS 1 (Djahnit)
Retour: ESS 3 (Dagoulou 2 buts – Ziaya) USMA 2 (Boudebouda - Nadji)

En champions league africaine édition 2015 (phase des poules) :
Aller : ESS 1 (Kourbia) USMA 2 (Seguer - Khoualed)
Retour : USMA 3 (Belaïli – Beldjilali – Aoudia) ESS 0

Saison 2015-2016 :
Aller: USMA 2 (Khoualed - Belaïli) ESS 1 (Benyettou)
Retour: ESS 1 (Laâroussi) USMA 1 (Chafaï)

Saison 2016-2017 :
Aller : USMA 3 (Chafaï – Meftah – Meziane) ESS 1 (Amada sur penalty)
Retour : /

Leurs deux derniers résultats en championnat :
NAHD 1 USMA 1 / USMA 6 USMBA 2
ESS 1 JSS 0 / MOB 0 ESS 3

Forme de l’équipe
Infirmerie: Benkhemassa
Incertains: /
Suspendus: /
Retenus en sélection nationale : Benguit (EN A Algérie) – Andria (EN Madagascar)
Forme (5 derniers résultats en championnat):VNVNV
Casier disciplinaire : 24 cartons jaunes dont 03 pour contestation de décision et 02 cumulés au cours d’une même rencontre (OM-USMA) ont valu une suspension à respectivement Benmoussa, Benyahia, Bellahcène et Mansouri.
A signaler que Benguit et Abdellaoui, qui ont cumulé chacun 3 cartons jaunes durant la phase retour, sont sous la menace d’un 4ème avertissement synonyme de suspension
Meilleur buteur (en championnat) : Meftah (9)
Meilleur passeur (en championnat) : Benmoussa (10)

Télévision : ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Grâce au retour en forme de ses attaquants, l’USMA  enregistre son plus gros score de la saison (après celui réalisé devant le RCR lors de la 2ème journée du championnat) en atomisant une formation de Bel Abbès qui s’est complètement effondrée au cours du seconde half.
Pourtant les débats équilibrés de la première mi-temps ne présageaient pas d’un pareil effondrement des abbassis. Ces derniers se sont montrés très volontaires, gagnant beaucoup de duels, jouant haut et possédant une certaine maitrise au milieu du terrain qui a empêché les usmistes de développer des actions coordonnées.
Le match débute sur un rythme soutenu et les deux équipes se rendent coup pour coup. Ce sont les coéquipiers du capitaine Zemmamouche qui sont les premiers à trouver le chemin des filets. Un relais entre Meziane et Benmoussa permet à ce dernier de déborder son vis-à-vis et de donner sur Darfalou qui, du plat du pied, ne se fait pas prier pour mettre le ballon dans la cage abbassie (9’).
Dangereux malgré l’ouverture du score usmiste, les belabbèsiens, après une première tentative de Balegh qui échoue sur la barre transversale, égalisent sur un coup franc adroitement exécuté par Zouari et légèrement dévié au passage par un défenseur usmiste (22’)
Nullement affectés par cette égalisation belabbèsienne, les usmistes repartent de plus belle et prennent à nouveau l’avantage par l’entremise de Meftah qui transforme imparablement un coup franc accordé par l’arbitre Achouri au niveau des 25 mètres adverses. Son ballon, bien enveloppé, nettoie la lucarne droite des buts gardés par Ghoul (29’).
Dans le temps additionnel de cette première période, Meziane fait le break en inscrivant le troisième but pour son équipe d’un tir croisé qui va mourir dans le coin droit du gardien de but Ghoul (45’+1).
Moins de 10 minutes après leur retour sur le pré, les Rouge et Noir bénéficient d’un penalty que le gardien Ghoul, pourtant pris à contre-pied par Meftah, dévie au loin du bout du pied (52’).
Quelques minutes plus tard, le latéral droit usmiste se rattrape en effectuant un centre-tir que le gardien abbassi dévie sur sa barre transversale. Revenu en jeu, le ballon est repris victorieusement par Bourenane qui signe la quatrième réalisation du match pour son équipe et sa première depuis son arrivée à l’USMA (59’).
Dominateurs, les Rouge et Noir vont se faciliter la tâche en faisant preuve d’une efficacité enfin retrouvée. Les usmistes sont inarrêtables et les défenseurs abbassis ne savent plus où donner de la tête.
A la 65ème minute de jeu, Koudri, dans la surface de réparation adverse, amortit le ballon de la poitrine et reprend instantanément le ballon qui va se loger dans la cage adverse. Il est imité quelques instants après par Beldjilali qui catapulte de la tête un ballon délivré à partir de la gauche par Benmoussa
Benmoussa (77’)
La note est plus que salée pour des abbassis qui, à l’image du remuant Zouari, ne baissèrent jamais les bras et montrèrent de belles qualités collectives toute la partie durant…Ils furent (à peine) récompensés de leurs efforts par une réduction du score dans le temps additionnel. Korbia est balancé par Benyahia en pleine surface de réparation.
L’arbitre Achouri, après quelques secondes d’hésitation, désigne le point de penalty. La sentence est exécutée par Bounoua qui prend Zemmamouche à contre-pied (90’+2)
Bien que la formation de l’USMBA de ce soir de début de Ramadhan n’a pas eu la brillance qu’on attendait d’elle, elle n’en demeure pas moins une belle équipe.
Quant à l’USMA, pour une équipe qui piochait offensivement durant ses derniers matchs, il était temps de retrouver de l’efficacité. Rarement cette saison, l’équipe a eu un aussi insolent taux de réussite en ratio occasions nettes /buts.
Ce succès lui permet d’occuper désormais la seconde place du classement, en compagnie du MCA. Une place de dauphin qu’elle devra conserver jusqu’à la fin de la saison si elle veut disputer la Ligue des Champions la saison prochaine (indépendamment de son parcours dans la compétition de l’actuelle édition). Mais le point le plus positif de sa prestation devant l’USMBA, c’est ces six buts marqués. Les deux matchs qui viennent pourraient décider du sort de la seconde place du championnat


