dimanche, 23 septembre 2018 20:59

Fin de match: USMA 0 - 1 Al Masry

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'aventure africaine de l'USM Alger s'arrête aux quarts de finale devant le club égyptien d'Al Masry. Le match qui a eu lieu à Sétif s'est terminé par la victoire des visiteurs par un but à zéro, le but a été inscrit à la 34e sur une tête de Mohamed Wadi.  

Lu 500 fois
Plus dans cette catégorie : « USMA vs Al Masry: La composition de l'USMA

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Bilaloututtobene lundi, 24 septembre 2018 13:58 Posté par Bilaloututtobene

    Soyons indulgents mes frères et mes enfants (pour la plupart d'entre vous) et ne diabolisons pas ce que nous avons admiré et adoré. Certes, nous sommes tous déçus mais ce n'est pas la fin du monde. Personnellement, j'ai assisté à sept(7)finales de coupe d'Algérie perdues dont deux rejouées face au CRB et moi et ma génération n'avions jamais perdu espoir et Dieu merci la suite tout le monde la connait.
    Pareil pour le titre, après la double victoires en championnat d'Alger et d'Algérie en 1963 contre hadouk, auquels jai eu l'occasion d'assister nous sommes restés longtemps à regarder les autres mais le vent a fini par tourner en notre faveur et aujourd'hui nous avons une vitrine bien garnie, un public merveilleux et tout le monde nous envie et nous jalouse y compris ces commentateurs et consultants de merde (hachakoum) mais comme disait l'autrela carla carcaravane passera malgré eux et leurs aboiements.
    Patience mes amis et ne condamnons pas notre équipe car c'est notre trésor, notre amour et en deux(2)mots notre vie. Nous ne sommes pas des caméléons et notre veste sera toujours Noire et Rouge et si Dieu nous prête longue vie nous soulèverons cette coupe d'Afrique et nous aurons un maillot constellé d'étoiles.
    Je termine mes amis, jeunes, moins jeunes et plus ou moins vieux comme moi en embrassant très fort la grande et honorable famille Usmite.

  • Lien vers le commentaire Dilem belkacem lundi, 24 septembre 2018 05:27 Posté par Dilem belkacem

    Arrêtons d'agir comme les français... Ne mettons pas le burnous avant d'avoir tué le mouton.
    Trop de parlotte avant le match.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.