jeudi, 15 mars 2012 13:02

MCO vs USMA : El Bahdja à la conquête d’El Bahia

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(1 Vote)

C’est sans la présence du public que se jouera cette énième confrontation entre hamraouas et usmistes.

La LFP ayant infligé une sanction d’un match à huis clos pour le MCO, c’est donc privées du soutien de leurs nombreux supporters que les deux équipes évolueront dans l’immense arène oranaise d’Ahmed Zabana.

Si, en théorie, l’USMA paraît favorisée par le fait de jouer devant des gradins vides, le MCO pourrait lui aussi tirer avantage de cette situation.

En effet, subissant une pression terrible de la part de leurs inconditionnels supporters, les oranais joueront l’esprit plus libéré ou du moins seront moins crispés que s’ils avaient à endurer les inévitables critiques et autres gentillesses qui fuseraient des tribunes, si les spectateurs avaient été là.

A l’USMA, jouer à huis clos a rarement été bénéfique. Au cours de ces 20 dernières années, si on excepte les deux rencontres disputées contre le même adversaire (MCA) et gagnées toutes les deux (1-0 et 3-0), l’USMA ne s’est jamais imposée lorsque le public n’était pas convié à assister aux rencontres. Que ce soit à Bordj Bou Arreridj (CABBA), Annaba (USMA’), à Oran (MCO) ou à Omar Hammadi même (CSC), l’USMA n’a jamais réussi à s’adjuger le gain de la victoire. Ceci pour dire que le huis clos n’arrange pas forcément l’équipe à laquelle on pense.

Les oranais, en pleine tourmente, ont un besoin urgent de points. Après avoir entamé un début de redressement avec la venue de Henkouche à la barre technique, le MCO est retombé dans ses travers au point où la direction oranaise, dans une ultime tentative de sauver les meubles, s’est séparée de son coach pour confier les rênes de l’équipe au suisse Raoul Savoy, secondé par le camerounais Hans Agbo. Mais au MCO, les problèmes ne sont pas que d’ordre technique. Les joueurs se plaignent de ne pas percevoir leurs salaires et autres primes de matches et cette situation se répercute inévitablement sur leur rendement sur le terrain. L’indiscipline bat son plein et le néo coach oranais se voit contraint de sévir dès sa prise en main de l’équipe. Le club glisse dangereusement vers les profondeurs du classement, plongeant ses nombreux supporters dans l’angoisse d’un remake de la saison 2008-2009, de triste souvenir. Cette situation tendrait à faire croire que les oranais ont abdiqué, accepté leur sort, et que les équipes qui auront à les rencontrer aussi la partie facile. Le penser serait mal connaître la réaction qu’une bête blessée peut avoir. Ce serait, également, sous estimer l’orgueil des hamraouas qui se battront avec l’énergie du désespoir afin de sauver leur club des affres de la relégation.

Meziane Ighil a assez d’expérience pour savoir que ses joueurs devront sortir leurs tripes pour venir à bout des oranais. Ils devront rééditer la prestation de samedi dernier face à la JSK, et peut-être faire mieux, pour espérer revenir d’Oran avec les trois points du succès.

Si le titre de champion d’Algérie est un objectif que l’USMA compte toujours atteindre, il lui faudra ramener un maximum de points de l’extérieur. A ce stade de la compétition, tout point perdu vaudra son pesant d’or dans le décompte final. L’USMA, sans atteindre le sommet de la perfection, joue mieux. Elle dispose d’atouts qui peuvent lui permettre de s’imposer chez son hôte. Meziane Ighil dispose de pratiquement tous ses éléments. Il restera à ses joueurs, à ses attaquants notamment, de faire preuve de plus de réalisme et d’efficacité devant les buts adverses.

Le MCO ne peut se permettre de perdre au risque de s’enfoncer un peu plus vers la zone des reléguables. L’USMA, quant à elle, doit gagner pour ne pas se laisser distancer par le duo de tête et rester concernée par la course au titre. Ce qui est sûr, c’est qu’un éventuel partage des points n’arrangerait aucune des deux équipes.

Equation simple et complexe à la fois qu’auront à résoudre les deux formations !

22ème journée du championnat de ligue 1 : MCO vs USMA

Date : samedi 17 mars 2012

Horaire : 15h00

Stade : Ahmed Zabana – Oran

Arbitres : Achouri – Amri – Zid – 4ème officiel : Bachir

La rencontre des U21 qui opposera le MCO à l’USMA se jouera sur la même pelouse. Elle débutera à 11h00 et sera arbitrée par Messieurs Neder, Berrachou et Bouchala, tous trois de la ligue d’Oran.

Lu 3678 fois Dernière modification le jeudi, 22 mars 2012 22:49

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.