La feuille de match

28e journée du championnat national de Ligue 1 - 2016-2017 : USMA - USMBA : 6-2
Stade : Omar Hamadi (Bologhine) - Alger
Affluence : nombreuse
Organisation : bonne
Temps : dégagé
Pelouse : bonne
Arbitre : Achouri – 1er assistant : Boulfelfel – 2ème assistant : Benhamouda
Buts : Darfalou (9’) – Meftah (29’) - Meziane (45’+1) – Bourenane (58’) – Koudri (65’) – Beldjilali (77’) pour l’USMA ; Zouari (22’) – Bounoua (90’+2 sur penalty) pour l’USMBA
Avertissements : Chafaï (20’) – Sayoud (45’) pour l’USMA ; Khali (50’) – Bounoua (51’) pour l’USMBA
Expulsion : aucune

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Bourenane (Hammar 68’) – Beldjilali – Koudri (Bellahcène 80’) – Darfalou – Sayoud (Benyahia 55’) - Meziane
N'ont pas participé : Berrefane – Khoualed – Guessan - Benkablia
Entraîneur : Paul Put
USMBA : Ghoul – Yaghni – Cherifi – Khali – Benabderrahmane – Sidhoum (Lamali 69’) – Balegh (Chatal 62’) – Bounoua – Bouguelmouna (Korbia 63’) – Tabti - Zouari
Entraineur : Si Tahar Cherif El Ouazani

Dans la catégorie "réserve", les usmistes ont scoré à trois reprises devant leurs homologues abbassis et concédé un but en retour (3-1). Par ce succès, les Rouge et Noir se rachètent quelque peu de leur humiliante défaite enregistrée devant les nahdistes (6-0) avant d’aller se mesurer au leader sétifien, déjà déclaré champion pour le présent exercice, samedi prochain.

lundi, 05 juin 2017 23:34

Le podium en ligne de mire

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Cinq jours après son match nul en Ligue des Champions devant le Zamalek (1-1), l’USMA reçoit Bel Abbès, ce mercredi (22h30) à Omar Hamadi.
Pas le temps de souffler pour les Rouge et Noir de l’USMA. Entre Ligue 1 et Ligue des Champions Africaine, les usmistes continuent de jongler entre deux tableaux. Et jusqu'à présent, le bilan est mitigé et aurait pu être nettement meilleur. En cas de succès, ce mercredi, les hommes de Paul Put grimperaient même sur le podium du championnat d’Algérie.
Le quatrième recevra le troisième et seulement un point d’écart entre les deux. L’occasion est belle pour les Rouge et Noir de se positionner en vue du sprint final de la Ligue 1. C’est donc une place sur le podium qui sera en jeu, mercredi soir au stade Omar Hamadi.
En championnat, les usmistes restent sur une série de cinq rencontres où se sont régulièrement alternés matchs nuls et victoires. La dernière défaite de l’USMA dans la compétition nationale remonte à la fin du mois de mars dernier lorsque les hommes de Paul Put s’étaient inclinés à Relizane (2-0).
Si les Rouge et Noir ont pu faire le plein à Omar Hamadi en glanant 6 points sur 6 (CAB et MCO) et ramener un précieux point de l’extérieur (JSK), ils ont été forcés au nul lors des derbys (USMH et NAHD). Cette période de moins bien au niveau comptable (deux points de pris sur six possibles) avait compliqué la mission des usmistes qui visaient un retour rapide aux premières loges.
Au cœur d’un calendrier chargé, Paul Put fera probablement tourner son effectif pour ajouter de la fraîcheur mais aussi en raison des absences de Benguit et Andria, retenus avec leur sélection nationale respective.
Pour cela, il devrait opérer des changements, sans grand turnover toutefois. L’effectif dont dispose le coach usmiste permet certaines rotations mais le faire trop tourner pourrait s’avérer dangereux. C’est pourquoi, seuls les postes laissés vacants par Benguit et Andria devraient connaître des changements.
Aussi, si le plus gros du onze qui a débuté la partie devant les égyptiens du Zamalek devrait être reconduit, on pourrait, par exemple, voir Bourenane et Hammar être titularisés devant les Belabésiens.
En attendant de recevoir le Zamalek le 21 juin prochain, pour le compte de la 4ème journée de la phase de poules, les usmistes sont désormais tournés vers le championnat avec le podium en ligne de mire.

 

Fiche Technique


28ème journée du championnat de ligue 1 – 2016-2017 : USMA (4ème, 44 pts) v/s USMBA (3ème, 45 pts)
Date : mercredi 07 juin 2017
Lieu : Stade Omar Hamadi (Bologhine) - Alger
Horaire : 22h30
Arbitres : /

Météo :
Temps : ciel dégagé
Température : 20°
Vent : faible à modéré
Humidité : 50%

Equipe probable : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Bourenane – Meziane - Koudri - Darfalou – Beldjilali - Hammar
Remplaçants : Mansouri – Zeghdane – Khoualed – Benyahia ( ?) – Bellahcène – Sayoud – Guessan
Entraineur : Paul Put

Les dernières confrontations entre les deux équipes :
Saison 2013-2014 : USMBA en Ligue 2

Saison 2014-2015 :
Aller: USMA 2 (Boudebouda 2 buts) USMBA 0
Retour: USMBA 1 (Ghazali) USMA 0

