samedi, 15 novembre 2008 00:57

USMA 3 – 0 NAHD : Une victoire gâchée par des imbéciles

Écrit par Red Bull
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La large victoire qu’a remportée aujourd’hui l’USMA sur les sang et or aurait dû avoir un meilleur goût, mais des énergumènes des deux galeries en ont décidé autrement.

 

Le premier à s’être illustré est un supporter des rouge et noir qui n’a pas trouvé mieux pour exprimer son mécontentement que de balancer son portable sur le visage de Kheddis. Bilan : une arcade ouverte pour le joueur et certainement un troisième avertissement pour le club, synonyme de suspension du stade.

Le pire est quant à lui venu après le deuxième but de Ammour sur corner direct. Cette réalisation fut longuement contesté par les joueurs nahdistes. Leurs supporters, furieux contre l’arbitre qui a validé le but ont réagi violemment en balançant plein d’objets des tribunes, qui ont blessé l’arbitre de touche à la tête. Le match fût arrêté pendant de longues minutes et l’on assista à des scènes déplorables avant l'intervention du service d'ordre. Des images devenues hélas banales sur nos terrains, mais que nous tenons à condamner avec la plus grande fermeté. Le football est avant tout un sport. Il ne sert à rien de contester en usant de la violence car ceci se retourne indubitablement sur ses auteurs. Les nombreux blessés que nous avons vu sortir du stade le confirmeront certainement.

Ceci est bien dommage car la partie avait débuté dans un fairplay total entre les deux équipes. Sur le terrain, l’USMA essayait d’imposer sa domination devant une équipe nahdiste qui se cherchait quelque peu. Ait Ali fut le premier à bousculer la défense adverse mais son centre de donnera rien de probant. Il fut d’ailleurs l’artisan du bon début de match des rouge et noir avec des attaques percutantes sur son côté droit.

Le maestro Ammour n’était pas en reste et allait lui aussi provoquer à plusieurs reprises l’arrière garde sang et or. Les nombreux coups francs obtenus par ce dernier en témoignent, mais les protégés d’Oscar Fullone n’ont pas su en profiter.
Le NAHD est parvenu tout de même à inquiéter Zemmamouche, par l’entremise de l’ancien usmiste Camara, mais la tête de ce dernier sera sauvée par le gardien usmiste. Attafen s’essayait ensuite au tir mais sa balle passera à côté.
Après ces deux alertes, l’USMA se remettra sur les rails de l’attaque. Tour à tour, Boussofiane et Ait Ali butteront sur le gardien nahdiste. Il aura fallu attendre la 27’ pour voir les filets adverses secoués par l’enfant d’Hussein Dey, Dziri. Après une belle action, Boussofiane décale Ammour sur le côté droit, ce dernier se retrouve seul face à Assela mais son tir est renvoyé par ce dernier. Le ballon atterrit sur les pieds de Dziri qui place son tir sous la transversale. Ouverture du score et explosion de joie dans les tribunes.

Galvanisés par cette réalisation, et surtout lassés par les matchs nuls à répétition, les usmistes se remettront à l’attaque et imposeront leur domination afin de sécuriser leur avantage. Boussofiane prendra le relais d’Ait Ali et continuera le travail de persussion qui n’apportera rien de nouveau.
Doucouré sera quant à lui à deux doigts de corser l’addition mais sa reprise d’un centre de Ammour passera à côté des buts. Une action qui nous rappelle étrangement le ratage de Deghiche face à El Harrach.

Quelques minutes avant que l’arbitre ne siffle la mi-temps, Kheddis comme cité en début d’article, sera touché par un projectile à l’arcade ce qui lui nécessitera la pose d’un bandage. Les usmistes rejoindront les vestiaires avec cette légère avance au score. Les rouge et noir profiteront de la pause citron pour changer de maillot et reviendront sur le terrain avec la ferme intention d’ajouter au moins un deuxième but, afin de se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise comme face à Chlef. Ammour encore lui donnera le ton et provoquera encore et encore cette défense nahdiste qui enregistrera le premier carton jaune de la partie au nom de Nehari. Boussofiane quant à lui continuera son « cinéma » sur le côté droit et, sur un contre, décalera Dziri qui centre vers Ammour. La tête du maestro passera à côté. Il était de toute façon en position de hors jeu. Le jeu se poursuit et Ait Ali cède sa place à Khoualed, tandis que Doucouré était remplacé par Oudni. Ces changements diminueront les atouts offensifs de l’USMA et c’est à partir de là que les sang et or sortiront de leur coquille et iront inquiéter l’arrière garde usmiste sans être très dangereux.

Le milieu de terrain fourni arrivait à annihiler les attaques de Attafen & Co et lançait des contre attaques dangereuses sur le côté droit où Boussofiane commençait à abuser de dribbles, ce qui énerva au plus haut point l’entraineur Fullone. Le jeu se concentrera au milieu de terrain jusqu’à la 75’ minute et le but de Ammour sur corner direct. Un but longuement contesté par les joueurs et supporters nahdistes. Ces derniers se sont illustrés par des propos et gestes hostiles qui ont amené à leur évacuation des tribunes. Le match s’arrêta pendant plus de trente minutes durant lesquelles les joueurs usmistes continuaient à s’échauffer.

A la reprise, le moral n’était plus au jeu et Fullone faisait entrer Hebbache à la place de Boussofiane afin de sécuriser le score et donner du temps de jeu à ce jeune qui monte. Les usmistes gèreront la fin de partie et se permettront le luxe d’ajouter un troisième but par l’entremise de Ammour qui gagnera cette fois-ci son duel face à Assela.
Le sort du match était scellé et l’USMA remportera ce match qui met fin à une série de nuls à domicile qui a trop duré. La fête devait être belle mais la violence, encore, en décidera autrement.

Autour du match

Lahlou dans les tribunes

Le précédent président du NAHD et candidat à la présidence de la LNF, Mourad Lahlou était présent hier à Bologhine. Le nommé a préféré s'asseoire dans la tribune réservée aux supporters.

Les journalistes ont choisi leur camp

La vingtaine de journalistes présents au stade hier ont choisi leur camp dès le début de la rencontre. En effet, ils se sont tous installés derrière les buts nahdistes ce qui a provoqué la colère des supporters sang et or.

Lu 4211 fois Dernière modification le samedi, 15 novembre 2008 15:48

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.