jeudi, 03 décembre 2020 15:52

JSS - USMA : Réaction attendue pour les usmistes à Béchar

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une semaine après leur défaite face à sétifiens, les Rouge et Noir iront à Béchar dans le cadre de la 2e journée de Ligue 1. Dans un stade toujours vide, les usmistes devront montrer un bien meilleur visage.

Restant sur une défaite à domicile et bons derniers au classement, les usmistes doivent élever leur niveau de jeu à l’occasion de cette 2e journée de Ligue 1.
Les usmistes se doivent donc d’être au rendez-vous et montrer un tout autre visage contre la JSS pour retrouver la confiance et éteindre (au moins un peu) le début d’incendie qui s’est déclenché après les deux prestations plutôt ternes face au CRB (1-2) puis devant l’ESS (0-2).
C'est donc une réaction d'orgueil qui est attendue ce samedi (14h) de la part Rouge et Noir face à la JS Saoura. Les usmistes vont devoir montrer un peu de fierté et d'amour-propre. Il faut remettre les têtes à l'endroit. Il est l'heure de se ressaisir pour eux et de montrer autre chose.
Il faut toutefois dire que ce déplacement à Béchar ne tombe pas très bien puisque les usmistes se sont rarement sentis très bien au stade du 20 août 1955. L’adversité sera élevée même si la rencontre se jouera à huis-clos, dans un grand silence.
Bouziane Benaraïbi a dû recadrer ses joueurs cette semaine, notamment ceux qui ont été auteurs d’une prestation décevante.
Il devra aligner des joueurs qui ont faim et qui joueront avec leur tête. Les Rouge et Noir doivent faire un bon match avec une performance constante sur l’ensemble de la partie.
Ils devront également savoir que lorsqu’ils rentreront sur le terrain, ils ne seront pas seuls au stade. Il y aura des dizaines de milliers de supporters qui les soutiendront derrière leur poste radio.
Ce n’est certes "que" du football. Mais, en ces temps incertains, les paroles apaisantes ont bien du mal à trouver écho, si ce n’est de sens, chez beaucoup de supporters usmistes.
Il n’en demeure pas moins que les usmistes se retrouvent devant une réalité. Leur réalité. Celle d’un club qui ne peut plus perdre de temps dans sa quête d’une équipe capable de faire bonne figure dans ce championnat.

 

2ème journée du championnat de ligue 1 / 2020-2021

· Date : samedi 05 décembre 2020
. Horaire : 14h00
. Stade : 20 août 1955 - Béchar

Arbitres de la rencontre Image

. Arbitre centre : Mohamed Saïdi
. Arbitre assistant 1 : Ali Hadj Saïd
. Arbitre assistant 2 : Zakaria Miraoui
. 4e arbitre : Ahmed Benhamou

Météo Image
· Temps : plutôt dégagé
· Température à l’heure de la rencontre : 17°
· Vent : modéré
· Humidité : 40%

Télévision Image : le match ne sera pas retransmis à la télévision



U S M Alger

Classement : 20e
Points : 0
Joués : 1
Gagnés: 0
Nuls: 0
Perdus: 1
Buts pour : 0
Buts contre : 2
Goal avérage : -2

A l'extérieur

Ce sera le premier match de ce début de saison que l’USMA jouera loin de ses bases.

La forme actuelle

Deux matchs officiels et déjà deux défaites. Il était attendu que le démarrage soit poussif, mais les résultats obtenus jusque-là déçoivent quand-même. Le niveau de certains anciens joueurs semble avoir régressé (Khemaïssia, Chita, Zouari, Benhamouda,…) alors que celui de certaines recrues laisse dubitatif les supporters usmistes (Bouchina, Abdeldjelil,…). Il est possible que cela soit dû à une absence de cohésion et d’automatismes qui tardent à venir et qui risquent de plonger le Club dans une spirale de mauvais résultats. L’USMA en est encore aux essais sinon comment expliquer ce choix d’aligner côte à côte Mahious et Abdeldjelil et de se priver d’un élément chargé de pourvoir les attaquants en bons ballons. A moins que le coach usmiste ait opté pour un 9,5 dont la tâche serait de décrocher et de participer au jeu. Ce que ni Mahious et encore moins Abdeldjelil n’ont été en mesure de faire devant les sétifiens.
L’USMA ne possédant pas actuellement un joueur ayant la capacité à orienter le jeu et dont la présence est cruciale pour le bon fonctionnement d’une équipe, cette carence pourrait être comblée par un milieu de terrain capable de se projeter sur les phases offensives. Un profil qui pourrait être retrouvé chez un Boumechra ou un Benhamouda, à condition de les mettre dans de bonnes conditions de jeu et de leur faire confiance.

