vendredi, 01 novembre 2019 17:42

L’USMA domine, joue et gagne…

Écrit par Farid Makrouta , Rue du Centaure, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(1 Vote)


Faites vos jeux, rien ne va plus pour le NC Magra. Les Rouge & Noir jouent, dominent et gagnent en assénant deux banderilles dans le second half par Zouari et Mahious, buteurs du jour. Ouled Magra étaient non seulement faibles mais les Usmistes trop forts pour cette équipe de la wilaya de M’sila, jouant hors wilaya, son stade non homologué. Sur un sursaut d’orgueil, Ziani le joker de luxe incorporé à la 60’, a réussi à sauver l’honneur dans le temps additionnel même si les carottes étaient déjà cuites. Deux cartons jaunes ont été distribués, l’un pour Koudri cœur de lion 35’, l’autre à El Orfi perruche 11’ mais la rencontre s’est disputée dans un fair-play total… Aya, gas3â chakhchoukha pour les deux équipes…

La première méton fut toute aussi à l’avantage des protégés de Dziri le Kid sachant qu’il y avait un bon coup à jouer. C’est ce qui se passa à la 65’ lorsque Zouari effectua un petit slalom en mettant la défense dans le vent avant de battre Kellouche, le gardien du Magra. Cinq minutes plus tard, Mahious qui remplaça Benchâa, imita son coéquipier mais fut descendu dans la surface qu’on appelle de réparations. Il se fit justice lui-même en mettant dans les filets le cuir après un péno indiscutable sifflé par le referee Malek Aït Ameur. Le reste de la rencontre fut géré prudemment même si Zemma fut battu par Ziani à la 92+2. L’honneur de Magra est sauf, club où évolue un ex-Usmiste, El Orfi le Magramane, est toujours en période d’apprentissage en Ligue 1. Bon vent Zarga… Aya Zviti pour gâ3 les supporters Ouled el hamra…

Justement, je ne terminerais pas sans ajouter un mot pour nos vaillants supporters qui ont effectué le déplacement dans la ville de Boumarto, le vandale qui a endommagé la célèbre statue d’Ain Fouara. Ils étaient un millier voire plus pour garnir la formadja du stade du 8/5 qui leur a été réservée, s’égosillant à reprendre des tchubes de leur riche répertoire. Bravo à nos tiffosi sans peur et sans reproche. Bravo également à nos joueurs qui ont oublié le temps d’un match les salaires non encore perçus pour les raisons que nous connaissons. Notons que Hakim Serrar, l’ex-DG de l’USMA et enfant de Stéf, a pris en charge la délégation algéroise durant son séjour dans la capitale des Hauts-Plateaux. Hakoum reste tout de même un gentleman malgré son départ mi-fugue mi-raison, après une défaite concédée face au MCO à Santodji. Nous ne sommes pas des ingrats. Merci pour lui… Aya tlitli staifi pour tout le monde…

Farid Makrouta , Rue du Centaure, Alger Casbah…

Hé ho Kazouni, ton diriktour Sakhroura a saisi la Rabita pour jouer tous ses matchs de chompiouna en aller-retour à Santodji. En cas de refus d’un club, le forfait sera déclaré. Le Graal est déjà prêt mais y’aura pas de médailles… Khhh…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.

Alger, Jeudi 31 Octobre Octobre 2019
 
 
 
Lu 276 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.