USM-Alger :.. Le Carrefour de tou(te)s les Usmistes - Actualité
Actualité

Actualité (1604)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il des nuls au goût de victoires et celui enregistré hier par les usmistes devant le Ahly de Tripoli en est certainement un.
Vu la physionomie des 50 premières minutes, l’USMA peut remercier son gardien Zemmamouche qui lui permet de ramener un précieux point.
Les Ahlaouis devaient absolument prendre les trois points de la victoire avant de se rendre en Egypte pour affronter le Zamalek; pour le compte de la dernière journée de la phase de poules, quand les usmistes pouvaient se contenter du partage des points en attendant de recevoir les zimbabwéens de CAPS United.
On savait les tripolitains difficiles à manœuvrer sur leur terrain d’emprunt et le début du match fait rapidement comprendre aux Rouge et Noir que ce match ne sera pas une sinécure.
Pas de round d’observation donc dans une rencontre placée sous le signe d’une confrontation entre deux leaders.
Paul Put a décidé d’aligner Benguit et Koudri dans l’entrejeu et de confier le rôle d’animateur à Beldjilali. Un choix qui n’est pas payant puisque devant le contrôle du milieu de terrain par les libyens et l’isolement des attaquants usmistes, Zemmamouche et sa défense sont obligés de supporter le poids de la rencontre pendant une grande partie de la première mi-temps.
Les libyens se révèlent solides et engagés même si le réalisme leur fait défaut. Les tripolitains font le siège de la cage gardée par Zemmamouche et sont, en de nombreuses occasions, tout près d’ouvrir la marque.
Les Rouge et Noir réagissent timidement et ne s’approchent que rarement des buts du gardien Nashnoush.
Pourtant, au plus fort de la domination libyenne, les usmistes ouvrent la marque par Chafaï qui bénéficie d’une mauvaise appréciation du gardien Nashnoush pour reprendre victorieusement un coup franc de l’inévitable Benmoussa (16’).
Pendant quelques instants, les usmistes arrivent à contenir leurs adversaires en mettant le pied sur le ballon et en faisant montre de plus de maitrise.
Cette situation ne dure malheureusement pas et les tripolitains sont récompensés de leurs efforts à la 38ème minute de jeu lorsque le longiligne Saltou, dos au but, contrôle le ballon de la poitrine (aidé de son bras, il est vrai), se joue du marquage de Abdellaoui et Chafaï, pivote sur lui-même et bat sans rémission Zemmamouche.
Egalisation méritée pour une équipe libyenne qui a pris sa chance à fond et qui, en toute logique, remet les pendules à l’heure.
L’USMA rejoint les vestiaires avec ce score flatteur de 1 but partout et s’estime heureuse de s’en tirer à si bon compte.
De retour des vestiaires, les libyens bénéficient d’un penalty (46’), pas très évident il est vrai. Les hommes de l’égyptien Talaât Youssef pensent pouvoir enfoncer le clou mais Zemmamouche s’interpose brillamment en déviant au loin le tir de Derbali.
Le gardien usmiste sort son équipe d’une situation qui aurait pu se révéler préjudiciable.
L’exploit de Zemmamouche a pour effet de freiner l’ardeur des libyens et de leur faire baisser de rythme. Les coéquipiers du remuant Anis Mohamed Saltou ne font plus preuve du même allant. L’USMA va en profiter pour gérer le match en lançant de temps à autre des contres qui auraient pu s’avérer payants.
Le score n’évoluera pas jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Tessema.
L’USMA n’a pas perdu ce match-piège et c’est ce qu’il faut retenir. Elle aura l’avantage d’accueillir lors de la dernière journée de la phase de poules les zimbabwéens de CAPS United avec de grandes chances de passer aux quarts et de terminer en tête du groupe B.

La feuille de match

Ligue des Champions Total 2017 – 5ème journée : Ahly de Tripoli SC - USMA : 1-1
Lieu : Stade Taïeb M’hiri – Sfax - Tunisie
Temps : dégagé
Affluence : nombreuse
Organisation : bonne
Arbitre : Bamlak Tessema Weyesa – 1er assistant : Temesgin Samuel Atango - 2ème assistant : Kindie Mussie (tous trois de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie)
Buts : Chafaï (16’) pour l’USMA ; Saltou (38’) pour le Ahly Tripoli
Avertissement : Abdellaoui (46’) pour l’USMA
Expulsion : /

USMA : Zemmamouche (cap.) – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benguit – Andria (Bellahcène 55’) – Koudri – Darfalou (Hamzaoui 71’) - Beldjilali (Benkhemassa 87’) – Meziane
N'ont pas participé : Berrefane – Khoualed - Bourenane - Hammar
Entraîneur : Paul Put

Ahly Tripoli : Mohamed Nashnoush – S. Derbali – Ali Salama (Mahmoud Ramadhan 79’) - Mouadh Abboud – V. Mabidi (Mohamed Sola 72’) – Mohamed Aleyat – Bader Ahmed – Abderrahmane Ramadhan Khaleefah – Mohamed Al Ghanodi – Salem Ablou (Mohand Madyen 80’) – Anis Mohamed Saltou
Entraîneur: Talaât Youssef

jeudi, 29 juin 2017 23:48

La Der d'Andria !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Lorsqu’au début du mois de mai dernier l’USMA battait nettement le Ahly de Tripoli au stade du 5 juillet (3-0), beaucoup étaient persuadés que la formation libyenne était le plus faible adversaire du groupe B.
Six semaines et quatre matchs plus tard, les tripolitains sont premiers exaequo avec l’USMA qu’ils vont recevoir vendredi prochain au stade Taïeb M’hiri de Sfax et prouvent qu’il faudra compter avec eux pour le reste de la phase de poules.
Les libyens ont la particularité de marquer beaucoup de buts. 16 buts (2 buts par match) depuis le début de la présente édition. Mais on ne peut pas dire également que la défense Ahlaouie soit un modèle d’imperméabilité (11 buts, plus d’1 but par match).
Même s’ils accueillent leurs adversaires en Tunisie (au stade d’El Menzah, à Tunis, ou sur le terrain du stade Taieb M’hiri de Sfax) pour des raisons liées à la situation sécuritaire qui prévaut dans leur pays, les libyens sont à prendre au sérieux. Au cours des quatre rencontres jouées « à domicile », les libyens n’ont perdu aucune rencontre (3 victoires et 1 nul devant le Zamalek). Jouer loin de leurs bases ne semble doc pas constituer un handicap pour une formation qui surprend et qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.
De son côté, l’USMA, au cours des trois dernières rencontres disputées (Ligue 1 et Ligue des Champions) a laissé entrevoir de belles dispositions, notamment lors du dernier match joué au stade du 5 juillet devant le Zamalek. Beaucoup de satisfactions côté effectif et surtout un bel état d’esprit qui a ravi les supporters usmistes. Même les absences d’éléments clés n’a pas semblé gêner l’équipe et sont passées presque inaperçues. Rien de tel pour stimuler une saine concurrence entre joueurs pour le plus grand bénéfice de la formation usmiste.
Demain, les usmistes fouleront la pelouse du stade Taieb M’hiri pour gagner. Mais, ils se contenteront bien d’un partage des points qui les placerait en bonne position pour une qualification aux quarts.
Avec le retour de Benguit et Koudri, Paul Put pourrait effectuer quelques changements au milieu de terrain même si Bellahcène et Beldjilali n’ont pas déçu face au Zamalek. Un Beldjilali qui devrait retrouver son poste de meneur de jeu, d’autant que Sayoud manquera cette rencontre pour cause de suspension. Les autres compartiments ne devraient pas connaître de grands chamboulements en dépit de la présence des nouvelles recrues parmi le groupe qui a effectué le déplacement à Sfax. Seul Hamzaoui pourrait être incorporé en cours de jeu si la situation l’exigerait.
A signaler qu’Andria jouera son dernier match sous les couleurs usmistes, le malgache en fin de contrat ayant décidé de monnayer son talent ailleurs. Bon vent !

