jeudi, 04 octobre 2018 05:25

Les potins maison…

Écrit par Djamel Dekhakhni, Rue Sidi Hellal, Zoudj Ayoun, Alger Casbah…
Évaluer cet élément
(1 Vote)

USMA, un public toujours hadara…
Les enfants d’Ouled El Bahdja ont donné une belle leçon de réalisme, de civisme et d’amour pour le club et ses couleurs, lors de la dernière rencontre face au Paradou doux comme un agneau.

En foulant la pelouse de Santoggi, les joueurs et tous les membres des staffs et les habituels accompagnateurs, ont eu une belle surprise en voyant les supporters les acclamer haut et fort depuis le mythique Electric Virage Orchestra et des autres tribunes. Pitchou les cheveux grisonnants, n’en croyait ni ses yeux ni ses oreilles. Ya haouji yana ! On ne trouvera nulle part ailleurs un tel public qui a déjà oublié et pardonné le faux-pas africain. Mister Hakoum était émerveillé, admiratif, et a dû reconnaitre que ce public free style est tout simplement merveilleux. Chapeau bas et respect. Ne dit-on pas que les supporters sont l’âme d’un club ? Eh bien, cela a été, une fois de plus, montré, démontré, prouvé et approuvé par les Rossoneri de Casbah-Soustara, Bab El Oued-Zghara et des 48 wilayas + Marseille 49 de Rolland Courbis… To be or not to be…

L’USMA prépare le Big One…
Rassurez-vous, rien à voir avec la faille de San Andreas (California). Coach Thierry Froger et ses poulains préparent dans la sérénité le prochain big derby face au frère-ennemi rêvasseur d’un Courbis qui ne les drivera djami car trop Usmiste. Les joueurs sont aux petits soins (sens propre et figuré), bichonnés par les différents staffs lors des séances d’entraînement au stade Omar Hamadi. Plusieurs ateliers sont mis en place par Froger, Khouda, Rahim et Benhaha. Tours de piste, échauffements, étirements, accélérations, sixtes ainsi que divers exercices techniques, tactiques, physiques, fitness, sauna, cryo, massages, pesée (gare au preneurs de poids), projections vidéos, enfin tout le programme théorie-pratique tracé en attendant d’opter la veille pour le système de jeu qui sied le mieux apar rappor (coucou Croquignol) l’adversaire. Donc tout baigne dans zit zitoune, les mlâabiya assidus, sérieux, très attentifs, suivent à la lettre les consignes du staff technique. Le paramedic soigne les p’tits bobos même si Meftah sera out le jour J. Coq Ardji fera le boulot. Allez, on vous laisse travailler. Chut, do not disturb. Bon vent… Il n’y a que le travail qui paie…

Où se jouera le big derby ?
La LFP de Boumdouwar n’a pas encore délocalisé cette importante rencontre au khamsa jouilia. Signor Hakim Serrar, le sémillant DG de l’USMA, a déjà transmis une requête à ce sujet depuis dimanche dernier. C’est silence radio chez les ronfleurs. Il faut noter que le match devait auparavant avoir lieu le vendredi 5 Octobre, une date qui nous rappelle de douloureux souvenirs voilà déjà 30 ans. Sur intervention de Zatchou le sémiramic, le match aura lieu le lendemain, 6 Octobre au khamsa jouilia car la salle des fêtes du complexe Mohamed Boudiaf a été réservée à un pote journaleux de Hémar-Tivi qui convole en justes noces. Le cadeau de mariage sera sûrement un fardeau de faïencerie céramique et dalles de sol pour l’heureux élu. D’habitude si prompte à réagir, intervenir ou sévir, l’honorable ligue se fait désirer. Veut-on donner encore un autre coup de pouce au Miloud pour reporter le derby ? Pourquoi n’a-t-on pas fait jouer hier mardi EMCIA-CSC ? Défaite sur défaite, sans entraîneur en poste, le Molokhia de Lalla Moulati 100% khasrine, est aux abois et sait qu’en cas de défaite face aux Usmistes, ce sera la cata. L’ONOU, l’Oton, la CAFetière, Bine ou Bine Sports, Korbis et RMCA sont en état d’alerte… Autant en emporte le vent…

PS : Aux dernières nouvelles, la LF¨P sort enfin de sa léthargie et vient de nous pondre en son site dormeur, un rectificatif. Le derby aura lieu au khamsa jouilia…


PAC-USMA : Yaya buteur… Yaaaye !
On aura tout vu, tout lu sur le tabloïd le Péteur et son hazzag d’écrivaillon Zerkouki qui écrit dans sa livraison du 30 Septembre en page 13, dans le dernier paragraphe de ce semblant d’article sonnant tout faux, que c’est Fouzi Yaya qui a inscrit le 2e but de l’USMA par une tête imparable. Piiiii ! Voyons, voyons, plus sérieux, tout le monde a vu que Moussaoui a bien dévié le cuir en corner par deux fois. La seconde sur une autre tête de Chafai. Je me demande bien si ce scribouillard boubled dial 4 doro était bien au stade Bologhine et a bien suivi la rencontre ? Quel culot et la rédaction de ce canard, de cette ouazza de l’Ouenza, a-t-elle vérifié le contenu et le contenant écrits par ses journaloustics, en laissant passer de choses pareilles. A défaut de boucler l’édition, dans ce djornane, on bâcle à tout berzingue. Les lecteurs crédules ou incrédules casquent le prix d’un sachet de lait bastourizi koulital pour lire des absurdités réchauffées… Ab absurdo (Par, d’après l’absurde)…