Saison 2015-2016 : USMBA en Ligue 2

Saison 2016-2017 :
Aller : USMBA 2 (Balegh – Koribâa) USMA 1 (Andria)
Retour : /
Coupe d’Algérie (1/16e de finale) : USMBA 0 USMA 0 (TAB 5-4)

Leurs deux derniers résultats en championnat :
USMA 3 CAB 0 / NAHD 1 USMA 1
MOB 1 USMBA 1 / USMBA 3 OM 0

Forme de l’équipe
Infirmerie: Benkhemassa
Incertains: Benyahia
Suspendus: /
Retenus en sélection nationale : Benguit (EN A Algérie) – Andria (EN Madagascar)
Forme (5 derniers résultats en championnat):NVNVN
Casier disciplinaire : 22 cartons jaunes dont 03 pour contestation de décision et 02 cumulés au cours d’une même rencontre (OM-USMA) ont valu une suspension à respectivement Benmoussa, Benyahia, Bellahcène et Mansouri.
A signaler que Benguit et Abdellaoui, qui ont cumulé chacun 3 cartons jaunes durant la phase retour, sont sous la menace d’un 4ème avertissement synonyme de suspension
Meilleur buteur (en championnat) : Meftah (8)
Meilleur passeur (en championnat) : Benmoussa (8)

Télévision : ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Grand favori du groupe B, le Zamalek égyptien a été tenu en échec par une équipe de l’USMA qui aurait même pu prétendre à mieux. Des usmistes dont on ne donnait pas cher avant le début de la rencontre mais qui ont agréablement surpris par leur solidarité et leur combativité et qui pourront regretter l’égalisation tardive des zamalkaouis.
Comme prévu, dès les premières minutes de jeu, les égyptiens exercent une forte pression sur les usmistes. C’est Shikabala qui ouvre les hostilités en adressant un tir que Zemmamouche sort en corner (7’). Il est imité par Ahmed Fattoh dont le tir percute le haut de la barre transversale avant de sortir en dehors du champ de jeu (21’). Après avoir résisté aux rushs égyptiens, les Rouge et Noir sortent petit à petit la tête de l’eau et se portent plus résolument vers le camp de leurs adversaires.
Le réveil usmiste se traduit par un but de Chafaï qui reprend du pied droit un ballon centré par Benmoussa sur un coup franc dont l’USMA avait bénéficié à hauteur des 30 mètres des buts du gardien El-Shenawy (31’).
Cette ouverture du score secoue les zamalkaouis qui repartent vers le camp usmiste pour tenter de refaire rapidement leur retard, mais Zemmamouche et la défense usmiste ne laissent rien passer. L’USMA conserve cet avantage jusqu’à la pause.
La seconde période est plus équilibrée que la première. Les Rouge et Noir profitent du désarroi de leurs adversaires pour essayer de porter l'estocade. Ils ont en plusieurs occasions la balle du second but au bout du pied (ou de la tête) mais, malgré ces nombreuses bonnes situations, l’attaque reste muette.
Beldjilali rate l’interception de la tête d’un excellent centre de Meftah alors qu’il est seul à trois mètres du gardien égyptien (52’). Il se met en évidence deux minutes plus tard mais, en bout de course, se fait contrer par un défenseur zamalkaoui qui touche le ballon de la main alors qu’il est à terre, dans sa propre surface de réparation (54’). L'arbitre mauritanien ne siffle rien et laisse le jeu continuer.
Le match est ouvert et les égyptiens ont l’occasion d’égaliser mais Zemmamouche sauve sa cage au prix d’une sortie courageuse dans les pieds d’un attaquant du Zamalek.
Dans le dernier quart d’heure, Meziane bute sur les défenseurs égyptiens alors que, devant lui, la cage est grand ouverte. Arrive cette 79ème minute de jeu qui voit l’arbitre Lemghaifry invalider un but inscrit de la tête par Darfalou. Un but refusé pour une raison pas très évidente, le juge assistant ayant signalé que le ballon était sorti hors du champ de jeu sur le corner tiré par Benmoussa, à partir de la gauche. Très difficile d’affirmer que le ballon était complètement sorti en dehors du champ de jeu en dépit des certitudes de l’animateur de la chaine qatari Bein Sports qui diffusait le match.
A la 87ème minute de jeu, Zemmamouche sauve miraculeusement un ballon qui prenait le chemin de ses filets.
On pensait que le plus dur avait été fait et, alors que les hommes de Paul Put se dirigeaient tranquillement vers une victoire étriquée mais précieuse, une mésentente entre Zemmamouche, jusque-là irréprochable, et Abdellaoui, également auteur d’une bonne partie, permet à Mayuka de niveler la marque pour son équipe. Un énième centre des égyptiens devant les buts usmistes est mal apprécié par Zemmamouche qui relâche le ballon dans les pieds de l’international zambien du Zamalek qui, ravi de l’aubaine, n’a plus qu’à pousser la balle dans la cage vide (94’). Cruelle fin d'un match que les usmistes croyaient avoir gagné.
L’USMA est rattrapée au score dans les tous derniers instants de la partie et manque de prendre les commandes de son groupe. Mais ce partage des points la maintient finalement à la seconde place, à un point de son adversaire du jour.

