dimanche, 27 janvier 2019 13:51

2 dobbara pour les Bchachra…

Écrit par zineddine Debouza, Rue de la Gazelle, Alger Casbah...
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Apparemment, les coupes continentale (CAF), régionale (Arabe) et d’Algérie fuient l’USMA. La scoumoune. Après la déconfiture marmeladée de Stéf, reste encore le championnat qu’il faut absolument ne pas rater.

Leader en force depuis la première journée, les Usmistes ne comptent pas lâcher leur fauteuil club Chesterfield capitonné même si les Jorjristes nous collent aux basques. Ayant atteint la barre des 40 points, Zouari, Ellafi, Benguit, Chita et consorts devront mettre les bouchées doubles pour décrocher la timbale. C’est dans leurs cordes… Chompiouna fi Bologhine…


Hier à Santoggi, dans un stade affreusement vide, suite à un huis-clos infligé par la koumissioune de la CD pour semble-t-il, jet de foumijènes à Stéf de Boumarto, l’USMA n’a pas fait de détail face aux Bécharois de la Saoura en leur servant zoudj dobbarate, yaouled zoudj, harrine o skhonine. Khoualed adore ! D’abord par Chafaï dont c’est son premier but, d’une tête piquée à la 32’ suite à un corner brossé par Cherifi. Ensuite, Meziane alerte Zouari laghzal, le Scorpion de la Mekerra, qui ne se fait pas prier pour secouer les filets de Boukacem d’un tir des 18 yards en coin à ras-de-terre. On jouait la 43’ minute. Plus que quelques minutes avant la méton sifflée par le sieur Ghorbal, tamiseur de la rencontre… Une dobbara ça va, deux dobbara ça fait mal. Aïe…

La seconde période n’apporta rien de nouveau sinon l’expulsion inexpliquée mais apparemment, pour contestation de Prince Ibara 75’ côté usmiste, et Boulaouidat el khechba 90’ côté saouri. Mais une contestation mérite-t-elle un carton rojo ? Les Rouge & Noir se contentèrent de gérer leur acquis au fil des minutes face à un adversaire jouant le contre mais craignant encore un mauvaise surprise venant de Meziane ou Ellafi. Béchar a eu sa ration sauce bologhinoise. On notera l’absence de Zemma remplacé au pied levé par Mansouri qui passa un après-midi sousta, antik, excepté une ou deux fausses alertes. Rentré en fin de match 87’, Mokhtar Benmoussa a dû être évacué à Maillot après un choc avec un joueur adverse dans le temps additionnel. Ce n’est qu’après plus d’une minute que le referee siffla l’arrêt du jeu pour permettre au staff médical d’intervenir. Un arbitrage tamisé pourtant Boussiar nous avait habitués à mieux… Dépassé, l’arbitre voulait sûrement cacher le soleil…

Le baveux de blédard, gargotier de son état, toujours mqallach, déclare à qui veut l’entendre que le huis-clos infligé à l’USMA est taïwan. Ow ?! Comme les bagnoles expédiées d’Allemagne vers Dubai. Qu’en est-t-il alors celui de la Jiyas kanari face à Ain M’lilan prémédité à Bel-Abbès, croyant ne faire qu’une bouchée des Mlilanais à Tizi zoizo ? Cela pour éviter de jouer sans public face au Miloudia après le déplacement au Paradou. Elémentaire mon cher Watson ! Les kabylois chouia niya clament haut et fort que jouer dans un stade vide n’arrangent pas leur équipe. Saha ya sidi, et si par exemple, le match se déroulait en déplacement, que vont encore nous pondre ces gens-là avec leurs relais merdiatiques, Compipi d’abord avec Amiroch Bougrandpère, le Péteur et Heffaf Tivi ensuite, avec Boulahnak Tadjine et le Mongole de Mzita. Il n’a pas fini de divaguer ce khbayti de la Gare de l’Est… Va cuver ton vin ailleurs…


Hé ho Kazouni, l’ontrineur et son apprènti dont la presse ne veut pas citer son nom, ont eu une énième prise de bec et un échange de debza. Debza w dmagh entre Adila et Safia... La bagarre demm issil, la bagarre…


Lyoma affaire Salade niçoise + Gratin dauphinois + Escalope de dinde + Plateau de fromages + Mousse café-choco… Miam, slurp… 

Aya, tchao ya Sghar… Tah-ya Za-za-yer…

Zineddine Debouza, Rue de la Gazelle, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite… 

Alger, 27 Janvier 2019

 

 

Lu 1289 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.