mardi, 11 mars 2008 08:02

Lalili: "Nous formions une famille"

Le hasard fait bien les choses. C’est le jour de ses quarante quatre ans que nous avons eu l’honneur d’interviewer Lalili Amirouche, ancien milieu de terrain de l’USMA des années 80 et vainqueur de la coupe d’Algerie 1988 face au CRB

Usm-alger.com : Avant tout, pourriez vous vous présenter à la nouvelle génération usmiste ?
Lalili : Ben, Lalili Amirouche, né le 29/02/1964 à Alger. Bien sur, ancien jouer de l’USMA que j’ai intégré en catégories jeunes jusqu’en senior. En1994 je quitte le club pour aller à Bordj Menail.

Usm-alger.com : Comment évaluez vous votre parcours au sein des rouge et noir ?
Lalili : Un parcours honorable. J’ai eu la chance de rejoindre l’équipe A à l’age de 18 ans, côtoyant ainsi les Guedioura, Keddou et autre Slimani. En 85-86 alors que j’avais 21 ans et au sein d’une équipe assez jeune, avec les Mouaci(22ans)Boutamine(23ans) et Hadj Adlane(21) sous la conduite du duo Aksouh-Keddou, nous avions fait du bon boulot qui nous vaudra l’accession une année plus tard lors de la saison 86-87. En D1, nous avons terminé la saison en troisième position, avec à la clé une coupe d’Algérie remporté face au CRB au tir au but.
Nous enchaînerons avec une bonne saison juste après, mais en 89-90 et les problèmes endurés, nous avons fini par rétrograder. Faut dire qu’à l’époque, le club était géré par la Sonelgaz et nous n’avions pas un président au sens propre du terme d’où une gestion approximative.

Usm-alger.com : Le meilleur souvenir ainsi que le pire avec le club ?
Lalili : Je dirais que le meilleur est sans nul doute le but marqué à la fin du match à Bologhine face à Tablat (les anciens s’en souviennent sûrement), l’année de l’accession et les point étaient très chers à l’époque. Le plus mauvais par contre c’était à El Khemis ou j’ai fait une chute très grave.

Usm-alger.com : Parmi les entraîneurs, lesquels vous ont marqué le plus ?
Lalili : Il y’a Djamel Keddou, qui était non seulement un entraîneur mais surtout un grand frère. C’est une vraie personnalité non seulement de l’USMA mais aussi du foot national. Nous avions un grand respect pour lui et nous formions une famille. En 5-6 ans sous ses ordres je ne me rappelle d’aucun mauvais souvenir avec lui. Il y’a aussi Nour Benzekri qui m’a marqué aussi.

Usm-alger.com : Aksouh ?
Lalili : bon, Aksouh était la…sans plus

Usm-alger.com : Vous avez parlez des Mouaci, Hadj et compagnie, ou en est-on avec l’association des anciens joueurs ?
Lalili : Cette association va voir le jour incessamment inchallah. Nous avons tenu plusieurs réunions et nous attendons juste l’agrément des autorités compétentes. Je profite pour lancer un appel à ceux qui seraient intéresser de sponsoriser cette association.

Usm-alger.com : Comment et pourquoi cette idée d’association des anciens joueurs de l’USMA ?
Lalili : C’est l’idée d’un groupe composé entre autre de Boutamine, Hadj Adlane, Bengana, Bachir Zitoune, Brahim Diab, Fodil Djebbar et nous avons abordé cette idée d’association afin d’organiser des jubilés pour les anciens. Je peux vous informer que le premier sera celui du gardien Djamel El Okbi (Allah Yerahmou) afin de rendre hommage à l’une des icônes usmistes. Il sera suivi d’autres, avec entre autres celui de Djamel Zidane. L’autre mission de cette association sera d’encadrer les jeunes catégories en apportant notre aide et notre expérience.

Usm-alger.com : Cette association collabore-t-elle avec la direction du club ou sera-t-elle autonome ?
Lalili : On espère que le club nous aide, mais il est vrai aussi que nous n’allons pas intégrer les rouages de ce club .Nous sommes deux entités différentes avec une collaboration mutuelle, sans plus.

Usm-alger.com : On va passer à l’actualité, pensez vous que les joueurs actuels sont à la hauteur des espérances placées en eux ?
Lalili : Comme tout le monde le sait, le football algérien est malade, et les bon joueurs se font rares maintenant, à l’exception de certains à l’image de Dziri, Ammour, Achiou en ce qui concerne l’USMA…ce qui est peu pour prétendre répondre aux espérances…
Usm-alger.com : Vous ne regrettez pas de ne pas faire partie de cette génération de footballeur quand vous prenez connaissance des sommes que touches ces joueurs ?
Lalili : Non je ne regrette pas et je n’ai rien à regretter car à chaque période est spécifique. Je vais vous raconter une anecdote : Lorsque Meziani a signé au club, c’est lui-même qui a ….payé la tournée de thé aux supporters. En ce qui concerne ma génération, on n’avait pas de primes de signature, on était sous la coupe de la Sonelgaz et la majorité est actuellement salariée au sein de cette entreprise. Nous avons gagné des postes de travail fixes. En plus, on a joué au football, au vrai football et on a côtoyé de grands joueurs.















Usm-alger.com : Nous ne pouvons nous empêcher de vous demander de faire un comparatif entre le public usmiste actuel et celui de votre période.
Lalili : Je ne vous apprends rien en vous disant que le public usmiste est connu pour son fair-play, ses chants, son intellectualisme, même s’il a un peu changé, le public usmiste reste le numéro un non pas en Algérie seulement mais en Afrique.

Usm-alger.com : Pourquoi ce refrain de « Lalili ma houch rkhis, dar 7ala f’El khmis » ?
Lalili : Lors de ce match j’avais fait une chute très grave sur le tuf, je fut évacué vers l’hôpital. Ce jour la j’avais réussit un très bon match face à une équipe d’El khmis qui était assez solide et surtout très difficile à manier chez elle. Les fans m’ont rendu hommage car ce jour la, j’ai frôlé la mort.

Usm-alger.com : Ceux qui ont vibrés durant votre période ne cessent de nous parler de Boutamine…
Lalili : Salim était de la race des grands, très talentueux, exceptionnel, un joueur de renommée.

Usm-alger.com : Aviez vous déjà visité notre site ?
Lalili : Malheureusement non, je ne le connaissais pas avant. C’est mon ami "Midou" qui m’en a parlé et surtout Omar « belote », n’oublis pas de le citer celui-la (éclats de rires). Mais je vous promets que je le ferais dorénavant, inchallah.

Usm-alger.com : Un dernier mot ?
Lalili :Je voudrais revenir sur notre association pour préciser que formée d’usmiste, elle aime l’USMA et au nom des anciens j’espère que l’équipe repartira sur de plus belle et aura beaucoup de réussite dans la suite de son parcours…..ah, et aux forumeurs n’oubliez pas de consulter régulièrement le site.


Écouter l'interview

Lu 8875 fois Dernière modification le vendredi, 03 février 2012 09:43

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.