samedi, 18 octobre 2008 10:24

USMA 1 – 1 USMH : Inefficacité chronique

Écrit par Red Bull
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une mi-temps, et puis c’est tout. Le stage d’Ifrane aura finalement pesé sur la fraîcheur physique des joueurs. Nous étions de toute façon prévenus, les résultats de ce séjour marocain ne sont pas pour tout de suite.

 


Pourtant, le match aura bien débuté pour les usmistes avec une première alerte de Dziri sur un centre manqué, que Ghoul détournera en corner. Ce dernier, bien exécuté, trouvera la tête de Rial qui met la balle au-dessus des buts.
Quelques minutes plus tard, ce sera le tour de Mecheri de porter l’estocade en se retrouvant face à face avec le gardien harrachi. L’attaquant usmiste ratera son duel.
A peine trois minutes après, Mecheri se retrouvera encore une fois seul face à Ghoul grâce à une très belle ouverture de Rial. Le ballon fut encore une fois détourné par le portier harrachi.

Il n’en fallait pas plus pour redonner confiance aux visiteurs, qui ouvriront la marque sur l’action suivante, par l’intermédiaire de leur buteur maison Saïbi, après un relâchement dans la défense usmiste.

Ce but ne découragera en rien les poulains de Fullone qui repartent à l’abordage des buts de Ghoul. La pression sera maintenue jusqu’à l’égalisation de Boussefiane, après un joli service de Ammour. Explosion de joie à Bologhine.

La suite de la première mi-temps verra un jeu équilibré entre les deux équipes, avec un avantage côté occasions pour les harrachis. Aissaoui et Ferhat manqueront de peu la deuxième réalisation, n’était-ce un excellent Zemmamouche dans les cages.
La première période s’achèvera donc sur ce score d’un but partout, après que Fullone ait effectué un double changement, en incorporant Deghiche et Hebbache à la place de Mecheri et Diarra.

La deuxième période débutera avec une action harrachie. Aissaoui tire vers les buts mais Mekkaoui était sur la trajectoire. Les usmistes semblaient souffrir physiquement, ils donnaient l’impression d’avoir les jambes lourdes, ce qui est logique après dix jours de travail intensif en altitude.

Ceci n’empêchera pas le toujours jeune Dziri de tenter un tir à raz de terre que ghoul détournera difficilement en corner.
L’USMH repartira ensuite à l’attaque et ratera de peu le deuxième but par l’intermédiaire de ce diable de Saïbi qui ne put conclure deux actions de scorer, dont un face à face avec Zemmamouche.

Les usmistes à court physiquement ne développent plus de jeu et abuseront de balles longues. Les quelques occasions enregistrées n’étaient pas le fruit d’une construction collective, comme le tir de Hebbache à la 69ème qui ratera de peu le cadre.
L’USMA aura tout de même l’occasion de prendre l’avantage par l’intermédiaire de Deghiche mais ce dernier ratera lamentablement sa reprise, alors que le service de Benaouameur était parfait. Cette occasion ratée énervera le coach qui procèdera au changement de son attaquant par Doucouré à la 77ème.
Le reste du match verra une domination harrachie qui ratera encore une fois deux occasions nettes par l’intermédiaire de Saïbi et de Guessoum.

La messe était dite, et la tête de Ammour en fin de rencontre n’y changera rien. Les deux équipes se quitteront sur ce score d’un but partout, après une belle rencontre de football et un fair play total dans les gradins et sur le terrain.

Quant aux incidents qui ont eu lieu après le match, cela est une toute autre histoire que nous préférons dissocier de ce match. Nous tenons juste à affirmer notre ferme condamnation de tout ce qui s’est passé avant et après la rencontre, résultat d’une certaine presse pyromane irresponsable et de supporters mouloudéens sans foi ni loi.
Nos pensées les plus sincères à nos hôtes du jour, blessés dans ce qu’on peut appeler un guet-apens prémédité.

Déclaration de Fullone : "C'etait une rencontre très disputée, on avait la possibilite de tuer le match en première mi-temps n'etait-ce le ratage de mes poulains devant les buts adverses. Ceci a influencé quelque part le rendement de mon équipe, surtout en deuxieme mi-temps. Je dois dire que nous avons des attaquants mais pas de buteur, et à cet effet je viens de trouver la solution, à savoir jouer dès la prochaine journée avec deux juniors devant. Peut-être que cela va résoudre le problème de l'inefficacité"

Déclaration de Mecheri :  "J'ai raté aujourd'hui trois occasions nettes de scorer certes, mais je me sentais bien et j'aurai pu concrétiser à un moment ou un autre. Le coach a décidé de me remplacer et je respecte sa décision. Je suis sûr que je serai plus adroit devant les buts à l'avenir. Inchallah..."


Composition des équipes

USMA : Zemmamouche – Rial – Moncharé – Benaouameur – Mekkaoui – Oudni – Diarra (Hebbache 45') – Ammour – Dziri – Boussefiane – Mecheri (Deghiche 45' - Doucouré 78')
Remplaçants : Deghiche – Doucouré – Sayeh – Hosni – Hebbache – Chouih
Entraîneur : Oscar Fullone

USMH : Ghoul – Djeghabla – Benabderahmane – Briki – Gherbi – Griche – Aissaoui (Sahraoui 70') – T. Guessoum – H. Guessoum – Saïbi (Touahri 78') – Ferhat
Ramplaçants : Touahri – Deghmoum – Sahraoui – Zeyad – Djebbar
Entraîneur : Boualem Charef


Autour du match

Hassena, Bourahli, Ghoul et Hamdoud présents
Une pleiade d'aciens joueurs et dirigeants usmistes étaient présents au stade Omar Hammadi hier. Parmi eux, nous avons pu distinguer Kamel Hassena, Tarek Ghoul, Mohamed Hamdoud et le revenant Bourahli qui devrait reprendre les entraînements cette semaine.

Ammour primé par le journal Maracana
Ammar Ammour a reçu en ouverture du match le trophée du meilleur joueur du mois. Distinction hautement symbolique remise par le journal Maracana.

Fair play total entre supporters
On l’avait dit, ils nous l’ont prouvé. Les supporters usmistes et harrachis se sont illustrés de fort belle manière hier en faisant preuve d’un fair play total. Les deux galeries ont applaudi les joueurs des deux teams. Ammour aura eu l’ovation des supporters harrachis et les usmistes ont longuement applaudi le but harrachi. Une belle façon de faire taire certains journalistes en mal d’inspiration.

Les mouloudéens gâchent la fête
Des centaines de supporters mouloudéens se sont mêlés aux supporters usmistes… en se déguisant en rouge et noir ! Leur tentative de semer la zizanie n’a pas trouvé écho dans la galerie usmiste. Ils ont du attendre la fin du match pour pouvoir en découdre avec leurs « ennemis » harrachis. Une bagarre cinglante qui a provoqué un défilé de voitures de police et d’ambulances.

 

Vos commentaires d'apès match.

Les photos du match.

La vidéo des buts.

Lu 3472 fois Dernière modification le samedi, 18 octobre 2008 11:18

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.