jeudi, 23 janvier 2020 10:58

WAC - USMA : Un défi de taille !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A moins d’un incroyable retournement de situation, les sud-africains de Mamelodi Sundowns et les marocains du WAC sont bien partis pour se qualifier aux quarts de finale de la Ligue des Champions CAF.

Toutefois, un mince espoir subsiste du côté de Casablanca où l’USMA ira défier le WAC local.
Les Rouge et Noir ont mis du temps à digérer le semi-échec subi devant le WAC au stade Mustapha Tchaker de Blida. Menant rapidement au score, ils se sont fait rejoindre 2’ avant la fin du temps réglementaire.
Depuis, l’équipe a connu des fortunes diverses dans les trois compétitions où elle est engagée. Distancée en Ligue des Champions CAF après ses deux déconvenues successives contre les sud-africains de Mamelodi Sundowns, l’USMA s’est mieux comportée dans les compétitions domestiques. Les derniers résultats enregistrés dans le cadre de la mise à jour du championnat ont permis aux usmistes de soulager quelque peu l’atmosphère autour de l’équipe et de la remobiliser.
Mais les carences sont toujours là. Elles sont nombreuses en même temps : instabilité chronique de la défense, dépendance d’Ellafi, manque de profondeur de banc ou encore manque de concentration à des périodes clés des matchs. Une conjonction de beaucoup de choses imparfaites qui font que l’équipe n’arrive pas à vraiment fournir le visage séduisant qu’attendent d’elle ses supporters.
Peut-être faudrait-il changer de système de jeu en optant, par exemple, pour un 3-4-3 assez offensif. Cela fixerait davantage de joueurs adverses dans leur ligne défensive et générerait plus d’espaces et de surnombres au milieu pour mieux faire ressortir le ballon.

Croire que l’USMA pourra revenir avec les points de la victoire de Casablanca, c’est avoir une part d’irrationnel tant la tâche s’annonce ardue. Mais les usmistes gardent espoir, croient au miracle et se préparent à un exploit. C’est très difficile mais pas impossible.
Il faut avoir une foi inébranlable dans le fait que les joueurs peuvent le faire et reviendront dans la course. Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra prendre des risques et ne pas se contenter de voir jouer l’adversaire. Il reste encore un peu d'espoir et les joueurs doivent tout donner.

 

Phase de groupe (Groupe C) - 5ème journée

· Date : vendredi 24 janvier 2020
. Horaire : 20h00 (heure algérienne)
. Stade : Mohamed V- Casablanca

Arbitres de la rencontre Image

. Arbitre centre : Eric Otogo-Castane (Gabon)
· Arbitre assistant 1 : Boris Marlaise (Gabon)
· Arbitre assistant 2 : Issa Yaya (Tchad)



Météo 
Image


· Temps : averses
. Température à l’heure du match : 15°
. Vent : faible à modéré
. Humidité : 67%

 


Télévision Image :

Match retransmis en direct (20h00) sur la chaîne BeIN Sports HD 1 MENA



U S M Alger

Classement dans le groupe C : 3e
. Points : 02
. Joués : 04
. Gagnés : 00
. Nuls : 02
. Perdus : 02
. Buts pour : 03
. Buts contre : 05
. Goal avérage : -2

A l'extérieur

En phase de groupes, l’USMA s’est déplacé deux fois enregistrant un nul à Luanda devant Petro Atletico et une défaite à Pretoria face à Mamelodi Sundowns. Contrairement aux tours préliminaires où les usmistes avaient réussi à ramener 2 victoires sur 2 déplacements effectués, en phase de groupe ils restent toujours à la recherche de leur premier succès hors de leurs bases.

- 0 victoire :
- 1 nul : Petro Atletico (1-1)
- 1 défaite : Mamelodi Sundowns (2-1)
- Nombre de buts inscrits : 2
- Nombre de buts encaissés : 3

La forme actuelle

Depuis leur dernière défaite enregistrée en Ligue des Champions devant Mamelodi Sundowns, les Rouge et Noir ont réussi à relever la tête en obtenant 1 succès et 1 nul en ligue 1, dans le cadre de la mise à jour de leur calendrier. Ceci dit, l’USMA n’arrive pas à maintenir durablement sa dynamique de la gagne et reste sujette à une certaine irrégularité dans ses performances.


