Prochain match

Ligue 1 Mobilis J1 26/08/17 - 17:00

Dernier match

USMA
Caps Utd

Classement - Ligue 1 Mobilis

2e
50
14
8
8
Points
Victoires
Nuls
Défaites

Mercredi, 12 Juillet 2017 22:12

Les potins des Juillettistes… Favori

Écrit par  Omar Boumitine, Rue Marengo, Alger Casbah…
Évaluez cet article
(0 votes)

USMA – Repos mais trabajo… Les lampions du khamsa jouilia se sont éteints après cette mémorable soirée festive animée brillamment lors du match face au Capcs United, et le show commémoratif des 80 ans de l’Itihad Chouhada. Bravo ya sghar ! A présent, les joueurs et les différents staffs sont en vacances bien méritées après une saison harassante, ponctuée par deux longues trêves d’un mois imposées par une gestion hasardeuse, calamiteuse dirais-je, d’une ligue incompétente ayant montré toutes ses limites et son amateurisme. Pfff, al hassone. La direction de l’Itihad el Hadara travaille toujours d’arrache-pied pour clore le recrutement où il ne manque qu’un ou deux joueurs max. Les libérés sont déjà portés sur la short-list du prézidon Rebouh et ne restent que les formalités d’usage. On rappellera que le regroupement estival aura lieu en altitude (coucou Sâadanou) et la fraîcheur montagneuse de Katepe/Izmit au pays d’Attatürk. D’ailleurs, certains joueurs ont déjà eu l’occasion de visiter en 2012. Pour l’instant, notre « dwuim tchim » (coucou radio Jbiber) se la coule en douce chacun son lieu de villégiature. Agréables vacances donc qu’on souhaite à notre équipe chirée et lui donnons rendez-vous le 25 de ce mois pour la reprise à Santogi… Saha fikom o cheh fi hadouk…

CRB – Parade et folie des grandeurs…
Le CR Pilkor a fêté son sacre sur le fameux car el hamra dial cheh cheh Hammam Melouane (coucou Zaïm). Les accompagnateurs voulaient rejoindre le Bastion et terminer la fiesta à Djidjel stek stek. Nieto, car le cortège s’arrêta devant la wilaya après une parade sur un véhicule transformé zâama en bus à impériale, habillé grossièrement de flyers. Hadak ma halbat. Les chèques remis par le wali d’Alger ont été apparemment nominatifs pour éviter toute ingérence de la direktioune. Badi Zakou, oops, Badou Zaki recevra le sien en Dirhams mqarqchine par virement, sinon, kayane mica. Une bonne dizaine de milliards ira dans les caisses du club pour colmater les brèches, régler les salaires et primes impayées, les créances ensuite, passer au recrutement, libération et le stage d’intersaison. Hadj Skolli, le prézidon baggar, gargantuesque, hallucine en exigeant pas moins de 5 titres la saison prochaine. Donc, il veut la super chkoupette, le championné, dame coupe d’Algérie, la coupe « d’Arabe » et la cou-coupe de la CAF. Sahbi, un titre ça va, cinq titres bonjour les dégâts. Aux dernières nouvelles, après avoir annoncé Courbis (coucou Rolland, le plus marseillais des Algériens), lahbal, l’on se rabat sur Abdelhak quat-quat après son ratage de la botola maghribia avec les Tangérois (club repris, tiens tiens, par Badou Zaki). Des tractations zâama dans le plus grand secret de polichinelle… Ztek ztek Djidjel, appelle ztak ztak Pilkor…

Jiyaska – En panne d’idées et d’argent… En maintenant Timoucha et Ouardoucha à la barre technique, Zdimoh sait pertinemment que le club coulera d’ici la phase aller. Mâalich ya sidi. Le nerf de la guerre faisant défaut, on se rabat pour un prêt bancaire quitte à hypothéquer le siège du club. Arrivé là, la formation la plus sous-titrée de la planète est pratiquement en cessation de paiement, donc en faillite, avant de débuter la saison. La Jiyaskatastrophe croule sous le poids des dettes. Gravement graaave, piii ! Des joueurs non payés depuis 6 mois menaçant de recourir à la CRL. Des hôtels réclament leur pognon. Des bras de fer. Des bras cassés qui sont recrutés sans aucune étude, suivi ou analyse. Les meilleurs éléments natifs de la région ont été et sont chassés, pourchassés du club, alors on recrute à tout va. Louwèze bark, bouzahroune, ya qiyasse ya miyasse. Un club géré à la hussarde ne peut partir qu’à la dérive. Même Lounis Temzi (Addal+, BRTV) et ses nombreux invités, ne cessent de tirer la sonnette d’alarme en invitant Khali Moh la barbiche, vieilli, avachi, hagard, désemparé, impuissant, perfusionné, de remettre les clés du club des pâquerettes aux compétences avant de commettre l’irréparable. Les unes et articles trompeurs de Compipi et El-Heffaf risquent de lui jouer un sale tour. Nul n’est éternel alors, il faudrait mieux quitter la meïda lorsqu’elle est desservie… Aya khassar inou…

