jeudi, 04 août 2011 22:39

Lettre d’un cireur à un chiffonnier

Écrit par
Évaluer cet élément
(14 Votes)

Voilà ce que publiait dans son billet d'aujourd'hui le quotidien sportif  "le buteur":

Le commentaire du pessimiste:

LeTout Puissant Forgeron
A l’origine, les Haddad étaient des Forgerons… Aujourd’hui, ils se sont reconvertis en constructeurs. Le temps a forgé les forgerons et les Haddad ont pensé que leur patronyme, extensible à souhait professionnellement, pourrait même leur permettre de passer à d’autres métiers. Et c’est comme ça qu’ilsont décidé de devenir « cireurs »… à l’USMA. Que les anciens expliquent aux nouveaux… Ils ont sorti une trentaine de milliards pour acheter tous les borgnes du championnat des aveugles. Du coup, ils croient qu’ils vont gagner tous les titres la saison prochaine pour jouer la Ligue des champions africaine et aller en finale de la Coupe du monde des clubs, comme le Tout Puissant Mazembe. Ce que les forgerons ignorent, c’est que leurs adversaires vont tous jouer le match de leur vie, afin de brûler le Tout Puissant Forgeron. Tant que ce n’est pas ma chorba qui brûle…

Le pessimiste

 


Réponse: Lettre d’un cireur à un chiffonnier

Au chiffonnier qui sert de billetiste pessimiste à un canard fumiste...

Lorsque Haddad est venu à l’USMA, nous savions que cela allait faire des envieux, mais nous étions à mille lieux de nous douter que cela allait déclencher ta crise de jalousie et celle du canard auprès de qui tu émarges.
La trentaine de milliards déboursée pour acheter, comme tu les appelles, « les borgnes du championnat des aveugles » a le mérite d’avoir une adresse. Elle n’a pas été ponctionnée sur le dos des contribuables et offerte sur un plateau d’argent par des pouvoirs publics partisans et iniques.
L’USMA n’a pas attendu Haddad pour gagner des titres mais rien que pour enquiquiner des gugus de ton acabit elle mettra tous les milliards du monde pour en gagner encore plus.
Le dépit et la jalousie t’égarent et te font perdre la tête au point d’espérer une victoire des aveugles sur des borgnes.
A trop vouloir prendre tes désirs pour la réalité, ce n’est plus ta chorba que tu risques de voir brûler, c’est carrément ta demeure !
Que le pessimiste que tu es retourne à ses chiffons, les forgerons et les cireurs ont mieux à faire !

mardi, 19 juillet 2011 15:33

Bouchema, Hamiti, Bouazza et Belabbes présentés

Écrit par
Évaluer cet élément
(19 Votes)

Après Boualem Hamia, Rabie Meftah et Salim Boumechra, aujourd'hui, ce fut au tour de Farès Hamiti, Nassim Bouchema et Fahem Bouazza d'être présentés à la presse et aux supporters. La présentation s'est faite à l'occcasion d'un nouveau point de presse tenu à la salle de conférence du stade Omar Hamadi de Bologhine. 
Par la suite, les trois nouvelles recrues ont foulé la pelouse et ont effectué quelques jongleries avec le ballon, à la grande joie des supporters présents.

mardi, 19 juillet 2011 02:34

APPEL A LA SAGESSE !

Écrit par
Évaluer cet élément
(18 Votes)

Ceci est un appel à la sagesse et à la raison lancé en direction de tous les supporters usmistes que la venue du gardien de but Zemmamouche a mis dans tous leurs états.
La colère et le ressentiment des usmistes, touchés par ce qu’ils considèrent comme une offense et une atteinte à l’honneur de leur club et à leur propre dignité, sont compréhensibles et témoignent d’un amour sans limites pour l’USMA qu’ils n’acceptent pas de voir flétri !
Il n’est point question de demander aux supporters usmistes d’excuser ou de passer l’éponge sur un acte qui les a touchés au plus profond d’eux-mêmes ! Il ne leur est pas demandé de fermer leur mémoire ! Il leur est demandé de rompre avec le ressentiment sans sombrer dans l’amnésie !
A l’annonce du retour de Zemmamouche, l’émotion qui s’est dégagée chez de nombreux usmistes dénote d’une blessure non guérie qui fait mal. Une blessure qui monopolise l’énergie des supporters, qui perpétue et qui nourrit la rancœur et qui risque d’handicaper la construction d’une USMA forte et conquérante.
C’est pour cela qu’il leur est demandé de diminuer leurs exigences, de mettre de côté rancune et hostilité et d’être derrière leur équipe en privilégiant l’intérêt de l’USMA sur toute autre considération !
Le pardon est à la fois ordinaire et difficile, et toutes les conditions ne sont pas encore réunies pour l’accorder à un joueur qui a fait beaucoup de mal aux supporters usmistes, y compris et surtout à ceux qui l’ont encouragé en toutes circonstances.
Mais l’amour de l’USMA ne mérite-t-il pas que l’on mette un terme à ce pénible épisode estival ?

