dimanche, 09 février 2020 15:07

USMA 1 - 3 CSC : De mal en pis !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’USMA a encore chuté, cette fois-ci sur son terrain face au CS Constantine (1-3). Les usmistes signent leur deuxième défaite consécutive et leur 6e match d’affilée sans victoire.

Les semaines passent et cela ne s'arrange toujours pas pour l'USMA. Après la défaite concédée un peu plus tôt dans la semaine face à Sétif (3-1), les Rouge et Noir ont concédé leur 2e revers consécutif en championnat face au CSC, au terme d'un match où leurs attaquants se sont montrés incapables de concrétiser le nombre incalculable de situations franches qui se sont offertes à eux et où leurs défenseurs ont de nouveau craqué dans les dernières minutes, devant des constantinois qui avaient flairé le bon coup et qui ont joué leurs chances à fond.

L’USMA s’était présentée au stade Omar Hamadi dans la peau d’une équipe qui devait absolument réagir après sa défaite concédée en semaine devant l’ESS. Mais le CSC de Rachid Khouda s’est aussi présenté avec des certitudes dans le jeu et des joueurs qui ont fait leur match.

L’USMA a commencé en confisquant le ballon dans de larges proportions, mais sans parvenir à surprendre son adversaire par des changements de rythme. Des occasions nettes se sont présentées aux usmistes mais aucune d’elles n’a été mise à profit.
L’USMA a maîtrisé les débats et aurait pu prétendre à la victoire si, en première mi-temps, l’arbitre assistant Etchiali n’avait pas invalidé le but de Mahious pour une position de hors-jeu pas du tout évidente et si l’arbitre de centre Mustapha Ghorbal n’avait pas fermé les yeux sur plusieurs fautes commises par les défenseurs constantinois aux abords ou à l’intérieur de la surface.
Mais l’USMA ne doit pas se cacher derrière ça car il aurait fallu qu’elle fasse plus pour remporter le match.
Plus de la part de ses attaquants qui ont échoué à chaque fois devant le gardien Rahmani alors que bien souvent ils n’avaient qu’à mettre le pied ou la tête pour loger le ballon dans les filets. Plus également de la part de ses défenseurs dont la fébrilité a été préjudiciable.

Devant l’inefficacité des usmistes, les clubistes constantinois ont osé un peu plus en seconde période. Si bien qu’à la 49e minute, Belkacemi, libre de tout marquage, profite des errements de la défense usmiste pour expédier un ballon victorieux dans les filets de Zemmamouche.
L’USMA reprend sa domination et arrive à égaliser après avoir vendangé de nombreuses occasions de but. A la 84e minute, Mahious, est stoppé irrégulièrement dans la surface alors qu’il s’apprêtait à tirer au but. L’arbitre Ghorbal désigne le point de penalty et Mahious le transforme le coup de pied de réparation imparablement (85e).

Dans leur envie de remporter le match, les usmistes se lancèrent en grand nombre en attaque dégarnissant dangereusement leurs arrières. L’entraîneur Billel Dziri, qui avait décidé de jouer son va-tout en mettant un maximum de joueurs dans le camp d’en face, va assister impuissant aux innombrables percées constantinoises dont les deux dernières allaient achever son équipe. En effet, le CSC, qui n’en demandait pas tant, procède en contre et se fait un malin plaisir de planter deux nouveaux buts dans la cage de Zemmamouche dans les toutes dernières minutes du match, d’abord par Belkacemi (90e) puis par le remplaçant El Haraïchi (90e +3)

Le coup de froid se confirme match après match pour l’USMA qui risque de connaître des moments agités dans les jours qui viennent.

Alors qu’ils étaient attendus après deux rencontres sans victoire en Ligue 1, les Rouge et Noir n’ont pas montré le ressort escompté face à une équipe de Constantine méritante.

Une défaite qui pèsera tout autant au classement que dans les têtes. Mais c'est surtout dans les têtes que ce 6e revers de la saison pourrait peser. Dans les têtes des adversaires, qui ne voient plus en cette USMA là l'équipe qui faisait peur de ces dernières années. Dans les têtes des joueurs usmistes aussi, dont certains ont encore montré leurs limites actuelles ce samedi à Omar Hamadi.

Feuille de match
17e journée du championnat national de Ligue 1- 2019-2020 : USMA - CSC : 1 – 3
Lieu : stade Omar Hamadi (Bologhine) - Alger
Affluence : match joué à huis-clos
Temps : printanier
Pelouse : bonne 
Arbitre : Mustapha Ghorbal – 1er assistant : Abdelhak Etchiali – 2ème assistant : Mohamed Serradj  - 4e arbitre : Redouane Allou
Buts : Mahious (85’ sur penalty) pour l’USMA ; Belkacemi (49’+ 90’) – El Haraïchi (90’+3) pour le CSC
Avertissements : Zouari (18’) – Koudri (32’) - Ardji (70’) pour l’USMA ; Yettou (38’) pour le CSC
Expulsion : /   

USMA : Zemmamouche  -  Ardji, Cherifi, Kheïraoui, Hamra -  Chita, Benkhelifa (Ellafi 62’), Koudri – Zouari, Mahious, Yaïche (Khemaïssia 74’)
Remplaçants : Mansouri – Tiboutine, Oukkal – Belarbi, Boumechra    
Entraineur : Billel Dziri

CSC : Rahmani – Benayada, Lamri, Chahrour, Zaâlani – Yattou, Heddad, Benmesaoud  – Belkacemi, Amokrane (Abid 67’), Aouedj (El Haraïchi 62’)
Remplaçants : Osmani – Boucheriha, Traoré –  Athmani
Entraîneur : Karim Khouda

 

Lu 460 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.