jeudi, 02 octobre 2008 19:19

Les supporteurs réagissent au report du match MCA-USMA : Ils ont peur !

Écrit par Saïd
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Au moment où la capitale se préparait pour le big derby, une décision tombe de « haut » pour annoncer le report pur et simple au grand dam des milliers de supporters qui attendaient ce match avec impatience en ce mois de ramadan.

Au début personne n’y croyait, pas même les joueurs. Certains fans pensaient à une blague, d’autres à un poisson d’avril bien en retard, même le père noël a été évoqué avec trois mois d’avance. Bref, une rumeur, pas plus. Mais comme dit l’adage : il n’y a jamais de fumée sans feu. Un feu qui s’est déclaré à Rome et qui a vite atteint la Wilaya d’Alger, plus précisément le bureau du wali délégué d’Hussein Dey qui, la peur au ventre, déclare qu’il n’est pas acceptable de domicilier le match au 20 août pour préserver le calme et la tranquillité des riverains. Le match est donc repoussé à une date… qui convient à Amrous et ses protégés. A croire que l’USMA entre sur le terrain fusil à la main !

La direction usmiste, à leur tête le président Said Allik, ainsi que les supporters n’ont pas tardé à réagir en qualifiant cette décision « d’affaire ESS-USMA bis », car ayant le même goût politisé.

Notre équipe qui s’est déplacée pour recueillir les impressions des supporters à Soustara et au cercle du club n’a pas chômé. « Il faut le dire encore une fois » nous ont demandé les supporters, « les instances sportives nationales montrent leurs limites tous les jours que Dieu fait. Et ce n’est certainement pas le ramadan qui en est la cause. Quand on voit que M. Haddadj n’arrête pas de mélanger sa chetitha djadj à toutes les sauces, à commencer par l’affaire du RCK, on comprend que rien ne tourne rond dans notre football et que les textes les plus basiques ne sont pas respectés. Mais bon, khelli elbir beghtah ».

Tous les supporters rencontrés sont montés au créneau pour critiquer cette décision « venue d’ailleurs ». Un d’entre eux est même remonté dans le temps : « Souvenez vous il y a deux ans, lorsque l’USMA voulait recevoir le MCA à Blida. Les dirigeants mouloudéens ont supplié Maarif pour qu’il fasse quelque chose. Ce dernier n’a pas hésité à solliciter le ministre des sports de l’époque, M. Guidoum, afin de convaincre Allik de changer la domiciliation du match en prétextant une demande personnelle du président de la république ! ». Une personne lui répond : « Mais Maarif est à l’étranger ».
L’intéressé le coupe et lui dit avec un grand sourire : « C’est vrai qu’il est à l’étranger, mais n’oublis pas qu’il y a le téléphone sans fil algérien. C’est pour te dire qu’il y a plein de méthodes sombres made in Algeria ».

Une autre personne assise juste à côte de ce groupe lance « je ne comprends rien au raisonnement des dirigeants du MCA. D’un coté ils osent dire que c’est grâce a eux qu’on joue au football, comme s’ils nous avaient crées (propos démentis par notre site) et d’un autre ils ont peur d’affronter l’USMA. C’est comme si tu disais qu’un père a peur de ses propres enfants. Bizarre non ? »

Chacun y va de son explication pour essayer de comprendre ce report mais une seule phrase revient sur toutes les lèvres : « Ils ont eu peur de prendre une raclée ». « Qu’ils soient honnêtes et déclarent qu’ils ont peur de nous affronter en ce mois sacré, nous a déclaré un autre fan des noir et rouge. Nous sommes compréhensifs quand même » conclut-il.
Son ami ajoute dans avec la même ironie : « Ils ont déjà pris une raclée à la Play Station contre le NAHD, alors ils ont peur de passer une fête de l’aïd cauchemardesque. Quand même, on est des musulmans et en ce mois de jeûne on doit les aider ! ».

La question qui se pose maintenant est est-ce que ce report a chamboulé l’organisation des supporters ? « Non » clament-ils. « Pour moi nous avons déjà gagné ce match psychologiquement, sans le jouer » nous déclare l’un d’eux avant d’ajouter « Nous sommes prêts à tout moment, on jouera là ou ils voudront et quand ils le voudront. Qu’ils soient juste des hommes et viennent nous affronter. Qu’ils n’oublient pas que nous avons déjà joué contre eux sans les Hamdoud, Zeghdoud et bien d’autres encore ». Un autre jeune supporter nous a déclaré le sourire à la bouche : « Je viens d’apprendre qu’ils attendent l’ouverture du 5 juillet pour jouer. J’espère que d’ici là ils ne demanderont pas l’aide de Blatter pour reporter le match ».

Cela démontre que malgré le report du match, les usmistes sont très confiants à l’idée de battre le frère ennemi… en attendant bien sûr que le wali reçoive l’ordre de Amrous pour domicilier le match.

 

Lu 3828 fois Dernière modification le vendredi, 03 octobre 2008 08:30

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.