Évaluer cet élément
(8 Votes)

Mohamed Mekhazni, qui a tenu à être présent à Bologhine pour présenter les nouvelles recrues et qui a été derrière la venue de plusieurs d'entre elles, a tenu à apporter quelques précisions concernant le choix des nouveaux joueurs. " Contairement à ce qui a été dit, nous avons travaillé en étroite collaboration avec la direction et bien évidemment avec l’entraîneur Renard. Ce n’est pas moi qui ai choisi les joueurs mais Renard qui l'a fait il y a a bien longtemps. A l’exception d’un ou deux joueurs, tous les joueurs recrutés avaient été inscrits, auparavant, sur le calepin de Renard. C’est comme ça que les choses se sont passées, même si j’ai été derrière la venue d’un certain nombre de joueurs, tout cela en concertation avec Hervé…D’ailleurs je vais vous raconter une anecdote, un attaquand très connu était sur le point de conclure avec le président, mais nous avons appelé Renard qui a été contre sa venue, estimant que le style de jeu du dit joueur ne convenait pas à la manière de jouer de l’USMA. Nous avons alors rappelé ce joueur, qui était en route pour venir au bureau de Haddad, pour nous excuser auprès de lui ".

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Mouldi Aïssaoui, DG de la SSPA USMA, a lui aussi répondu aux questions des journalistes présents à la conférence de presse et a tenu à rassurer les usmistes qui continuent à se poser des questions sur l'effectif qui aura le privilège de défendre les couleurs de l'USMA. " En ce qui concerne le recrutement, il n’est pas encore clos. Il nous reste à conclure avec deux à trois joueurs, et cela se fera dans les prochains jours. On a établi des contacts avec de nombreux joueurs et, Dieu merci, nous avons pu finaliser avec presque tous les joueurs qu’on voulait avoir ".



« Il faut que les supporters comprennent que nous avons besoin de Zema »

Dans un autre contexte, Mouldi Aïssaoui n’a pas manqué de parler du recrutement résolument refusé et sévèrement critiqué par les supporters, à savoir celui du gardien international Mohamed Lamine Zemamouche, indésirable à l’USMA. " Il faut que tout le monde comprenne que nous avons besoin de Zemmamouche qui est le meilleur gardien du pays. Il ne faut rompre avec le passé ! Il défendait les couleurs du Moukoudia quand il a marqué contre l’USMA, et alors ? Certes, il a fait une erreur. Que les supporters lui pardonnent, on ne peut pas continuer avec cette histoire. »

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Rabie Meftah qui est le joueur le plus régulier et le plus expérimenté de toutes les nouvelles recrues, même s'il n'a que 25 ans, a affirmé au cours de la conférence de presse qu’il est encore avide de titres ; " C’est vrai que je n’ai pas manqué de réussite, puisque j’ai gagné des titres à la JSK et réussi à emmener la JSMB à une deuxième place historique. J'espère seulement que cette réussite me poursuive à l’USMA où le ton est déjà donné. Les choses sont claires, on jouera pour tout gagner la saison prochaine car, avec un tel recrutement, on n'a pas le droit de décevoir nos fans qui ont soif de titres ". Et d’enchaîner avec une pointe d’humour : " J'ai marqué deux buts, ici à Bologhine, avec la JSMB, j'essaierai d'en faire autant la saison prochaine en marquant contre la JSK et la JSMB, si l’occasion se présente bien sûr ".

