mercredi, 23 décembre 2015 23:19

L’enjeu tue le jeu… mais Kop madjnoune...

Écrit par Lamri Boulares, M’zita, wilaya 34 Bordj Bou-Arréridj…
Évaluer cet élément
(4 Votes)
Le public, nombreux à s’être déplacé au Khamsa Jouilia n’a, hélas, pas été gâté par le petit spectacle fourni entre les deux antagonistes frères-ennemis le temps d’un match, un non-match. Une certaine presse cacaphonique a surmédiatisé l’événement à sens unique qui a fini par faire plouf. Donc un flop même si les deux kop nous ont gratifiés d’une magnifique animation. Il faut juste noter que les Usmistes n’ont pas déployé de grands tifos mais le « 1956 » était très significatif. Kop madjnoune dial les Rouge & Noir. Certains journaleux toute presse confondue, ont ironiquement déformé le 1956 par 1965. Mais on n’est pas dupe ! Par ailleurs, les Miloudistes ont dû faire appel à des coopérants techniques du Raja Beidaoui pour l’importation du know-how et la confection de tifos car les kilotate verde leone sont toujours aussi nuls et peu créatifs dans ce bizness. De mazembistes, ils passent rajaouis, c’est comme sauter du coq à l’âne. Chiffoune eddefoune. Demain ils iront sûrement prier du côté de Notre Dame… Qiiiwww… Je ne vais pas refaire le match bla bla bla, mais Benmoussa, l’enfant de Lalla Setti, a raté son Boom. Le cuir s’étant heurté en pleine équerre, fe tess3înou, ouine yeskioune chitane. Zahia Bimbo, cheveux cheddar, était complètement battu. En ratant de son dmagh la cage de Chouicha Sféfra, Andria Carolus s’est mordu les doigts car il avait une belle opportunité devant lui pour assommer les Miloudiettes qui ont failli faire dans leur kilotate XXL. D’ailleurs, les joueurs ont joué avec des couches appréhendant les fuites d’une bouliga. Auparavant, Benouzaza le ripoupou bientôt retraité, a fermé l’œil d’abord sur Chita bros-bros suite à un tirage de maillot sur Zino Ferhat à l’entrée des 18 yards. Ni cartoune, ni coup franc. C’était juste avant la mi-temps. Plus tard, Nadji se fait ceinturer par Bouhenni dans la surface de réparations. Le ripoupou omet de siffler un péno et avertir le défenseur adverse. Tout compte fait, Benouzaza avec un arbitrage vicieux voulait une tabla pour ne pas faire de jaloux… Qiiiwww… Chez les entraîneurs, Miloud Hamdi paraissait satisfait du résultat après la déconfiture face aux Hydratis du PAC. Il n’a pas gagné mais il n’a pas perdu. C’est le big derby et apparement, le point du nul agréé les deux équipes. L’oursou jambes arquées et son adjoint bsikriou gorilla ont été pris à partie par les supporters du Moyen des Clubs d’Alger. Les Miloudistes avaient peur de l’USMA et savaient qu’à la moindre erreur, ils la paieraient cher, très cher. D’ailleurs, Hachouda avait fait son mea culpa en reconnaissant publiquement la suprématie et la dangerosité des joueurs Usmistes. « Nous avions peur des attaquants de l’USMA ». Pour cela, les joueurs dial l’USMA "rikilaw lgoudam" et ceux du Miloud "avançaw rawla". On l’avait déjà dit, le mazembiste des clubs joue la peur au ventre devant l’USMA malgré le « boostage » d’une presse payée à inventer des titres tape à l’œil, des articles bidons et des interviews imaginaires. A3tiwna waqt, a3tiwna waqt, a3tiwna wakt ya wlidi…. Qiiiwww… Après ce derby de mise à jour, l’USMA reste invincible depuis 13 journées avec une confortable avance de 10 points sur ses poursuivants suspendus dans la vingtaine pour encore pas mal de matchs. Si les poulains de Miloud Hamdi arrivent à faire le plein en recevant Blida Hanouni ensuite les Nasriettes de Parnet, alors l’on pourra dire que l’USMA aura fait un grand pas vers le titre. Nous n’allons pas nous enflammer mais il faudrait jouer avec plus de conviction. Après la rencontre de samedi face à l’USMB qu’il faut absolument gagner afin de faire plaisir aux milliers de fans et de passer une agréable fin d’année, bien douillette. Ramenez-nous Ghizlain, l’attaquant de l’Arbaa qui a le profil du parfait baroudeur puisqu’il a déjà inscrit 8 buts avec le RCA. N’oublions pas Meziane, Bourdim, Belkhiter sans encombrer le vestiaire usmiste car les places seront chères. Oui, dégraisser l’effectif peut être aussi une excellente chose. En attendant, on souhaite une heureuse fête du Mawlid Ennabawi Charif à tout le monde… Standing ovation pour nos supporters qui ont été, fidèles leurs traditions, à la hauteur de l'événement... Qiiiwww... Tah-ya Za-za-yer… Aya tchao ya Sghar… Fli vakonce nroh Marouk ndjib tifou 3and s’hab el Wydad… Lamri Boulares, M’zita, wilaya 34 Bordj Bou-Arréridj… NDLR : Toute ressemblance avec des personnages ou des situations existants ou ayant existé serait purement fortuite…
Lu 4399 fois