Imprimer cette page
jeudi, 01 décembre 2016 18:06

USMBA 2 - 1 USMA : Un leader aux pieds d'argile !

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Les enjeux étaient différents pour les deux équipes au coup d’envoi. Si l’USMBA pouvait sortir du ventre mou du classement pour se rapprocher un peu plus des premières loges, il en était autrement pour le leader usmiste.

Les hommes de Paul Put, aux portes du titre honorifique de champion d’hiver de la Ligue 1, se devaient de l’emporter, ou au moins de ramener le nul, pour conforter leur leadership.

Seulement, les partenaires de Benabderrahmane n’avaient pas la moindre envie de faire des cadeaux aux Rouge et Noir en jouant les victimes expiatoires.

La défaite concédée au stade du 24 février 1956 de Sidi Bel Abbès a mis à nu l’incapacité de l’USMA à se montrer costaud hors de ses bases, y compris devant des équipes pas trop consistantes.

Le début de la partie était à l’avantage des locaux, beaucoup plus réactifs que les usmistes qui ont eu du mal à rentrer dans le match.

D’hésitations en imprécisions et de fébrilité en maladresses, les coéquipiers de Zemmamouche ont fini par craquer rapidement après que Balegh eut repris victorieusement un coup franc tiré par un de ses coéquipiers (6’) devant une défense médusée.

Les partenaires du décevant Sayoud (il ne fut pas le seul à être transparent dans cette partie) avaient un pied à terre et ne parvenaient pas à renverser la tendance. Les usmistes délivraient une partition remplie de couacs et de fausses notes en tout genre. Une symphonie en totale incohérence avec le statut de leader et de prétendant au titre. Les belabésiens n’avaient d’ailleurs pas à forcer leur talent pour éradiquer les rares et timides offensives de leurs adversaires.

Pis, l’USMA allait prendre un second coup sur la tête lorsque Korbia allait profiter de l’apathie de la défense usmiste pour inscrire le second but pour son équipe, malgré un premier sauvetage de Zemmamouche devant Balegh (32’).

Au retour des vestiaires, les changements opérés par le coach usmiste ont apporté un léger mieux mais il était dit que l’USMA n’avait quand même pas grande chose à proposer ce jeudi.

Malgré leur supériorité numérique après l’expulsion pour cumul de cartons de Zenasni, les usmistes ne purent que réduire l’écart en toute fin de partie par Andria (90’).

La troupe à Paul Put devra montrer un autre visage lors des prochaines rencontres au risque de quitter ce fauteuil de leader qu’elle occupe depuis le début de saison et de rentrer dans les rangs.

L’USMA a évolué dans la composition suivante : Zemmamouche – Meftah – Benmoussa (Bouderbal) – Abdellaoui – Chafaï – Benkhemassa – Benguit – Koudri (Andria) – Guessan – Sayoud (Beldjilali) - Meziane

Lu 3459 fois
Admin-site

Dernier de Admin-site