Fiche Technique

Ligue des Champions Total 2017 - Phase des poules – 5ème journée – Groupe B – : Ahly de Tripoli SC vs USMA
Date : vendredi 30 juin 2017
Lieu : Taïeb M’hiri – Sfax - Tunisie
Horaire : 19h00
Arbitre : Bamlak Tessema Weyesa – 1er assistant : Temesgin Samuel Atango - 2ème assistant : Kindie Mussie (tous trois de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie)

Météo :
Temps : ciel dégagé
Température : 25°
Vent : modéré
Humidité : 50%

Equipe probable USMA : Zemmamouche (cap.)– Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benguit – Meziane - Koudri - Darfalou – Beldjilali - Andria
Remplaçants : Mansouri – Cherifi - Khoualed – Benyahia - Benkhemassa – Bellahcène - Bourenane - Hammar – Hamzaoui
Entraineur : Paul Put

Equipe probable Ahly de Tripoli SC : Fethi – Derbali – Salih – Mabidé – Elhouni – Ramadan – Aleyat – Abdourahmane – Ahmed Badr – Saltou Anis Mohamed – Mohamed Ghanudi
Entraineur : Youssef Talaât

Les dernières confrontations entre les deux équipes :
Ligue des Champions 2017 : phase de poules
USMA 3 (Chafaï – Andria – Darfalou) Ahly de Tripoli 0

Leurs derniers résultats en Ligue des Champions :
Zamalek SC 1 USMA 1 / USMA 2 Zamalek SC 0
CAPS United 2 Ahly de Tripoli 4 / Ahly de Tripoli 4 CAPS United 2

Forme de l’équipe
Infirmerie: /
Incertains: /
Suspendus: Sayoud
Forme (3 derniers résultats en LDC):DNV
Casier disciplinaire : 7 jaunes dont 2 ont été écopés par Sayoud au cours du match retour contre le RC Kadiogo (1/16e de finale de la LDC) et lui ont valu une expulsion et une suspension de 02 matchs (suspension purgée) + 1 rouge écopé par le même Sayoud au cours du match retour face au Zamalek. Benguit et Koudri ont également écopé de deux cartons jaunes depuis le début de la compétition et ont été sanctionnés d’un (01) match de suspension ferme (sanction purgée lors du match USMA-Zamalek)
Meilleur buteur : Darfalou (2) – Chafaï (2)
Meilleur passeur : Meftah (2)



Évaluer cet élément
(0 Votes)

Coupe d’Algérie… Molodia vs Stéf…

Saha ftorkom-aïdkom yal khaoua…

Ce fut une nuit du doute cauchemardesque pour nos frères amis-ennemis du Molodia après la cuisante défaite face à Sacia Staifia. La défaite mazalat tahrag, yaaaye ! Apparemment, les décideurs et les jouwara du club algérois ont oublié qu’un match se joue sur le terrain et non sur des journaux de bazar, des journaux khorda. Un match se joue également dans un grand stade, ce qui n’a pas été le cas. En refusant le Khamsa Jouilia pour élire domicile ou se réfugier à Santogi, on sentait la bouliga envahir l’EMCIA. Pas les pôvres supporters mais Omar Zatlaoui el khouwaf qui a influencé le groupe et l’entraîneur par ses discours fielleux… Yaaaye…

Battus par leur désormais bête noire en aller-retour en championnat, on a préféré faire les calculs d’épicier en optant pour le mythique stade Omar Hamadi qui convenait parfaitement aux Aigles emplumés. H’sissen H’mimar était fou furieux mais riait sous cape car il savait qu’il y avait un bon coup à jouer. Seulement, il tiendra rigueur à Ghribia fermacha pour le maigre quota de la billetterie. Mais le prézidon boudouwara a promis la loi du talion dès la saison prochaine. Impossible de recevoir au stade Mohamed Guessab mais on promet déjà une autre nuit du doute à Stéf hors Ramadhan. Les dirigeants veulent jouer à 23h00 au 8/5. Tzaguet 3alikom… Yaaaye…

Les camarades du koptane Moumoucha ont su tirer les marrons du braséro malgré l’enjeu et le jeu dur et brutal de Kara kiwi qui fut d’ailleurs expulsé à juste titre sans broncher, reconnaissant par-là sa bévue. Récidiviste, il prendra sa douche tout seul. Son compère Rikiliw lgoudam (coucou Ouassila) le rejoindra lors des prolongations pour le même motif. Le comédien d’Ain Defla où il vendait de la batata hadik el hamra li fiha DTT, joua aux pleureuses puis descendit en flammes le referee. Graaave ! Mauvais perdant. Briefés dans les vestiaires par le crâne rasé édenté, certains joueurs ont accusé l’homme en noir, ce bouc émissaire qui pourtant, est à créditer d’un bon arbitrage selon les avis des uns et des autres… Yaaaye…

Le coaching de Jeff Chandler, un autre guelmi, fut catastrophique puisqu’il fera sortir Aouedj le tordu le remplaçant par Seguer revenu de blessures. Mansouri permuta avec Cherif el Ouazza et Baba Kacem (pooof) par Guechguech le krakbouch, courant sur le terrain comme un dératé. L’ontrineur du Miloud reconnut que ses joueurs étaient surexcités, fébriles, confondant vitesse et précipitation. Ce n’est pas de la roudjoulia ni un match d’hommes. Les Nekkacha, Derrardja le cycliste, Debdouba et le reste ont joué la peur au ventre et n’ont pas su maîtriser leurs nerfs déjà à fleur de peau. Le travail mental a été négligé et ça, c’est une erreur de stratégie. Quant aux mlâabiya staifia, ils ont été plus calmes, plus sereins et ont su gérer le match à leur guise… Yaaaye…