Évaluer cet élément
(4 Votes)

C’est Hamia Boualem, le transfuge de l’USMH, qui a ouvert le bal pour nous livrer ses premières impressions. « Tout d’abord, je suis content d’avoir signé à l’USMA, qui est un club à ne plus présenter. Il faut savoir que je suis le premier joueur à avoir tout conclu avec ce club, puisque cela fait des mois que j’ai finalisé avec Haddad. C’est juste que je ne voulais pas trop en parler, sachant que j’étais lié avec l’ASMO et qu'il fallait négocier ma lettre de libération auprès des dirigeants asémistes.



« On fera beaucoup de chose Boumechera et moi»

Par ailleurs, Boualem se dit content de jouer aux côtés de ses amis d’Oran, à l’image de Boumechra, avec qui il a fait les beaux jours d’El Harrach, et de Feham Bouazza. « Il est clair que nous sommes contents de jouer une nouvelle fois ensemble. Avec Boumechra, nous formons une très belle paire. D’ailleurs, nous avons réussi une belle saison avec l’USMH. Il y a une grande complémentarité entre nous et nous ferons beaucoup de bonnes choses à l’USMA, inchallah. »

Évaluer cet élément
(9 Votes)

Ils sont venus, ils étaient tous là ! Ils ont répondu à l’appel du cœur et ils se montrés à la hauteur des attentes de la direction usmiste. Ils ont constitué ce 12ème homme qui vous fait sortir des situations les plus délicates. Ils sont venus pour crier à la face de tous les fossoyeurs, qui étaient à l’affût, que l’USMA resterait debout et survivrait à toutes les manigances et tous les complots fomentés dans le cercle des dirigeants véreux, d’une presse veule et partisane et surtout d’une ligue qui, à l’image de l’autruche, s’était planté la tête dans le sol mais avait oublié de dissimuler sa compromission et sa complicité dans un des championnats les plus controversés que l’Algérie ait connu depuis son indépendance.

Des journaux qui excellent dans la propagation d’amalgames titraient ce matin "Soustara descend Annaba" ou encore "Une USMA enterre une autre". Ceux qui ont "descendu" Annaba sont à chercher ailleurs. Ils sont à chercher du côté des terrains où une honteuse "combinazione" s’est déroulée sous les yeux de spectateurs révulsés par le simulacre de matches qu’on faisait subir à leurs yeux ! Tellement révulsés, que certains ont préféré quitter le stade ! (JSK-MCA)Cette combine à grande échelle s’est faite avec la complicité de commentateurs sportifs qui trouvaient naturel que des équipes passent 90’ au milieu du terrain à jouer à la baballe. Certains sont même allés jusqu’à dire qu’une équipe qui était menée au score faisait bien de gérer son match ?! (WAT-ASO). Désopilant !! Et le futur patron de la nouvelle LFP qui s’invite à Bologhine, sans doute pour assister à la mise à mort du premier club professionnel de l’Algérie indépendante ! Que n’eut-il mieux fait de partir à El Harrach, Hadjout, Tlemcen ou Tizi Ouzou !
L’USMA devait gagner son match face à Annaba et elle l’a fait de superbe façon ! Une équipe de l’USM Annaba venue à Alger pour limiter les dégâts et qui passa le plus clair de son temps derrière. Elle le fit avec bonheur pendant une demi-heure mais finit par craquer devant la furia des Rouge et Noir. En effet, après avoir raté quelques bonnes occasions de scorer, notamment sur les quatre corners consécutifs qu’elle obtint, l’USMA réussit à débloquer la situation lorsque Cheklam, monté aux avants postes reprendra victorieusement un énième corner tiré par Achiou (30’). USMA 1 USMA’ 0
Dans les gradins, ce fut l’euphorie ! Le nombreux public usmiste, qui avait investi le stade Bologhine juste après la prière du vendredi, donna libre cours à sa joie. Sa joie allait être double quelques instants après lorsque le virevoltant Meklouche doubla la mise pour son équipe. On jouait la 39’ de jeu et c’est ce moment que choisit l’attaquant usmiste pour se distinguer. Meklouche part balle au pied, sollicite le une-deux avec Ouznadji, évite deux adversaires et place le cuir hors de portée de l’infortuné Ouadah. USMA 2 USMA’ 0
La victoire commençait à se dessiner et le maintien ne faisait, désormais, plus aucun doute dans les esprits des supporters usmistes
Sur le terrain, il n’y avait qu’une équipe et Annaba donnait l’impression d’avoir déjà abdiqué. Les annabis allaient connaître un autre coup du sort lorsque Herbache fut prié de rejoindre les vestiaires par l’arbitre (45’). Juste après cette expulsion, le referee siffla la fin de ce premier half qui vit l’USMA prendre une avance confortable.
En seconde période, les Rouge et Noir allaient continuer sur leur lancée et planter une troisième banderille par l’entremise de Meklouche, l’attaquant le plus en vue de ce match.Treize minutes après la reprise, Mouaouia, sur un superbe tir adressé à partir de l’entrée des 18 mètres, crucifie Ouadah qui alla ramasser le ballon pour la troisième fois au fond de ses filets, au cours de ce qui sera son après-midi le plus pénible de sa carrière (58’). USMA 3 USMA’ 0
La cause était maintenant entendue, même si les annabis tentèrent quelques timides incursions dans le camp du gardien usmiste. Les Rouge et Noir terminèrent la partie en roue libre et la défaite de l’USMA’ aurait pu prendre des allures de bérézina si Ghazi avait pu transformer le penalty que l’arbitre siffla en faveur de son équipe, dans les ultimes instants de la partie. Réussi, une première fois, Ghazi le rata au cours de sa deuxième tentative, puisque l’arbitre Benouza décida de faire retirer le coup de pied de réparation.
L’USMA reste en ligue 1 en dépit de l’adversité rencontrée depuis le début de saison ! Une adversité qui n’a pas été que sportive puisque, en raison de son statut de premier club professionnel, sa réussite aurait dérangé plus d’un !
L’USMA s’est maintenue à la force des jarrets de ses joueurs mais surtout grâce à la formidable mobilisation qui s’est faite autour du club ! Son maintien, elle ne le doit à personne, contrairement aux clubs qui ont "magouillé" à ciel couvert sans que cela n’offusque personne et avec la bénédiction de tout ce que compte comme bien-pensants le monde du football national !

