mardi, 24 octobre 2017 19:48

USMA 2 - 0 USMH : L'USMA panse ses plaies !

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Finalement les retrouvailles entre les joueurs usmistes et leurs supporters ne se sont pas trop mal passées. C’est vrai qu’avant le match et par intermittence durant la partie, joueurs, staff technique et dirigeants ont eu leur lot d’insultes mais, au fur à mesure que le temps passait et grâce surtout à la bonne production des camarades de Sayoud, les quolibets laissèrent place aux encouragements.

Disons-le de suite, le score aurait pu être plus large en faveur des Rouge et Noir tant leur domination a été totale durant la majeure partie de la rencontre et au regard du nombre incalculable d’occasions qu’ils se sont créées mais qu’ils n’ont pas pu toutes mettre dedans.

Face à une équipe harrachie venue à Omar Hamadi pour limiter les dégâts, les usmistes n’ont pas mis longtemps pour ouvrir la marque. En effet, deux minutes à peine après le coup d’envoi donné par l’arbitre Boukhalfa, Darfalou trompe Maâzouzi sur un service de Yaya, très en verve cet après-midi.

L’USMA aurait même du doubler la marque si l’arbitre Boukhalfa et son assistant, les deux idéalement placés pour prendre la bonne décision, n’avaient pas fermé les yeux sur une faute commise sur Benguit, à l’intérieur de la surface de réparation (16’). Au lieu de cela, le directeur de jeu siffla un coup franc à l’entrée des 18 mètres privant ainsi les usmistes d’un penalty plus qu’évident.

Il ya eu d’autres situations dangereuses pour l’USMA durant le premier half comme ce contrôle orienté dans la surface de réparation harrachie de Darfalou suivi d’un tir que Maâzouzi mit en corner (26’). Mais malgré une maitrise totale des Rouge et Noir, le score n’évoluera pas durant la première mi-temps.

En seconde période, les harrachis, plus agressifs, tentent de refaire leur retard mais ils ne parviendront jamais à inquiéter Zemmamouche et sa défense. Côté USMA, la baisse de régime est palpable. Elle coïncide avec celle de Sayoud qui sortira d’ailleurs sur blessure.

Les Rouge et Noir reprendront le contrôle du jeu et ajouteront un second but splendide par Hammar, rentré à la place de Sayoud. Sur une passe de Meftah, le rouquin usmiste décochera un bolide des 20 mètres qui ira se loger dans la lucarne gauche de Maâzouzi (87’).

Hammar venait de donner plus d’ampleur au succès de son équipe. Un succès qui lui permet de quitter le bas du classement, en attendant le déroulement des autres matchs en retard.

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche (cap.) – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Yaya – Benguit – Darfalou (Sidibé 89’) – Sayoud (Hammar 66’) – Meziane (Hamzaoui 83’)

Lu 1872 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.