L’éternelle presse clubarde…
Dans sa livraison d’hier, Compipi sous la plume de khalti Hlima, la giflée d’Afsud, annonce un faux-scoop sur la venue de Rolland Courbis au Miloudia des mazembistes. La Nana Mouskoutchou binoclarde, la Marie Kilouche, taille 1,50, bounta, en panne d’idées, préfère faire carrément dans la propagande en leurrant les kilotate verde leone. Cette désinformation ne va pas augmenter les ventes de son torchon huileux bon pour le pilon. En surmédiatisant le club kabylois sodomisé par l’euphorie de sa folie des grandeurs et le 1er relégable dans le classement de la L1, cette journalette de bazar dial Chamanouf pense faire plaisir ou du bien, sachant que cela reste bien éphémère et que plus dure sera la chute. Le moral des usmistes est toujours au beau fixe même si elle écrit des canulars concernant Ibara et Benchâal. Ghir el khorti. Non, tu n’arriveras jamais à saper le moral des troupes ou à nous déstabiliser. Tu devrais te maquiller moins pour paraître vieillotte, ratatinée même debout, sur le plateau d’une chaîne télé s’autoproclamant number one (de la médiocrité comme ses pairs). Pfff… A beau mentir qui vient du bled…

Rumba chez les entraîneurs…
Ben oui, après la valse et la samba, c’est la rumba chez les entraîneurs, et ça va vite et ça se remplace vite. Madouino qui a refusé l’offre et les problèmes de l’EMCIA, remplace au pied levé Alain Michou (le pote à Jbiber). Le staifi a débauché Zorgane qui a boudé l’Entente suite à un différend avec Lalla Taous Sissi et le préparateur physique Lâabni qui a un faible pour les tikourbabine de Mamass Gouraya. Cherif el Ouazza l’amateur de raï, ne sait plus sur quel pied danser. Revenir au Chabab moribond ou rejoindre Bel Abbès mal en point. Bouakazza risque de déguerpir et prendre un autre club. Lounici, après un seul match, a préféré rendre les clés à Blida hanouni après avoir récolté deux épines. Laïb, harrachi de pure souche, fumeur de Davidoff, ne veut pas lâcher Laoufi sinon, ce sera la débandade. Said Hammoucha jouera sa tête à Tizizoizo. A lui de nous ramener au moins le point du nul ou une victoire (comme la saison dernière) pour rester à Médéa, sinon terminus à Alger. Ali Baba le murdjadjiste, est toujours dans l’expectative car Bado Zakiki lui envoie à chaque fois un certificat médical de complaisance depuis Casa via mail. Omar Belatoui est en liste d’attente, il fait le pied de grue dans la salle des pas perdus du stade Zabana… Quand le chat n’est pas là, les souris dansent…

EMCIA, Courbis or not Courbis…
Eh bien, Courbis (coucou Rolland), ne drivera pas les green corsage du faison dor, de Kitani et de la basita. Par correction ou par courtoisie, il a bien voulu répondre à l’invitation de la direktioune de la mahlabat el fakakir où plusieurs centaines ou milliers d’oros ont été jetés par les vasistas de KKS. En plus d’un festin offert (au Chiratone) aux joueurs qui ont gagné 0-0 mais qualifiés face au Bayern Rif-Raf Bahreini. Auparavant, le journaliste-consultant de RMC/BFM a visité « les installations sportives » de l’EHSA qui n’appartiennent aucunement au Miloud. Cerisette sur le gâteau, on présente le futur entraîneur aux joueurs (sous la douche froide) dans les vestiaires après match, après insultes et klam el 3îb à l’endroit et en verlan. Une honte, hchouma ! La cérémonie protocolaire de présentation devrait se faire après signature officielle du contrat + basma, dans une salle de conférences ou sur le terrain d’entraînement. Une bourde du Baghdadi Hrirchou éclipsant Kassi kharay skalier devenu invisible. Mais bon, maintenant Courbis saute de la short-liste, René Girard a signé au Widad Casablancais, restent le Marchand de rêves, Velud le velu à défaut de barbu qui vient d’être débarqué du Koweit. Faut dire que 3amhoum Kamel s’est encore gouré en voulant coûtse que coûtse ramener Courbis juste pour le sauver du derby face à l’éternel rival. Rolland a répondu d’une manière diplomatique,sourire en coin, pour ne pas frustrer les usmistes… Allah ghaleb…


Hé ho Kazouni, Courbis ne (re)viendra pas. Le Miloud raho fel coma. Il a été admis en réa à l’hôpital Maillot…

Tah-ya Za-za-yer…

Djamel Dekhakhni, Rue Sidi Hellal, Zoudj Ayoun, Alger Casbah…

NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Lu 82 fois