Le contexte

Ciccolini parti, c’est son adjoint Bouziane Benaraïbi qui assure désormais le coaching de l’équipe. Pour son premier match devant l’ESS, la touche de l’ex entraineur adjoint de l’Ahli saoudi n’a pas été perceptible. L’USMA a joué comme face au CRB. C’est à-dire un peu anarchiquement, où tout le monde courait dans tous les sens sans trop savoir quoi faire avec le ballon, avec une propension à trop jouer latéralement et un jeu qui manquait visiblement de profondeur. C’est pourquoi il est attendu du staff technique qu’il apporte les correctifs nécessaires pour enfin permettre aux joueurs de mieux s’exprimer.


Le groupe

. Gardiens – Guendouz, Sifour
. Défenseurs – Khemaïssia, Bouchina, Hamra, Belaïd, Alilet
. Milieux – Koudri, Belarbi, Boumechra, Chita, Benkhelifa
. Attaquants – Mahious, Zouari, Belkacemi
. Entraîneur – ?

Les absents

. Blessés : Redouani

. Contaminés à la Covid-19 : Zemmamouche, Achour, Beneddine, Soula, Beneddine, Abdeldjelil, Benaraïbi, Baup
. Incertains : /
. Suspendus : /


JS Saoura

Classement : 1e ex-æquo
Points : 3
Joués : 1
Gagnés: 1
Nuls: 0
Perdus: 0
Buts pour : 1
Buts contre : 0
Goal avérage : +1

A domicile

La JSS a débuté le championnat 2020-2021 par un déplacement à Médéa. Elle recevra l’USMA pour sa première réception sur son terrain du 20 août 1955

La forme actuelle

Très bon début des saouris qui sont allés arracher les trois points de la victoire à Médéa (1-0) En Ligue 1 depuis de nombreuses saisons, la JSS prouve à chaque exercice que c’est une formation avec laquelle il faut compter pour les places du haut du tableau.
La JSS a gardé son ossature de la saison dernière, son entraineur Meziane Ighil et présente un ensemble équilibré dans toutes ses lignes

Le contexte

Devant une USMA qui doute actuellement, la JSS voudra profiter de la mauvaise passe de son adversaire pour empocher les trois points du succès. L’absence du public se fera certainement ressentir pour les poulains de Meziane Ighil mais les saouris ont assez de ressources techniques et mentales pour surmonter cet handicap. Et puis, jouer devant des gradins vides chez soi ou à l’extérieur risque de durer. Aussi, les équipes devront prendre ce paramètre en considération et s’y habituer

Le groupe

. Gardiens – Haouli, Saïdi, Bouziani
. Défenseurs – Allaoui, Amrane, Bensalah, Bennou, Boubekeur, Guious, Kaddour, Meddahi, Talah
. Milieux – Belhamri, Bouchiba, Daoud, Droueche, Hamidi, Hammar, Saâd, Messaoudi, Hammia, Sâad, Yedroudj
. Attaquants – Boutouala, Zaïdi, Toumi, Khelifi, Akacem, Lahmeri, Slimani, Yahia Cherif
. Entraîneur – Meziane Ighil

La saison dernière

A l'aller
L’USMA avait mis du temps pour assurer un large succès aux dépens de son adversaire sur le score net de 4 buts à 1. Meftah avait ouvert le score dès la 13e minute sur penalty avant que Hamidi ne remette les pendules à l'heure 5 minutes plus tard (18e). Il a fallu attendre le dernier quart d'heure du match pour voir Mahious (74e), Ellafi sur penalty (88e) et enfin Zouari (89e) donner plus d'ampleur à la victoire de l'USMA.

Au retour
Après le départ de Bilel Dziri, c’est Farid Zemiti, son adjoint, qui prit le relais à la tête de la barre technique de l’USMA. Zemiti n’avait rien proposé de nouveau. Il connaissait parfaitement l’effectif mais ne donnait pas l’impression de pouvoir trouver les solutions tactiques. L’USMA manquait de tout : de qualité technique, de qualité mentale, d’intensité.
La JSS n’avait pas eu besoin de se sublimer pour venir à bout d’une USMA qui s’était déplacée à Bechar pour ne pas prendre de but.
Les saouris avaient simplement exploité les failles laissées par une équipe de l’USMA amorphe, notamment en première période, pour remporter les points du match.
Dominés territorialement, les Rouge et Noir ont tenu durant 45 minutes, ne se montrant que rarement dangereux offensivement. Privés de ballon, ils concéderont un penalty et perdront Oukkal juste avant la fin de la première mi-temps. Le coup de pied de réparation avait été transformé par Lhamri (45e+4)







Lu 145 fois Dernière modification le samedi, 05 décembre 2020 09:58

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.