L’OM fait son marché fe dlala… Oui mais dans les fins fonds des équipes de petites mais vraiment petites divisions. 3and Goumari, salaire bourakhssoune. L’OMagouilles de Boulaqlaqal, après avoir offert le match sauveur dial La Madrague à Lahnoucha, moyennant bessif ristourna lah yastourna, on use et on abuse un p’tit chouia en libérant deux joueurs combinards au profit des Kanaris kui kui, sans contrepartie puisque l’argène n’a pas encore été débloqué depuis belle lurette. Rak tsal ya Bou, rak tâaraf s’hab el banka. Une autre mséréfa est attendue du côté de Semsouma après la parodie grotesque ressemblant étrangèrement à celle d’Allemagne-Autriche lors du Mundial espagnol de 1982. Un copié-collé digne de lik-liya ya Sâadia, ghir fe centre. Kayane errachi ou kayane el mortachi, sahla mahla. Les oranges-bleusailles font leur b.a-ba dans les eaux troubles de la jungle de notre pôvre foot maquignonné. Espérons qu’ils rejoindront bientôt le purgatoire. Bakraggio qalak la combinazzione existe depuis 1962. Qachra w toupi. Aya prouve-le… Zdam zdam ya Bou, rmawak âala rassak…

C3/CAF – Sfax 4 Molodia 0 – La déculottée sfaxienne…
Ces marionnettes habillées en verde leone ne comprendront donc jamais qu’un match se joue sur le terrain et non dans des journaux clubards. Yawaddi klahoum fox. En moins de 2’ de jeu, les Sfaxi ont flexy le premier but par Chouat qui a carbonisé Choucha Sefra. L’attaquant tounsi récidivera dans les 5 dernières minutes de l’inspecteur Bourel pour doubler la mise. La messe a été dite et deux autres banderilles furent plantées par fax dans la cagette du Molodia qui avait encore dans l’esprit la débâcle de Santogi avec Stéf qui porte les mêmes couleurs que Sfax. Kima dial la Juve. Ihhh, skhana avec 4 groniyate tounsiate qui leur font une sacrée douleur. Qalek Hagrouna touansa. Ghir tbahdayel, pfff. Pas d’accueil à Maison Blanche puisque le ministre des sports et le prézidon de la Ligue étaient présents au khamsa jouilia pour suivre le match gala USMA-Capcs. Ce n’est pas avec une raclée pareille, 4 pageots fel mozetta, que des officiels viendront à l’aérogare pour les bousboussades de bienvenue. Makach mah mah ! D’ailleurs, la chambée de Green Corsage leur ont fait entendre des vertes et des pas mûres. Jeff Chandler a été pris à partie rendu responsable de la débâcle tounsia. Al hassone. En septembre, ils retourneront croiser le fer avec les Clubistes au match retour… Tawwa barcha b roba3iya fi Radez… Wach eddak lel oued ya zitouuuna. Aya, tchao Max…

FAF – Domiciliation de l’ENZ…
Les « experts » ou les 3 Stooges de la farineuse zetchouienne « ont décidé » de faire jouer l’ikipe nassiounal au stade Hamlaoui de Constantine. Ouahed rescapi, ouahed djornaniste cheham, ouahed pieds plats hlib guigoz. D’accord, on n’en disconvient pas sauf que l’enceinte sportive ne dispose même pas de sièges fi les tribunes. Kima khamsa jouilia, Tchaker et tous les stades dial el Zazayer. Mais là où le bât blesse, c’est lorsque le prézidon Zetchou déclare, lors de sa conférence de presse fi Sidi Moussa, que l’ikipe nassiounal appartient à tous les Algériens et pas que pour l’Algérois. Ow ? Pourtant, l’ENZ était domiciliée à Tchaker ya Si et depuis belle lurette et Blida n’est pas l’Algérois ! D’accord pour que l’ENZ évolue sur l’ensemble du pays y compris Seffouhi, Témouchent, Béni Tour, Béchar et Larbâa. La FAF devrait avoir une liste de tous les hôtels, restaurants, infrastructures sportives et autres infos du pays avec contacts, photos, vidéos. Le stade ne doit pas avoir uniquement une bonne pelouse mais le confort pour un public toujours méprisé, marginalisé. Arrêtons de se coiffer et de se géléifier les tifs avec de la brillantine, y’a plus urgent à faire… Aâssima chaba ou hallaba… 3îch tchouf…


Tah-ya Za-za-yer… Aya tchao ya Sghar… Komping raho kompli ya zah, piii, wachane hada… Heureuzma ditt ghir qarsoune, serbitta o kasse-krôte felfel…


Omar Boumitine, Rue Marengo, Alger Casbah…



NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…

Dernière modification le Mercredi, 12 Juillet 2017 22:15

Laissez un commentaire

Assurez vous de remplir les (*) champs obligatoires.

Vous êtes libre de vous exprimer, mais on ne pourra accepter certains mots grossiers et seront remplacés par des '*'. Merci de votre compréhension!

Éditorial

  • 1
  • 2

L’USMA a 80 ans

Au commencement était le 5 juillet 1937…Mai 1937, rue Salluste ou zenket dar el-Khal (rue de la maison du...

Admin-site 03 Juil 2017 Clics:1363

Lire la suite

L’USMA aux quarts de tour…

Saha ftorkom yal khaoua…Je ne refais pas le match mais USMA-Zamalek au khamsa jouilia fut un bon match,...

Admin-site 23 Jui 2017 Clics:1033

Lire la suite

Derniers Commentaires