lundi, 29 décembre 2008 19:37

L’USMA boit le calice jusqu’à la lie

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Piètre prestation des poulains de Fullone ce dimanche lors de leur match retour contre l’équipe égyptienne d’El Ismaili.

 

En effet, le score de 4 buts à un aurait pu être plus lourd si ce n’était la maladresse des joueurs égyptiens devant les buts. Les joueurs usmistes étaient méconnaissables de bout en bout, ils étaient sans âme sur le terrain, perdus, en train de courir après un ballon qui leur a échappé tout au long de la rencontre. Certains parleront du penalty non sifflé, d’autre de l’expulsion sévère de Zemmamouche, la réalité nous rattrapera cependant, l’USMA n’a absolument rien fait pour gagner, l'élimination fut donc consommé amèrement par les supporteurs, les joueurs à les voir sur le terrain n'y croyaient plus depuis le match aller...

Les rumeurs colportées ici et là par les supporteurs sur le fléau du clanisme qui pourrit le club de l'intérieur s'avèrent vraies à voir le retour de certains éléments perturbateurs au premier plan à l'image d'un Ghazi qui envahit toutes les sphères du club et qui serait à l'origine de plusieurs querelles intestines. Les supporteurs ne sont pas dupes et sont au courant de manège que nous dénonçons à travers ces lignes.


Pourtant, dès le départ, rien ne présageait un tel scénario tant l’ambiance qui régnait dans les tribunes que les déclarations enflammées voire déterminées des joueurs dans la presse. L’équipe n’a tenu que 40 minutes face aux assauts des Égyptiens, et en 5 minutes, les poulains de Ricardo plièrent le match avec une avance de deux buts au compteur. Le sort en était jeté et le retour des vestiaires fut encore plus difficile si ce n’était cet éclaire de Bourahli à la 60eme minute. Ce seul but ne sera hélas pas suffisant face à la machine égyptienne qui venait à Alger pour éclabousser les algérois de tout son talent et son savoir-faire. Des années lumières nous séparent de ce niveau de jeu, tant le fond de jeu usmiste était inexistant, voire médiocre. Des joueurs amorphes et fébriles n’ont pas convaincu au niveau national, alors que dire d’un niveau international comme celui d’aujourd’hui.

L’histoire étant un éternel recommencement, l’on assisterait malheureusement au limogeage du coach à qui l’on ne peut tout de même pas tout reprocher, il n’est en place que depuis environs 6 mois et à son remplacement par une autre personne à qui l’on demandera à nouveau de faire des miracles avec des géants aux pieds d’argile.

Les supporteurs sont à nouveau déçus par la tournure des évènements, mais tout le monde s’attendait à ce que la mission soit impossible pour les Rouge et Noir. Il est donc du devoir de tout le monde, dirigeant, staff technique et joueurs de tirer les conséquences de cette énième humiliation et d’aller de l’avant, d’autres échéances tout aussi importantes nous attendent...

Lu 3448 fois Dernière modification le lundi, 29 décembre 2008 20:27
Plus dans cette catégorie : « À Saida pour ne pas perdre ! ... »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.