Imprimer cette page
lundi, 25 février 2019 14:28

Boulevard des Potins… Le foot en veilleuse, les supporters attendent…

Écrit par Bachir Mechri, Rue Pavy, Alger Casbah...
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Hé oui, notre foot est en veilleuse et les supporters Ouled El Bahdja attendent de s’égosiller à Bologhine. Makache el football, kayane les supporters. En décalant voire en annulant quelques rencontres prévues cette semaine selon un calendrier établi au jour le jour, notre Rabita chirée est incapable, d’abord, de justifier ces reports, ensuite de procéder à une nouvelle programmation. Mais bon, tout un chacun sait que cela est dû à la conjoncture nationale que traverse notre pays. Marches et contremarches obligent… Chut, c’est top-sucré…


Demain mardi tout est permis, on ne sait pas encore si le match de coupe entre la JSMB et le Paradou prévu à Bougie aura lieu ou non. Cela reste du domaine du possible puisque c’est l’autre club de la Soummam qui recevra. Souhaitons que les Crabes ne vont pas encore nous foutre la pagaille et de toutes façons, le PAC ne possède pas de galerie. Donc, on attend kech communiqué de la Ligue car par exemple USMA-PAC est initialement programmé pour le vendredi 1er Mars 2019. Une marche étant prévue ce jour-là, la rencontre sera probablement décalée pour le lendemain ou le surlendemain. Hatta idjouz el mimoun. Donc samedi ou dimanche. Bien sûr, on préfère le samedi car c’est jour de week-end. Le foot est pris en otage. Donc, attendons que la Rabita nous ponde chi bayane rasmi… Makache el football, kayane les supporters…

USMA – Le leader prépare le Paradou…
Mise à part les séances d’entraînement du quotidien, pas grand-chose à se mettre sous la dent sinon que cette trêve improvisée forcée stoppera ou ralentira la bonne dynamique des Rouge & Noir. Froger Scoubidou qui prépare le moulin à vent du Paradou, ghir errih, est quelque peu dans l’embarras. Nous aussi mais la sérénité, la bonne ambiance et le sérieux règnent dans la maison USMA. Benmoussa sera absent des terrains pour un bon mois suite à une fracture de la cloison nasale. Chafai souffre de douleurs au bas du dos, souhaitons que ce ne soit pas une hernie discale. Son compère Benyahia lui, a des soucis avec sa cuisse à défaut d’aile. Posez la question à Louis de Funès. Bouderbal qui a prolongé ses vacances là-bas chez lui en Hexagone, se verra sanctionné par une ponction sur salaire et ne sera pas retenu face aux Académiciens. Zouari et Meziane après avoir raté Ain M’lilan suite à des p’tits bobos, reprennent du service. C’est de bon augure, ils ont des fourmis dans les jambes et promettent de se défoncer face aux Pacistes. May Mansouri dans une super forme, sera probablement reconduit pour garder et regarder sa cage vierge. Surprise, un bébé est venu égayer le foyer de notre ami Zemma. Nous lui adressons nos vives félicitations… Ouin, ouin, ungueurreuch… 

USMA – Gaya Merbah futur Usmiste ?
Le constantchinois Boussouf en disgrâce avec son club, le gardien Gaya Merbah redevient titulaire et monte en puissance malgré ses derniers déboires sportchifs et extra-sportchifs avec son club le Nasr dial Loussandi, et certains voyous-supporters-agresseurs. Ce joueur veut changer d’air mais surtout rejoindre l’USMA où il pourra s’épanouir et obtenir d’autres galons. Si recruté, il sera probablement le numéro 1 sinon en ballotage avec Mansouri et Sifour. Libre en fin de saison, il pourra négocier son contrat avec Mister Hakoum qui saura le convaincre pour faire partie des Rouge & Noir. Le portier husseindéen est également convoité par Stéf, le Miloud, la Jiyaska et le CRPilcor, seuls clubs vautours renchérisseurs. L’originaire de Tadmaït, 25 ans, né le 22 Juillet 1994 à Tizi-Ouzou, athlétique, 1,82 m 74 kg. En 2018, il n’a encaissé aucun but en 10 matchs joués. En 2017, zéro but encaissé en 24 matchs joués, 1 seul carton jaune enregistré. Un gardien taillé sur mesures pour l’USMA car ses états de service parlent pour lui. La balle est dans le camp de Serrar même s’il a pris 4 pageots à Bologhine… Gaya, Gaya, Gaya…

