vendredi, 17 novembre 2017 15:34

USMA 0 – 2 JSS : La Saoura renvoie l’USMA à ses doutes

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les semaines passent et le trouble s'accentue autour de cette USMA, de plus en plus en proie au doute alors que ses carences apparaissent toujours plus visibles.
Dominés dans les grandes largeurs par le CSC, en seconde mi-temps, lors du dernier match, les Rouge et Noir ont à nouveau cédé ce jeudi, logiquement battus par la JSS (0-2) en ouverture de la 12e journée.
Dès les premières minutes, l'USMA a envoyé des signaux d’une équipe en crise de confiance, alors que, paradoxalement, un succès lui aurait permis d'intégrer le haut du tableau. Mais en sortant des considérations purement comptables, ce match été le révélateur, très tôt, des maux usmistes du moment. Face à des saouris venus jouer leurs chances à fond, les hommes de Miloud Hamdi ont exposé leurs failles, d’abord mentales, ensuite physiques et enfin tactiques pour se retrouver menés juste avant à la pause sur un but de Bekakchi qui en dit long sur la fragilité de la défense usmiste. Parti sur le côté gauche, à moins d’un mètre du rond central, Bekakchi se joua de Benkhemassa et Benyahia et fila vers les buts usmistes. Sans être gêné dans sa course, il se retrouva à l'entrée des 18 mètres usmistes et fusilla Zemmamouche qui n’a vu que du feu (45’+2).
En seconde période, malgré les changements opérés par Hamdi et quelques situations favorables devant les buts saouris, l’USMA continua de donner la sensation d’un ensemble dépourvu de bloc équipe compact et solidaire.
Les usmistes, poussifs, se sont certes signalés sur certaines actions, mais, à l’autre bout du terrain, la JSS a continué de faire planer la menace.
De façon inexorable, les bécharois ont corsé l’addition sur un but de Yahia Chérif, en position de hors-jeu selon les usmistes, qui évita la sortie de Zemmamouche et doubla la mise pour son équipe (90’+2).
Les saouris, cohérents dans leur jeu, se sont offert leur première victoire hors de leurs bases. Pour l’USMA, ce sont des moments difficile, faits de doutes et de remises en question, qui se profilent.

La feuille de match

 


12ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : USMA - JSS : 0 - 2
Stade : Omar Hamadi (Bologhine) – Alger
Affluence : match joué à huis-clos
Organisation : bonne
Temps : frais
Pelouse : bonne 
Arbitre : Saïd Aouina – 1er assistant : Boualem Kechida – 2ème assistant : Tayeb Benaïssa – 4ème arbitre : Abdelatif Maskri
Buts : Bekakchi (45’+2) -9 Yahia Cherif (90’+2) pour la JSS
Avertissements : Meziane (79’) pour l’USMA ; Merbah (18’) - Djallit (39’) – Tiboutine (64’) – Benkouider (79’) pour la JSS
Expulsion : aucune

USMA : Zemmamouche (cap.) – Meftah – Cherifi (Yaïche 79’) - Benyahia – Chafaï – Benkhemassa – Hammar (Boumechra 70’) – Koudri (Benguit 61’) – Darfalou – Yaya - Meziane
Remplaçants : Berrefane – Abdellaoui - Chita - Sidibé – 
Entraîneur : Miloud Hamdi

JSS : Boukacem – Barka – Tiboutine – Bekakchi – Madani – Bousmaha – Merbah – Bourdim – Yahia Cherif – Djallit - Benkouider
Entraineur : Fouad Bouali
Lu 3574 fois Dernière modification le samedi, 18 novembre 2017 09:28

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire rachid dimanche, 19 novembre 2017 20:53 Posté par rachid

    prenez exemple sur l'o lyon , i'entraineur injecte que des jeunes dernierement aouar (18 ans) gouini (17ans) moctar diakabi (19 ans), tousard (20 ans=) etc ... chez nous les plus de 30 ans non competitifs continuent a etre indiscutables ; changeons les mentalites et faites confiance aux jeunes meme si les resultats ne suivront pas de suite.

  • Lien vers le commentaire ousidhoum samedi, 18 novembre 2017 11:55 Posté par ousidhoum

    Quand on a l'effectif qu'a l'USMA on ne peut que s'attendre à des resultats probants mais force est de constater que les choses ne sont pas ce qu'elles devraient être et la raison saute aux yeux: in competencedes dirigeants: En juillet l'equipe etait arrivée à un niveau plus que correct et au lieu de maintenir tout tel qu'il etait, on a commencé à changer. Remplacement de certains membres du staff (Hamdoud et Acimi) et on improvise. Non monsieur Haddad le football ne s'improvise pas . Une équipe de champions se gere comme une "grosse boite".A bon entendeur

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.