30ème journée du championnat de ligue 1 : USMA 3 USMA’ 0
Stade : Omar Hamadi (Bologhine)
Affluence : record
Buts : Cheklam (30’) – Meklouche (39’ et 58’) pour l’USM Alger
Avertissements : Cheklam (15’) – Khoualed (32’) – Ghazi (90’) pour l’USM Alger Herbache (4’ et 45’) – Boukhlouf (34’) pour l’USM Annaba
Expulsion : Herbache (45’)

Composition d’équipe : Mansouri – Chafaï – Diamouténé – Cheklam (Benayada 69’) – Khoualed – Aït Ouamar – Meklouche (Hamidi 78’) – Ghazi – Benaldjia - Achiou – Ouznadji (Boulebda) – Entraîneur : Renard

En U20, l’USM Alger s’est imposée face à l’USM Annaba sur le score de 5 buts à 3. Déjà sacrés champions, les juniors A de l’USMA terminent avec une avance de 15 points sur le deuxième (ESS). Ils totalisent 71 points et réalisent un parcours impression en s’imposant à 21 reprises au cours des 30 matches qu’ils ont disputés, ne s’inclinant qu’une seule fois et faisant 8 nuls. Par ailleurs, les U20 de l’USMA terminent avec une différence de buts de +50.

