dimanche, 25 septembre 2011 14:41

Début de parcours d’un futur champion ?

Écrit par Amine Tirmane
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Mission accomplie pour les Rouge et Noir. Trois matches, trois victoires, quatre buts marqués, aucun but encaissé, que demander de plus ? Mieux encore, les Rouge et Noir progressent de match en match, et la mayonnaise commence à prendre. En effet, les Rouge et Noir ont encore pu s’imposer avant-hier sur leur pelouse fétiche du stade Omar Hamadi sur un adverse qui n’a pu suivre le rythme de croisière imposé par la bande à Renard. Après deux succès contre le CAB et l’USMH, avec la plus petite des marges (1-0), les coéquipiers de Boualem ont cette fois-ci montré un visage meilleur, en assurant le spectacle face à la formation du Khroub. Avec un total de neuf points en trois matches joués, on ne pouvait attendre mieux de cette Dream Team usmiste, même si le groupe a été critiqué lors des deux premiers matches. Pour un prétendent au titre, on peut dire que ce début de saison tonitruant est de bon augure, et on peut d'ors et déjà avancer que l’USMA ne va rien lâcher. Au contraire, les gars de Soustara vont à coup sûr tout faire pour rester sur la même dynamique, avancer doucement mais sûrement, en continuant à récolter le maximum de points avant la phase retour, et ce, pour prendre une bonne option sur ses concurrents directs qui peinent à enchaîner les bons résultats, à l'image de la JSK, de l’ESS ou encore de l’ASO.

La mayonnaise commence à prendre
Pour revenir au dernier match disputé contre les Khroubis, il faut dire que cette fois ci, tous les présents au stade Omar Hamadi sont sortis très contents. Quoi de plus normal pour une équipe qui a gâté son public par un spectacle de premier ordre. Lors de la première mi-temps, les Rouge et Noir ont dominé de bout en bout leur adversaire, qui s’est perdu sur le terrain, en raison de la vitesse de croisière imposée par Djediat et consort, notamment avec des petites passes et des accélérations qui ont fait la différence. C’est devenu une bonne habitude chez les Usmistes ; presser dès le début de la rencontre, ne laissant aucune chance de respirer à l’adversaire pour espérer quelque chose. L’USMA a fait un match parfait contre l’ASK, contrairement aux deux premières rencontres contre le CAB et l’USMH. Beaucoup d’amélioration dans le jeu usmiste, donc, la mayonnaise commence vraiment à prendre, et les supporters n’ont plus à s’inquiéter de leur Dream Team.

Les joueurs offensifs se révoltent !
Parmi les choses qui ont changé lors du match face à l’ASK, c’est incontestablement le rôle très important qu’ont joué les joueurs offensifs. En effet, c’est une nette amélioration que les inconditionnels des Rouge et Noir ont remarqué avant-hier. En d’autres termes, il n’y a pas photo entre le rendement de l’animation offensive des deux premiers matches du championnat et celui d’avant-hier. On se rappelle que les Djediat, Boualem et autre Boumechera avaient beaucoup de mal à percer dans la surface de réparation, en raison du regroupement de l’équipe adverse dans son camp. Contre l’ASK, les joueurs portés vers l’offensif se sont révoltés, alors qu’on a retrouvé cette paire Boualem-Boumechera qui faisait des misères à tous les défensuers qu'ils rencontraient sur leur chemin, la saison dernière. En plus de ce duo, on a retrouvé le Djediat des grands jours, celui qui alimente les attaquants et qui réussit des exploits individuels. Il faut dire que le score aurait pu être beaucoup plus lourd, n’étaient les maladresses de Hamiti, Djediat, et autre Daham.
Par Amine Tirmane

Lu 1816 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.