Qui trop embrasse, mal étreint, dit-on. Le titre de champion raflé par le rival des Hauts Plateaux, battus et abattus en demi-finale à Bologhine même avec une chambrée de supporters, le mauvais sort semble s’acharner sur le Molodia. Reste la coupe de la CAF, seule consolation pour sauver les meubles après les dizaines de milliards dilapidés sans remporter le moindre tchabtchaq. Mais ne va-t-on pas dire encore que c’est l’arbitre qui nous a cassés en cas d’élimination en coupe de la CAF ? Voyons, voyons, arrêtons de pleurnicher. Battus en super coupe à Blida par l’Itihad Chouhada, le Zatlaoui a déclaré que c’est une coupe ntâa el ma. Alors la 2e place usurpée en championnat est une place dial bitelma, djifa, Miloudjifa… Yaaaye…

Question à une kilota verde leone trouée : chkoune hiya l’équipe qui encaisse durant la même rencontre un but fi Ramdane et deux buts fel Aïd ? Bankara ! Un Aïd des plus amers où les supporters ont occupé les travées de Santogi depuis l’après-midi, rompant l’iftar dans les tribunes avec un maigre kasse-krôte et une bouteille d’eau jetée dès la première minute de jeu sur Djabou venu botter un corner. Que faisait la horde de journaleux clubards derrière la cage de Khedairia ? Faisant la fête à Stéf, des supporters ont déclaré sur un micro baladeur que l’Entente est prête à rejouer le match fel Kettani. Wow ! Les Molodistes ne sont pas prêts d’oublier cette nuit du doute qui les a fait douter jusqu’au petit matin. Hagrouna, disait-on. Msakane, 3alach, 3alach… Rikiliw, rikiliw, y’a plus rien à voir. De pole position, l’EMCIA est passé en poule position. H’mimar a fait le pitre dans les vestiaires et veut le doublé. Gourmand, il ne sait pas que Badou Zaki l’a bien espionné et veut emmener cette coupe à Tanja… Qiiiww, oops, les mgharba disent : wak-waaak…


Tah-ya Za-za-yer… Aya tchao ya Sghar…

Arab El Guelmi, Rue des Sarrasins, Alger Casbah…


NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Saha Aïdkom ya Sghar...

USMA – Casting castoche… Pour la prochaine saison et dans l’immédiat en raison de la Champion’s League Afrikia, la direction de l’USMA a décidé de renforcer son effectif par 5 éléments répondant au profil recherché. Trois ont déjà paraphé leur contrat. Il s’agit de Okacha Hamzaoui le milieu offensif tiaréti du Nacional portugais, Fawzi Yaya le meneur de jeu bougiote du MOB et Redouane Chérifi, le défenseur algérois de couloir gauche de l’USMBA. Il est clair que ces joueurs ont été suivis depuis plusieurs mois par le staff de la cellule de recrutement…
Reste deux éléments pratiquement acquis où ne restent que la signature et la présentation à la presse pour endosser le maillot Rouge & Noir dans les prochains jours voire les prochaines heures. On ne va pas spéculer mais juste patienter jusqu’à l’annonce officielle des nouvelles recrues. La direction a toujours agit dans la discrétion et ne veut aucunement faire l’effet d’annonce scoop tant que le joueur n’appose pas son paraphe et son empreinte digitale sur le fameux contrat… Le reste n’est que du bla bla…
Justement, un démenti formel a été publié sur le site officiel USMA-DZ quant aux boniments rapportés par une certaine presse khordaliste avide de sensationnel et de surenchère sur tel ou tel joueur. Les maillots de l’USMA sont chers, les places à l’USMA sont chères et ce n’est pas des marionnettes folkloriques annonçant déjà des rendez-vous imaginaires avec prézidon Haddad qui vont nous emballer… Aya, allez bluffer ailleurs…

USMA – Revue d’effectifs… Lorsque l’on parle d’arrivées de joueurs, il y aura automatiquement des départs. Donc, il y a lieu de dégraisser le vestiaire afin qu’il n’y ait pas d’encombrement. 5 à 6 joueurs seront invités à quitter le club définitivement ou à titre de prêt. Ils se reconnaitront car n’ayant pas eu le rendement escompté. Certains seront remerciés dès ce mercato d’été, d’autres durant l’hiver car possédant une licence africaine. N’oublions pas que des éléments de la Réserve brûlent d’impatience de rejoindre l’équipe Fanion. Au staff technique de faire appel aux plus méritants…

C1 / Ahly Tripoli - USMA – Un match piège… Paul Put devra se méfier des Traboulsi qui n’ont pas oublié la raclée du match aller au Khamsa Jouilia. Les Usmistes se sont bien baladés et ratèrent même moult occasions de soigner leur goal average. Mais bon, vendredi prochain en terre tunisienne, les camarades du goléador Rabie Meftah devront sortir le grand jeu afin de confirmer leur bonne santé après avoir étrillé, avec l’art et la manière, le Zamalek masri. Ce ne sera pas du nougat mais Meziane, Darfalou, Hamzaoui et tout le groupe peuvent surprendre les Tripolitains. Le staff technique sait ce qu’il doit faire pour nous concocter une alchimie pour battre et abattre le Ahly. La balle est à présent dans le camp des joueurs car on ne jouera que pour la gagne et rien que pour la gagne. Alors, à vos marques, prêts, partez. Feu… Alla3boulhoum el ghoula…

NB : Zemma, Benmoussa, Chafai et Bellahcène font partie de la Team of the week choisie par la CAF et publiée en son site Caf-on-line…

C1 / Ahly Tripoli - USMA – Voyage organisé… Louable initiative du Kop Usmiste qui organise un déplacement par bus confortables en terre tunisienne pour les fans club. Séjour de 4 jours et 3 nuitées (du 28-06-2017 au 02-07-2017) à l’Hôtel Tergui Club Sousse en demi-pension (petit-déjeuner et dîner), piscine et plage privée, assistance durant le séjour, transfert hôtel-stade-hôtel. Départ d’Alger avec des points de ramassage à Bouira, Bordj Bou Arréridj, Sétif, Constantine, Annaba. Le prix est fixé à 20.500 DA par personne adulte, donc abordable pour nos supporters qui joindront l’utile à l’agréable. Pour tout contact : 0560221204… Bravo à Ouled el Bahdja…

