lundi, 31 août 2020 12:25

Toute honte bue ! Spécial

Écrit par Ipanema
Évaluer cet élément
(3 Votes)

48 heures après l’annonce du verdict du TAS de Lausanne dans l’affaire qui opposait l’USMA à la LFP et à la FAF, la ligue de football professionnel a pondu un communiqué dans lequel elle écrit qu’elle prend acte de la décision du Tribunal Arbitral du Sport international au sujet de la rencontre entre le MC Alger et l’USM Alger comptant pour la 4ème journée du championnat de Ligue 1.

La LFP ne reconnait à aucun moment son erreur puisqu’elle essaie de se dédouaner en affirmant que sa commission de discipline avait pris des sanctions à l’égard de l’USMA conformément à la réglementation régissant les forfaits.
Bêtes et disciplinés (ou plutôt briefés), les membres de cette commission n’ont même pas essayé de comprendre pourquoi l’USMA avait, à juste raison, décidé de ne pas jouer ce derby.

Plus loin et d’une façon pitoyable, la LFP associe à sa bourde, préméditée, la FAF (commission de recours) et le TAS.

Aucune excuse pour le préjudice moral causé aux usmistes, pour la morgue affichée par le président de cette instance, pour le pouvoir abusif qui lui a été octroyé, supposément de façon démocratique, et dont il s’est livré sans retenue. Rien, nada, nothing, niet, walou…

Pire, dans un passage sur une chaîne télé nationale, le président ahuri, mis en selle par des présidents fantoches et des marionnettes corrompues, demande à ce qu’un trait final soit tiré sur cette affaire suggérant ainsi que l’USMA soit sacrifiée sur l’autel de l’incompétence et que tout ce qu’elle a subi comme injustice soit donc à ranger dans la colonne des dommages collatéraux de sa morgue.

Sans pudeur, il envisage même l’après sans se demander jusqu’à quand nous accepterons de vivre dans un système qui compte sur la lâcheté et l’individualisme des uns et des autres pour que l’ensemble ferme les yeux. En somme, il nous demande de continuer à nous accommoder avec le "plus bas"

Vous avez failli sur tous les plans mais vous vous accrochez à des fonctions que vous déshonorez tout en profitant des privilèges avec une arrogance qui n’a d’égale que votre incompétence.

Deux institutions du football à la dérive dont l’autorité ne sert qu’à une chose. Essayer d’écraser tout ce qui leur résiste. Autorité couarde, car membres peureux, vous ne dirigez rien au-delà des portails de la Tour les Halles et de Dely Ibrahim.

Faut-il désespérer pour autant ? Il faut croire qu’il y ait de la place en football pour l’honneur, et le sens du bien commun. Il faut encore croire que la compétence, l’intégrité et la probité soient les conditions d’accès aux fonctions électives ou nominatives. Le monde sportif, et celui du football en particulier, attend et est prêt à soutenir ces hommes et ces femmes désireux de servir dans la dignité, de faire la guerre au clientélisme et à la corruption, de favoriser l’effort et le mérite…..et de projeter au monde une autre image du football national, fier et digne.

Nous avons ici et ailleurs des compétences qui ne demandent qu’à être sollicitées.

Alors, partez, mais partez tous ! Vous êtes avilis !

 

Lu 458 fois Dernière modification le lundi, 31 août 2020 12:38

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.