La feuille de match

Ligue des Champions Total 2017 – 3ème journée : Zamalek SC - USMA : 1-1
Stade : Bordj El Arab - Alexandrie
Affluence : faible
Temps : dégagé
Pelouse : excellente
Arbitre : Ali Lemghaifry – 1er assistant : Abderrahmane Warr - 2ème assistant : Hamedine Diba (tous trois de Mauritanie)
Buts : Chafaï (30’) pour l’USMA ; Mayuka (90’+4) pour Zamalek SC
Avertissements : Koudri (73’) – Benmoussa (86’) pour l’USMA ; Mahmoud Hamdi (76’) pour Zamalek SC
Expulsion : aucune

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benguit – Andria (Bourenane 86’) - Koudri – Darfalou - Beldjilali – Meziane (Hammar 89’)
N'ont pas participé : Mansouri – Khoualed - Bellahcène – Sayoud - Benkablia
Entraîneur : Paul Put

Zamalek SC : Ahmed El-Shenawy – Hosny Fathi – Mahmoud Hamdi – Ali Gabr – Ahmed Fattoh (Mayuka 76’) – Mohamed Ibrahim – Shikabala – Ahmed Refaat (Stanley Ohawuchi 62’) – Maârouf Youssef – Salah Rico – Bassem Morsi
Remplaçants : Mahmoud Gennesh – Mostafa Fathi – Osama Ibrahim – Abdul- Aati Donga - Mohamed Magdy – Hossam Paulo –
Entraîneur: Augusto Inácio

jeudi, 01 juin 2017 16:40

Un match à ne pas perdre

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

C’est le match qui retient l’attention dans le groupe B. 1 point sépare le leader zamalkaoui de son dauphin usmiste.
Une défaite de l’USMA ne l’écartera pas définitivement d’une qualification aux quarts de finale à la Ligue des Champions mais elle lui compliquerait la tâche. C’est pourquoi, Benmoussa et ses coéquipiers devront tout faire pour, au moins, ne pas laisser le Zamalek prendre encore plus de distance.
Ce qui est sûr c’est que ce sera un match difficile avec des conséquences pour la suite de ce mini championnat en cas de revers. C’est pourquoi, si Zemmamouche et les siens n’arriveront pas à gagner cette rencontre, ils devront essayer au moins de ne pas la perdre car un second revers d’affilée serait un bien mauvais signe envoyé dans l’optique d’une qualification aux 1/4.
Pour cela les usmistes devront se hisser à leur meilleur niveau pour ne pas perdre ce match et aborder ce qui leur reste à jouer avec plus de marge de manœuvre et surtout moins de pression.
Le Zamalek SC, Club au palmarès impressionnant, possède 39 titres nationaux (12 championnats, 25 Coupes d’Egypte et 2 Super coupes), alors que sur le plan international le Club égyptien s’est adjugé 5 Ligues des Champions de la CAF, 1 Coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupe, 3 Super Coupes de la CAF, 2 Coupes Afro Asiatique et 1 Ligue des Champions Arabe.
Le Zamalek de 2017 présente une très belle équipe. Assez solide en défense, le Zamalek possède de très bons joueurs au milieu à l’image de l’emblématique international égyptien Shikabala ou du nigérian Maârouf Youssef, et devant ça va très vite avec l’autre nigérian de l’équipe, Stanley Ohawuchi, et le barbu de la formation Bassem Morsi à la pointe de l’attaque. Mais la formation drivée par le portugais Augusto Inácio n’est pas imbattable et l’USMA a également des atouts à faire valoir.
Le problème est que l’équipe n’arrive pas à enchainer les prestations convaincantes et cela se ressent forcément sur ses performances.
Mais, bien que son effectif soit intéressant, l’USMA peine offensivement car manquant de joueurs efficaces, capables de conclure d’éventuelles prises de risque offensif.
L’autre carence constatée au cours des derniers mois c’est cette incapacité à se concentrer sur l’équilibre défensif de l’équipe. Les incessants changements apportés par Paul Put à la composante de ce compartiment empêchent l’équipe de montrer des valeurs défensives très fortes. Nos défenseurs continuent à se chercher, alternant le bon et le moins bon. Depuis que l’équipe a été prise par le technicien belge, aucune défense type n’a été trouvée, ni dans l’axe central, ni sur les côtés ce qui entraine une certaine fragilité. Même constat pour le milieu où Koudri ne reproduit plus les belles performances entrevues par le passé. Avant sa blessure, Benkhemassa apportait un gage de sécurité dans cette zone mais depuis sa longue absence des terrains, seul Benguit s’est rendu indispensable en donnant un semblant d’équilibre à l’entrejeu.
Pour ne pas sombrer dès les premiers instants de la partie, l’USMA devra faire preuve de solidité et être apte à faire bloc. Si les Rouge et Noir arrivent à ne pas encaisser de but durant les 20 premières minutes de jeu, qui seront probablement les plus difficiles pour eux, ils pourront faire douter leurs adversaires.
Demain, au stade Bordj El Arab d’Alexandrie, il faudra être prêt !

 

Fiche technique


Ligue des Champions Total 2017 - Phase des poules – 3ème journée – Groupe B – : Zamalek SC vs USMA
Date : vendredi 02 juin 2017
Lieu : Stade Bordj El Arab - Alexandrie - Egypte
Horaire : 22h00 (21h00, heure algérienne)
Arbitre : Ali Lemghaifry – 1er assistant : Abderrahmane Warr - 2ème assistant : Hamedine Diba (tous trois de Mauritanie)

Météo :
Temps : ciel clair
Température : 22°
Vent : faible
Humidité : 80%

Equipe probable USMA : Zemmamouche (cap.) – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benguit – Meziane - Koudri - Darfalou – Beldjilali - Andria
Remplaçants : Mansouri – Khoualed – Bellahcène – Bourenane - Sayoud - Hammar – Benkablia
Entraineur : Paul Put

Equipe probable Zamalek SC : Ahmed El-Shenawy – Osama Ibrahim – Mahmoud Hamdi – Ali Gabr – Ahmed Fattoh – Mohamed Ibrahim – Shikabala – Ahmed Refaat – Maârouf Youssef – Tarek Ahmed – Bassem Morsi
Remplaçants : Mahmoud Gennesh – Mostafa Fathi – Hosny Fathi – Abdul- Aati Donga - Mohamed Magdy – Hossam Paulo – S. Ohawuchi
Entraineur : Augusto Inácio

