mardi, 10 mars 2009 13:55

BOURAHLI : « On a une équipe d’un niveau moyen »

Écrit par said usma 11
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Après plusieurs promesses, de tentatives pour lui faire cette interview, de rendez-vous
manqués et de plusieurs dérobades, notre correspondant a pu museler le renard des surfaces Isaad Bourahli qui a bien voulu répondre à ses questions.

- Comment Bourahli se porte t-il physiquement ?

Je dirai que ça va, El hamdoullah ! Je m’entraîne régulièrement, je sens une progression de jour en jour, et je peux dire que je suis a 70% ou 75% de mes moyens. Je tacherai de redoubler d’efforts pour retrouver mon meilleur niveau inchallah.

-Quelle différence y a t-il entre l'ancien Bourahli, indécis, perturbé mais talentueux et le Bourahli actuel qui a réintégré l'USMA ?

Je dirai tout simplement qu’il n' y a pas de différence, il n' y a que le travail qui paie et je compte mettre les bouchées doubles pour être tout le temps au top.

- Pourquoi les joueurs, les dirigeants et les supporteurs devraient-ils vous faire à nouveau confiance ?

Je pense qu'après la pluie vient le beau temps. C’est vrai qu'au début il y avait de petits problèmes avec le président du club, les choses sont maintenant rentrées dans l’ordre, el hamdoullah. Pour revenir a votre question , je pense que la direction a jugé utile de renforcer l’équipe sur le plan offensif avec des attaquants d’expérience et surtout des chasseurs de buts. Ils m’ont sollicité et, du moment que je connais la maison, j’ai accepté la proposition afin d’aider le club. Maintenant c’est à moi de leur prouver qu’ils n’ont pas eu tort de me solliciter de nouveau et je vais tout faire pour être a la hauteur de leur confiance .

- Quels sont vos objectifs avec l'USMA ?

Avant de parler des objectifs personnels, je dirai qu'au vu de l’effectif actuel du l’USMA, je n’ai pas, personnellement, un objectif précis. Je tâcherai de donner un coup de main a l’équipe pour réaliser le maintien.

- Que pouvez-vous nous dire sur l'équipe de l'USMA cette saison ?

Je dirai simplement, que l'usma de cette saison est une équipe moyenne, pour ne pas dire faible. Elle recèle un effectif jeune entouré par quelques cadres a l’image de DZIRI, AMMOUR, et moi même. Il ne faut pas mentir aux gens ; certains joueurs n’ont pas leur place a l’USMA. Un club aussi prestigieux que l’USMA, qui a une histoire et tant de titres gagnés, doit avoir de grands joueurs qui méritent de porter ses couleurs. Certains joueurs, après avoir joué deux matchs de suite, pensent qu’ils sont arrivés au sommet. Non ! l’USMA ce n'est pas cela. Je suis désolé de le dire, mais c’est la vérité …

- Ces dernières saisons on a remarqué que tous les attaquants qui sont passés à l’USMA n’ont pas fais un long chemin. Cela est dû a quoi d’après vous ?

Disons que les attaquants qui sont venus par le passé avaient des qualités mais manquaient d’intelligence dans leur jeu. Je peux même vous dire que ce sont des joueurs "à pile ou face", si vous voulez. DIALLO et ENERAMO, eux sont venus avec une rage de vaincre incroyable; ils ont réussi et marqué de leur empreinte leur passage à l’USMA en un laps de temps très court. D'autres, à l’image de ABOUTA et ADRIANO n’ont rien démontré, c’est pour cela que je dis que ce sont des attaquants "à pile ou face".


- Ne pensez-vous pas que c’est un problème de cohésion, d’adaptation ou même, peut être, psychologique …….?

Non ! je suis désolé, lorsque un joueur intègre un club comme l’USMA avec tous les moyens mis à sa disposition, il ne peut pas y avoir d’excuses d’adaptation ou de cohésion. Le problème d'ordre psychologique peut survenir lorsque le facteur expérience fait défaut. Il peut effectivement être évoqué lorsque un joueur inexpérimenté côtoie un championnat de D1 où la pression est énorme, et à mon avis l'inexpérience des recrues ramenées par le club a couté cher au club ces dernières saisons.


- Ne pensez-vous pas que la stabilité au niveau du staff technique fait défaut a l’équipe ?

Oui, je suis entièrement d’accord sur ce point et c’est un des paramètres qui ont joué un mauvais tour à l'équipe, notamment sur le plan du rendement.

- Vous êtes revenu au club au moment où il y avait Fullone a la barre technique. Quelle a été votre relation avec Fullone et que vous a t il dit quand vous avez réintégré le groupe ?

Il y avait une relation joueur – entraîneur tout à fait normale. J’ai toujours été à sa disposition lorsqu’il avait besoin de mes services et lorsque j’ai réintégré le club, il m’a toujours demandé de travailler dur au même titre que mes coéquipiers. Il disait qu’il avait besoin de tout le monde et pas uniquement de moi.

- Le destin a voulu que Fullone quitte l’USMA et c’est Kamel Mouassa qui l’a remplacé. Comment se déroulent les entraînements sous sa houlette ?

Les entraînements, ainsi que les matchs, se déroulent normalement. Seulement il a besoin que l'on aide et, honnêtement, je pense que c’est un bosseur d'autant que je le connais depuis bien longtemps. Il travaille dans des conditions assez difficiles, au regard de l’effectif qu’il a sous sa main. Il ne faut pas lui en vouloir; à nous de lui faciliter la tache pour réussir notre principal objectif, à savoir le maintien.

- Issad , l’USMA n’arrive plus à gagner de titres ces dernières saisons, c’est malheureux non ?

Exactement. Mais lorsque le rendement régresse il ne faut pas s'attendre à ce que l'équipe s'adjuge des titres.

- Comment voyez-vous la suite du parcours ?

Cela sera très difficile pour nous; on doit gérer match par match, et surtout ne pas trop calculer afin d’essayer de sauver les meubles en assurant le maintien.


- Que peut dire Bourahli aux supporteurs de l’USMA qui sont devenus très exigeants ?

Je sais que les supporteurs sont très inquiets pour le club, et je les comprend. Ils ont connu l’USMA des titres et ne reconnaissent pas cette USMA, celle du bas de tableau. Je leur demande de continuer à nous soutenir comme ils l’ont toujours fait et d’être patients avec cette jeune équipe, qui a besoin de leur soutien moral et de leurs encouragements.

- Une toute dernière question, si c’est possible. Caressez-vous encore le rêve de rejouer en équipe nationale ?

Oui ! bien sur, c’est le rêve de chaque joueur de porter les couleurs de notre équipe nationale, surtout avec le challenge des éliminatoires de la coupe d’Afrique et de la coupe du monde. Si Mr. Saadane me fait un signe, je répondrai favorablement a sa convocation.
Lu 3012 fois Dernière modification le jeudi, 12 mars 2009 18:43

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.