lundi, 17 mai 2021 14:31

USMA 2 – 0 JSS : Belkacemi marque, Zemmamouche arrête tout !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Un homme dans le match : Mohamed Lamine Zemmamouche

Avec les blessures de Koudri, Chita, Belem et Benchâa et la suspension de Bilal Benhamouda, Mounir Zeghdoud n’avait d’autre choix que d’effectuer des rotations afin de palier à toutes ces absences. Mohamed Lamine Zemmamouche qui est aligné régulièrement dans les buts de l’USMA depuis le match joué et gagné face au CRB a encore une fois démontré qu’il restait un gardien de grande classe.
A lui seul, il a découragé les attaquants saouris. Il s’est révélé comme un rempart infranchissable devant une équipe de la JSS qui a dominé, outrageusement par moments, s’est créée des occasions de but, mais n’a jamais pu prendre en défaut le capitaine usmiste.

L’USMA lui doit en grande partie la victoire acquise hier devant la JSS et, si Belkacemi a été l’auteur d’un doublé, Zemmamouche a fait le travail derrière…il a tout arrêté !

Les usmistes n’ont certes pas fourni la prestation attendue sur le plan technique, mais ils ont fait preuve de beaucoup de générosité, de volonté et de solidarité. Si bien que les efforts fournis durant tout le match les ont peut-être contraints à perdre parfois en lucidité.

Le fait du match : une supériorité stérile

La JSS s’est créé de nombreuses occasions de but, notamment en seconde période. Elle était dans la maîtrise du jeu, a gagné la bataille de la possession du ballon, mais s’est fait punir sur des attaques rapides de l’USMA, plus réaliste.
Malgré sa domination, la JSS n’est pas parvenue à s’imposer, ni même à repartir avec le point du nul. Son emprise sur le match a été stérile. Elle peut se considérer frustrée d’avoir perdu mais le football c’est planter des buts dans la cage adverse et, à ce jeu-là, l’USMA s’est révélée meilleure.

La question : les équipes ont–t-elles joué dur ?

Est-ce le huis clos amplifiant les cris et augmentant la frustration sonore des bancs ? En tout cas, la rencontre entre l’USMA et la JSS a été tendue. Il y a eu un excès d’engagement des deux côtés. Il y a eu de grosses semelles de la part des joueurs des deux camps. Loucif est sorti sur blessure. Il souffre d’une fracture de la malléole externe de la cheville gauche et devra porter le plâtre pour au moins 45 jours. Autant dire que la saison est finie pour lui. Le match a toutefois semblé correspondre à de l’engagement classique d’un rendez-vous de Ligue 1 mettant aux prises deux prétendants au podium.

Le chiffre : 8

Le nombre de cartons (six côté usmiste et deux pour la JSS) distribué par l’arbitre Abderrezak Arab au cours du match à Omar Hamadi.

 

Feuille de match
21e journée du championnat national de Ligue 1 (2020-2021) :  USMA – JSS :2  – 0   
Lieu : stade Omar Hamadi (Bologhine) - Alger
Affluence : match joué à huis-clos
Temps : plutôt dégagé - chaud
Pelouse : bonne
Arbitre : Abderrezak Arab – 1er assistant :Mokrane Gourari  – 2ème assistant :Nabil Bounoua - 4e arbitre :Anis Moudjeb
Buts : Belkacemi (45’ sur penalty et 73’)  pour l’USMA ;
Avertissements :Belkacemi (26’), Belaïd (35’), Zemmamouche (80’), Zouari (81’), Soula (90’) , Naïdji (91’) pour l'USMA ;   Akacem (28’), Sâad (78’) pour la JSS
Expulsion : aucune
 
USMA : Zemmamouche – Loucif (Radouani 73’), Beneddine, Belaïd, Bouchina – Hamra, Benkhelifa, Boumechra (Soula 69’)  -  Opoku (Naïdji 69’), Belkacemi (Aliane 93’), Zouari (Belarbi 93’)
Remplaçants : Sifour, Alilet, Belarbi
Entraîneur : Mounir Zeghdoud

JSS : Saïdi - Khelif, Boubekeur, Akacem – Meddahi, Bouchiba, Slimani(Hamidi 50’) , Daoud – Messaoudi, Sâad (Yahia Cherif 80’), Zaïdi
Remplaçants : Mouyet, Boutouala, Khelifi, Amrane, Droueche
Entraîneur : Mustapha Djallit – Larbi Morsli

 

Lu 135 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.