dimanche, 05 octobre 2008 17:30

Stage en altitude pour reprendre l’envol

Écrit par Abou_Ryad
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le groupe usmiste sera au Maroc durant une dizaine de jours pour un mini stage en haute montagne dans la région d’Ifrane.

Une décision qui répond au vœu du coach Fullone d’effectuer une préparation spécifique à l’augmentation des capacités physiques des joueurs. Rappelons que l’argentin,malgré la qualité des infrastructures, n’était pas d’accord avec le choix du centre de Lisses pour la préparation d’intersaison préférant le travail en altitude, entrecoupé avec des séances sur le sable. Un vœu exaucé par la direction qui profite de cette trêve imposée par les fêtes de l’Aïd et du déplacement de l’EN à Monrovia dans le cadre des éliminatoires combinées de la CAN et de la coupe du Monde.


Les Rouge et Noir seront donc soumis à un travail intensif et un suivi médical strict durant cette période avec la présence de trois membres du staff médical au sein de la délégation. Cette dernière comprend 35 membres dont 26 joueurs, ou seul Ghazi (rééducation) et Bourahli (non compétitif) feront partie des absents. Par contre le trio Saidoun-Sayeh-Hebbache fera le déplacement avec le groupe suite à l’autorisation de l’entraîneur de l’EN «espoirs» de les dispenser du regroupement de la sélection nationale.
Logés à l’hôtel « Le Chamonix », établissement de trois étoiles, les usmistes disposeront d’un lieu de travail offrant toutes les commodités selon les dires du coach, un habitué des lieux avec ses anciens clubs, allant jusqu’à lier les résultats probant récoltés par le passée à la préparation dans ces montagnes du Maroc. La fréquentation de ces lieux (Mont d’Ifrane) par les athlètes internationaux locaux et étrangers, toutes disciplines confondues, font de ce lieu le Clair Fontaine du Royaume Chérifien.


Au repos depuis le 16 septembre, l’USMA pourrait néanmoins souffrir de l’absence de rencontres amicales, le championnat marocain ayant déjà commencé et la possibilité de dénicher des sparring-partners est minime. A quelques encablures du premier match en CL Arabe, ce manque de rythme pourrait s’avérer un handicap de taille pour le groupe, à moins que le coach ne fasse jouer ses connaissances marocaines pour organiser des matches durant les dix jours que durera le stage. Une durée qui fera que le retour du groupe se fera la veille de la reprise du championnat, avec un derby qui s’annonce chaud face à l’USM Harrach. A moins que le calendrier de la Division I ne subisse un réaménagement suite à la dernière décision du TAS dans l’affaire RCK-FAF.

Lu 2952 fois Dernière modification le jeudi, 16 octobre 2008 07:08

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.