dimanche, 10 septembre 2017 20:19

Du foot nahdiste à la hussarde…

Écrit par Salah Gherbi, Rue du Centaure, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aya, yal khaoua, on débriefe had la giornata 2…


Alger / 20 Août : NAHD 1 USMA 1 – Du foot à l’emporte-pièce… Un match à la portée des Usmistes malgré la fausse grinta des Nasriates offrant un football à la hussarde. Zarwat bark, chelwah bark, à l’abordage, d’ailleurs 3 jouara ont reçu un carton jaune. C’est dire le jeu rugueux, brutal, agressif parfois dépassant les limites de la correction. Ô Gasmio méritait bien le sien après ses insipides palabres avec le linesman de service. Le score pouvait basculer d’un côté comme de l’autre mais les dieux du stade en ont décidé autrement. Le coach nahdiste cherchait le mur des lamentations quelque part près du poulailler du vieux stade délabré de Belcourt pour aller verser quelques larmettes de crododile dindou. Les Milahates devraient savoir que c’est grâce au pénalty accordé généreusement par l’homme en bleu-noir que les kilotate sang & or ont pu inscrire un but. Sinon rien, sinon bonjour les dégâts dans la maison, oops, le fast-food à toute heure de Parnetto. Les deux clubs ne voulaient pas d’une défaite. Eh bien, ils s’en sortent plutôt bien avec ce nul qui arrange tout de même les Usmistes. Quant à s’hab Loussandi, les chachras les attendent de pied ferme à Zabana la semaine prochaine… Aya louliyad, ouahed batata-omelette ou zid kass siliktou bared…

NB : L’USMA devrait faire appel à un arbitre-consultant (en retraite) pour donner des cours aux joueurs afin d’appliquer les dernières lois du jeu actualisées et mises à jour de l’International Board de la Fifa. Ceci est très important et permet aux joueurs d’être beaucoup plus disciplinés en respectant les décisions des arbitres... L’International Board peut être téléchargé depuis le site de l’instance mondiale du football…


Alger / Bologhine : PAC 1 MCO 0 – Le Paradou se joue des Hamraoua… Maîtrisant parfaitement leur sujet, les Hydrati ont damé le pion aux enfants de Sidi Houari par une petite victoire certes, mais ô combien précieuse après leur amère défaite face à l’USMA. La note aurait pu être salée si les Pacistes étaient beaucoup plus adroits. Le MCO pensait se balader à Santogi avec ses 4000 fans, c’est le contraire qui se passa. Dans un grand jour, Toufik Moussaoui, le goal-keeper du PAC, surveillé et suivi à la loupe par les dirigeants Usmistes, était pour beaucoup dans la victoire de sa formation. D’ailleurs, il découragea les Chachras, Hasni Sghiwar, Ali Baba et les 40 Murdjadjistes en stoppant net un péno botté par Bentiba. Ce n’est pas le paradis pour le MCO mais le Paradou demeure toujours sa bête noire. Pour faire la zerda, Bouakaza et sa troupe doivent battre le NAHD à Zabana la semaine prochaine… Tsoufik, un tchize et un milk-chèk, stp. Oulala, merci…


Alger / Bologhine : USMH 1 CRB 2 – (à huis clos) – Naïfs les Harrachis… C’est dans le dernier quart d’heure que tout s’est joué. Les Belcourtois ont profité de la naïveté et de la nonchalance des défenseurs de Semsouma pour planter deux mahdjoubates harrrines par Chebira 76’ et Aribi 83’. Lakroum se paie même le luxe de rater un péno qui verra le cuir percuter la barre transversale sauvant l’infortuné gardien harrachi Mokrani. Banouh pour El Harrach sauve l’honneur par un pénalty, qui verra Salhi aller d’un côté et le ballon de l’autre. Le contre-pied parfait. Des regrets pour Ifticène Capello mais apparemment satisfait du rendement de ses poulains. Des arguments peu plausibles. Les Belouizdadis attendent toujours les primes de matchs et les salaires en retard dont Hadj Sqalqal fait la sourde oreille. Il a d’ailleurs brillé par son absence à Santogi. Il est attendu au tournant Rovigo. Le Chabab Pilcor est déjà seul leader avec 6 points… Aya, ham lahlhou et sfari pour s’hab Lâakiba…


Alger / Bologhine : MCA 1 ESS 1 – (à neuf clos) – Du grabuge pour une tabla… H’mimar et Boubalto ont failli mettre le feu aux poudres après un échange verbal de politesses. Le service d’ordre a dû intervenir pour séparer les deux trublions. C’est la réconciliation historique. A Stéf, un accueil chaleureux sera réservé à Kassi kharay skalier. Al hassone. Malgré le fait d’évoluer à 10 après l’expulsion du boxeur Nessakh dès la 35’, le Miloudia de Kazouni n’a pu déplumer les Aiglons empaillés de Ain Fouara. Bien que menant au score sur balle arrêtée par cheb Azzé goumari 25’, les Staifia par Bedrane 65’ arrivèrent à mettre une flifla à choucha safra et en ratèrent d’autres. Il a failli laisser son fuzo la fausse blondasse à la coupe cheddar. Ne manquaient que les mnigchates qu’il a laissées aux vestiaires. Décidément, ces Miloudiates sont incorrigibles. Un match se gagne sur le terrain et non pas sur les tabloïdes clubards. Santogi n’est pas votre jardin et à cette allure, ce n’est pas des plumes que vous allez laisser, mais bien vos kilotates verde leone. Attention, les green corsage ne sont pas contents. Ils vous tudient là-haut depuis Notre Dame de Mazembé. Balakou takhasrou fi Pilcor. Le coach de l’EMCIA pense que le match s’est compliqué lorsque Stéf évolua à 10. Donc pour lui, à 11 contre 11, son équipe aurait gagné mais en faisant match nul, on progresse. Pfff, raisonnement stupide… Hé ho Kazouni, fais gaffe, on t’attend mardi à la kouzina pour un ham lahlou maison…


