mercredi, 29 novembre 2017 18:57

MCA 0 – 2 USMA : Echec et mat !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le football ressemble beaucoup à une partie d’échecs. L’échiquier est remplacé par un terrain de foot et le principe du jeu est de coordonner le mouvement des joueurs en vue d’atteindre le but final qui est de prendre le dessus sur son adversaire.
Tous les joueurs doivent avoir un rôle défini dans un champ de "bataille" où chaque erreur, chaque oubli, chaque moment de déconcentration diminue les moyens de combattre et affaiblit l’équipe.
Hier, pour mener à bien sa tâche, Hamdi a su, au fil du match, apprécier la valeur de la position de son équipe sur le terrain par rapport à celle de Bernard Casoni. Il a appliqué sa stratégie et sa tactique et a su dresser un plan qui lui a permis de sauter les obstacles que l’autre camp lui a opposé.
Miloud Hamdi a eu la faculté de développer la position de chacun de ses joueurs en tenant compte des manœuvres de son adversaire.
La victoire a été obtenue grâce à une volonté constante des joueurs de se surpasser mais aussi grâce à celle de Hamdi d’imposer son système de jeu. Il a su coordonner ses joueurs et prendre les bonnes décisions au bon moment en attaquant, restant passif ou contre-attaquant, après analyse des moyens et des menaces que lui offrait la situation sur le terrain.
Avant le début du match, Miloud Hamdi s’est probablement trouvé devant plusieurs variantes et a dû choisir celle qui lui semblait la plus favorable. Elle s’est révélée décisive puisqu’elle lui a permis de prendre le dessus sur son adversaire.
Debout, au bord du terrain, durant tout le temps que dura le match, baskets-jean- blazer, sourire malicieux au coin des lèvres, Hamdi s’est donné un look inhabituel lors de ce derby. Il semblait moins stressé que son adversaire cannais. Une confiance qui lui permettait de discerner rapidement les bons des mauvais coups, contrairement à Bernard Casoni qui fit preuve de beaucoup d’incertitude et de désarroi (les 3 changements effectués en moins de 10 minutes l’attestent). Miloud Hamdi observait, replaçait ses joueurs, les encourageait et communiait avec eux lorsque Benmoussa puis Darfalou avaient fait trembler les filets de Chaâl.
Tel un échéphile émérite, Hamdi n’a offert aucune possibilité de parade au coach mouloudéen, le couchant au bout de 94’, le mettant mat et sortant vainqueur d’une partie qui ne pouvait lui échapper.
En toute modestie, Miloud Hamdi a même eu la délicatesse de ne pas tirer la couverture vers lui et a expliqué la victoire usmiste par une plus grande combativité de ses joueurs. Bravo coach !

La feuille de match

Mise à jour de la 6e journée du championnat national de Ligue 1 - 2017-2018 : MCA - USMA : 0 - 2
Stade : 5 juillet 1962 (OCO) – Alger
Affluence : nombreuse
Organisation : bonne
Temps : frais
Pelouse : glissante par endroits
Arbitre : Lotfi Bekouassa – 1er assistant : Abderrahmane Brahim – 2ème assistant : Nabil Bounoua – 4ème arbitre : Hamza Bouslimani
Buts : Benmoussa (56’) – Darfalou (85’) pour l’USMA
Avertissements : Koudri (40’) – Benguit (58’) – Benkhemassa (75’) – Beldjilali (88’) pour l’USMA ; Karaoui (71’) – Boudebouda (88’) Mouedene (60’+3) pour le MCA
Expulsion : aucune

USMA : Zemmamouche (cap.) – Benyahia (Chita 68’) – Cherifi (Hammar 76’) – Chafaï – Abdellaoui – Benkhemassa – Yaya – Koudri (Beldjilali 82’) – Darfalou – Benguit - Benmoussa
Remplaçants : Berrefane – Sidibé – Boumechra - Hamzaoui
Entraîneur : Miloud Hamdi

MCA : Chaâl – Hachoud – Boudbouda – Mebarakou – Bouhenna – Amada – Nekkache – Bendebka – Bernabas (Seguer 72’) - Derrardja (Balegh 67’) – Karaoui (Mouedene 75’)
Remplaçants : Daâs – Azzi – Boulekhoua – Mansouri
Entraineur : Bernard Casoni

Lu 1280 fois