lundi, 07 avril 2008 21:00

Bruits et chuchotements

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
A quelques encablures de la fin d’une nouvelle saison où l’USMA aura raté tous ses objectifs, la direction usmiste et consciente que le club se trouve à l’orée d’un chantier des plus colossaux, afin de redorer le blason légèrement terni ces dernières années.
Du coté du coach, le bilan est prêt et il n’attend que la réunion avec les membres du bureau afin d’étaler son plan d’action et rebâtir une équipe des plus conquérantes. Des noms, il en a en tête. Ils sont jeunes et ambitieux, confirmés pour la majorité à l’image de Maroci (USMB), Mekhout et Aoudia (CRB) ou bien la paire Nahdiste, Ouznadji et Attafen ou bien Seguer(MCS)…Des noms parmi d’autres avec qui les contacts préliminaires ont déjà été établis. Des noms qui font rêver, certes, mais une bonne organisation est nécessaire avant d’entamer tout ce chantier fort important.

A commencer par le poste d’entraîneur, d’autant plus que « le pompier de service » n’est pas rassuré sur son avenir, lui qui ne dispose même pas de contrat. Son plan de travail sera-t-il le bon, ou bien faudra-t-il attendre de trouver un autre coach ? Une perte de temps qui pourrait nous coûter quelques uns de ces noms si la nomination d’un entraîneur se fait attendre. Un contrat pour Aksouh dans l’immédiat serait plus « productif » pour le club, d’autant qu’il connaît parfaitement les joueurs de l’équipe A mais surtout ceux de la catégorie juniors et qui sont aptes à jouer chez les « grands », dixit Aksouh.

Des départs ? Il y’en aura. Zemmamouche a envoyé sa démission et a déclaré quitter le club en fin de saison, tout comme la retraite du toujours souriant Farid « Fils »Belmellat. Le club se retrouvera avec le seul Chouih, en attendant la levée de suspension d’Abdouni. Des départs qui ne prêtent pas à inquiétude au sein du club au vu du niveau affiché par un certain Mansouri, gardien junior de son état ou de son compère Mazouzi,également gardien en EN juniors. Meftah s’en ira sûrement, tout comme Rial et Ould Zmirli, et on reparle du retour plus que probable de Zidane en attendant l’éclosion de Saidoune ou de Kidjour, ce dernier étant considéré comme un doux mélange de Djamel Guerabi et de Fayçel Hamdani, d’où le questionnement des fans quand à l'utilité de contacter un trentenaire comme Zaoui que Medouar veut liquider afin de libérer une place pour un certain....Kidjour.

De la décision concernant Hamdoud dépendra la venue de Remache, le dernier des Mohicans se voit mal dans un autre club, préférant mettre un terme à sa carrière que de jouer ailleurs, selon ses dires. Restera à trouver un arrière gauche, de plus en plus rare dans notre championnat afin de compléter l’arrière garde usmiste et d’épauler le jeune Mekkaoui.

La grosse perte, et non des moindres, et le départ en retraite de Billal, et qui devrait occuper le poste de manager général du club. Ce dernier et malgré le poids des ans reste une figure emblématique du club, ayant marqué de son empreinte toute une génération et une reconversion au sein du club est un atout non négligeable dans la gestion des joueurs,anciens ou nouveaux soient-ils. Attafen est le potentiel candidat pour remplacer Dziri alors que Mekhout et Maroci prendront la relève d’un Djahnine vieillissant et d’un Boucherit partant (à moins que….).

Chez les jeunes, certains voient en Sayeh, Benaldjia, Boussaid et autre Habbache des jeunes aux dents longues capables de se créer une place au soleil, une éventualité qui n’est pas pour nous déplaire.

L’attaque…Ah cette attaque qui nous fait des misères depuis quelques années déjà… Bourahli parti, Adriano sur le départ sauf miracle, le coach jette son dévolu sur Ouznadji et Aoudia, capables à ces yeux de redonner du punch à l’avant-garde usmiste, tout en intégrant le jeune Benchaabane, Mr but en junior.

Tout ce beau monde sera entouré de ceux qui resteront, jeunes ou vieux, avec un seul objectif pour ne pas dire une seule obligation : Réapprendre à gagner et redevenir cette équipe qui faisait tant rêver. Mais comme le dit si bien Dziri : « Tout se prépare à l’avance, le bricolage ne sert à rien ».
Lu 3687 fois Dernière modification le samedi, 05 juillet 2008 12:03

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.