jeudi, 04 octobre 2018 19:44

USMA – MCA : "Cuore eterno rossonero" *

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Les supporters des Rouge et Noir Les supporters des Rouge et Noir

Comme chaque fois, le prochain derby entre usmistes et mouloudéens va déchaîner les passions. 

USMA – MCA oppose autant les équipes que leurs supporters dans une rivalité de toujours. Chaque match qui les met aux prises est l'occasion pour les équipes de se mesurer sur le terrain mais aussi pour les supporters de défendre jalousement et bruyamment leurs couleurs. 

Cette rivalité reste cependant cantonnée à une rivalité bon enfant au sein des familles, des fiefs des deux camps, du boulot,…et il ne lui arrive jamais de donner lieu à des accès de violence dans les tribunes ou aux abords du stade. 
Il existe pourtant une inimitié qui puise ses racines dans l’histoire et la sociologie, particulièrement à Alger. Elle la puise également dans l’esprit des deux camps et dans des valeurs que certains veulent, à tort ou à raison, différentes. 
Néanmoins, au-delà de ces clivages, les supporters des deux camps restent frères puisque, bien souvent, ce sont des membres d’une même famille, des voisins, des habitants d’un même quartier, des collègues de travail,…que seules les couleurs du club pour lequel leur cœur bat opposent. 

USMA – MCA ou MCA – USMA occupent une place à part. C’est une affaire de prestige et d’honneur, des valeurs sur lesquelles les supporters ne transigent pas. Les passions partisanes culminent à l’approche des confrontations entre les deux clubs. C’est une perpétuelle lutte pour une suprématie locale.
Il faut dire que la culture partisane est une extraordinaire machine à fabriquer des oppositions. Dans le cas du derby algérois, il ne s’agit pas d’antagonismes religieux, de différences d’origines ou de divisions sociales, comme on peut le voir ailleurs. 

À la veille du derby, une tension commune se décline dans les deux camps. Il est vrai que l’antagonisme culmine lors des deux derbys annuels.
On sait qu’à l’occasion du derby, quel que soit le classement des deux équipes, l’ensemble des troupes sera mobilisé.

À la concentration silencieuse des joueurs s'oppose le tumulte qui s'empare progressivement des fiefs. Les supporters se préparent, pensent au match, évoquent les précédents derbies. Si les joueurs ne font que traverser la vie du club et sont moins affectés par l'intensité de l'événement, les supporters ruminent soit l’espoir d'une revanche ou alors une nouvelle humiliation de leur adversaire.
Dans le camp usmiste, passée la déception de l’élimination en Coupe de la CAF, les supporters se sont vite réconciliés avec les joueurs à la faveur d’un succès probant sur le PAC. 

Pour le derby de samedi, comme à leurs habitudes, chaleureux et d’une fidélité à toute épreuve, les supporters usmistes se pareront des couleurs du club : le rouge de la passion mélangé à un sobre noir ! 
Un seul mot d’ordre : il faut gagner ! A leurs yeux, l’important ne sera pas de cultiver l’art pour l’art, d’éblouir par des facéties ni même de marquer un maximum de buts. L’important sera de gagner !
A ce stade de la compétition, l’enjeu ne sera pas de savoir qui devancera l’autre au classement. Aujourd’hui, l’USMA occupe une confortable place de dauphin avec deux matchs de plus à jouer que le leader kabyle alors que le MCA traîne en queue de classement et accuse un retard de 8 points sur son adversaire, avec un match en moins il est vrai. 

Côté effectif, Meftah et Benkhemassa sont incertains et Thierry Froger palliera à leur éventuelle absence en puisant dans la profondeur de son banc. Ardji pourrait être titularisé au poste de latéral droit, à la place de Meftah, alors que Koudri suppléerait l’absence de Benkhemassa. 

Pour le reste, si, entre Yaya et Bouderbal, il existe un doute sur qui sera titularisé à l’aile droite, les mêmes éléments qui ont joué devant le PAC devront débuter le match.
Il n’y a pas de solution miracle pour gagner ses matchs et ce derby en particulier. De la simplicité dans la tactique à mettre en place, de la rigueur en défense et du réalisme à proximité des buts adverses. Voilà quelles doivent être les qualités dominantes des usmistes. 

