jeudi, 16 octobre 2008 03:08

USMA-USMH : Retrouvailles entre vieux amis

Écrit par RedBull
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Cela fait sept longues années que l’USMA n’a pas croisé la route de l’USMH lors d’un match officiel. Sept ans que nos adversaires de ce week-end auront passé en deuxième division.

Une bien longue absence qui n’aura en rien entamé les bonnes relations entre les deux clubs. Ces mêmes relations que certains pseudo journalistes essayent de dégrader ces derniers jours.

En effet, beaucoup d’encre a coulé concernant ce match qui ne demandait pas une telle médiatisation. Domiciliation, bagarres entre supporters, suspension de joueurs… Tous les subterfuges ont été utilisés par ces pyromanes d’un nouveau genre qui n’ajoutent rien au football, bien au contraire.

Passons, car vendredi comme on dit, la discussion aura lieu sur le terrain. Plus précisément, le terrain de Bologhine que les joueurs de l’USMA n’ont pas revu depuis leur départ au Maroc, il y a une dizaine de jours.

Le stage, comme nous l’avons écrit précédemment, aura été intense. Le physique aura souffert, pour le bien de l’équipe... et des résultats. Même s’ils n’ont touché aucun ballon durant leur séjour marocain, les Rouge et Noir en ont surtout profité pour combler un retard certain qui aurait pu peser lourd en fin de saison.

Nous n’en sommes pas encore là, le chemin est encore long. Il faudra tout d’abord passer ce test contre l’équipe d’El Harrach, amoindrie par l’absence de son cœur de lion, Naïli. Un point positif pour les milieux et attaquants usmistes qui auront à coeur de faire parler la poudre, tellement rare en ce début de saison.

Il faudra aussi tenir compte de la fraîcheur physique après dix jours en altitude et un retour en avion, à deux jours du match. Les joueurs, que nous avons rencontrés aujourd’hui à l’aéroport d’Alger nous ont avoué avoir souffert comme jamais. Ils avaient l’air exténué, mais très serein quant à la suite des évènements. En atteste cette phrase de Saidoune : « Nous avons souffert certes, mais après ce match contre El Harrach, nous emporterons tout sur notre passage ». Il ne faudra donc pas leur mettre la pression ce vendredi car les jambes sont encore lourdes.

Pour y remédier, Fullone a programmé une légère séance d’entraînement demain, sous la houlette d’Aksouh. Le but étant de maintenir un certain rythme pour que la fatigue ne se fasse pas ressentir de suite. De bon augure donc, qui laisse espérer une victoire, rien que la victoire.

Lu 3201 fois Dernière modification le jeudi, 16 octobre 2008 07:01

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.