Les dernières confrontations entre les deux équipes :
2003 (Coupe Arabe) : Zamalek SC 1 USMA 1

Leurs derniers résultats dans leur championnat respectif :
USMA 2 MCO 1 / NAHD 1 USMA 1
Zamalek SC 2 Wadi Dedjla 1 / El Dakhlya 3 Zamalek SC 4

Leurs deux derniers résultats en Ligue des Champions :
USMA 3 Ahly Tripoli 0 / CAPS United 2 USMA 1
Zamalek SC 2 CAPS United 0 / Ahly Tripoli 0 Zamalek SC 0

Forme de l’équipe
Infirmerie: Benkhemassa
Incertains: /
Suspendus: /
Forme (3 derniers résultats en LDC): DVD
Casier disciplinaire : 4 jaunes dont 2 écopés par Sayoud au cours du match retour contre le RC Kadiogo (1/16e de finale de la LDC) et qui lui ont valu une expulsion et une suspension de 02 matchs (suspension purgée).
Meilleur buteur : Darfalou (2)
Meilleur passeur : Meftah (2)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

On a retrouvés les usmistes comme on les avait laissés il y a moins d’une semaine à Harare : empruntés, brouillons, manquant d’audace, désinvoltes et inefficaces, sans idée directrice si ce n’est celle d’attendre un improbable éclair de génie d’un des leurs.

En première mi-temps, les choses vont aller vite. Une incroyable légèreté des défenseurs usmistes qui s’amusent à se passer et se repasser la balle près de leurs 18 mètres se termine par une perte de balle dont profite Coumbassa pour ajuster et battre en demi-volée Zemmamouche, pas innocent également sur l’ouverture du score nahdiste. C’est propre, précis, efficace mais surtout plus facile pour Coumbassa lorsque ses adversaires quittent le costume d’acteurs sérieux pour endosser celui de spectateurs désinvoltes.
On joue à peine la 5ème minute et l’USMA vient de prouver qu’elle n’a rien appris de ses erreurs précédentes, notamment en matière de rigueur devant ses buts.
Heureusement que la réaction usmiste ne s'est pas faite trop attendre puisque, après une première tentative infructueuse de Beldjilali, Meziane remet les pendules à l’heure au prix d’une belle frappe enroulée, décochée depuis l’entrée des 18 mètres adverses (7’).
Cette égalisation réussie, l’USMA retombe dans ses travers, gâchant de nombreuses opportunités de prendre l’avantage, notamment pas Darfalou qui se présente seul devant Doukha, fait le mauvais choix et se fait contrer au moment de conclure. Le premier half se termine sur ce score de parité.

De retour des vestiaires, Paul Put incorpore Guessan et Benkablia à la place de Darfalou et Andria. Pourtant, bien que ces derniers n'aient pas été étincelants en première période, beaucoup ont trouvé ces changements hâtifs. D’ailleurs, la suite allait montrer que Guessan et Benkablia ont été loin d’apporter le plus escompté en attaque, bien au contraire.
Certes l’USMA va monopoliser le ballon au cours de cette deuxième mi-temps, mais ce sera une domination stérile qui va conforter les supporters usmistes dans l’idée que même si leur équipe jouerait jusqu’à une heure tardive de la nuit, elle ne serait pas capable de marquer.
Et puis, à mesure que les minutes s’égrènent au tableau d’affichage, la désorganisation s’installe chez les Rouge et Noir. En voulant prêter main forte à ses attaquants, la défense usmiste se dégarnit dangereusement et s’expose aux contres des husseindéens.
L’USMA essaie de prendre l’avantage en développant quelques timides mouvements offensifs mais elle le fait si maladroitement que même la tentative de Meziane, pourtant idéalement placé, va mourir dans les décors.
Plus rien ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final. Le nul qui sanctionna une partie, globalement moyenne, semblait satisfaire Alain Michel et ses troupes. Quant à l’USMA, ce partage des points enterre définitivement ses espoirs de conserver son titre de champion.
Depuis plusieurs mois déjà, on savait l’USMA loin de son niveau. L’anarchie qui a régné sur le terrain hier soir, les nombreuses prises de bec entre partenaires, le peu d’enthousiasme affiché par les joueurs, la re-mise à l’écart de Benyahia à quelques heures du début de la rencontre, sont autant d’éléments révélateurs d’un certain malaise dans la maison Rouge et Noir. Le match contre la formation égyptienne du Zamalek ne tombe vraiment pas au bon moment mais, qui peut encore croire en une performance de l’USMA dans la compétition africaine ?

La feuille de match

27e journée du championnat national de Ligue 1 - 2016-2017 (mise à jour) : NAHD - USMA : 1-1
Stade : 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Affluence : faible
Organisation : bonne
Temps : couvert
Pelouse : bonne
Arbitre : Bouzerar – 1er assistant : Dahmoune – 2ème assistant : Kasmi
Buts : Meziane (7’) pour l’USMA ; Coumbassa (5’) pour le NAHD
Avertissements : Abdellaoui (35’) pour l’USMA ; Laribi (47’) – Ouertani (64’) – Herida (88’) pour le NAHD
Expulsion : aucune

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benguit – Andria (Benkablia 46’) - Koudri – Darfalou (Guessan 46’) – Beldjilali – Meziane
N'ont pas participé : Berrefane – Khoualed – Bellahcène - Bourenane
Entraîneur : Paul Put

NAHD : Doukha – Satli – Bendebka – Laribi – Herida – Ouertani (Ghazi 81’) – Khacef (Daouadji 46’) – Coumbassa (Mokhtar Cherif 87’) – Gasmi – Ouali - Ardji
Entraineur : Alain Michel

Dans la catégorie "réserve", les usmistes ont été humiliés par leurs homologues husseindéens en s’inclinant sur le score fleuve de 6 buts à 0. Le titre envolé, la réserve usmiste a sans doute pris ses vacances avant le tomber de rideau du championnat.

