mardi, 28 avril 2009 13:44

UNE PÉTITION POUR UNE COMPÉTITION

Écrit par ARGUIMBO
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Nos honorables députés qui siègent dans l’hémicycle de l’auguste assemblée populaire nationale risquent de recevoir une pétition assez originale dans les jours qui viennent.

Des amoureux de la balle ronde se sont mis en tête de solliciter le trésor public pour qu'ils puissent participer à une grande fête qui a lieu dans la contrée de la perfide Albion, débute aux alentours du mois de septembre de chaque année et ne prend fin qu’à la veille de l’été de l’année qui la suit.

Ces amoureux, donc, réclament, que dis-je, exigent une retransmission en live et en clair de la Premier League anglaise. Pas d’une seule journée ou d’une seule rencontre ! Non, l’intégralité du championnat british, excusez du peu !

En contre partie, ils se disent prêts à se désister de moult programmes télévisuels que leur "fourgue" "l’aînée", puisqu'elle n'est plus seule, et ses sœurettes  qui émettent du ciel.
Ils citeront pèle mêle, les feuilletons à l’eau de rose qui abêtissent leurs mères, leurs sœurs et leurs filles, les soirées musicales à la sauce moyen-orientale qui vident les caisses du ministère de tutelle et remplissent celles des « moutribins » bon marché, les productions cinématographiques nationales insipides, les     « just kidding » qui ont remplacé les poissons rouges qu’on leur servait en guise d’interludes, pour ceux qui s’en souviennent.
Ils se disent même prêts à être dispensés de la retransmission des matchs de division 1, 2 et à l'infini, des rencontres de coupe d’Algérie, de la Champion’s league arabe, de la coupe de la CAF,….
Ils veulent du foot, du vrai. Du même genre que celui qu’ils piratent auprès de satellites voisins. Pour une fois que le « Thor » fait du bien !
Ils découvrent chaque jour qu'on leur a menti.
Que le spectacle soporifique qu’on leur propose chaque jeudi, ce n’est finalement pas du football.
Que le foot, ce sport qui a vu le jour en Grande Bretagne, se joue différemment.
Que les tribunes des stades ne sont pas remplies uniquement de groupes de mâles.
Que les schtrounpfs, les sauterelles, les chinois,... ne sont pas dans les stades mais sont occupés à d'autres tâches .
Que la gent féminine y est présente presque en aussi grand nombre que la masculine.
Que les bouteilles d’eau minérale ne sont utilisées que pour se désaltérer.
Que les stewards, équivalents de nos stadiers, ont le dos tourné au terrain, qu’ils n’insultent pas les joueurs et qu’ils ne les agressent pas non plus.
Que les pelouses sont taillées, que l’herbe qui y pousse n’arrive pas au niveau des mollets des joueurs, que ces pelouses sont vertes, qu’elles ne sont pas dégarnies au point de ressembler à un champ de patates,
Que les arbitres peuvent commettre des erreurs mais qu’elles ne sont jamais intentionnelles.
Que les joueurs des deux camps ne leur tirent pas les maillots jusqu’à les transformer en haillons, et que si jamais il leur arrivait de le faire ils rejoindraient illico presto les vestiaires.
Que le football, c’est des buts
Que les joueurs mouillent leurs maillots jusqu’à la dernière goutte de sueur, qu’ils allient technique et condition physique, qu’ils savent rester humbles lorsqu’ils gagnent et dignes lorsqu’ils perdent.
Que les présidents des clubs qui s’affrontent sur la pelouse se mettent côte à côte dans la tribune d’honneur, qu’ils ne descendent jamais sur le banc de touche susurrer des schémas tactiques à des entraîneurs dociles et corvéables à merci.
Que leurs "mayors" ne reportent pas de match, fut-il à haut risque.
Que la Football Association n'est pas la FAF. 
Ils découvrent enfin que le football c’est du spectacle !
Ils se sont aperçus de la supercherie, il y a manifestement tromperie de la part de ceux qui leur tirent les sous de la poche.
Ils disent être des milliers, des centaines de milliers,… des millions à avoir apposé leurs signatures au bas de la pétition.
Ils signent une pétition pour réclamer la retransmission d’une compétition :
la Barclay’s Premier League

Lu 2403 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.