EMCIA – Déconfiture à la soudanaise…
Le Miloud a pratiquement tout perdu. Coupe CAF, coupe des Arabes, coupe et chompiouna d’Algérie. Même un strapontin sur le podium est quasiment impossible. La Jiyaska, le Paradou, les Clubistes, sortent leurs griffes et défendront bec et ongles une place au soleil, fe smouchi. Les supporters du Faisan d’Or et des 3 Horloges ne sont pas du tout contents après la cinglante raclée subie face au Merrikh. Des joueurs, Kassi Kherray Skalier, Adilou le kenyan et même la Mahlabat el fakakir sont dans la ligne de mire des Ultras, rahom fe cibla. Plus de 100 milliards dépensés, dilapidés, pour des clopinettes. Un casting bâclé, un mercato hivernal raté, une équipe bâchée kima mazda moustaches Miloudia, des projets pour 2030 ou pour la fin du siècle, des luttes intestines, des luttes byzantynes, un CSA élimé, périmé, un staff technique de bazar alors que la vox populi réclame Kazouni. Quoique cette trêve ait quelque peu apaisé l’ire des Green Corsage mais chassez le naturel, il reviendra au triple galop… Tzaguet âalikoum yal kilotate khdora…

CR Pilcor – La nouvelle mahlaba…
Lors du plastico CRB-Jiyaska dans leur kouzina, la direktioune Madar oualou avait promis une tqarqiba de 50 millions en cas de victoire. Mazette, un simple petit calcul nous donne la bagatelle d’un petit milliard distribué en prime aux ayants-droit. Par ici la caisse. Dâaoua khabza ya zah ! L’argent des cigarettes de la Rue Caussemille dial Jockey part en fumée. On parle même de louer pour un bail le stade vélodrome. C’est juste un remake de Bologhine géré par l’USMA depuis près de 30 ans. Une idée de Saïd Alik mais ce ne sera sûrement pas une partie de plaisir. Le CRPilcor se permet même des regroupements à l’EHSR de Ain Benian. Normal, le groupe Madar oualou temma est actionnaire dans ce centre touristico-sportchif. A boire et à manger. Battu par sa bête noire le NAHD en coupe, les Chababistes rêvent d’une revanche et/ou d’une qualif au khamsa jouilia au match retour. Mais il ne faut pas oublier que le club créé en 62 n’est pas encore sorti de l’auberge où la relégation plane toujours sur la caboche des belcourtois qui ont promis le maintien… Allez Chabab, kayane el mahlaba, kayane el bagga… 

Jiyaska – Rêver et copier est permis…
Le club du Jorjrassik Bled chteh ouardih, après avoir fait le pas lors des quatre dernières rencontres, renoue avec les rêves et les leurres. Les dirigeants ont carrément copié-collé l’USMA lors de la cérémonie de la pose de la première pierre du centre de formation hier à Oued Aissi. On n’a pas vu grand-chose ni même un azguer sacrifié, ni une gazouza. Le patron de c’est vital arrivé à l’heure du zénith, a été accueilli comme dans un souk, Souk Bouzguene. On ne sait pas encore si la haie d’honneur, comme celle qu’on a fait au bus de l’USMA en fin de saison dernière, a eu sa ration de kachir. Al hassone. Alors que le boss double Rab casque des milliards, Sinane le castor de Yakouren ne lui a offert qu’un maillot numéro 48. Ayant déjà octroyé 2 milliards, on lui a signifié qu’on a encore besoin de 48 autres milliards pour boucler la saison et procéder au recrutement de 2 grands attaquants africains et de Naidji. Aya Da Issaad, kohhhh… Le leurre est permis… Qiiiwww… 


Hé ho Kazouni, prépare ton barda, tu es réclamé chez le Miloud…

Lyoma affaire Berkoukès au khlî3 + Oranges Thomson + Hamoud Citron… Miam miam !

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

Bachir Mecheri, Rue Pavy, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite… 

Alger, 25 Février 2019

 

Lu 2531 fois