lundi, 24 septembre 2018 14:15

USMA 0 – 1 Al Masry SC : Par ici la sortie !

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Benmoussa Benmoussa lfp.dz

En s’inclinant sur le terrain du 08 mai 45 de Sétif, l’USMA est venu gonfler d’un échec supplémentaire ses participations africaines.

Elle échoue donc à nouveau dans sa quête de s’adjuger un sacre continental. Cette fois-ci c’est en quart de finale qu’elle quitte la compétition. Et le pire pour les hommes de Thierry Froger, c’est qu’ils n’auront jamais su retranscrire sur le terrain leur supériorité supposée. 
Il fallait gagner, les usmistes en ont été incapables. C'est fini, terminé, bouclé et personne ne pourra avoir de regrets. Le match retour face à Al Masry a été une déroute et un vilain brouillon. Une mauvaise farce. Il s'est terminé, par contre, sur un air de fiesta pour les Egyptiens sous-cotés mais debout, fiers et qualifiés. Al Masry l'a bien mérité, l'USMA aussi.
Ainsi, après un premier acte déjà à leur avantage, les égyptiens ont su faire la différence à Sétif avec un but signé Wadi, buteur déjà au match "aller".
L’organisation mise en place par Thierry Froger a été chahutée par des égyptiens évoluant méthodiquement et avec maturité. A aucun moment de la partie, les Rouge et Noir n’ont pu trouver de solutions pour percer le rideau défensif adverse. De son côté, Al Masry quadrillait parfaitement le terrain et ne laissait aucun espace à des usmistes qui couraient dans tous les sens, à court d’imagination et d’une maladresse incroyable. 
Hossam Hassen avait bien étudié le jeu de son adversaire. Un jeu tellement prévisible qu’il devenait enfantin de contenir des usmistes qui balançaient des centres au niveau de la surface de réparation égyptienne, comptant sur une tête salvatrice, qui ne viendra jamais, de Ibara ou bien sur une improbable maladresse des défenseurs misris qui ne laissaient rien passer.
Devant un public record, tout acquis à leur cause, les partenaires de Zemmamouche faisaient illusion durant les premières minutes mais tremblaient de peur sur la première incursion égyptienne.
Nullement impressionnés et encouragés par les hésitations de leurs adversaires, les égyptiens installaient leurs schémas sous l’impulsion de Grendo, Shawky et autre Wadi C’est d’ailleurs ce dernier qui, profitant de la léthargie des défenseurs usmistes, mettra à profit un centre de Grendo pour catapulter le ballon dans la cage de Zemmamouche (34’).

Le discours à la mi-temps de Thierry Froger avait pour but de rééquilibrer le onze usmiste, mais il n’y a pas eu de combat âpre comme on aurait souhaité le voir. Les usmistes, dans leurs tentatives de lutter, restaient d’une impuissance pathétique à l’image des nombreux ratages de Meziane, Ibara ou encore Mahious.
Le vent mauvais soufflait, le navire rouge et noir tanguait et regardait passivement les attaquants égyptiens s’offrir une kyrielle d’occasions devant une défense à la recherche d’oxygène. Dans sa quête désespérée de revenir au score, l’USMA dégarnissait ses arrières, frisant la correctionnelle dans les derniers instants de la partie.
Thierry Froger, dubitatif, comprenait que la fin était proche, que les regards se brouillaient, qu’il n’y avait pas d’essence dans le moteur.
Al Masry gérait l’affaire alors que pour l’USMA, déboussolée, aux illusions fracassées, la fin ne représentait plus qu’un long chemin de croix. 
L’étendue des dégâts causés aux nombreux supporters usmistes qui avaient fait le déplacement à Sétif n’avait d’égal que l’incommensurable tristesse qui se lisait sur leurs visages.

Feuille de match

¼ de finale retour de la Coupe de la CAF – 2018-2019 : USMA - Al Masry SC : 0 - 1
Lieu : stade du 08 mai 1945 – Sétif
Affluence : record
Temps : dégagé
Pelouse : bonne 
Arbitre : Joshua BONDO (BOT) – 1er assistant : Arsénio Chadreque MARENGULA (MOZ) – 2ème assistant : Souru PHATSOANE (LES) 
But : Mahmoud Wadi (34’) pour Al Masry SC.
Avertissements : Benkhemassa (75’) – Mahious (87’) pour l’USMA ; Wadi (6’) - Fareed Shawki (22’) - Mohamed Koffi (70’) pour Al Masry SC
Expulsion : aucune 

USMA : Zemmamouche – Meftah (Ardji 70') – Chafaï – Benyahia – Benmoussa - Chita - Benkhemassa – Bouderbal (Mahious 53') – Ibara – Benguit – Meziane
Remplaçants : Mansouri – Cherifi – Hamra – Sayoud - Koudri - Yaya
Entraineur : Thierry Froger

Al Masry SC : Ahmed Massoud – Shata – Abdelmawgoud - Mohamed Koffi - Mostafa Marcelo - Amr Moussa - Fareed Shawki - Mohamed Grendo – Islam Issa (Ahmed Shoukry 85’) - Ahmed Gomaâ (Torik Gibren 80’) - M. Wadi. 
Remplaçants : Ahmed Busca – Mohamed Gaber – Mahmoud Elsayed - Abdelnaser Di Maria – Karim Eleraky - 
Entraîneur : Hossam Hassen.

 

Lu 248 fois Dernière modification le lundi, 24 septembre 2018 14:40