jeudi, 17 janvier 2008 07:53

USMA - JSMB : Plus le droit à l’erreur !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L’USM Alger affrontera ce vendredi à 14h30 sur ses terres la JSM Bejaia pour le compte de la 17e journée du championnat. Ce match arrive dans une phase tumultueuse que traverse le club depuis plusieurs journées. En effet, après son revers face au rival kabyle de la JSK, les camarades de Ammour voient de plus en plus s’évaporer les dernières chances d’obtenir le sacre. 8 points séparent l’USMA du leader, inutile donc de dire que c’est pratiquement impossible de reprendre la tête du classement surtout si l’équipe continue à avoir un rendement en deçà de la richesse de son effectif.
La mission du nouveau coach Ali Fergani s’annonce très dure et il aura dès cette rencontre à mobiliser ses troupes et à trouver un plan, lui l’architecte de formation, afin de redonner un style de jeu à l’équipe et surtout afin d’insuffler une nouvelle mentalité de gagnants aux joueurs. Un remaniement à tous les compartiments est plus que nécessaire et la place doit être donnée aux jeunes qui en veulent, aux jeunes qui veulent prouver leur talent sur le terrain et non à des bibelots qui pensent que leur place est acquise d’avance.

En face de nous, il y aura une jeune équipe Bejaoui occupant la 8e place au classement général, mais qui se trouve à 5 petits points de nous. Cette équipe vient de concéder un match nul face au nouveau promu l’AS Kheroub à domicile et aura donc à cœur de se racheter auprès de ses supporteurs. La JSMB se débrouille très bien en dehors de ses bases et a même pu récolter jusqu’à présent 10 points à l’extérieur soit près de la moitié de ses points.

Il faudra donc se méfier de cette équipe et qui sera sûrement à Alger en trouble-fête. Il va falloir se motiver davantage non plus pour jouer le titre, mais plutôt pour avoir la seconde place qualificative pour la ligue des champions africaine. L’heure n’est pas au bilan, ni aux questionnements, le coach doit prendre ses responsabilités et faire jouer 11 guerriers qui en la hargne et qui veulent gagner à tout prix.

Il aura aussi à gérer la défection de Bourahli, de Boucherit et probablement celle de Moncharé pour blessures. Toutefois, il pourra sauf changement de dernière minute compter sur les services de Bentayeb et de Boussefiane qui se sont fait un peu désirer ses derniers temps, mais qui sont revenus à de meilleurs sentiments à en croire ce qu’ils ont dit.

Place donc au beau jeu et à cette chaude empoignade qui promet beaucoup, nous espérons que le fair-play sera au rendez-vous et que le spectacle l’emporte sur le reste.
Lu 1673 fois Dernière modification le samedi, 05 juillet 2008 12:33

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.