mardi, 20 août 2019 17:31

J2 / CSC 0 USMA 0 Un match peu emballant…

Écrit par Allaoua Ksentini, Rue Pompée, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(1 Vote)

C’est ce que l’on peut retenir de cette rencontre qui n’a pas tenu toutes ses promesses entre deux grosses pointures qui nous avaient habitués à mieux dans un stade Hamlaoui à moitié vide. Un public constantinois qui boude son club dès la 2e journée de notre pôvre championnite sans sponsor, Moubibliss qui manifeste son silence en refusant de renouveler son bail, un prézidon fafeux perçu hier à Santodji, une Rabita qui programme une rencontre dans un stade non homologué, c’est la galère, quoi…

Donc, ce fut un match peu emballant même si la seconde méton a été plus animée. Du pousse ballon aux rushs désordonnés des attaquants des deux équipes dans un jour sans. Des coups francs par-ci, des coups francs par-là, un jeu stérile, menu haché, beaucoup de déchets et parfois des buts au bout du pied sans jamais oser perforer les filets d’anchois des gardiens. Abido et Mahiouso furent plutôt maladroits et sans génie. Je sais, il y a des jours comme ça où la mayonnaise aux fines herbes ne veut pas prendre. Alors vaut mieux l’acheter dans le commerce. Sinon, le fer de lance de l’USMA a alterné le bon et le moins bon. On ne va pas l’accabler malgré sa dépense d’énergie, mais tout le monde a été unanime pour dire qu’il a été le maillon faible hier soir. A un degré moindre, on citera également l’enfant de Zradla, coq Ardji…

Côté satisfaction, on notera l’excellente prestation de Hamra dans l’axe excentré à gauche et son compère de l’ABS, Khiraoui. Une belle paire complémentaire qu’on découvre, qu’on doit encourager. On n’oubliera pas Meftah et bien sûr, Benkhelifa omniprésent qui ont émergé du lot. Donc, les Rouge & Noir ramènent un point précieux de leur déplacement de l’antique Cirta, capitale du Malouf et de la Roba Fergani dial qadifa. Mais bon, y’a pas lieu de faire la fine bouche. On va se contenter de ce point du nul malgré l’absence du goléador Zakaria Benchâa qui aurait pu apporter un plus avec sa vista et son sens du but. Les remplacements opéré par Dziri le Kid et son collègue-adversaire Denis la malice n’apportèrent rien sinon, gérer le reste de la rencontre jusqu’au coup de sifflet final du referee Saïdi. Zemma écopa d’un carton jaune à la 90’ pour anti-jeu (perte de temps). Redjehimi (67’), Khemaissia (82’) et Alilat (93’) ont été les remplaçants du jour…

A présent, il faudrait tourner la page constantchinoise et préparer la prochaine rencontre en Champion’s League Africaine dimanche prochain 25 Août face au Sonidep de Niamey. Le match sera tilivizi sur une des chaînes clonées de la Yatima. Le match aura lieu au khamsa jouilia en nocturne (20h45), un tour à ne pas rater malgré la conjoncture actuelle où se débat notre club « chiré ». Aujourd’hui relâche. La reprise se fera demain en attendant le retour des joueurs qui se sont absentés pour diverses raisons. A Dziri donc de nous mijoter un tajine aux p’tits oignons à même de damer le pion aux nigériens défaits chez eux au match aller. Ce ne sera sûrement pas du nougat mais il ne faut pas prendre cette rencontre pour une simple formalité. Billalou et son staff le savent. Le merveilleux public de l’USMA aussi puisqu’il sera appelé à marquer sa présence en force au temple du 5 Juillet comme il l’a fait hier à Constantine. Bravo donc à nos Tifosi toujours fidèles pour l’amour du club et pour l’amour du risque…

Allaoua Ksentini, Rue Pompée, Alger Casbah…

Hé ho Kazouni, ne crois pas que tu vas t’éterniser à Santodji. Ne compte surtout pas changer de domiciliation…

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite.

Alger, Mardi 20 Août 2019

Lu 501 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.