vendredi, 03 janvier 2020 17:11

USMA 1 - 0 PAC : A la force du jarret !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(2 Votes)

7ème  match sans défaite à domicile pour l’USMA et deuxième victoire dans un derby, après celle obtenue devant le CRB.

En prenant le dessus sur le PAC, l’USMA quitte le ventre mou du classement pour se positionner à la 5e place (en compagnie du MCO) avec deux matchs en retard à disputer dans les semaines à venir.
Disons-le tout de suite, le succès usmiste a été obtenu au prix d’une grande débauche d’énergie et la perte de deux joueurs pour le prochain match (Hamra, expulsé, et Meftah, averti pour contestation de décision). Un succès aux allures de victoire à la pyrrhus !
De son côté le PAC, après une première période en demi-teinte, a réalisé un second acte époustouflant. Durant la majeure partie des 45 minutes, les pacistes ont acculés les Rouge et Noir dans leurs derniers retranchements, se créant une multitude de situations favorables sans toutefois parvenir à trouver le chemin des filets.
Les usmistes, qui avaient ouvert le score dès la 24e minute par Boumechra sur service de Benhamouda, se sont aventurés plus souvent dans le camp des pacistes au cours du premier half. Après la pause, devant le pressing permanent de leurs adversaires, les Rouge et Noir ont reculé assez perceptiblement. Par vagues incessantes, le PAC ramenait le danger devant les buts de Zemmamouche. L’USMA défendait quelque fois à 10, ne laissant que le seul Mahious aux avant-postes. L’arrière garde usmiste repoussait toutes les tentatives des attaquants pacistes. Rien ne passait, malgré l’insistance des joueurs de Chalo qui trouvaient à chaque fois Zemmamouche sur leur chemin lorsque ce n’était pas  une jambe, un dos ou une tête usmiste.
Même lorsque l’USMA fut réduite à 10 après l’expulsion de Hamra (72e), le PAC se montra incapable de contourner la défense usmiste qui se défendit vaillamment. La deuxième mi-temps fut crispante pour les supporters usmistes qui se demandaient comment la cage usmiste pouvait rester vierge tant la domination paciste était évidente.
Au coup de sifflet final, amoindrie par l’absence de plusieurs joueurs, en infériorité numérique pendant plus de vingt minutes et devant un adversaire auteur d’une formidable moitié de match, l’USMA s’en sortait à bon compte, à très bon compte.

 

Feuille de match
6ème journée du championnat national de Ligue 1 - 2019-2020 (mise à jour) : USMA – PAC :   

Lieu : stade Omar Hamadi (Bologhine) - Alger
Affluence :
Temps :
Pelouse :   
Arbitre : Missoum Benabdellah – 1er assistant : Mohamed Serradj – 2ème assistant : Benaouda Boussahoun – 4e arbitre : Amine Sekhraoui

But : Boumechra (24’)

Avertissements : Meftah (90’) pour l’USMA ; Bouchina  (84’) pour le PAC
Expulsion : Hamra   (72’)

USMA : Zemmamouche  -  Meftah, Cherifi, Hamra, Oukkal  -  Benkhelifa, Boumechra (Khemaïssia 64’), Belarbi, Benhamouda (Belkaroui 73’) - Mahious (Benchaâ 94’) - Ardji 
Remplaçants : Mansouri – Tiboutine, Kheïraoui  -  Redjehimi   
Entraineur : Billel Dziri

PAC : Moussaoui – Mouali, Ali Hamoud, Bouchina, Bouabta – Kadri, Ghorab, Hamoudi, Zorgane - Bouzok, Redjem
Remplaçants : Ferrahi – Douar, Chihani, Messiad - Berkoun, Guenaoui - Loucif,
Entraîneur : Francisco Alexandre Lacerda Chalo

Lu 405 fois Dernière modification le samedi, 04 janvier 2020 09:49

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire hassan laggio samedi, 04 janvier 2020 18:06 Posté par hassan laggio

    C'est déjà une bonne chose d'apprendre à sauvegarder le score quant on a mené et en étant dans un jour sans. C'est très positif même vu les circonstances défavorables (amoindris (ellafi, ....), infériorité numérique et défaite en CLA, comptes bloqués etc....).
    Dziri est entrain d'inculquer l"esprit d'équipe pour faire face à toutes les adversités. Connaissant parfaitement le championnat, les équipes en face, les entraîneurs, les joueurs il va directement vers l'essentiel, c'est à dire présenter une équipe compétitive à chaque fois pour honorer les couleurs de ce club porteur de valeurs et jouer crânement ses chances dans des conditions inédites cette saison. Avec le peu de moyens dont il dispose (composante humaine finance, encadrement ) le Kid me paraît l'homme de la situation. Dans la durée, il réussira à rendre l'USMA ce club que tout le monde redoute.
    Bien à vous Messieurs
    Gloire aux martyrs
    Bonne chance à vous tous.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.