Saha Aïdkom… enfin pour ceux qui l’ont fêté… Qiiiwww…

Tah-ya Za-za-yer… Aya tchao ya Sghar…

Salah Boumehrez, Rue de Staoueli, Alger Casbah…


NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

 

photo crédit : usma.dz

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La rencontre ne se présentait pas sous les meilleurs auspices pour l’USMA. Aux suspensions de Benguit et Koudri est venu s’ajouter le refus de la CAF de domicilier le match face aux égyptiens au stade Omar Hamadi. De plus le Zamalek constituait un gros calibre et s’était déplacé à Alger dans la peau d’un quintuple champion d’Afrique qui ne doutait de rien.
Nombreux donc étaient ceux qui pensaient que le Zamalek, fort de sa réputation et de son armada d’internationaux, allait faire tomber les Rouge et Noir devant leur public.
Mais les usmistes allaient démontrer qu’ils savaient se transcender dans les grandes occasions et qu’ils n’avaient rien à envier à leurs adversaires zamalkaoui. Leurs supporters usmistes avaient répondu présent et allaient constituer ce 12ème homme que Paul Put appelait de tous ses vœux. Et puis, le refus opposé à l’USMA par la CAF de recevoir son adversaire au stade Omar Hamadi s’est révélé une décision profitable pour les Rouge et Noir. Les usmistes ne jouent jamais aussi bien que lorsqu’ils évoluent sur cette excellente pelouse du 5 juillet… Cela s’est vérifié une fois de plus hier soir.
Dans une ambiance colorée, les deux formations se livrent, dès l’entame du match, à une bataille tactique où le milieu de terrain constitue le point stratégique à conquérir. Bien qu’alignant une composante expérimentale dans ce secteur de jeu, l’USMA ne sombre pas comme certains ont pu l’imaginer. Elle résiste aux premiers coups de boutoir de Shikabala et consorts et prend, peu à peu, le jeu à son compte.
Les occasions ne sont pas réellement franches mais la constance dans l’effort et l’abnégation des Rouge et Noir fait plaisir à voir. Si Darfalou, Meziane et Andria n’arrivent pas à trouver la faille dans une défense égyptienne bien organisée, l’envie qu’ils mettent à bousculer leurs adversaires rassure leurs supporters. L’ouverture du score ne doit pas tarder à se produire et …elle a lieu à 2 minutes de la pause. Les efforts usmistes sont récompensés lorsque bénéficiant d’un coup franc excentré, Benmoussa lifte un ballon que Abdellaoui remise de la tête sur Bellahcène qui finit victorieusement cette action en envoyant le ballon dans la cage du gardien El-Shenawy devant une défense zamalkaouie médusée (44’).
Dans la foulée, Darfalou est tout près de doubler la mise mais son raid est annihilé de justesse par la défense adverse.
L’USMA rejoint le vestiaire avec ce précieux et mérité avantage mais la seconde période s’annonce dure. Les zamalkaouis, prudents durant les 45 premières minutes vont essayer de refaire leur retard en mettant plus de pression sur leurs adversaires.
De retour sur le pré, les égyptiens se montrent très dangereux mais, loin de se laisser impressionner, les usmistes affichent un calme olympien. La défense impressionne avec une paire d’arrières centraux au sommet de sa forme. Meftah et surtout Benmoussa ne sont pas en reste. Leurs montées offensives déstabilisent en de nombreuses occasions la défense zamalkaouie. Au milieu, Bellahcène, sans doute revigoré par son but, ratisse de nombreuses balles et gène considérablement ses adversaires. Beldjilali, Sayoud, Andria, Meziane et Darfalou se battent comme de beaux diables. L’USMA est généreuse et ne rechigne pas à l’effort. La conservation de l’avantage pris est à ce prix. Seul bémol à cette prestation des usmistes, l’expulsion de Sayoud qui ne maitrise pas ses nerfs lorsque, après s’être fait labourer le talon d’Achille par Tarek Hamed, va le bousculer sous les yeux de l’arbitre sud-africain, également mis au sol dans la mêlée. L’expulsion de Sayoud est accompagnée par celle de Tarek Ahmed (2ème avertissement dans le match). Sayoud regrettera longuement son geste puisque son expulsion (la deuxième depuis le début de la compétition) le privera probablement de participer avec son équipe au reste de l’épreuve.
En égale infériorité numérique, les deux équipes ne sont pas avares de mouvements offensifs. Aux incursions des véloces Shikabala et Stanley répond un Meziane étincelant. L’attaquant usmiste se distingue une première fois en se présentant seul devant le gardien El-Shenawy, après avoir brûlé la politesse à quatre joueurs égyptiens. Au moment de conclure, Meziane dévisse son tir et envoie le ballon dans les décors (84’). Ce n’est que partie remise puisque 3 minutes plus tard, il réussit à tromper le portier égyptien au prix d’une frappe enroulée à l’entrée de la surface de réparation (87’). Un but somptueux !
L’USMA fait le break et se met définitivement à l’abri malgré une réaction des zamalkaouis.
Cette victoire acquise devant un adversaire présenté comme le favori du groupe B et potentiel vainqueur de l’épreuve autorise tous les espoirs. Pas seulement pour une qualification aux ¼ de finale mais également pour un parcours plus long dans la compétition.

La feuille de match

Ligue des Champions Total 2017 – 4ème journée : USMA - Zamalek SC : 2-0
Stade : 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Affluence : nombreuse
Temps : dégagé
Pelouse : excellente
Arbitre : Victor Miguel de Freitas Gomes – 1er assistant : Lindikhaya Bolo - 2ème assistant : Sandile Dilikane (tous trois de la République d’Afrique du Sud)
Buts : Bellahcène (44’) – Meziane (87’) pour l’USMA
Avertissements : Hamed (17’+ 60’) pour le Zamalek SC
Expulsions : Sayoud (60’) pour l’USMA ; Hamed (60’) pour le Zamalek SC

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Bellahcène – Andria (Hamzaoui 78’) – Beldjilali (Benkhemassa 86’) – Darfalou - Sayoud – Meziane (Hammar 90’+1)
N'ont pas participé : Mansouri – Khoualed - Benyahia – Bourenane
Entraîneur : Paul Put

