dimanche, 12 juin 2011 18:56

Après la pluie, le beau temps !

Écrit par Amine Tirmane
Évaluer cet élément
(3 Votes)

Fini le temps où les joueurs de l’USMA quittaient le terrain sous les insultes du public grogneur des Rouge et Noir. Avant-hier, nous avons assisté à une chose que nous n’avons pas vu depuis très longtemps à Bologhine. Juste après le coup de sifflet final de l’arbitre, les joueurs se sont dirigés vers leurs supporters pour fêter la victoire dans une ambiance formidable qui nous a fait rappeler les moments glorieux de l’équipe phare de Soustara. ompagnée
En effet, après un passage à vide qui n’a que longtemps duré, les Usmistes sont en bonne voie désormais afin d’assurer l’objectif qui n’est autre que le maintien. Tout avait commencé à la fin de la phase aller, lorsque des dissenssions sont nées au sein de la famille usmiste. Ensuite, il y a eu des résultats médiocres, malgré la venue d’un entraîneur d’envergure comme Hervé Renard qui ne pouvait pas maîtriser son groupe. Cette situation provoqua une grogne chez les inconditionnels usmistes qui ont exercé une pression sur leurs joueurs, accompagnée par des bagarres et même des agressions sur certains joueurs cadres comme Achiou, Ghazi et Aouameri. Cela dit, depuis quelques semaines, les choses vont mieux à Soustara, plus exactement depuis le retour de Mouldi Aîssaoui et Reda Abdouche aux affaires du club, ainsi que l’association des deux enfants du club Dziri et Aksouh à la barre technique, aux côtés de Renard et Beaumelle.

Les joueurs ont retrouvé la confiance
D’aucuns s’accordent à dire que depuis que la pression et la tension se sont apaisées, la bande à Renard a retrouvé confiance, affichant par la même un très bon état d’esprit comme ne cesse de le dire le coach Renard. Avant-hier, les Rouge et Noir ont prouvé leur retour en force en dominant de bout en bout leur adversaire et concurrent direct, à savoir le CABBA, puisque le score aurait pu être plus lourd n’étaient-ce les occasions ratées par Boulebda et consorts. Par ailleurs, il est à signaler que Renard a enfin trouvé la bonne formule, avec une tactique « révolutionnaire » (3-5-2). Avec une telle stratégie de jeu, les Rouge et Noir ont pu redresser la barre en enchaînant de bons résultats, même si l’équipe pouvait mieux faire, puisque de l’avis de tous Achiou et consorts ont raté deux points à El Eulma et Khroub puisqu'ils ont été meilleurs que leurs adversaires. Désormais, il ne reste que quelques points pour que l’USMA assure définitivement le maintien, et la bande à Renard est plus que jamais proche de son objectif, à quatre journées de la fin de la saison.
Amine Tirmane

Lu 5000 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.