* "Cœur éternellement rouge et noir"

Présentation

9ème journée du championnat de ligue 1 – 2018-2019 : USMA v/s MCA
Date : samedi 06 octobre 2018
Lieu : stade du 5 juillet 1962 (OCO) - Alger
Horaire : 17h45
Arbitre : Mehdi Abid Charef – 1er assistant : Mokrane Gourari – 2ème assistant : Abbès Akram Zerhouni – 4ème arbitre : Hamza Boucetta

Météo : Image
Temps : ciel plutôt dégagé
Température : 19°
Vent : faible 
Humidité : 60%

Equipe probable USMA : Zemmamouche – Ardji - Cherifi – Chafaï - Benyahia – Chita – Bouderbal – Koudri – Ibara – Benguit – Meziane
Remplaçants : Mansouri – Mezghrani - Benmoussa – Benkhemassa (?) - Sayoud – Yaya – Mahious – Benchaâ 
Entraîneur : Thierry Froger

Equipe probable MCA : Chaâl – Hachoud – Arous – Demmou – Azzi – Amada – Bendebka – Nekkache – Derrardja – Souibah 
Remplaçants : Morsly – Hachi – Tebbi - Dieng – Haddouche – Benarous – Bourdim – Chaïbi - 
Entraineurs : Rafik Saïfi – Farès Belkheir

Les deux dernières confrontations entre les deux équipes : Elles ont eu lieu la saison dernière, pour le compte du championnat national de Ligue 1. 

La première (match aller) s’est jouée le 28 novembre 2017 au stade du 5 juillet d’Alger. A la veille de cette énième confrontation, le derby se présentait dans presque les mêmes conditions pour les deux équipes, même si le MCA était un peu mieux loti sur le plan des résultats. Après avoir été battus par les nahdistes, les mouloudéens restaient sur un succès acquis aux dépens du DRBT. De son côté, l’USMA était dans le dur et venait d’être défaite au stade Omar Hamadi par, successivement, le CSC (1-2) et la JSS (0-2). Paul Put avait été limogé juste après le match perdu face aux constantinois et Miloud Hamdi prenait place sur le banc de touche, pour la première fois depuis son retour à l’USMA. Au terme d’un match qu’ils avaient dominé, les Rouge et Noir s’étaient nettement imposés sur le score de 2 buts à 0. Des buts inscrits en seconde période par Benmoussa (56’) et Darfalou (85’). En mettant en échec Casoni, Hamdi venait de frapper un grand coup et gagnait à nouveau l’estime des supporters usmistes.

Lors de la manche retour, jouée également au stade du 5 juillet d’Alger le 24 février 2018, les mouloudéens partaient avec les faveurs des pronostics. En effet, alors que l’USMA venait d’être éliminée en coupe d’Algérie par la JSS (0-1), s’était inclinée sur la pelouse de l’enceinte olympique devant l’USMBA (1-2) et avait ramené un nul poussif d’El Harrach (0-0), le MCA pétait la forme. Il venait de battre nettement le leader constantinois au stade du 5 juillet (3-0) et avait atomisé la formation congolaise de l’AS Otoho (9-0) en LDC. 
Les usmistes démarrèrent le match en trombe et au bout de 20 minutes de jeu menaient déjà sur le score de 2 buts à 0 dont 1 but de Darfalou inscrit dès la 1ère minute de jeu (le second a été inscrit par Bouderbal à la 20’). La sortie de Bouderbal et le repli inexpliqué des usmistes avaient permis aux mouloudéens de revenir au score en seconde mi-temps grâce à des réalisations de Bendebka (55’) et Hachoud (70’). Le match se termina sans vainqueur (2-2)

Leurs deux derniers résultats en championnat :
USMA 3 ASAM 0 / PAC 1 USMA 3
MCA 0 JSK 5 / MCO 4 MCA 3

Forme de l’équipe 
Infirmerie : Meftah

Incertains : Benkhemassa 
Suspendus : / 
Sanctionné par le club : Hamia
Retenus en sélection nationale : /
Forme : VDVVV 
Casier disciplinaire : 
- cartons jaunes : Chafaï (1) – Benyahia (1) – Benkhemassa (1) – Bouderbal (1) – Hamra (1) - Ibara (1) – Benguit (1) – Chita (1) – Ardji (1)
- cartons rouges : / 

Meilleur buteur : Ibara (4) – 
Meilleur passeur : Benmoussa (2) 

Télévision : rencontre retransmise en direct (17h45) sur Algérie 3.

Lu 174 fois Dernière modification le vendredi, 05 octobre 2018 13:20