lundi, 03 novembre 2008 15:33

USM Alger – ASO Chlef 1-1

Écrit par K.A.N
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un match nul au goût d’une défaite


On a assisté cet après-midi à un match très disputé entre deux prétendants au titre qui nous ont gratifiés d’une très belle rencontre.

Malheureusement, l’USMA qui tenait sa victoire en première période a dû céder le match nul face à une coriace équipe de Chlef.

La première période démarre sur les chapeaux de roues pour les camardes de Ammour. L’on jouait à peine la première minute de jeu que l’on assistait déjà à une dangereuse incursion de Boussefiane sur le flanc gauche. Ce dernier a été virevoltant tout au long du premier quart d’heure de jeu et a failli par deux fois tromper la vigilance d’un Benfissa des grands jours qui a sauvé son équipe d’un but certain. L’ASO Chlef essayait tant bien que mal de sortir de sa coquille contre le court du jeu par l’intermédiaire de son capitaine Zaoui, qui a lui aussi failli ouvrir le score grâce à une belle frappe qui passa tout près du cadre de Zemmamouche. Le ton était donc donné à cette chaude empoignade. A la 24e minute de jeu et suite à un mouvement collectif partant de la gauche, Sidibé commettra une faute aux 25 mètres sur Ammour qui se chargea d’exécuter la sentence, en distillant un très joli centre vers Boussefiane qui coupa la trajectoire de la balle ne laissant aucune chance à Benfissa et sa défense. L’USMA venait donc d’ouvrir la marque, ce qui donna des ailes aux attaquants usmistes qui quelques minutes plus tard ont faillit aggraver la marque par l’intermédiaire de Ammour, qui a à lui seul mis 4 joueurs dans le vent, mais au lieu de faire une passe à Mecheri en meilleure position, il préféra égoïstement continuer seul sa chevauchée se contentant en bout de course d’une légère frappe écrasée qui n’a jamais inquiété le portier Chelifien. Dès lors, la rencontre baissa de rythme jusqu’à la 40e minute de jeu.

L’attaque Chélifienne se réveille durant les 5 dernières minutes et a réussi à déstabiliser la défense usmiste si ce n’était la maladresse devant les buts, l’ASO aurait pu remettre les pendules à l’heure. À noter tout au long de cette première période, la bonne prestation de Boussefiane côté gauche et de Habbache côté droit qui ont animé les couloirs donnant du fil à retordre à la défense de Chlef qui a concédé trois cartons jaune suite à des gestes agressifs à l’encontre de nos joueurs. Sans doute, ont-ils été dépassés par les prouesses techniques de nos jeunes. Les deux équipes retournent aux vestiaires sur le score d’un but à zéro en faveur des usmistes.

En seconde période, l’ASO continua sur sa lancée dominant les 20 premières minutes de bout en bout si ce n’était une frappe de l’inexistant Mecheri. L’USMA a étrangement reculé multipliant les maladresses et les cafouillages en défense. L’entrée de Daoud Bouabdallah a donné du sang neuf à l’attaque chélifienne qui a réussi à trouver le chemin des filets par l’intermédiaire de Chehloul de la tête après à un corner sur une énième sortie ratée de Zemmamouche. Les camarades de Messaoud aurait même pu aggraver la marque quelques minutes plus tard, tant l’axe défensif usmiste était aux abonnés absents et cela depuis la première période.

À 10 minutes de la fin de la rencontre, les usmistes se ruèrent à l’attaque, mais manquaient cruellement d’efficacité. Boussefiane avait la balle du second but au bout du pied, mais Benfissa dégagea en catastrophe en corner. La messe fut donc dite, l’ASO reste toujours la bête noire qui hante de nouveau Soustara.
À noter l’expulsion de Daoud Bouabellah qui n’a rien à faire sur un terrain de foot. Ce dernier s’est permis de se faire justice lui-même, en giflant lâchement le jeune Benaoumer. Nous tenons aussi à dénoncer le comportement de certains éléments de la galerie usmiste qui n’ont rien trouvé de mieux en fin de match que de bombarder le terrain de projectiles de toute sorte. C’est tout simplement honteux.

L’USMA continue à manger son pain noir cette saison sans perdre toutefois, l’on s’interroge donc sur les enseignements qui vont être tirés par le staff technique et les joueurs après ce match nul. L’USMA certes ne perd plus, mais ne gagne plus non plus.

 

Vos commentaires d'après match.

Lu 3634 fois Dernière modification le mardi, 04 novembre 2008 10:13

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.