 

photo crédit : usma.dz

dimanche, 28 mai 2017 17:39

Virage décisif !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Demain soir (22h30), au stade du 5 juillet d’Alger, USMA et NAHD se donneront la réplique pour le compte d’un match de mise à jour (J27) de Ligue 1. Un match qui pourrait être déterminant pour les Rouge et Noir dans l’approche de la fin de saison.

En cas de victoire, l’USMA peut encore espérer s’accrocher au wagon des équipes qui visent la plus haute marche du podium ou, à défaut, la seconde. A trois journées (4 avec ce match en retard) et après une saison loin d’être exceptionnelle, l’occasion est trop belle pour ne pas être saisie. Un succès devant les husseindéens permettrait aux usmistes de revenir à 5 points du leader sétifien et à 1 de son dauphin mouloudéen. L’USMA est donc condamnée à gagner devant le NAHD pour espérer continuer d’exister dans un championnat où rien n’est définitivement joué.

L’amère défaite concédée à Harare digérée, il faudra aux usmistes faire de cette rencontre devant le NAHD un bon test de préparation avant le déplacement à Alexandrie pour y rencontrer les égyptiens du Zamalek pour le compte du 3ème match de la phase de poules. Et lorsqu’on parle de préparation, il n’est, évidemment, pas question de sous-estimer l’adversaire nahdiste qui peut s’avérer redoutable lorsqu’il est dans un bon jour.

La mission des hommes de Paul Put ne sera donc pas de tout repos face à des Sang et Or qui ont toujours posé des problèmes aux Rouge et Noir. Les scores qui ont sanctionné les matchs entre les deux formations ont souvent été serrés. Les résultats des rencontres de ces quatre dernières saisons le prouvent suffisamment.

Le match sera compliqué et il faudra aux coéquipiers de Meftah savoir comment jouer face aux poulains d’Alain Michel. Et, lorsqu’on connait l’inefficacité chronique dont souffre le compartiment offensif usmiste, savoir surtout comment prendre en défaut la défense nahdiste. D'autre part, on ne recommandera jamais assez aux défenseurs Rouge et Noir de redoubler de vigilance et de concentration durant tout le temps que durera le match.

Côté effectif, même si les blessés (Khoualed et Hammar, notamment) ont réintégré le groupe, il n’est pas sûr qu’ils soient alignés dans ce derby. Nous reverrons, probablement, le retour parmi le onze titulaire de Benmoussa et Benyahia après leur énigmatique mise à l’écart devant CAPS United (même si beaucoup ont parlé de sanction disciplinaire qui aurait été prise à leur encontre). Sayoud pourrait également figurer parmi le onze de départ face au NAHD, en remplacement de Beldjilali dont le regain de forme est palpable mais loin de ce qui est attendu de lui. De toutes les façons les deux joueurs n’ont, jusqu’à présent, pas réussi à être ce play maker qui fait tant défaut à l’USMA. Alors, Paul Put jouera sûrement l'alternance en attendant que l'un des deux s'affirme dans ce poste laissé orphelin depuis le départ de Belaïli (pour des raisons que tout le monde connaît)

Pour le reste, la composante usmiste qui foulera demain, à 22h30, le gazon du stade du 5 juillet d’Alger ne devrait pas tellement changer de celle qui s’est produite au National Sports Stadium d’Harare. A moins que Paul Put ne décide, une fois encore, d'apporter des changements (voulus ou forcés) à son onze.de départ.

Demain soir, à l’issue du match que l’USMA disputera face au NAHD, nous saurons si les Rouge et Noir ont encore des chances de prendre la seconde place du classement et, pourquoi pas, titiller le leader sétifien.

27ème journée du championnat de ligue 1 – 2016-2017 (mise à jour) : NAHD v/s USMA

Date : lundi 29 mai 2017

Lieu : Stade du 5 juillet 1962 (OCO) - Alger

Horaire : 22h30

Arbitres : ?

Météo

Temps : orages épars

Température : 18°

Vent : faible à modéré

Humidité : 70%

Equipe probable : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Benyahia – Benguit – Meziane - Koudri - Darfalou – Sayoud - Andria

Remplaçants : Berrefane – Abdellaoui – Bellahcène - Bourenane - Beldjilali – Guessan - Benkablia

Entraineur : Paul Put

Les dernières confrontations entre les deux équipes

Saison 2013-2014 : le NAHD en Ligue 2

En coupe d’Algérie (1/32e de finale) : NAHD 0 USMA 0 (TAB 4-5)

Saison 2014-2015 :

Aller: USMA 0 NAHD 0

Retour: NAHD 0 USMA 0

Saison 2015-2016 :

Aller: NAHD 2 (Gasmi – Bendebka) USMA 1 (Seguer)

Retour: USMA 1 (Nadji) NAHD 1(Gasmi)

Saison 2016-2017 :

Aller: USMA 2 (Guessan 2 buts) NAHD 1 (Ardji)

Retour: /

Leurs deux derniers résultats en championnat :

USMH 1 USMA 1 / USMA 2 MCO 1

NAHD 3 JSS 2 / CRB 3 NAHD 2

Forme de l’équipe

Infirmerie: Benkhemassa

Incertains: Khoualed - Hammar

Suspendus: /

Forme (5 derniers résultats en championnat): DNVNV

Casier disciplinaire : 21 jaunes dont 03 pour contestation de décision et 02 cumulés au cours d’une même rencontre (OM-USMA) ont valu une suspension à Benmoussa, à Benyahia, Bellahcène et Mansouri.

