mercredi, 23 août 2017 20:14

Potins, potins…

Écrit par Lakhdar Boujenoui, Rue de l’Ours, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(0 Votes)

LFP – Les premiers flops… A la veille de notre championnite, les tuiles n’arrêtent pas de tomber sur la tête dégarnie du signor Bakraggio, prézidon de notre pôv’ fautballe ligué. D’abord cette histoire du khamsa jouilia qui n’a pas reçu la visite de la koumissioune d’homologation alors que l’aire de jeu walat fartassa sans avoir tondu le gazon, donc, terrain im-pra-ti-cable. On passe les détails mais cette koumissioune, a-t-elle inspecté le stade Tchaker de Blida ? La question reste posée et que l’on ne nous dise pas que cette enceinte ne peut pas recevoir de derbies. NAHD-USMA par exemple. Autre défaillance, les horaires des matchs n’ont pas fait que des heureux. Alors, pour ménager le chou et la chèvre, on change carrément d’heure, passant de 21h00 à 19h00 pour certaines rencontres, avec accord de l’Unique pour le direct live. C’est plus plausible et plus commode pour le public qui se déplace car après match, pas de moyens de transports urbains sauf les clandos et les boîtes à sardines qu’on appelle fourgons. Al hassoune… Après tombe les tuiles, tombe la chemise…


Jiyaska – L’ombre de Zdimoh plane sur le CA… Le prézidon de la LFP a informé les dirigeants du club le plus titré de la Grande Kabylie de désigner officiellement et fissa un diriktour à la tête de la Jiyaska car leur démarche aux yeux de la loi, n’est pas réglementaire donc, elle devient caduque. Pour la Ligue, c’est toujours Zdimoh qui demeure le chairman. Zlilef, le promoteur de Louvaloua Biriri est encore novice dans ce bizness. En déclarant qu’il emploie plus de 3000 zoufriers, est-ce qu’ils sont au moins déclarés ? Paie-t-il les cotisations fiscales et parafiscales du personnel CDI, CDD ou même occasionnel ? La question reste posée et dnoub dial Benhouhou sortira un jour ou l’autre. Kalek ana proumouteur… Anwa wigi…


Stéf – Pas de délocalisation… Le prézidon des Aigles déplumés par la kouzina du ham lahlou en finale de coupe d’Algérie, ne veulent pas évoluer en dehors du 8/5 malgré l’état lamentable du tartan. Décapé en plusieurs points du rectangle vert, Hmimar propose au diriktour du stade de rapiécer la carpette, ensuite brosser dans le sens du poil ou à contre-poil, c’est selon, toute la surface de jeu. Du délire pour un prézidon qui aspire à professionnaliser en verlan le club de Ain Fouara. Il est clair et il le reconnait, qu’il y a des risques à perdre 12 points en jouant 4 matchs à El Eulma, Bordj ou Tadjenanet. Les supporters du MCEE n’oublient pas qu’un des leurs a eu un œil crevé, agressé par des énergumènes, un jour de Ramadhan aux abords du 8 Mai. Donc, on appréhende des frictions entre galeries qui peuvent, qui encouragent toujours le club visiteur. Alors, on préfère évoluer sur du synthétique rafistolé où il y a risque d’accidents. Le souvenir de feu Gasmi de la JSK est encore dans les mémoires. A Stéf, on ne joue que pour les titres et l’argent même en Chine quitte à faire des sacrifices… Hé la la, hé la la… Kahla wbaida, hey hey…


MCIA – Club SDF cherche stade pour dépanner… Le doyen ou moyen des clubs, fervent supporter des mazembistes chantant tout l’été, se trouva fort dépourvu de stade pour évoluer à domicile provisoire. Le refus diplomatique de la direction du stade de Santogi, a fait réagir Kassi boubalto en pleurnichant sur tous le qarmoud de la villa de Ben Achour. Des lettres avec accouzi de riciptiou, sans jaccuzi, des requêtes, des quêtes, des fax de Sfax, du courriel expédié sans e-mail à la FAFiste, la Liguia de marché Tnach, le maire à boire de Bab el Web, la voirie, St Kouri de Semsouma, le kouri de Climat de France, le ouali de Sidi Santoudjine, le chaudron de Sainté, le terrain vague de Vichy-Citron, le ministress du foutbôl qui en a ras-le-bôl des faux problèmes de l’EMCIA, la CAFetière express, l’Onu mise à nu, l’Otan en emporte le courant d’air, plein de courrier au khamsa jouilia fermé pour maintenance et à d’autres destinataires partout ailleurs. Kazouni a proposé le Vélodrome, pas celui de la wilaya 49 mais celui de la kouzina de l’ex-Municipal El Anasser ou alors l’autre vélodrome du stade Chabou à Annaba la coquette. Décidément, ce boufista déclare que le Miloudia draine la grande foule. Ouine had el foul, had el houl ? A une certaine époque au stade St-Eugène, on ouvrait les portails en milieu de seconde méton pour faire le plein. La plupart étaient des tchithouane venus de Chi-Chuan, les ancêtres des Chnaoua. Al hassoune, l’USMA peut dépanner pour 2 ou 3 matchs, mais sans plus. Ne reste que Rouiba et Boumerdès car le club est indésirable sur tous les autres stades y compris stade Zeboudja… Allah ghaleb (coucou Courbis)… Mais bon, à Santogi fais comme chez toi mais n’oublie pas que tu joues chez moi...


Tah-ya Za-za-yer… Aya tchao ya Sghar…

Lakhdar Boujenoui, Rue de l’Ours, Alger Casbah…


NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Lu 1494 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.