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Demain se jouera la 30ème et dernière journée d’un championnat dont le moins que l’on puisse dire est qu’il fut tout sauf propre, notamment au cours de ses ultimes journées. Demain donc, devrait être connu le troisième relégué qui ira accompagner Bordj et Blida au palier inférieur. Dès la fin de la dernière journée, beaucoup de regards se sont braqués sur le match qui mettra aux prises usmistes algérois et annabis, ignorant superbement les autres matches où, pourtant, d’autres formations menacées par la descente joueront leur survie. C’est leur façon à eux de reconnaître que la magouille battra son plein sur différents stades et que tout le monde s’en accommodera, y compris la « vénérable » LNF. 
C’est également par désir de satisfaire un fantasme enfoui au plus profond de leurs cervelets et qu’ils voudraient voir s’accomplir ! Mais c’est compter sans la détermination de l’USMA à remporter ce match et à assurer son maintien sans l’aide de quiconque ! A l’USMA, tout le monde est mobilisé et ne jure que par la victoire ! Ce n’est pas pour faire offense aux annabis, mais les points du match seront capitalisés au compte des Rouge et Noir et ne sauront leur échapper dans un moment aussi crucial. L’USMA sera amputée de quelques joueurs clés mais, dans ce genre de match où la détermination et l’engagement feront la différence, gageons que ceux qui seront alignés pallieront avec succès à l’absence des Daham, Aouamri et autre Ouznadji, si ce dernier n’arrivait pas à être remis sur pied. Achiou, dont la participation était donnée incertaine pour la rencontre de demain, pourrait bien être aligné aux côtés des jeunes Baïteche, Frioui et Betrouni que Renard pourrait, également, titulariser d’entrée. 
Les supporters seront nombreux à se rendre au stade et promettent d’enflammer les travées du vieux stade de Bologhine, comme durant les années fastes du club. Ils sont conscients qu’ils peuvent jouer un rôle déterminant pour l’obtention du gain du match. Les joueurs peuvent compter sur leur support inconditionnel ! A eux de jouer !

Score à l’aller USM Annaba 1 USM Alger 0


30ème journée du championnat national de ligue 1 : USM Alger vs USM Annaba
Datevendredi 8 juillet 2011
StadeOmar Hamadi (Bologhine)
Horaire17h00
Arbitres : Benouza - Naceri - Hedia4ème officielHouasnia

Les U20 de l’USMA, assurés du titre depuis quelques semaines déjà, joueront contre leurs homologues annabis à partir de 11h00. Les annabis quant à eux occupent l’avant dernière place du classement. L’écart qui sépare les deux formations est considérable puisqu’il est de… 39 points !

Évaluer cet élément
(1 Vote)

A l’USMA, tout le monde est préoccupé par le match de vendredi, face à l’USM Annaba, et chacun prépare ce match très important. Hakim Boughadou, le chargé de la communication de la SSPA USMA lance un appel à tous les supporters usmistes pour que les fans des Rouge et Noir soient au rendez-vous vendredi. En effet, Boughadou, qui parle au nom de la direction de la SSPA USMA, affirme que l’heure est à la mobilisation, tout en assurant que rien n'a été laissé au hasard et que la direction usmiste a tout préparé pour ce match qu'elle qualifie de "rendez-vous de la saison" : "Au nom de la direction de la SSPA USMA, je lance un appel à toute la famille usmiste. Que tout le monde soit au stade vendredi, car l’USMA a plus que jamais besoin de ses enfants. Nous allons jouer un match décisif et, sans le soutien de nos supporters, les joueurs ne pourront pas faire grand-chose. Il faut tout mettre de côté et oublier tous les mauvais souvenirs de cette saison. L'USMA est connue pour l’union de ses enfants, et nous devons perpétuer cette tradition. » Affirme Hakim Bougadou. 

La direction met en garde ses supporters


Par ailleurs, il est à signaler que les portes du stade Omar-Hamadi ouvriront tôt, vers 10h, pour permettre aux milliers de supporters d’accéder au stade dans de bonnes conditions. Nous avons, également appris que d’autres portes seront ouvertes contrairement à ce qui se passe d’habitude. Hakim Boughadou, dans son appel au supporters, a tenu à rassurer les supporters usmiste ; " Les portes et les guichets seront ouverts tôt dans la matinée. Nous tenons à assurer nos supporters qu’ils ont auront à leur disposition tous les moyens adéquats. C’est un match à haute tension que nous avons préparé pendant une semaine ". Dans un autre registre, il est à signaler aussi que la direction usmiste veut que tout se déroule bien, en lançant un message aux supporters ; " Il est temps que les supporters usmistes retrouvent leur lustre d’antan. La galerie usmiste est connue pour son fair-play, alors évitons tout débordement. Notre but est de soutenir notre équipe et non pas d’exercer une pression supplémentaire sur les joueurs. Alors évitons les jets de projectiles, et que la fête soit grandiose dans les gradins, dans la sportivité totale ».