Le contexte

Tout reste jouable même si une qualification de l’USMA aux quarts de finale de la Ligue des Champions relève du miracle. Sachant cela, les usmistes iront à Casablanca tenter un coup comme il en arrive quelque fois en football. L’enjeu risque de les mettre sous une pression négative qui les empêcherait de s’exprimer pleinement. Ceci dit, la pression sera également sur les épaules des casablancais qui n'ont pas droit au faux pas sous peine d'être mis en difficulté à leur tour. C’est donc au mental que tout se jouera même si les marocains partent avec un avantage certain sur les usmistes. L’USMA doit gagner pour rester dans la course et entretenir l’espoir d’une qualification. Aucune autre alternative ne s’offre à Dziri et à ses joueurs

Le groupe

. Gardiens – Zemmamouche, Mansouri, Sifour
. Défenseurs – Tiboutine, Meftah, Cherifi, Kheïraoui, Hamra, Oukkal, Khemaïssia
. Milieux – Benkhelifa, Belarbi, Koudri, Benhamouda, Boumechra, Chita
. Attaquants – Mahious, Redjehimi, Ardji, Ellafi, Zouari
. Entraîneur - Billel Dziri

Les absents

. Blessés : Benchaâ
. Incertain : /
. Suspendu : /
. Sanctionné par le club : Belkeroui


A l'aller

Le WAC est venu arracher le nul (1-1) au stade Mustapha Tchaker de Blida après avoir été longtemps mené au score. Un nul qui n’avait pas été volé puisque les marocains avaient été plus entreprenants que les usmistes durant les trois quarts du temps.


WA Casablanca

Classement dans le groupe C : 2e
. Points : 06
. Joués : 04
. Gagnés : 01
. Nul : 03
. Perdus : 00
. Buts pour : 07
. Buts contre : 04
. Goal avérage : +03


A domicile

Sur les deux matchs joués à domicile, le WAC a enregistré un nul devant les sud-africains de Mamelodi Sundowns et s’est largement imposé contre les angolais de Petro Atletico.

- 1 victoire : Petro Atletico de Luanda (4-1)
- 1 nul : Mamelodi Sundowns (0-0)
- 0 défaite
- Nombre de buts inscrits : 4
- Nombre de buts encaissés : 1

La forme actuelle

Depuis le nul (2-2) ramené de Luanda devant Petro Atletico, les marocains ont joué deux matchs de Botola contre des équipes de bas du tableau qu’ils ont gagné. Le premier à domicile devant Hassania Agadir (3-2) et le second à l’extérieur face à l’OC Safi (1-2).
Par ailleurs, le WAC a enregistré la venue de l’entraîneur français Sébastien Desabre qui a quitté le club égyptien des Pyramides, en remplacement du serbe Zoran Manojlovic.
Pour Sébastien Desabre, c’est un retour chez un club qu’il a entraîné au cours de la saison 2016-2017 et avec qui il a remporté le championnat du Maroc. Durant le mercato hivernal, le WAC a enregistré des départs tout en se renforçant quantitativement et qualitativement en s’assurant les services de quelques bons joueurs locaux mais aussi étrangers, à l’image de l’attaquant congolais Francy Kazadi Kasengu et de l’ivoirien Gbagbo. Toutefois, on ne sait pas si tous ces joueurs ont pu obtenir des licences CAF et pourront être qualifiés pour jouer contre l’USMA
.
Le contexte

Le WAC n’a besoin que d’un petit point pour se qualifier. Seule une défaite devant l’USMA mettrait les wydadis en réelle difficulté puisqu’ils seraient dans l’obligation d’aller gagner à Pretoria pour passer aux quarts de finale de la Ligue des Champions CAF et ce quel que soit le résultat de l’USMA devant les angolais de Petro Atletico, lors de la dernière journée. Toutefois, il ne faut pas compter sur les wydadis pour rester derrière et jouer le nul. Le WAC jouera pour gagner parce que c’est dans son tempérament, quitte à s’exposer à d’éventuels contres de son adversaire usmiste.

Le groupe

. Gardiens –Ahmed Reda Tagnaouti, Aïssa Sioudi (nouvel arrivé)
. Défenseurs – Youssef Chaïna (nouvel arrivé), Badr Gaddarine, Brahim Najemeddine, Hamza Asrir, Adil Rhaili (nouvel arrivé), Ayoub El Amloud
. Milieux – Walid El Karti, Brahim Nakach, Yahia Jabrane, Aymane El Hassouni, Fayçal Haddadi, El Bahdja
. Attaquants – Zouhir El Moutaradji, Gabriel Okechukwu, Badi Aouk, El Heddad, Kazadi (nouvel arrivé), Ayoub El Kaâbi, Atiat Allah, Gbagbo Laurent Junior Magbi (nouvel arrivé)
. Entraîneur – Sébastien Desabre







Lu 353 fois Dernière modification le jeudi, 23 janvier 2020 16:25

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire hassan laggio vendredi, 24 janvier 2020 09:47 Posté par hassan laggio

    À mon avis, l'USMA n'a rien à perdre du moment qu'elle est considérée comme presque ou déjà éliminée. La pression est du côté des Wydadis qui voudront coûte que coûte assurer leur qualification dès ce match en se débarrassent de son adversaire du jour. C'est là que nous pouvons surprendre en faisant dans la résistance surtout, obligeant le Widad à prendre des risques et faire dans la précipitation. Plus le temps passe, grandes dont nos chances pour nous voir commettre un hold-up à Casablanca.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.