A signaler que Benguit qui a cumulé 3 cartons jaunes durant la phase "retour" (CSC-USMA / JSK-USMA et USMA-MCO) est sous la menace d’un 4ème avertissement synonyme de suspension

Meilleur buteur (en championnat) : Meftah (8)

Meilleur passeur (en championnat) : Benmoussa (8)

Télévision : match retransmis en direct (22h30) sur la télévision nationale (probablement sur Canal Algérie)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

C’était un match largement à la portée des usmistes car, sans vouloir manquer de respect aux zimbabwéens, CAPS United FC peut être considérée comme une formation tout juste moyenne.
Une certaine logique aurait donc voulu que l’USMA s’impose ou au moins fasse match nul. Mais l’histoire de cette défaite n’était-elle pas écrite d’avance à la vue du onze aligné par Paul Put ?
Benmoussa et Benyahia mis sur le banc des remplaçants par, semble-t-il, mesure disciplinaire, Paul Put n’aurait-il pas été plus cohérent avec lui-même en allant jusqu’au bout de sa logique ? C’est-à-dire ne pas incorporer le latéral gauche usmiste à la place de Zeghdane, titulaire au cours du match à la grande surprise des usmistes.
Devant des zimbabwéens très mobiles, qui ont joué en équipe, les usmistes ont manqué de maîtrise technique pour contourner leurs adversaires et faire des décalages.
Malgré les nombreuses occasions qu’ils se sont procurés, les Rouge et Noir n’ont pas fait montre de beaucoup de conviction à l’approche des buts adverses. Maladresses, passes à contretemps et niveau technique inquiétant.
A ce titre, il faut relever la partie sans d’Andria. Brouillon, le malgache n'a pas eu son rendement habituel. Des erreurs techniques et de timing. Positionné tantôt à droite, tantôt au centre, Andria a manqué de repères. Il a eu également la baisse de régime de Meziane et de Beldjilali durant le second half.
Le premier, assez remuant en première période, a été plutôt discret au cours de la deuxième mi-temps. Quant à Beldjilali, sa nonchalance durant la deuxième partie du match pouvait laisser croire à un déficit de volonté. Pourtant, longtemps durant la partie, il a été l’un des rares usmistes à poser le ballon. Il a d’ailleurs distillé quelques bons ballons à ses partenaires qui ne furent malheureusement pas favorablement exploités.
Ce que les Rouge et Noir ont montré hier n’est que le reflet de leur saison en L 1 : pauvre dans le jeu, dans l’esprit de conquête, dans la prise de risques.
La défaite face à CAPS United a ramené l’USMA à sa réalité nationale. Et c'est peu de dire qu'elle n'a rien d’exceptionnel.
L’USMA est en train de jouer au yoyo. La courbe en dents de scie de l’équipe confirme l’irrégularité de l’équipe, y compris en Ligue des Champions. Mais ce qui inquiète c’est cette impression de banalisation des mauvais résultats de l’équipe. A croire qu’aucun enseignement n’est tiré des erreurs commises lors des rencontres précédentes.
Prévisible ou pas, ce revers plombe l’USMA et ses envies de faire le break avec le reste du groupe B. Une victoire, hier à sa portée, aurait affermi un peu plus sa première place.
La triste réalité est que l’USMA est rentrée à Alger avec le désagréable sentiment qu’il lui manquait trois points dans les bagages
Il est vrai que rien n’est compromis pour le moment mais, devant le Zamalek, il vaudra mieux ne pas perdre pour ne pas trembler par la suite.

La feuille de match

Ligue des Champions Total 2017 – 2ème journée : CAPS United FC - USMA : 2-1
Stade : National Sports Stadium - Harare
Affluence : faible
Temps : ensoleillé et agréable
Pelouse : en mauvais état
Arbitre : Thierry Nkurunziza (Burundi) - 1er assistant : Berhe Tesfagiorghis (Erythrée) – 2ème assistant : Gustave Baguma (Burundi)
Buts : Abdellaoui (65’) pour l’USMA ; Chitiyo (16’+81’) pour CAPS United FC
Avertissement : Dauda (90’+3) pour CAPS United FC
Expulsion : aucune

USMA : Zemmamouche – Meftah – Zeghdane (Benmoussa 59’) – Chafaï – Abdellaoui – Benguit – Andria - Koudri – Darfalou (Benkablia 57’) - Beldjilali – Meziane (Guessan 84’)
N'ont pas participé : Mansouri – Benyahia - Bellahcène – Bourenane
Entraîneur : Paul Put

CAPS United FC : Sibanda - Zvirekwi (Nyamupfukudza 75’) – Jangano – Dauda (cap.) – Rusike – Chafa – Muchenje – Pfumbidzai – Bamusi – Chitiyo – Amidu
Entraineur : Lloyd Chitembwe