Zamalek SC : Ahmed El-Shenawy – Tarek Hamed – Mohamed Hassad - Shikabala – Mohamed Abderrahmane – Hosni Mohamed (Mostafa Fathi 70’) - Maârouf Youssef – Stanley Ohawuchi (Mayuka 78’) - Ali Gabr – Mahmoud Attia – Bassem Abdellah (Salah Eddine 46’)
Entraîneur: Augusto Inácio

lundi, 19 juin 2017 23:14

Prendre option pour les quarts !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les deux équipes s’étaient neutralisées (1-1) lors du 3ème match de la phase de poules de la Ligue des Champions. L’USMA et le Zamalek s’affrontent ce mercredi soir pour le compte de la 4ème journée et si les usmistes auront l’avantage du terrain, les zamalkaouis ont clairement affiché leurs intentions. Ils viendront à Alger pour gagner.
Mais les usmistes nourrissent les mêmes ambitions que leurs adversaires. Ils voudront gagner ce match pour s’échapper en tête et fausser compagnie à la concurrence. L’USMA va devoir s’imposer et prendre ainsi la tête du groupe, surtout que le reste du calendrier s’annonce assez favorable pour elle. Ce sera une solide bataille mais l’objectif des usmistes est de faire le reste de la course en tête.
Il y aura certainement des appétits qui vont s’aiguiser et des illusions qui vont s’envoler à l’issue de ce match au sommet de la quatrième journée de la phase de poules du groupe B.
Il ne faudra cependant pas compter sur les Rouge et Noir pour rater le train qui mène aux ¼ de finale. Aussi, même si la tâche s’annonce ardue, Meftah et ses coéquipiers s’emploieront à momifier les Pharaons du Zamalek mercredi soir à 22h00 au stade du 5 juillet d’Alger.
C’est vrai que les zamalkaouis ont un palmarès riche dans la compétition mais les usmistes veulent surfer sur leur belle vague pour épingler le leader du groupe et prendre option pour une qualification au prochain tour.
Après les avoir tenus en échec au match "aller" (1-1), les égyptiens ne constituent plus une inconnue pour les Rouge et Noir. La formation cairote se présentera devant l’USMA avec l’étiquette de la meilleure défense du groupe (1 but encaissé en 3 matchs) mais cela est loin d’ébranler la volonté des hommes de Paul Put à la faire tomber. Cette stat ne fait pas peur aux partenaires de Benmoussa car l’USMA possède les éléments offensifs capables de débloquer la situation. A eux de prouver qu’ils méritent d’aller loin dans la compétition et marquer des buts s’ils veulent se qualifier au dernier carré.
Les Rouge et Noir devront aller à l’impact, sans retenue, même si certains d’entre eux (Abdellaoui et Benmoussa, notamment) sont sous la menace d’une suspension en cas d’un prochain avertissement. Ils devront jouer ce match à fond même si certains joueurs doivent recevoir un carton pour le bien de l’équipe.
C’est une rencontre qui pourrait se jouer sur des détails, peut-être sur des balles arrêtées. L’USMA devra être l’équipe qui saura tirer profit de ces situations.
En plus de se mesurer à un coriace adversaire, l’USMA abordera ce match avec quelques soucis d’effectif. A l’absence connue de Koudri (suspension pour cumul de cartons) est venue s’ajouter celle plus surprenante de Benguit pour les mêmes raisons, semble t-il. Sauf que pour ce dernier, les avertissements dont il aurait écopé depuis l’entame de la compétition, ne sont apparus sur aucune des feuilles de matchs de la presse sportive qui a couvert les rencontres de l’USMA.
Décimée donc au milieu avec l’absence de Koudri et Benguit, l’USMA enregistrera toutefois le retour de Benkhemassa et Khoualed ainsi que l’arrivée de Hamzaoui qui pourrait faire ses débuts sous ses nouvelles couleurs à l'occasion de ce match. A condition, toutefois, que Paul Put fasse confiance à ces trois joueurs qui, détail non négligeable, manquent cruellement de compétition.
Comme solution de rechange, le coach usmiste pourra toujours compter sur Bellahcène, Bourenane ou même Benyahia pour s’occuper des tâches de récupération dans l’entrejeu usmiste. Le reste ne devrait pas trop changer avec Zemmamouche dans les buts, Meftah et Benmoussa, sur les flancs, et la paire Chafaï – Abdellaoui, dans l’axe central. Dans l’animation, Beldjilali devrait se voir confier le poste même si Sayoud est en mesure de remplir ce rôle. Côté compartiment offensif, on devrait retrouver Darfalou, à la pointe de l’attaque, épaulé par Andria et Meziane, placés sur les ailes.
Avec l'apport du public usmiste qui, à n'en point douter, sera nombreux à se mobiliser pour soutenir son équipe, l'USMA doit être en mesure de passer l'écueil zamalkaoui...même si la tâche ne sera pas de tout repos !

 

Fiche Technique


Ligue des Champions Total 2017 - Phase des poules – 4ème journée – Groupe B – : USMA vs Zamalek SC
Date : mercredi 21 juin 2017
Lieu : Stade du 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Horaire : 23h00
Arbitre : Victor Miguel de Freitas Gomes – 1er assistant : Lindikhaya Bolo - 2ème assistant : Sandile Dilikane (tous trois de la République d’Afrique du Sud)

Météo :
Temps : ciel dégagé
Température : 22°
Vent : faible
Humidité : 80%

Equipe probable USMA : Zemmamouche (cap.)– Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benyahia – Meziane - Bellahcène - Darfalou – Beldjilali - Andria
Remplaçants : Mansouri – Khoualed – Benkhemassa – Bourenane - Sayoud - Hammar – Hamzaoui
Entraineur : Paul Put

Equipe probable Zamalek SC : Ahmed El-Shenawy – Hosny Fathi – Mahmoud Hamdi – Ali Gabr – Ahmed Fattoh – Mohamed Ibrahim – Shikabala – Ahmed Refaat– Maârouf Youssef – Salah Rico – Bassem Morsi
Remplaçants : Mahmoud Gennesh – Mostafa Fathi – Osama Ibrahim – Abdul- Aati Donga - Mohamed Magdy – Tarek Ahmed - Hossam Paulo – Mayuka - Stanley Ohawuchi
Entraîneur: Augusto Inácio

Les dernières confrontations entre les deux équipes :
En 2003 (Coupe Arabe – Le Caire) : Zamalek SC 1 USMA 1

Ligue des Champions 2017 - Phase de poules (groupe B)
Aller : Zamalek SC 1 (Mayuka) USMA 1 (Chafaï)

Leurs derniers résultats dans leur championnat respectif :
ESS 2 USMA 1 / USMA 5 JSS 2
El Dakhlya 3 Zamalek SC 4 / Zamalek SC 1 Assouan FC 0

Leurs deux derniers résultats en Ligue des Champions :
CAPS United 2 USMA 1 / Zamalek SC 1 USMA 1
Ahly Tripoli 0 Zamalek SC 0 / Zamalek SC 1 USMA 1

Forme de l’équipe
Infirmerie: /
Incertains: /
Suspendus: Koudri - Benguit
Forme (3 derniers résultats en LDC): VDN
Casier disciplinaire : 5 jaunes dont 2 ont été écopés par Sayoud au cours du match retour contre le RC Kadiogo (1/16e de finale de la LDC) et qui lui ont valu une expulsion et une suspension de 02 matchs (suspension purgée).
Meilleur buteur : Darfalou (2)
Meilleur passeur : Meftah (2)

