vendredi, 09 septembre 2016 20:25

DRBT 0 - 0 USMA : Une bien frileuse équipe de l'USMA !

Écrit par
Évaluer cet élément
(4 Votes)

C’est une équipe de l’USMA frileuse, limite craintive, qui a débuté le match face au DRBT. D’ailleurs, le dispositif mis en place par Jean-Michel Cavalli a laissé plus d’un supporter usmiste perplexe. L’USMA affrontait en déplacement une bonne équipe du DRBT, certes, mais ce n’était tout de même pas le Barca ! Un schéma tactique ultra défensif qui ne pouvait déboucher que sur un non match de la part des Rouge et Noir. Et les usmistes errèrent sur le tartan du stade Smaïn Lahoua pendant toute une mi-temps, si bien que les tadjenantis, enhardis par l’incapacité de leurs adversaires à développer du jeu, vont aller inquiéter Zemmamouche à plusieurs reprises.

Durant toute la première mi-temps, l’USMA ne se créa pas une seule occasion de scorer. C’est dire toute la pauvreté du jeu offensif offert par les hommes de Cavalli.

En seconde période, la rentrée de Koudri à la place de Bouderbal apporta un léger mieux dans l’entre-jeu usmiste sans que cela provoque véritablement du changement dans la façon de jouer de l’équipe.

Il aura fallu attendre l’incorporation de Guessan à la place de Beldjilali et celle, quelques minutes plus tard, de Sayoud en remplacement de Darfalou pour assister aux premières occasions franches de l’USMA.

Tour à tour, Guessan puis Sayoud, dans les ultimes instants de la partie, ont le but au bout du pied mais, soit par maladresse, soit par malchance, ils ne parviendront pas à mettre le ballon dans les filets de Matijas. D’ailleurs, une victoire usmiste aurait constitué un véritable hold up et aurait été imméritée.

Après son début de saison prometteur, l’USMA, pour son premier match à l’extérieur, a déçu. L’équipe pourtant bien nantie qualitativement et quantitativement en matière d’effectif a joué contre nature. Jean-Michel Cavalli s’est défendu d’être prudent. La production de l’USMA face au DRBT, aujourd’hui, sonne comme un cinglant démenti !

L’USMA a évoluée dans la composition suivante : Zemmamouche – Meftah (cap.) – Abdellaoui – Khoualed – Benyahia – Benkhemassa – Bouderbal (Koudri) – Benguit – Darfalou (Sayoud) – Beldjilali (Guessan) - Benmoussa

Lu 3699 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.