lundi, 22 mai 2017 23:56

Enrayer la machine verte !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

2ème journée de la phase de poules de la Ligue des Champions et premier déplacement de l’USMA. En attendant de rendre visite au Zamalek égyptien lors de la 3ème journée, les Rouge et Noir iront à Harare affronter la formation zimbabwéenne du Central African Pharmaceutical Society United Football Club (CAPS United FC)
La machine verte, comme aiment à l’appeler ses supporters, a subi une défaite devant les zamalkaouis (2-0) et voudra se racheter aux yeux de ses supporters en prenant les trois points du succès face à l’USMA, net vainqueur des libyens du Ahly de Tripoli (3-0).
Mais les usmistes ne l’entendront pas de cette oreille, eux qui iront dans la capitale zimbabwéenne tenter de mettre le grain de sable nécessaire pour enrayer la machine verte de CAPS United.
Ce ne sera pas une sinécure mais ce n’est pas du domaine de l’impossible, non plus. CAPS United, champion sortant du Premier Soccer League zimbabwéen, occupe actuellement la 6ème place avec un total de 9 points. La machine verte qui compte un match en moins que le leader Highlanders est distancée de 4 points.
Dans la compétition continentale, les zimbabwéens se sont qualifiés à la phase de poules en éliminant le TP Mazembe grâce à un meilleur goal avérage (1-1 à Lubumbashi et 0-0 à Harare). Avant cela, au tour préliminaire, ils s’étaient qualifiés en allant faire match nul chez le club lesothan de Lioli Football Club puis en le battant sur le score de 2 buts à 1 au retour.
Même si la formation de CAPS United est très peu connue sur la scène footballistique africaine, il faudra quand même la prendre au sérieux.
Le fait d’avoir éliminé le Tout Puissant Mazembe, même si les congolais ont perdu de leur puissance depuis quelque temps, devrait inciter les usmistes à ne pas sous-estimer leur adversaire.
Le match est important pour les deux équipes. Si CAPS United est dans l’obligation de se ressaisir sous peine d’hypothéquer grandement ses chances de passer aux ¼, l’USMA a besoin de confirmer son bon départ dans cette phase de poules en ramenant un bon résultat de Harare.
Une mission à la portée des Rouge et Noir même si les zimbabwéens se disent motivés par le désir de faire parler d’eux sur le continent en venant à bout des meilleurs.


Ligue des Champions Total 2017 - Phase des poules – 2ème journée – Groupe B – : CAPS United FC vs USMA
Date : mercredi 24 mai 2017
Lieu : National Sports Stadium – Harare - Zimbabwe
Horaire : 15h00 (14h00, heure algérienne)
Arbitre : Thierry Nkurunziza (Burundi) - 1er assistant : Berhe Tesfagiorghis (Erythrée) – 2ème assistant : Gustave Baguma (Burundi)

Météo : Image
Temps : ensoleillé et agréable
Température : 26°
Vent : faible
Humidité : 35%

Equipe probable USMA : Zemmamouche (cap.)– Meftah – Abdellaoui – Chafaï – Benyahia – Benguit – Meziane - Koudri - Darfalou – Beldjilali - Andria
Remplaçants : Mansouri – Zeghdane – Benmoussa – Bellahcène – Bengrina - Bourenane – Benkablia
Entraineur : Paul Put

Equipe probable CAPS United FC : Sibanda - Zvirekwi (cap.) – Jangano – Dauda – Musarurwa – Chafa – Muchenje – Pfumbidzai – Bamusi – Chitiyo – Amidu
Entraineur : Lloyd Chitembwe

Les dernières confrontations entre les deux équipes : les deux équipes ne se sont jamais rencontrées en compétition officielle

Leurs derniers résultats dans leur championnat respectif :
USMH 1 USMA 1 / USMA 2 MCO 1
Ngezi Platinium 2 CAPS United FC 2 / CAPS United FC 4 Chapungu 0

Leurs derniers résultats en Ligue des Champions :
RC Kadiogo 1 USMA 0 / USMA 3 Ahly Tripoli 0
CAPS United FC 0 TP Mazembe 0 / Zamalek 2 CAPS United FC 0

Forme de l’équipe
Infirmerie: Benkhemassa - Yaïche
Incertains: Khoualed – Hammar
Suspendus: Sayoud
Forme (2 derniers résultats en LDC):DV
Casier disciplinaire : 4 jaunes dont 2 écopés par Sayoud au cours du match retour contre le RC Kadiogo (1/16e de finale de la LDC) et qui lui ont valu une expulsion et une suspension de 02 matchs.
Meilleur buteur : Darfalou (2)
Meilleurs passeurs : Meziane (1) – Benmoussa (1) – Meftah (1) – Andria (1)


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Mise à jour J/26 – USMA 2 MCO 1…


Oui, l’USMA grimpe à la 3e place et menace la hiérarchie dont l’écart n’est plus qu’à quelques encablures du leader staifi et talonne plus que jamais l’EMCIA à un petit point. Oui, je sais, les Mazembistes d’Alger doivent apurer leur match retard samedi prochain face aux Clubistes de Kossontinah que ces derniers veulent absolument remporter pour sortir du guêpier mouvant. Mais cela est une autre histoire… CSC matmoutchi, errabha fi Benabdelmalek…

Les Amraoua de Cavalli (il était debout dans le tchunnel) savaient quasiment qu’ils rentreraient bredouilles à Wahran el Bahia. Ce qui fut fait puisqu’il fallait attendre la 47’ pour trouver la faille par San Andrea en perforant la muraille axiale oranaise. Le joker de luxe se joue de 3 défenseurs et, d’une louchette, bat le pôvre gardien Natèche… Sahbi, ada bount lawwal…

Le malgache roho a certes inscrit un but pas facile du tout mais en a raté d’autres à sa portée en étant parfois même égoïste, yak ya Andrea ? Néanmoins une seconde réalisation fut l’œuvre du lutin Meziane, bien embusqué, reprend du droit après le renvoi de Natèche suite à une balle arrêtée bottée par Rabie Meftah qui a d’ailleurs, loupé son péno… Sahbi, hada bount zawaj…

Il y avait de la place pour une bonne demi-douzaine de buts que les camarades de Benguit ratèrent par excès de précipitation, de déconcentration, de maladresses, en visant le poteau, la barre ou carrément en perdant leurs duels face au portier du MCO. En baissant le rythme en fin de match, les visiteurs réussirent à sauver l’honneur en inscrivant un but dans le temps additionnel, mais la victoire était déjà scellée et l’UZMA retrouve le trio de tête et veut chambouler les cartes de Zdif et du Miloud… Mazal Milaha, mazal mazal…

Tah-ya Za-za-yer… Aya tchao ya Sghar…

Abdekka Ouahrani, Rue Bologhine, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…