Télévision : rencontre retransmise en direct (22h00) sur la chaine terrestre


Évaluer cet élément
(0 Votes)

En sanctionnant l’USMA d’un match à huis-clos, la LFP avait jeté un voile sur cette rencontre. Le brouillard, à couper au couteau, qui s’est abattu sur le stade Omar Hamadi a fini par couvrir presque totalement l’évolution des deux formations dans un match qui s’est quand même avéré plaisant, avec une pluie de buts en prime.
L’élément le plus en vue de cette rencontre est donc le brouillard qui, progressivement, se jette sur le terrain comme la misère sur le monde. Au point de jouer des tours aux 22 acteurs qui s’efforcent de développer de beaux mouvements.
Les Rouge et Noir sont les premiers à investir le camp adverse et sont tout près d’ouvrir le score par Darfalou puis par Meziane.
Le saouri Merbah rappelle aux usmistes que son équipe n’est pas venue à Alger pour faire de la figuration, en envoyant le ballon percuter la barre transversale de Zemmamouche.
Il faut attendre la 23ème minute pour voir l’ouverture du score par Darfalou qui, de la tête, reprend victorieusement un centre de Meziane.
Un Oussama Darfalou qui semble retrouver ses sensations et qui pendant toute la partie va jouer à l’éclairagiste pour sortir son équipe du brouillard.
1 minute avant la fin du premier half et alors que le brouillard continue d’envelopper une grande partie de l’aire de jeu, Bourdim égalise pour son équipe en laissant scotché Zemmamouche sur place, aussi incapable que ses défenseurs de voir le ballon filer dans sa cage (44’)
En seconde période, les Rouge et Noir continuent leur siège de la surface bécharoise et finissent par faire sauter le couvercle par Benmoussa qui transforme un penalty accordé par l’arbitre Abid Charef (60’).
L’avantage pris à nouveau, Sayoud et les siens vont inonder la cage du gardien Djemili en scorant à deux nouvelles reprises. Deux nouveaux buts qui sont signés Darfalou qui réussit ainsi un triplé dans ce match (68’,83’).
2 minutes après la quatrième réalisation usmiste, les bécharois réduisent à nouveau l’écart par Salah qui trompe de la tête Zemmamouche (85’).
En fin de partie, l’USMA bénéficie d’un second penalty qui est transformé par le revenant Khoualed, entré en cours de match (90’+3).
L’USMA accroche le podium. Pas la plus haute marche, ni celle de dauphin. Mais cette 3ème place lui donne droit de jouer une compétition continentale la saison prochaine. Une Coupe de la CAF qu’il ne s’agira pas cette fois-ci de snober et que l’USMA devra jouer pour la gagner

La feuille de match


30e journée du championnat national de Ligue 1 - 2016-2017 : USMA - JSS : 5-2
Stade : Omar Hamadi (Bologhine) - Alger
Affluence : match joué à huis-clos
Organisation : bonne
Temps : épais brouillard
Pelouse : bonne
Arbitre : Abid Charef – 1er assistant : Amri – 2ème assistant : Benamira
Buts : Darfalou (23’+68’+83’) – Benmoussa (60’ sur penalty) – Khoualed (90’+2 sur penalty) pour l’USMA ; Bourdim (43’) – Salah (85’) pour la JSS
Avertissements : Andria (44’) – Benguit (63’) pour l’USMA ; Tiboutine (68’) pour la JSS
Expulsion : aucune

USMA : Zemmamouche – Benguit – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Bellahcène – Andria (Benkhemassa 72’) – Koudri (Khoualed 80’) – Darfalou – Sayoud (Bourenane 84’) - Meziane
N'ont pas participé : Mansouri – Benyahia – Guessan - Hammar
Entraîneur : Paul Put

JSS : Djemili – Tiboutine – Bekakchi – Talah (Mâaziz 15’) – Salah – Bousmaha – Merbah – Bourdim (Bellalem 73’) – Djallit – Zaïdi – Hamia (Saâd 46’)
Entraineur : Wahib Bourzag

Dans la catégorie "réserve", les usmistes se sont largement imposés devant leurs homologues saouris (3-1). Ils terminent à la troisième du classement en compagnie de leur adversaire du jour, à 1 point du second oranais et loin derrière le champion sétifien. Après quatre années de consécration consécutive, les Rouge et Noir échouent dans leur tentative de décrocher un cinquième titre de champion.

mercredi, 14 juin 2017 03:09

Clap de fin sur une saison à oublier !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sur le papier, l’USMA avec son riche effectif promettait beaucoup. Mais, comme dans tous les sports collectifs, il ne suffit pas d’additionner les talents, aussi grands soient-ils, pour que les résultats suivent.
L’USMA, qui avait traversé la saison écoulée sur un nuage avec un titre de Champion d’Algérie et une place en finale de la Ligue des Champions à la clé, l’a vérifiée à ses dépens.
Quand l’USMA se fait éliminer en 1/16e de finale de la Coupe d’Algérie et qu’elle rate la plus haute marche du podium d’un championnat pourtant largement à sa portée, on ne peut pas dire qu’elle a fait une bonne saison (même si la saison n’est pas réellement terminée pour elle puisqu’il reste cette participation en cours à la phase de poules de la LDC)
Dans une saison tout juste moyenne, on ne peut pas se contenter de parler de malchance. Il faut dire les choses comme elles sont, l’USMA a été loin de son niveau habituel. Elle a mal joué et n’a été quelque fois que l’ombre d’elle-même.
Quand on voit les noms qui ont été alignés sur les feuilles de matchs et ce qu’ils ont produit sur le terrain, il y a de quoi être déçu.
Mais, les bilans ne pourront être faits qu’après la fin de la phase de poules de la LDC (7 juillet prochain) avec, nous l’espérons, une qualification de l’USMA aux ¼ de finale.
Pour l’heure, il s’agit de finir sur une belle note devant une équipe bécharoise qui viendra défendre crânement ses chances, d’autant que la rencontre se jouera à huis-clos.
Ce sera le 30ème match d’une saison mi-figue, mi-raisin où les Rouge et Noir ont alterné le bon et le carrément mauvais.
Un dernier match où les joueurs qui n’ont eu du temps de jeu qu’avec parcimonie, en raison des choix et des évidences qui se sont imposés aux yeux du technicien belge, auraient pu être alignés. Mais comme ce match n’est pas dénué d’enjeu, il ne sera certainement pas pris par-dessus la jambe sous prétexte que c’est le dernier de la saison. Et Paul Put alignera probablement un onze où il y aura très peu de changements.
La 3ème place, synonyme de participation à la Coupe de la CAF, est convoitée par les deux formations et, même si cette compétition est moins prestigieuse que la Ligue des Champions, elle n’en reste pas moins très relevée et est assez avantageuse sur le plan financier (1,25 millions de dollars).
Si l’USMA veut être présente dans une compétition africaine la saison prochaine, il lui faudra prendre au moins 1 point (meilleur goal avérage particulier que l’USMBA en cas de victoire de cette dernière face au MCA). Une défaite l’en en priverait (à moins d’une victoire finale dans l’actuelle édition) et constituerait un fiasco total pour le Club.


