vendredi, 09 décembre 2016 18:48

USMA 3 - 1 ESS : Les Rouge et Noir intraitables à Omar Hamadi !

Écrit par
Évaluer cet élément
(7 Votes)

C’est sans doute le match le plus accompli de l’USMA cette saison ! Les Rouge et Noir ont fourni une prestation presque parfaite aussi bien sur le plan du jeu que sur celui de la combativité.

Il est aussi vrai que le public usmiste a constitué le véritable 12e homme que Paul Put demandait de tous ses vœux avant le déroulement de cette rencontre. Les supporters usmistes n’ont pas été avares en encouragements, de la première minute de jeu jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Boukhalfa. Et les coéquipiers de l’inusable Meftah le leur ont bien rendu en leur offrant une victoire doublée d’une très belle prestation.

Pourtant, l’ESS n’avait rien d’un client facile et son retour dans le match en toute fin de première mi-temps puis au début du second half est là pour le prouver. Les sétifiens ont été battus parce qu’en face les usmistes ont probablement joué leur meilleur match de la saison. Tout y était : hargne, organisation tactique, variation du jeu et maitrise technique. Dans ce dernier registre, la prestation de Ziri Hammar, qui illumina de toute sa classe cette rencontre, n’est sans doute pas étrangère à ce jeu fait de déviations, de passes courtes et de dédoublements qui soulevèrent les vivats du public du stade Omar Hamadi. C’est ce brin de folie, qu’a apporté le rouquin Hammar, qui manquait aux attaquants Rouge et Noir dont le jeu stéréotypé devenait prévisible au fil des rencontres.

L’USMA scora par deux fois en première mi-temps. D’abord précocement par Chafaï qui devança la sortie de Khedaïria et catapulta le ballon de la tête dans les filets du gardien sétifien (13’). Puis par Meftah qui ponctua victorieusement un excellent travail offensif qui prit naissance sur le côté gauche du terrain (26’).

Les sétifiens refirent surface vers la fin du premier half puis au cours des premières minutes de la seconde période. Ils réussirent à réduire l’écart par Amada  (56’) qui transforma imparablement un penalty accordé par l’arbitre Boukhalfa pour une faute de Benyahia sur Amokrane à l'intérieur de la surface de réparation.

Meziane qui venait de faire son apparition sur le terrain à la place de Bouderbal signera son entrée de fort belle manière en portant l’estocade d’une tête plongeante après un centre de Meftah (79’).

L’USMA déroula pendant le reste de la rencontre, se permettant même quelques fantaisies qui firent le bonheur du public usmiste, ravi.

Les usmistes qui restent intraitables à Omar Hamadi se sont réconciliés avec le beau jeu et leur fabuleux public. Une prestation qui demande confirmation devant le CAB, vendredi prochain.

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche (cap.) – Meftah – Benmoussa – Chafaï – Benyahia – Benkhemassa – Andria (Yaïche) – Benguit – Hammar (Darfalou) – Beldjilali – Bouderbal (Meziane)

Lu 3840 fois Dernière modification le vendredi, 09 décembre 2016 19:08

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire mohamed benyahia vendredi, 09 décembre 2016 20:02 Posté par mohamed benyahia

    felicitations à toute la famille usmiste

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.