lundi, 02 septembre 2019 12:12

USMA 3 – ASAM 2 : Dénouement heureux !

Écrit par Mustapha Tidadini
Évaluer cet élément
(2 Votes)

" Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre." Pierre de Coubertin.

 

Ce Dimanche 1er septembre, l’USMA nous aura fait passer par toutes les émotions !

Prévu comme pouvant être un match "piège", les Rouge et Noir affrontaient l'équipe de Aïn Mlila qui restait sur un nul réalisé à Alger devant le MCA. La prévision était juste puisque les hommes de Dziri sont passés proche de la grosse désillusion pour leur première apparition à Omar Hamadi avec la présence de leur public. 


Déterminés à remporter les points de la victoire et sachant que la rencontre pourrait s'avérer compliquée, les usmistes assiègent le camp adverse dès les premières minutes du match.
Pourtant, comme c’est souvent le cas, c'est l'équipe adverse qui, sur un débordement de son latéral Guemroud, ouvre le score sur sa première occasion. Cherifi, pris de vitesse, laisse filer le latéral droit Mlili qui remet au niveau des six mètres usmistes. Pris complètement à défaut, la défense centrale usmiste ne peut empêcher Demène, pourtant déséquilibré, de reprendre le ballon et de le loger dans la cage de Mansouri qui n’esquisse pas un geste (4’).
L’USMA revient dans le match et tente de pousser l’ASAM à revenir dans son camp, mais les Mlilis ne reculent pas pour autant. Ils forment un premier rideau au niveau du milieu du terrain et gênent considération les usmistes dans leur évolution.
Les usmistes ont quelques bonnes occasions mais ne trouvent pas le moyen de revenir à la marque Ils ne baissent pas les bras pour autant, même si la pilule est difficile à avaler.
En voulant refaire rapidement leur retard, les partenaires de Benkhelifa confondent souvent vitesse et précipitation. Les ratages succèdent aux maladresses devant les buts de Hadji.
Il faut attendre les toutes dernières minutes de la première mi-temps et un joli mouvement offensif amorcé à partir de la gauche pour voir enfin Koudri remettre les pendules à l’heure (44’).

Maintenant que les usmistes ont égalisé, ils doivent aller chercher la victoire. Encouragés par leurs coach à la mi-temps, ils doivent à tout prix prendre le meilleur sur leurs adversaires qui, sentant le vent tourner, tardent à se relever au moindre contact. C’est de bonne guerre pour une équipe qui joue en déplacement et qui prend conscience qu’elle a un bon coup à jouer ce soir.
Moins de dix minutes après la reprise, Benchaâ, bien lancé par Ellafi, pénètre dans la surface de réparation adverse. Feintant le tir, il enrhume deux défenseurs Mlilis et sert un caviar à Zouari qui ne se fait pas prier pour doubler la mise pour son équipe (53’).
Une joie de courte durée car les moments de flottement qui ont suivis la réalisation de Zouari vont permettre aux Mlilis d’égaliser. En effet, les Rouge et Noir laissent la défense Mlilie relancer tranquillement, alors qu'avec un peu de pression et de concentration ils auraient pu éviter le but égalisateur que réussit Si Ammar d’une tête plongeante, après une belle remise de son coéquipier Demène (54’)
A trente-cinq minutes de la fin, tout est à refaire, les cartes sont remises en jeu. 
A la 56ème minute, Benchaâ bute sur le gardien Hadji. L’action se poursuit et un défenseur Mlili, à terre, touche le ballon de la main. C’est le penalty indiscutable que l’arbitre siffle malgré les protestations des Mlilis. Le gardien de but Hadji, blessé, cède sa place à Boultif. Huit minutes s’écoulent entre le moment où le penalty a été sifflé et celui où Ellafi doit se charger de son exécution. Huit minutes qui seront fatales à l’international libyen qui voit son tir en coin dévié par Boultif (65’).
L’USMA rate une belle occasion de reprendre à nouveau l’avantage, mais le match n'est pas fini et le temps qui reste à jouer s’annonce lourd.
La tension monte sur le terrain. Les gestes sont moins précis et les actions sont jouées avec le stress. 
Galvanisée et remontée à bloc, Aïn Mlila résiste aux assauts usmistes et contre intelligemment.
Alors que ça devenait de plus en plus difficile, Meftah profite d'un nouveau penalty sifflé en faveur de son équipe, sur une main (moins évidente celle-là) d’un défenseur Mlili dans sa surface de réparation, pour redonner l'avantage aux usmistes (88’).
Ouf ! L’USMA l'emporte et se place parmi le groupe de tête au classement. Ce n’est pas le scénario dont ont rêvé les usmistes, mais le dénouement est heureux ! L’ASAM est une bonne surprise de ce début de saison. En tous cas, hier soir, nous avons vu une bonne équipe Mlilie.

Il y a eu 98 minutes très compliquées et les supporters sont passés par tous les sentiments.

L’USMA a eu très chaud, elle a échappé au pire. Les Rouge et Noir savourent cette victoire en attendant de se pencher très rapidement sur le match contre l’équipe kényane de Gor Mahia.


Feuille de match
3ème journée du championnat de Ligue 1 - 2019-2020 : USMA - ASAM : 3 – 2

Lieu : stade Omar Hamadi (Bologhine) - Alger
Affluence : nombreuse
Temps : dégagé
Pelouse : bonne 
Arbitre : Benabdellah Missoum – 1er assistant : Bouabdellah Omari – 2ème assistant : Mohamed Serradj – 4ème arbitre : Amine Hamadache

Buts : Koudri (44’), Zouari (53’), Meftah (87’ sur penalty) ; Demène (4’), Si Ammar (54’) pour l’ASAM

Avertissements : Koudri (81’), Meftah (87’) pour l’USMA ; H. Ziad (21’), Bitam (57’), Bouhakak (78’), Sylla (90’+2) pour l’ASAM
Expulsion : aucune 

USMA : Mansouri -  Meftah, Cherifi, Kheïraoui, Hamra -  Benkhelifa, Koudri, Zouari (Redjehimi 76’)  - Ellafi, Benchaâ (Mahious 71’), Ardji (Khemaïssia 90’+6)
Remplaçants : Sifour – Tiboutine – Belarbi, Benhamouda
Entraineur : Billel Dziri

ASAM : Hadji (Boultif 60’) – Guemroud, R. Ziad, Bouhakak, Bitam – Sylla, H. Ziad, Si Ammar – Debbih (Taïb 46’), Tiaiba, Demène (Dahar 70’)

Remplaçants : Ibouzidene, Bouzidi – Heriat, Dib - Layati

Entraîneur : Azzeddine Aït Djoudi

 

 

Lu 385 fois Dernière modification le mardi, 10 septembre 2019 09:35

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.