Fiche technique

30ème journée du championnat de ligue 1 – 2016-2017 :
USMA (3ème, 47 pts) v/s JSS (4ème exæquo, 45 pts)
Date : mercredi 14 juin 2017
Lieu : Omar Hamadi (Bologhine) – Alger – match à huis-clos
Horaire : 22h30
Arbitre : /

Météo :
Temps : ciel dégagé
Température : 20°
Vent : faible
Humidité : 60%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Khoualed – Benguit - Andria – Koudri - Darfalou – Sayoud - Meziane
Remplaçants: Mansouri – Abdellaoui - Benyahia – Bellahcène - Bourenane – Guessan – Benkablia –
Entraîneur: Paul Put

Equipe probable JSS : Djemili – Tiboutine – Legraâ - Bapidi – Mâaziz - Bekakchi – Bousmaha – Merbah – Djallit – Bourdim – Ghazali
Remplaçants : Laouti – Salah – Talah – Sayah – Hamia - Zaïdi – Saâd
Entraineur : Wahib Bourzag

Les dernières confrontations entre les deux équipes :
Saison 2013-2014 :
Aller: JSS 0 USMA 0
Retour: USMA 1 (Meftah sur penalty) JSS 0

Saison 2014-2015 :
Aller: USMA 3 (Baïteche – Nadji - Meziane) JSS 1 (Hamia)
Retour: JSS 3 (Tiouli – El Amali – Sebie sur penalty) USMA 2 (Bouchema – Bapidi csc)

Saison 2015-2016 :
Aller: JSS 1 (Sayah) USMA 1 (Baïteche)
Retour: USMA 1 (Meftah sur penalty) JSS 2 (Zaïdi - Hamia)

Saison 2016-2017 :
Aller : JSS 1 (Djallit) USMA 0
Retour : /

Leurs deux derniers résultats en championnat :
USMA 6 OM 2 / ESS 2 USMA 1
ESS 1 JSS 0 / JSS 3 MOB 0

Forme de l’équipe
Infirmerie: Benkhemassa
Incertains: /
Suspendus: Beldjilali
Retenus en sélection nationale : /
Forme (5 derniers résultats en championnat): NVNVD
Casier disciplinaire : 27 cartons jaunes dont 04 pour contestation de décision et 02 cumulés au cours d’une même rencontre (OM-USMA) ont valu une suspension à respectivement Benmoussa, Benyahia, Bellahcène, Mansouri et Beldjilali.
Meilleur buteur (en championnat) : Meftah (9)
Meilleur passeur (en championnat) : Benmoussa (10)

Télévision : pas de retransmission télévisuelle de la rencontre

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'USMA a déçu…Les Rouge et Noir ont cédé dans une rencontre où le faux pas leur était interdit. Ils ont perdu sur les terres de l’ESS (2-1) et ont montré encore une fois leurs limites en étant inefficaces offensivement et en manquant de rigueur et de concentration derrière, laissant le soin à Djahnit et Djabou de faire la différence dans les premières minutes de chaque acte.
C’est maintenant terminé…L’USMA misait beaucoup sur ce match pour être présente la saison prochaine en Ligue des Champions. L’illusion n’aura pas trop duré puisque dès la 5ème minute de jeu, Zemmamouche encaissait un premier but après une hésitation fatale de l’arrière garde usmiste.
Dans leur antre, ce sont les sétifiens qui prennent la rencontre à bras le corps et imposent leur griffe sur le jeu. Djabou, toujours aussi vital au milieu du terrain, autant par son travail de sape sur les défenseurs que par sa présence face au but adverse ou par ses courses répétées, est à la manœuvre. Sous son impulsion, son équipe, qui a imposé très rapidement un pressing payant au milieu du terrain, va exploiter une erreur de la défense usmiste.
A la 5ème minute de jeu, un tir sétifien est dévié malencontreusement de la tête par Koudri qui remet le ballon en jeu près des buts usmistes. Apathiques, Meftah, Chafaï et Zemmamouche ne sautent même pas sur cette action et se voient chiper le ballon, au nez et à la barbe, par Djahnit qui reprend victorieusement et ouvre le score pour son équipe. Le mal usmiste persiste…
L’USMA met du temps à réagir et se crée assez peu d’occasions.
Hormis un tir sur coup franc de Benmoussa que Khedaïria dévie en corner et qui aurait pu connaitre un meilleur sort, puis un autre essai du même Benmoussa qui ne sort pas loin des buts sétifiens, l’USMA est moins tranchante que son hôte du soir.
Au terme d’un premier acte au rythme assez soutenu, les usmistes n’ont existé que par intermittence. L’USMA n’a semblé décidée à se montrer à la hauteur de l’évènement qu’en de rares moments. Le reste du temps s’est résumé en une domination territoriale des sétifiens.
En début de seconde période, l’USMA semble être revenue avec de meilleures intentions mais la désinvolture de Meftah, qui s’amusa à chercher le geste superflu (petit-pont) au lieu de jouer plus simplement, allait permettre aux sétifiens de creuser l’écart. Sur la perte de balle de Meftah, un contre est rapidement mené par les sétifiens. Djabou, dernier possesseur du ballon, s’avance vers les buts sans qu’aucun défenseur ne vienne s’interposer. Il prend l’information puis décoche un tir, aussi précis que soudain, qui va se loger dans le côté droit de la cage de Zemmamouche, très en retard sur son plongeon (51’).
Et de deux pour l’ESS qui venait de faire le break. L’USMA cède une seconde fois, au moment où les forces semblaient revenir.
Les usmistes continuent pourtant à essayer d’aller vers l’avant. Ils arrivent à desserrer l’étreinte qui leur avait été imposée, mais leur jeu direct leur a souvent fait perdre le ballon trop vite.
A un quart d’heure de la fin de la partie, Sayoud, sur coup franc, relance son équipe en envoyant directement le ballon mourir dans la cage de Khedaïria, réduisant ainsi le score (75’).
L’USMA ne parvient toutefois pas à niveler la marque malgré une bien meilleure seconde partie de match.
La défaite enregistrée par le champion d’Algérie sortant oblige les dirigeants à se reconcentrer sur un objectif plus raisonnable : une place de 3ème et une participation à la coupe de la CAF la saison prochaine. Il y a des saisons comme ça où tout ne marche pas comme on le souhaite !