Tadjenanet : DRBT 2 CSC 1 – Les Clubistes schtroumpfés en 3’… Deux centres liftés, deux têtes, deux buts, l’espace de 3 minutes pour faire plier les Clubistes surpris, groggy mais réussirent à réduire la marque en fin de première méton, suite à une bourde du gardien meskine Litime. D’ailleurs, suite à un choc avec son coéquipier Belmokhtar sur une balle brûlante, il céda sa place à Boufenache à la 80’. Souhaitons-lui de se remettre très vite. Abdelgader le basané a dû recadrer sa charnière centrale statique à l’image de Benayadou, famille Pierre à feu. Nos amis Snafer rentrent bredouillent de Tadjenanet mais promettent de se ressaisir lors du prochain match face aux Abbassis au Hamlaoui Arena. Beilamira a été totalement invisible alors qu’il avait réussi un doublé à Constantine le match précédent. Qui peut le plus, peut le moins… Ya haouji, lyouma fiha tlitli bel jaj…


Blida / Brakni : USMB 2 JSK 3 – Blida sombre… Après avoir rejoint les Kabylois par deux fois au score par l’ex-usmiste Frioui, les Blidis hanouni sont assommés par un troisième but d’Oukaci catapultant un bolide depuis Tizizoizo. Les zrodiates sont cuites au grand bonheur des Kanaris du Djurdjurassik bled qui rentrent à tadarth’nna avec les 3 points dans leur véret, kima dial Sadmiô. Timoucha & Ouardoucha ne devraient pas s’enflammer car l’USMB est la plus faible formation de la L1 en prenant 3 pageots durant les deux premières rencontres. Donc, nuance. La direction blidéenne devrait se secouer les puces et trouver des solutions à leurs soucis financiers où les industriels de la Mitidja refusent de verser le moindre sou au club créé en 1932 où, jusqu’à ce jour, n’a remporté aucun titre ni trophée. Lamentable ! A cette cadence, les Vert & Blanc risquent de retourner en L2 rapidement. Boudjâaranou est déjà montré du doigt. La galerie imazighen aussi car passible d’un huis clos après le craquage et le jet de projectiles à 5’ de la fin de match. Bakraggio et Hamid el djadja devraient sévir… Assagui, kseksou souqadid pour tout le billadje… Youyouyou yiiiiiii !


Sidi Bel-Abbès : USMBA 2 OM 1 – Victoire arrachée de la Mekerra… Les Abbassis étaient à égalité de buts après avoir ouvert la marque par Bounoua 33’ sur pénalty, Bouguelmouna ayant nivelé la marque dès la reprise 48’. Younès avait auparavant loupé son péno 15’. Il a fallu attendre la 75’ pour voir Bel-Abbès sceller définitivement sa victoire face aux Olympiques de Lemdiya qui auraient pu aspirer à mieux, c’est-à-dire le partage des points. Sinon, c’est lik-liya ya Sâadia. On verra bien comment réagiront les enfants de la Mekerra face aux Clubistes revenus bredouilles de Tadjenanet. Médéa recevra la lanterne jaune et noir Semsouma. Un match indécis où les deux formations ont besoin d’une victoire… A chibania, yerham bouk, chi zlafa h’rira lasshabna…


Béchar : JSS 2 USB 0 – Suprématie Bécharoise… Les Saouris ont bien géré ce derby sahraoui. Le maestro Bourdim s’est bien illustré puisqu’il a été passeur décisif et buteur. Biskra logée à la même enseigne que Blida, ces deux équipes auront beaucoup de difficultés à se maintenir en ligue 1. D’autant plus que l’USB devra encore se déplacer à Stéf. C’est dire que les Biskris auront du mal à gérer leur prochain déplacement consécutif à l’Est du bled. En cas de mauvais pas, la porte de sortie clignote à Omar Baliza. Aya Balatoui, chouf kech club fe l’Ouest car tu as montré tes limites avec des résultats négatifs. Allah ghaleb, dixit Courbis (coucou Rolland)… Oula, lâacha kayane chakhchoukha + dobbara. Entre les deux mon cœur balance…


Prochaine journée... USMA-DRBT avancé au lundi 11 Septembre. CRB-MCA un autre derby dans un stade vétuste (match également avancé le mardi 12). On suivra avec attention le déplacement du Paradou à Tizizou l’italiana et le reste des rencontres… Bla bla bla…

USMA-DRBT – CRB-MCA – MCO-NAHD – JSK-PAC – CSC-USMBA – OM-USMH – ESS-USB – JSS-USMB.


Vive l’USMA… Tah-ya Za-za-yer… Aya tchao ya Sghar…

Salah Gherbi, Rue du Centaure, Alger Casbah…


NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Lu 1491 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.