jeudi, 17 avril 2008 13:09

Sans surprise : ASO 2-0 USMA

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L’USMA vient d’enregistrer une défaite qui risque d’être lourde de conséquences dans sa quête pour une place qualificative à une compétition internationale. Mais, pouvait il en être autrement après la semaine agitée qu’a connu le club ?
L’affaire Aksouh-Boucherit ayant minée les esprits, les joueurs n’étaient sûrement pas dans les meilleurs dispositions afin d’affronter une formation Chélifienne des plus solides.
Pourtant le choix de la composante de l’intérimaire Aggar se voulait audacieux avec pas moins de cinq joueurs à vocation offensive (Dziri, Achiou, Ammour, Boussofiane et Bentayeb) mais il était écrit quelque part que la défaite serait au rendez-vous.
Opérant par un pressing haut en première période, Dziri et compagnie ont contenu les assauts nombreux mais désordonnés des locaux qui cherchaient coûte que coûte l’ouverture du score et évoluer plus à l’aise. En se portant ainsi vers l’avant, les protégés de Belhout libéreront des espaces, et Ammour avait le but du bout du pied, mais ce diable de Benfissa en décidera autrement. La première partie était plaisante mais aucun but ne sera marqué.

En seconde période, les Chélifien accentuent leur pression et obtiennent un coup franc à une vingtaine de mètres des buts gardés par Chouih. Ce dernier sera battu sur le tir d’Abou qui ouvre le score…Un but qui soulèvera les contestations des usmistes qui ont jugés que le ballon n’avait franchit la ligne de but. L’arbitre central, Mr Boumaza avait d’ailleurs ordonné de continuer le jeu avant de voir que son juge de touche avait rejoint le centre validant le but.
Cette réalisation fut un coup dur pour l’équipe qui ne reviendra pas au score, concédant un deuxième but au rentrant Daoud Bouabdellah. Plus rien ne sera marqué et l’ASOChlef reprend une seconde place qu’elle avait perdu il y’a juste une journée au profit…de l’USMA.

Une place que les Rouge et Noir compte récupérer dés ce lundi en recevant l’ASKhroub pendant que les chélifien auront à découdre à Saida face à la surprenante mouloudia locale.
Lu 4704 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.