mercredi, 06 novembre 2019 14:01

Aveu tacite ! Spécial

Écrit par Administrateur
Évaluer cet élément
(2 Votes)



En décidant de ne pas faire jouer le match retard qui doit opposer l’USMA au PAC (6ème journée) au cours des prochaines dates FIFA (du 11 au 19 novembre 2019), la LFP reconnait tacitement s’être trompé en programmant la rencontre MCA-USMA durant précisément une date FIFA.
La LFP programme 4 rencontres de mise à jour du championnat de Ligue 1 les 16 et 17 novembre 2019 mais évite de faire jouer le match USMA – PAC durant ces dates en raison (sans qu'elle le dise) de la participation du joueur usmiste Ellafi à des rencontres de sa sélection nationale durant des dates FIFA.
Ceci est d’autant plus vrai que la LFP programme à la place de USMA - PAC, le match PAC – USMBA (mise à jour de la 9e journée) alors que le reste des rencontres concerne la mise à jour de la 6e journée
Cet aveu qui ne dit pas son nom vient confirmer le bien fondé de la démarche de l’USMA quant au recours déposé auprès de la FAF mais que cette dernière a superbement ignoré. Ce nouvel élément gagnerait à être ajouté dans le dossier que l’USMA s’apprête à déposer au niveau du TAS national, et éventuellement chez le TAS international. .
A signaler qu’aucun des 8 clubs concernés par la programmation de la LFP (matchs de mise à jour durant des dates FIFA) ne possède un joueur sélectionné en équipe nationale algérienne ou étrangère. Ces clubs sont : JSS – MCO – CRB – ASO – PAC - USMBA – MCA – JSK.
L’USMA est le seul club qui possède un joueur retenu en sélection nationale en la personne du libyen Ellafi. Ceci expliquant cela même si la LFP n’en pipe pas mot sur son communiqué relatif aux dates des matchs retard de la ligue 1.

Lu 226 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.