La feuille de match

29e journée du championnat national de Ligue 1 - 2016-2017 : ESS - USMA : 2-1
Stade : 8 mai 1945 (OPOW) - Sétif
Affluence : stade comble
Organisation : bonne
Temps : dégagé
Pelouse : moyenne
Arbitre : Saïdi – 1er assistant : Hadj Saïd – 2ème assistant : Abid
Buts : Sayoud (75’) pour l’USMA ; Djahnit (5’) – Djabou (51’) pour l’ESS
Avertissements : Benyahia (19’) – Meziane () pour l’USMA ; Khedaïria (87’) pour l’ESS
Expulsion : aucune

USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benyahia (Hammar 46’) - Bourenane (Sayoud 62’) – Koudri – Darfalou - Beldjilali –Meziane (Guessan 80’)
N'ont pas participé : Berrefane – Khoualed – Bellahcène - Benkablia
Entraîneur : Paul Put

ESS : Khedaïria – Ziti - Bedrane – Kenniche – Rebiaï – Aït Ouamar – Lamri – Haddouche - Djabou (Bakir 87’) – Djahnit - Bougueroua
Entraineur : Kheireddine Madoui

Chez les réservistes, les usmistes ont battu leurs homologues sétifiens (1-2), champions d’Algérie de leur catégorie. Une victoire anecdotique des usmistes qui abandonnent le titre de champion à leurs adversaires du jour après quatre saisons de règne sans partage.

vendredi, 09 juin 2017 22:29

Les usmistes en trouble-fête !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans une rencontre placée sous le signe des festivités d’un huitième sacre sétifien, les Rouge et Noir fouleront la pelouse du stade du 08 mai 45 avec l’envie de réaliser un coup.
Ils n’iront pas à Sétif pour gâcher la fête, ils se déplaceront pour tenter de ramener le meilleur résultat possible avant le déroulement de la 30ème et dernière journée qui risque d’être décisive pour la seconde place qualificative à la prochaine édition de la Ligue des Champions.
Beaucoup plus que de faire échouer l’ESS à fêter son huitième titre de champion d’Algérie, il s’agira pour l’USMA d’aborder ce match avec tout l’enjeu que constitue la 2e place au classement, synonyme de qualification à la prochaine Ligue des champions.
L’ESS, pourrait être piégée par la décompression que connait une équipe qui a déjà fait l’essentiel en étant déclarée championne deux journées avant le terme du présent exercice. Les sétifiens auront peut-être la tête tournée vers la fête, ce dont pourrait profiter les Rouge et Noir pour arracher un bon résultat.
Toujours en course pour la deuxième place, les usmistes n’auront donc que faire de la fête que feront les sétifiens à l’occasion de leur toute récente consécration. Ils joueront pour gagner. Ils se rendront à Sétif avec l’intention de faire tomber sur sa pelouse un adversaire, déjà titré, ou à défaut de grappiller au moins 1 point.
Pour y arriver, les usmistes devront faire preuve de volonté, d’engagement et d’abnégation. Ils doivent mettre de la vitesse et de la fluidité dans leur jeu comme lors du match face à l’USMBA.
L’USMA devra être bonne, performante, durant tout le match. Solides derrière et efficaces devant.
Rassuré par l’esprit de son équipe où il y a moins de crispation, comme ce fut le cas devant le club égyptien du Zamalek, Paul Put espère que ses joueurs auront la même attitude au stade du 08 mai 1945 où l’ambiance sera certainement beaucoup plus festive qu’hostile pour eux.
Au niveau de la dynamique, les usmistes restent sur 6 matchs sans défaite en Ligue 1. Si les hommes de Paul Put peuvent perdre gros s’ils venaient à s’incliner devant les sétifiens, une victoire, ou même un nul, leur permettrait de garder intactes leurs chances de décrocher la 2ème place.


Fiche technique:

29ème journée du championnat de ligue 1 – 2016-2017 : ESS (1er, 51 pts) v/s USMA (2ème, 47 pts)
Date : samedi 10 juin 2017
Lieu : Stade du 08 mai 1945 (OPOW) - Sétif
Horaire : 22h30
Arbitres : /

Météo :
Temps : plutôt dégagé
Température : 20°
Vent : faible à modéré
Humidité : 30%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benyahia - Bourenane – Koudri - Darfalou – Beldjilali - Meziane
Remplaçants : Berrefane - Khoualed – Bellahcène – Hammar - Sayoud – Guessan - Benkablia
Entraineur : Paul Put

Equipe probable ESS : Khedaïria – Ziti – Bedrane – Kenniche - Rebiaï – Aït Ouamar – Haddouche – Djahnit – Amokrane – Djabou - Lamri
Entraineur : Kheireddine Madoui

Les dernières confrontations entre les deux équipes :
Saison 2013-2014 :
Aller: ESS 1 (Madouni) USMA 1 (Feham)
Retour: USMA 2 (Ferhat - Seguer) ESS 2 (Djahnit – Nadji)

Saison 2014-2015 :
Aller: USMA 1 (Meftah) ESS 1 (Djahnit)
Retour: ESS 3 (Dagoulou 2 buts – Ziaya) USMA 2 (Boudebouda - Nadji)

En champions league africaine édition 2015 (phase des poules) :
Aller : ESS 1 (Kourbia) USMA 2 (Seguer - Khoualed)
Retour : USMA 3 (Belaïli – Beldjilali – Aoudia) ESS 0

Saison 2015-2016 :
Aller: USMA 2 (Khoualed - Belaïli) ESS 1 (Benyettou)
Retour: ESS 1 (Laâroussi) USMA 1 (Chafaï)

Saison 2016-2017 :
Aller : USMA 3 (Chafaï – Meftah – Meziane) ESS 1 (Amada sur penalty)
Retour : /

Leurs deux derniers résultats en championnat :
NAHD 1 USMA 1 / USMA 6 USMBA 2
ESS 1 JSS 0 / MOB 0 ESS 3

Forme de l’équipe
Infirmerie: Benkhemassa
Incertains: /
Suspendus: /
Retenus en sélection nationale : Benguit (EN A Algérie) – Andria (EN Madagascar)
Forme (5 derniers résultats en championnat):VNVNV
Casier disciplinaire : 24 cartons jaunes dont 03 pour contestation de décision et 02 cumulés au cours d’une même rencontre (OM-USMA) ont valu une suspension à respectivement Benmoussa, Benyahia, Bellahcène et Mansouri.
A signaler que Benguit et Abdellaoui, qui ont cumulé chacun 3 cartons jaunes durant la phase retour, sont sous la menace d’un 4ème avertissement synonyme de suspension
Meilleur buteur (en championnat) : Meftah (9)
Meilleur passeur (en championnat) : Benmoussa (10)

Télévision : ?